Guy Millière : la France est au bord de l’effondrement total


Guy Millière : la France est au bord de l’effondrement total

La France ne l’a pas perçu à l’époque, mais elle s’est placée dans un piège, et le piège se referme.

  • La France ne l’a pas perçu à l’époque, mais elle s’est placée dans un piège, et le piège se referme.

  • Dans les années 1970, les Palestiniens ont commencé à utiliser le terrorisme international, et la France a choisi d’accepter ce terrorisme pour autant que la France ne soit pas touchée. Dans le même temps, la France a accueilli une immigration de masse venue du monde arabo-musulman, bien sûr imprégnée de la volonté musulmane d’épandre l’islam. La population musulmane en France a depuis connu une expansion numérique sans pour autant assimiler.
  • Les sondages révèlent qu’un tiers des musulmans français veulent l’application intégrale de la charia islamique. Ils montrent également qu’une majorité écrasante des musulmans français sont en faveur du djihad, et en particulier du djihad contre Israël, un pays qu’ils aimeraient voir effacé de la surface de la terre.
  • « Il vaut mieux partir que fuir. » — a dit Sammy Ghozlan, président du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme. Il s’est fait agresser. Sa voiture a été incendiée. Il est parti.
  • Villiers mentionne également la présence dans des « zones interdites » de milliers d’armes de guerre. Il ajoute que les armes n’auront probablement pas à être utilisées ; les islamistes ont déjà gagné.
  • À l’origine, les rêves de la France ont été de se substituer à l’Amérique en position de puissance mondiale, de bénéficier d’un pétrole bon marché, de passer des contrats avec des pays islamiques riches en pétrole, et de pouvoir échapper au terrorisme intérieur.

La France est en ébullition. Les « migrants » arrivant d’Afrique et du Moyen-Orient sèment le désordre et l’insécurité dans de nombreuses villes. Le gigantesque bidonville communément appelé « la jungle de Calais » vient d’être démantelé, mais d’autres bidonvilles émergent chaque jour. Dans l’Est de Paris, des rues entières ont récemment été recouvertes de tôle ondulée, de toile cirée et de panneaux disjoints. La violence y règne. Les 572 « zones interdites » que compte le pays, officiellement définies comme « zones urbaines sensibles », continuent de croître, et les policiers qui s’en approchent en subissent régulièrement les conséquences. Voici peu, une voiture de police s’est trouvée prise dans une embuscade et a été incendiée sans que les policiers présents dans la voiture puissent sortir de celle-ci. Les policiers, s’ils sont attaqués, se voient recommander par leurs supérieurs de fuir plutôt que de riposter. De nombreux policiers, en colère face à l’obligation de se comporter comme des lâches, ont décidé de manifester. Aucun attentat terroriste n’a eu lieu depuis l’assassinat d’un prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016, mais les services de renseignement savent que des djihadistes sont revenus du Moyen-Orient et sont prêts à passer à l’acte ; ils savent aussi que des émeutes peuvent éclater n’importe où, n’importe quand, sous n’importe quel prétexte.

Bien que submergé par une situation intérieure qu’il contrôle à peine, le gouvernement français entend toujours intervenir dans les dossiers internationaux : la création d’un « Etat palestinien » est sa cause préférée, et Israël son bouc émissaire favori.

Au printemps dernier, quand bien même la France et les territoires palestiniens étaient en état instable, le Ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a déclaré qu’il était « urgent » de relancer le « processus de paix » et de créer un Etat palestinien. La France a donc convoqué une conférence internationale, qui s’est tenue à Paris le 3 juin. Ni Israël ni les Palestiniens n’y ont été invités. La conférence a été un échec. Elle s’est achevée sur une déclaration vide parlant de la « nécessité impérative » d’aller « de l’avant ».

La France ne s’est pas arrêtée là. Le gouvernement français a décidé d’organiser une nouvelle conférence en décembre. Cette fois, avec participation d’Israël et des Palestiniens. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, soulignant qu’Israël n’avait pas besoin d’intermédiaires, a refusé l’invitation. Les dirigeants palestiniens l’ont acceptée. Saeb Erekat, porte-parole de l’Autorité palestinienne, a félicité la France pour son initiative, et a ajouté, ce qui n’est pas surprenant, que l’Autorité palestinienne avait « suggéré » l’idée de la conférence aux Français.

Donald Trump est maintenant le président élu des États-Unis, et Newt Gingrich est à même de jouer un rôle clé dans l’administration Trump. Gingrich a déclaré il y a quelques années qu’il n’existe pas de « peuple palestinien », et a ajouté voici quelques jours que les implantations ne sont en aucun cas un obstacle à la paix. En ce contexte, la conférence de décembre, si elle a lieu, sera sans doute un autre échec.

Des diplomates français travaillent avec des responsables palestiniens à élaborer une résolution de l’ONU visant à la reconnaissance d’un Etat palestinien dans les « frontières de 1967 » (les lignes d’armistice de 1949), sans aucun traité de paix. Ils espèrent apparemment que le Président américain sortant Barack Obama n’utilisera pas le veto américain au Conseil de sécurité, ce qui permettrait l’adoption de la résolution. Il n’est pas du tout certain que Barack Obama voudra achever sa présidence sur un geste si ouvertement subversif. Il est dès lors presque assuré que la France échouera, là encore.

Depuis de nombreuses années, la France semble avoir construit toute sa politique étrangère en s’alignant sur l’Organisation de coopération islamique (OCI): 56 pays islamiques plus les Palestiniens. Au départ, les rêves de la France ont été de se substituer à l’Amérique en position de puissance mondiale, de bénéficier d’un pétrole bon marché, de passer des contrats avec des pays islamiques riches en pétrole, et de pouvoir échapper au terrorisme intérieur. La France a vu tous ses rêves se briser. Il est évident que la France a des problèmes plus urgents à résoudre.

La France persiste néanmoins parce qu’elle sait que ses problèmes sont probablement impossibles à résoudre, et entend désespérément limiter les dégâts.

Dans les années 1950, la France était différente de ce qu’elle est aujourd’hui. Elle était une amie d’Israël. La « cause palestinienne » n’existait pas. La guerre en Algérie faisait rage, et en leur grande majorité, les politiciens français n’auraient pas serré la main de terroristes non repentis.

Tout a changé avec la fin de la guerre d’Algérie. Charles de Gaulle a abandonné l’Algérie à un mouvement terroriste appelé le Front de libération nationale. Il a ensuite procédé à une réorientation stratégique de la politique étrangère de la France, et mis en place ce qu’il a appelé la « politique arabe de la France ».

La France a signé des accords commerciaux et militaires avec diverses dictatures arabes. Pour séduire ses nouveaux amis, elle a adopté avec empressement une politique anti-israélienne. Lorsque, dans les années 1970, les Palestiniens ont inventé le terrorisme moderne, pratiqué le détournement d’avion, perpétré le meurtre d’athlètes israéliens aux Jeux olympiques de Munich de 1972, la « cause palestinienne » est devenue une « cause sacrée » et un outil utile pour avoir de l’influence dans le monde arabe, et la France a adopté la « cause » et est devenue très « pro-palestinienne ».

Les Palestiniens ont commencé à utiliser le terrorisme international, et la France a choisi d’accepter ce terrorisme pour autant que la France ne soit pas touchée. Dans le même temps, la France a accueilli une immigration de masse venue du monde arabo-musulman, bien sûr imprégnée de la volonté musulmane d’épandre l’islam. La population musulmane en France a, depuis, connu une expansion numérique, sans s’assimiler.

La France ne l’a pas perçu à l’époque, mais elle s’est placée dans un piège, et le piège se referme.

La population musulmane française est anti-française en ce qu’elle refuse les valeurs judéo-chrétiennes, et n’est favorable à la France que dans la stricte mesure où la France se soumet aux exigences de l’islam. Les musulmans français étant pro-palestiniens, il ne devrait théoriquement pas y avoir de problème. Mais la France a sous-estimé les effets de la montée de l’islam radical dans le monde musulman et au-delà.

De plus en plus, les musulmans français se considèrent d’abord et avant tout musulmans. Nombre d’entre eux considèrent que l’Occident est en guerre avec l’Islam; ils voient la France et Israël comme faisant partie de l’Occident, et sont dès lors en guerre avec l’un et l’autre pays. Ils discernent que la France est anti-israélienne et pro-palestinienne, mais ils discernent aussi que des hommes politiques français entretiennent des liens avec Israël, et ils en déduisent que la France n’est pas assez anti-israélienne et pro-palestinienne.

Ils voient que la France tolère le terrorisme palestinien et ne comprennent apparemment pas pourquoi la France combat le terrorisme islamique ailleurs.

Pour plaire à ses musulmans, le gouvernement français considère qu’il n’a pas d’autre choix que d’être aussi pro-palestinien et anti-israélien que possible – même si cette politique semble peu populaire dans les sondages.

Le gouvernement français considère qu’il ne peut pas empêcher ce qui ressemble de plus en plus à un désastre imminent. Ce désastre est déjà en cours.

Le gouvernement français espère au moins pouvoir retarder une catastrophe plus grave, et éviter une guerre civile. Il espère que les « zones interdites » n’exploseront pas — du moins pas dans l’immédiat.

La France compte aujourd’hui six millions de musulmans, soit 10% de sa population, et le pourcentage s’accroit. Les sondages montrent qu’un tiers des musulmans français veulent l’application intégrale de la charia islamique. Ils montrent également qu’une majorité écrasante des musulmans français sont en faveur du djihad, et en particulier du djihad contre Israël, un pays qu’ils aimeraient voir effacé de la surface de la terre.

La principale organisation musulmane française, l’Union des Organisations Islamiques de France, est la branche française des Frères Musulmans, un mouvement qui devrait être considéré comme une organisation terroriste,vu son souhait non dissimulé de renverser les gouvernements occidentaux.

Les Frères musulmans sont principalement financés par le Qatar, un pays qui investit massivement en France – et qui vit néanmoins à l’abri d’une base aérienne américaine.

Les Juifs quittent la France en nombre important, et les départs ne s’arrêtent pas. Sammy Ghozlan, président du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme, a répété pendant de nombreuses années qu’ « il vaut mieux partir que fuir ». Il s’est fait agresser. Sa voiture a été incendiée. Il est parti, et vit maintenant en Israël.

Le reste de la population française voit clairement l’extrême gravité de ce qui se passe. Certains Français sont en colère et en état de révolte; d’autres semblent résignés au pire: une prise de contrôle de l’Europe par l’islam.

Les prochaines élections françaises auront lieu en mai 2017. Le Président François Hollande a perdu toute crédibilité et n’a aucune chance d’être réélu. Qui lui succédera aura une tâche difficile.

Les Français semblent ont perdu confiance en Nicolas Sarkozy, et ils auront à choisir entre Marine Le Pen et François Fillon.

Marine Le Pen est la candidate du Front national, mouvement d’extrême-droite.

François Fillon, candidat de la droite modérée, a récemment déclaré que le « sectarisme islamique » crée « des problèmes en France ». Mais il a également déclaré voici peu que si un Etat palestinien n’est pas créé très bientôt, Israël sera « la principale menace pour la paix mondiale ».

Il y a trois ans, le philosophe français Alain Finkielkraut a publié un livre intitulé L’identité malheureuse, dans lequel il décrit les dangers inhérents à l’islamisation de la France et les désordres majeurs qui en découlent. Juppé avait choisi un slogan de campagne destiné à contredire Finkielkraut: « L’Identité Heureuse ».

Depuis la parution du livre d’Alain Finkielkraut, d’autres livres pessimistes ont été publiés et sont devenus des best-sellers en France. En octobre 2014, le chroniqueur Eric Zemmour a publié Le suicide français. Il a publié aussi, voici quelques semaines, un autre livre, Un quinquennat pour rien. Il y décrit ce qui arrive à la France en trois mots: « invasion, colonisation, explosion ».

Zemmour définit l’arrivée de millions de musulmans en France au cours des cinq dernières décennies comme une invasion et l’arrivée récente de hordes de migrants comme la suite de cette invasion.

Il décrit la création de « zones interdites » comme la création de territoires islamiques sur le sol français, et comme relevant d’un processus de colonisation.

Il écrit que les éruptions de violence qui se propagent sont des signes d’une explosion imminente, et que, tôt ou tard, la révolte gagnera du terrain.

Un autre livre, Les cloches sonneront-elles encore demain?, a été récemment publié par Philippe de Villiers, ancien membre du gouvernement français.

Villiers y note la disparition des églises en France, et leur remplacement par des mosquées. Il mentionne également la présence dans des « zones interdites » de milliers d’armes de guerre(fusils d’assaut AK-47, pistolets Tokarev, armes antichars M80 Zolja, etc.). Il ajoute que les armes ne seront probablement pas utilisées, car les islamistes ont d’ores et déjà gagné.

Dans son nouveau livre, Les cloches sonneront-elles encore demain?, Philippe de Villiers note la disparition des églises en France, et leur remplacement par des mosquées. La photo ci dessus: Le 3 août, la police française anti-émeute a trainé un prêtre et sa congrégation hors de l’église Sainte Rita à Paris, avant sa démolition. La dirigeante du Front National Marine Le Pen a déclaré, furieuse: « Et s’ils construisaient des parkings à la place des mosquées salafistes, et non à la place des églises? » (Source de la photo: RT video, capture d’écran).

Le 13 novembre, la France a commémoré le premier anniversaire des attentats commis à Paris. Des plaques ont été posées à chacun des endroits où des gens ont été tués. Les plaques disent: « A la mémoire des victimes blessées ou assassinées lors des attentats ». Aucune mention de la barbarie djihadiste ne figure.Dans la soirée, le Bataclan a ouvert à nouveau ses portes, avec un concert de Sting. La dernière chanson du concert s’appelait Inshallah: « si Allah le veut ». La direction du Bataclan a interdit à deux membres du groupe américain Eagles of Death Metal, qui était sur scène quand l’attaque a eu lieu, d’entrer dans la salle. Quelques semaines après les attentats, Jesse Hughes, le chanteur du groupe, avait osé critiquer les Musulmans impliqués et présents. Le directeur du Bataclan a déclaré concernant Hughes : « Il est des choses qu’on ne peut pardonner ».

Traduction du texte original France on the Verge of Total Collapse

 https://fr.gatestoneinstitute.org/9498/france-effondrement




29 thoughts on “Guy Millière : la France est au bord de l’effondrement total

  1. durandurand

    Excellente analyse , nos pourris de politocards continuent de se coucher devant cette merde verte , les maires de certaines villes et villages e France ne sont pas mieux s’aplatissant et s’en orgueillant d’être une ville ou un village d’accueil pour tous ces faux réfugiés qui sont une armée d’invasion et de subversion , qui avec la répartition ou plus exactement le noyautage de chaque portion du territoire par tous ces terroristes et assassins en puissance , toute notre Patrie sera le champ de bataille à cause de la soumission de tous nos connards de politicards qui se couchent et se soumettent depuis plus de quarante ans devant cette secte verte mortifère .
    Tout ceci nous allons le payer très cher malheureusement .

  2. robertr

    la soumission de nôtres patrie , tous les traitres aurons des comptes à rendre au peuple , mais combien de mort ?

  3. Charles Martel02

    Très lucide analyse de l’avenir de la France, l’étape suivante est la confiscation des armes que possèdent les français afin que les ordures de muz qui viendront les égorger puissent le faire en toute sécurité…

  4. Dunois

    Votre analyse est correcte. Par contre, je vous prie d’arrêter dès maintenant de diffuser des phrases qui commencent par « La France a fait ceci, la France a fait ou dit cela ». C’est totalement faux. La France, c’est le territoire français et les français. Pour être plus clair, ne pas nommer va à l’inverse de la raison. Un peu comme si on disait à propos de la 2ème guerre mondiale, « La France a déclaré la guerre à l’Allemagne ». C’est archi faux. Les français n’ont jamais déclaré la guerre à l’Allemagne. C’est un groupe de responsables politiques qui a pris cette décision. C’est évidemment facile de reporter des responsabilités sur un peuple en évitant de nommer les responsables. Il faut absolument nommer ceux qui sont responsables, point. Je vous remercie de tenir compte de ma remarque qui reste amicale.

    1. Alexcendre 62

      Désolé Dunois la France c’est un tout , le groupe de responsables politique que tu cite ce sont des gens qui ont été élus , si des citoyens ne votent pas ou votent mal après ça devient la responsabilité collective . Trop facile on ne vote pas ou on se fait bourrer le mou par des irresponsables ensuite on dit moi ces mecs là ne me représentent pas je ne les connais pas . Alors que faire c’est simple on assume ses responsabilités et on vote pour des gens qui défendront le pays est les intérêts de ses citoyens ,actuellement c’est simple il n’y a qu’un parts qui se détache du lot c’est le FN avec Marine Le Pen les autres se sont déjà rendus a l’adversaire , dans quinze jours ils vont même partir chercher leurs étrennes de bons serviteur (un livre est paru a ce sujet )
      Mais soit rassuré j’ai bien compris ce que tu voulais dire et moi j’ai surtout souligné que ne pas aller voter ça devient une lourde responsabilité et pas une simple paresse .

      1. Dunois

        Merci Alexcentre 62 pour le message, j’apprécie sa justesse. De toute façon, je vote pour Marine sans me poser de questions. Amicalement.

  5. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    La position fanatiquement pro-américaine de Millière nuit gravement à son analyse.

    Ainsi, par alignement idéologique sur les USA, il était un très chaud partisan de l’entrée de la Turquie dans l’ U « E » : nous serions dans une situation que l’on n’ ose imaginer, si on l’avait suivi, avec le Sultan au coeur de l’Europe.

    D’autre part, il néglige les actions clandestines, sur le sol français, des Etats-Unis en direction de l’immigration : il est assez clair que le tableau apocalyptique qu’il dresse est très joussif pour une partie de élites américaines.

  6. DUVAL Maxime

    Ouais,

    On sait tout ça depuis un bout de temps déjà mon bon Monsieur… Vu qu’on habite ici, n’est-ce pas.

    La France, notre pays, elle est la cause de tout… On sait aussi …

    Que tout le monde vienne faire sa crotte sur notre paillasson et nous pourrir la vie pour des problèmes qui ne nous intéressent en aucune façon mais que des bi-nationnaux viennent régler dessus on paie également pour ne pas l’ignorer.

    On sait aussi que Villiers s’appelle Monsieur Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, ne vous déplaise, Monsieur Guy Millière ; de Villiers, même si républicain et né d’ascendance « chat de gouttière » cela ne me dérange nullement.

    Monsieur Millière, quand vous prêtez à « La France » vos soupçons et ses noirs desseins, vous insultez le citoyen que je suis, qui n’en peut plus de toutes les repentances qu’on lui impose, et pense qu’il vous serait plus judicieux de chercher les commanditaires du désastre qui va l’anéantir.

    Permettez moi de vous adresser en toute simplicité ces trois lignes de « Douce France » de Trénet » :

    Oui je t´aime
    Dans la joie ou la douleur
    Douce France
    Cher pays de mon enfance

    Et vous comprendrez que je n’aime pas qu’à ma place « on me rase » au matin.

    1. Philippe Bergeron

      Merci pour votre analyse, je suis entièrement d’accord avec vous, et on peut ajouter que Guy Millière continue à faire l’éloge de toute la politique de George W. Bush en Irak.
      Guy Millière avait aussi écrit un article expliquant que nous n’vions aucune raison d’être reconnaissant à l’URSS pour la victoire de 1945, puisqu’il y avait le pacte Staline-Ribbentropp, oubliant que jusqu’en novembre 1941, de grandes entreprises américaines continuaient un busines juteux avec le Reich. Certaines de ces entreprises appartenaient à la famille Bush.
      Que Guy Millière aime et admire Israël et l’Amérique, c’est très bien, mais chaque fois que le lis, j’ai simplement le sentiment qu’il reproche aux Français de n’être ni américains ni israéliens. Je pourrais suivre le même raisonnement et reprocher aux Français de n’être pas japonais (c’est vrai que si les Français étaient japonais la France n’en serait pas là, mais si c’est la seule chose que l’on a à dire, il faut devenir japonais et abandonner la France.
      Guy Millière évoque avec beaucoup de poésie le bonheur de boire un martini à Los Angeles. C’est son droit, et c’est le mien de préférer boire du champagne à Paris ou à Venise, ou du saké à Kyoto.
      Je me souviens d’un article de Guy Millière sur le temps des mensonges, le « temps des mensonges » c’est la France de Louis XIV, la France, au moment où elle devint la première puissance d’Europe. Il n’aime pas la France de Louis XIV, il n’aime pas non plus la Révolution française, et il déteste la France actuelle. On se demande ce qu’il peut bien aimer en France.
      Effectivement, cela nuit à toutes ses analyses qui sot souvent brillantes.
      La seule personnalité politique française qu’il aime c’est Madelin. Eric Zemmour avait dit à Madelin « avec vos idées, vous ferez 2%, ce qui s’est passé.
      L’idée qu’un pays c’est une âme, et pas un système économique semble lui être étrangère, comme elle l’est en général aux libéraux de gauche ou de droite.
      Il est lucide sur l’islam (sauf quand c’est George W Bush qui fait ami amai avec les Saoudiens), et il fera je pense un grand patriote américain, mais je ne vois pas comment on peut être patriote, c’est à dire aimer un pays dont on aime rien.

  7. platon

    Bravo à Dunois… il ne faut pas confondre des décisions prises par des traitres avec la France immortelle qui restera dans nos coeur …une solution émigrer en Acadie où ils restent fiers de leur traditions ancestrales ou bien se réveiller mais pour l’instant malheureusement comme soeur Anne nous ne voyons rien venir….

  8. Pierre978

    La question que nous devons nous poser c’est : Sommes nous prêt face au drame qui se prépare ( affrontement ) qui pourrait arriver en 2017. A ce jour, malgré nos appels au réveil à travers le pays, peu de Français bougent et se rendent compte de la réelle situation. Il ne s’agit pas de provoquer, mais de pouvoir se défendre au mieux de nos possibilités. Ce qui est certain, nous ne pouvons plus revenir en arrière, ni d’échapper à la guerre civile dans l’avenir. C’est un constat violent fait à partir d’éléments sérieux ( politique, faits divers etc…. ) qui regroupés permette d’en arriver à cette conclusion. Reste le délai, toujours extrêmement difficile à voir, prévoir dans le temps. A ce stade, tout est possible, ( attentats, agressions, manifestations, les élections presidentielles qui dégénèrent , l’ exaspération d’une personne victime qui devient incontrôlable….. ), donc nous sommes actuellement dans une position d’attente. A nous, d’être vigilant sur les événements afin de donner l’alerte le plus rapidement possible. Ce n’est absolument pas facile d’être dans notre position, la plupart d’entre nous se réveille le matin en pensant à ce qui nous attend, nous avons des automatismes, ( sites reinformations, contacts divers….. ), des discussions entre patriotes ou bien des conversations aléatoires avec des personnes ayant un début de lucidité, mais la plupart du temps nous sommes seul avec notre conscience car nous avons beaucoup de mal à convaincre quand même nos compatriotes et cela arrange bien nos ennemis de tout bord. Même s’il nous reste très peu de temps, nous devons continuer sans baisser les bras, à informer même si la colère peut prendre le dessus ( j’en sais quelque chose ), car nous sommes des incompris pour le moment mais un jour tous ceux qui ne nous ont pas cru reviendrons vers nous a plat ventre avec des excuses pour que l’ont viennent à leurs secours et pour ma part, je serais extrêmement ferme et je ne ferais aucun cadeau, mais chacun est libre de ses choix et surtout il faut imperativement continuer notre préparation à la défense personnelle et celle de nos familles. Malheureusement l’avenir nous donnera raison

  9. ;

    Quelle est ,après avoir constaté un diagnostic pratiquement similaire

    chez tous les observateurs patriotes,la décision qui doit être prise en terme d’action,puisque le temps de l’analyse et de la réflexion est maintenant derrière nous ?? considérant que nous avons encore « l’apparence » d’une Démocratie,la première décision va consister à élire celle qui doit stopper concrètement et immédiatement la conquête de la France par l’idéologie coranique .Si ,par malheur ,les consciences « désinformées » ,devaient permettre l’arrivée d’un collabo ,nous devrons alors « entrer en résistance » , en espérant être suivis par tous ceux qui refusent que notre identité fasse partie du Califat Européen !!!!!

  10. Françoise

    Cela fait de nombreux mois que l’on parle de l’effondrement de la France, certes l’analyse de Guy Millière est pertinente mais cela fait pas mal d’années que l’on parle de l’effondrement de notre pays, en 2017 que ce passera t’il,? personne ne le sait pour l’instant, à en croire ce que nous voyons aujourd’hui le duel sera entre françois fillon LR, et Marine Le Pen FN, la gauche elle sera relayée au oubliettes malgré tout le nombre de candidats qui se présentent pour la primaire de la gauche que je trouve parfaitement stupide tant les candidats sont nombreux a se bousculer aux portillons de l’élection pour être celui ou celle qui représentera la gauche à l’élection présidentielle de 2017, le spectacle promet d’être affligeant une fois de plus, en 2017 si françois fillon est élu ! la politique de désintégration du pays va continuer jusqu’à son terme, tant économiques que sociaux et sociétaux, avec toutes les conséquence que cela va entrainer, personnellement je ne crois pas françois fillon redonnera à la France sa pleine souveraineté, car dans son programme il ne dit rien à propos de l’union européenne, si c’est Marine qui est élus ce que je doute très sincèrement, non pas que je ne souhaite pas qu’elle arrive à la présidence de notre pays, bien au contraire, mais elle aura en face d’elle toute la doxa politique et médiatique contre elle, plus une grande partie de l’électorat français qui ne verront pas d’un bon œil l’arrivée d’une nationaliste à l’Élysée, un front commun de tout les partis de droite comme de gauche et du centre vont s’allier pour lui faire barrage, ça c’est une certitude, quand on veut faire perdre l’élection présidentielle à un parti politique on est capable de faire absolument n’importe quoi pour y arriver ! donc je dis que les problèmes de la France vont s’accentuer avec les LR car paroles et parole ne ont que des paroles, on attend de voir les actes de mr fillon.

  11. Xtemps

    Et pas seulement la France qui est piégé, le reste de l’Europe aussi, à cause des crétins qui sont aux pouvoirs.
    Nous ne pouvons plus parler d’erreurs politiques à ce niveau, mais bien voulu et planifié.
    Et les horreurs de l’Islam n’étaient pas inconnus, ils savaient nos dirigeants les risques qu’ils faisaient prendre aux peuples européens avec l’Islam.
    N’importe quel personne simple pouvait déjà faire un examen de l’islam et les résultats auraient été sans appel : L’Islam est criminogène et une meurtrière ‘;alors que nos dirigeants qui ont bien du matériel d’observation et des professionnels à leurs services!, au nom de l’Islam on tue depuis 1400 ans!, et personne n’aurait rien vu!, à d’autres, mon oeil.
    Nos dirigeants sont des grands criminels pour agir de la sorte, ils ont du sang sur les mains déjà avec les attentats, et ils risquent encore d’en avoir sur les mains à tout moment avec toutes leurs conneries.
    S’ils n’avaient pas fait toutes ces conneries, nous en serions pas là aujourd’hui.
    Et encore une fois de plus, c’est encore les peuples qui paient pour leurs imbécillités.

  12. lucifer

    La France, devenue faible, de par ses élites vendues aux puissances financières, ne compte plus sur la scène internationale. Un pays, incapable de s’opposer à la partition de fait du pays, est un pays mourant. Les français sont complices de cela , car réélisant les mêmes qui nous ont amenés là où nous en sommes; et ce depuis 50 ans. Il y a des patriotes , mais que représentent-ils en face d’un peuple qui a perdu son réflexe identitaire, ramolli par 70 ans de reculs , de marchandages, pour éviter le « plus jamais ça » illusoire , tout sauf la guerre disent les « biens pensants ». Cette faiblesse, nous conduira ,malgré cette soumission à la guerre. Cette guerre que l’on ne veut surtout pas ,nous l’aurons , nous la subirons chez nous de la part des « pauvres musulmans » que vous aidez ; ils se retournerons contre nous, par vengeance ,pour avoir été jadis « colonisés », et conditionnés par leur islam , qui est leur guide de vie.

  13. zipo

    Nos dirigeants sont des couards vendus a une idéologie de dégénérés l’Islam qui représente un retour en arrière vers l’obscurantisme total !La fin de notre liberté ,l’esclavage pour nos enfants le retour vers les ténébres 2000 ans en arrière !Nous serons de fait comme sous l’occupation voir pire!
    Car la mort nous guettera a chaque coin de rue .Ce sera l’inquisition mais a la mode du prophéte! Malheur a nos politiciens pour avoir grand ouvert la voie a ce culte !!
    L’Histoire les jugeras l’Islam religion d’amour!!!Quel est le pays islamiste ou les droits de l’homme sont respectés?
    et maintenant bande d’abrutis vous allez créer l’Islam de France !
    Il est temps pour vous de vous faire déradicaliser!!Pour nous ce sera la guerre grace a votre débilité profonde et votre manque de discernement!!
    Au lieu de faire la guerre a l’étranger occupez vous de daesh en France!!

  14. Opinion

    C’est l’effondrement financier qui nous guette aussi sûrement que nous guette l’effondrement de notre civilisation cité ici. La finance sous toutes ses formes tient les gouvernements par les ….. c’est elle qui dirige… pour l’instant. Et c’est le « plus de sous » qui fera réagir les peuples car quand on étrangle quelqu’un il se débat. l’art et la manière de créer des situations et attirer notre attention sur des problèmes qui sont de réels problèmes certe mais la catastrophe est ailleurs ex : la BCE rajoute 1 trilliard d’euros de monnaie de singe pour faire léviter le CAC40, Dow Jones etc. Tout va bien..
    source tweets Pierre Jovanovic. ces « prophéties » se sont toutes avérées exactes….

  15. lafronde

    A ses résultats, on voit que notre régime ne sert pas notre Patrie. A ceux qui le trouve légitime car élu démocratiquement, j’objecte : notre régime social-démocrate triche avec la Démocratie.

    1 Il dépasse le consentement à l’impôt, puisqu’il vote son budget en déficit, avec celui-ci donne des rentes et achète des suffrages (clientélisme).

    2 Par sa législation il donne des rentes statutaires, et des rentes monopolistiques à certains secteurs et certains métiers « fonctionnarisés » (exemple les enseignants).

    3 Ce régime gauchit à son profit l’offre mediatique : CSA partisan, nommant des Directions partisanes dans l’audiovisuel, déléguant les émissions à des producteur et journalistes sectaires.

    4 Ce régime a opté pour la préférence étrangère : 1) voir les critères d’attribution des logement sociaux, ajusté à la famille nombreuse islamo-africaine (Niger 8 enfants par femme !) 2)impunité judiciaire ethnico-islamique avec la culture de l’excuse, 3) impunité de l’invasion migratoire, avec les clandestins déboutés de l’asile jamais reconduits. 4) discrimination à l’embauche pour les français européens : rien ne permet d’affirmer l’égale compétence de toutes les ethnies (ni le contraire). Les lois prétendus anti-discrimination fonctionnent comme des quotas ethniques. Elles font perdre des opportunités de carrière au français européens, au profit des immigrés. 5) si l’immigré individuel est a priori l’égal du natif, statistiquement le musulman ou l’africain ont un risque plus grand d’être des parents défaillants, à cause de la Charia et de la polygamie.

    Tous ces progrès dans l’asservissement des français sont dus au caractère progressiste de notre régime : il impose son idée du Progrès par la loi (d’où ses penchants totalitaires).

    Le premier combat des patriotes est donc de reformer notre communauté dissoute par les lois de ce régime. C’est solidairement que nous pouvons résister, et le plus efficace est de faire communauté à la base, au plan local avec les personnes partageant cet idéal.

    C’est aussi au plan local que la Société civile patriote peut être la plus pertinente dans ses priorités politiques, et donc la plus efficace. Ensuite vient la fédération de ces volontés au plan national.

  16. Claude

    Il faut se rappeler qu’il fût une époque ou Guy Millière s’exprimait régulièrement sur les ondes de Radio Courtoisie, où il était invité du libre journal des économistes ou celui de Claude Reichman……

    Le discours était celui des libéraux sur l’immigration, chance pour l’économie…. et la critique systématique du programme du FN « canal historique » pour ses positions anti immigrationiste.

    Il défendait même la politique d’invasion de l’Irak en 2003,comme cela est mentionné dans un autre message… tout comme Claude Reichman… selon la doxa de l’époque que cela allait amener à la démocratisation de la région etc……avec les résultats que l’on sait !

    En bref, certains penseurs d’hier se rendent compte de ce que fût leur aveuglement aujourd’hui…. il est vrai qu’il n’est pas nécessaire de garder les yeux ouvert pour penser.

  17. y en a marre

    Roland l’alsacien vous devriez faire attention à ce que vous écrivez comme je l’ai dis à Christine dans un autre message à mon avis ce site doit être ultra surveillé et si vos propos sont signalés à la justice française non seulement vous vous risquez d’avoir de sérieux ennuis mais également Christine en tant que responsable de ce site. Regardez comme c’est facile de signaler un commentaire ou toute autre virgule jugé hors a loi et je ne suis pas homme de loi mais je pense que vos propos le sont !!

Comments are closed.