Victoire pour le procureur Tarrare : Benabdelkhader, le terroriste de Dijon déclaré irresponsable


Victoire pour le procureur Tarrare : Benabdelkhader, le terroriste de Dijon  déclaré irresponsable

13 personnes blessées, un 21 décembre, en 2014.

Aux cris de Allah Akbar, le chauffard avait foncé sur les piétons, grimpant à grande allure sur le trottoir.

Dès le lendemain, le procureur Marie-Christine Tarrare avait affirmé, sans rire, qu’il avait crié Allah akbar pour se donner du courage :

Que répondre aux propos dérisoires et ridicules du Procureur de Dijon affirmant qu’il n’y a pas d’attentat islamiste, pas d’acte terroriste, là où 3 personnes (les premiers témoins dimanche soir parlent de 3 personnes … deux ont disparu pendant la nuit dans les papiers de la presse….)  dans une voiture chassent les piétons en criant Allah Akbar ?

« On n’a rien trouvé en lien avec l’Etat islamique, il n’avait même par Internet», a certifié en conférence de presse la procureur de la République. Il a certes reconnu avoir crié plusieurs fois «Allah Akbar» («Dieu est plus grand»), mais «plus pour se donner du courage que comme revendication religieuse.» Selon son entourage interrogé par les enquêteurs, «ce n’était pas quelqu’un de très pratiquant, pas très religieux jusqu’à il y a une semaine environ. »»

http://resistancerepublicaine.eu/2014/12/22/joue-les-tours-dijon-nantes-que-des-desequilibres-de-droit-commun-criant-allah-akbar-madame-le-procureur-de-dijon/

Irresponsable, le quidam ? En crise ?

Il savait parfaitement se diriger dans Dijon, dans un Centre ville -qui paraît-il fourmille de sens interdits – monter sur les trottoirs… Suivre un plan quadrangulaire… sans oublier son Dieu « Allah akbar. »

capture-decran-2016-11-30-a-18-57-57

Selon ses co-détenus, le musulman « pas très pratiquant » aurait parlé tout le temps de l’Etat islamique, aurait ponctué toutes ses phrases « d’Allah Akbar », aurait parlé de « saints hommes » quand il évoquait les djihadistes, aurait tenu des propos antisémites et homophobes…et aurait rigolé en disant que le Procureur/Parquait  lui faisait faire le tour de France des psys, espérant qu’il serait enfin déclaré irresponsable…

Or, depuis son incarcération, en préventive, à la Maison d’arrêt de Dijon, le Parquet de Dijon reste sur la même ligne. L’individu nommé Nacer Benabdelkahder, n’a quasiment jamais été entendu soit par les enquêteurs, soit par le juge d’instruction désigné par la Parquet de Dijon. Au contraire, le Parquet de Dijon a désigné plusieurs experts psychiatriques dijonnais afin que ces derniers fassent un expertise de l’individu.

Cependant, tout les experts désignés sont unanimes dans leurs conclusions. Benabdelkhader n’a aucune altération de la personnalité et donc de ce fait, il est entièrement responsable de ces actes. On est donc loin de la déclaration du procureur qui, en conférence de presse, expliquait que l’écraseur avait évoqué 157 passages en milieu psychiatrique depuis 2001.

Pris à contre-pied de ses certitudes, le Parquet dijonnais a fait transférer, courant juin 2016, Benabdelkhader à Lyon afin de lui faire subir une nouvelle expertise psychiatrique. Espérant certainement qu’un expert de cette ville sera plus  »compatible » avec la théorie qu’il défend, bec et ongles, depuis le début de cet affaire. A savoir que Benabdelkhader n’est qu’un  »déséquilibré » et non un islamiste convaincu.

Il a été à nouveau transféré à Dijon, début juillet 2016. 

http://ripostelaique.com/dijon-le-procureur-tarrare-veut-faire-passer-lecraseur-islamiste-pour-un-fou.html

Et voilà, la boucle est bouclée, Benabdelkhader a finalement été déclaré irresponsable. Champagne, procureur Tarrare ? C’est si important que cela de ne pas avoir tort ? C’est si important que cela de faire plaisir à Taubira-Urvoas en faisant passer pour des déséquilibrés les djihadistes ?

Le terroriste est actuellement hospitalisé à Lyon. Comme la mode n’est plus aux enfermements au long cours en H.P. mais au traitement chimique des psychotiques et autres déséquilibrés, gageons que le quidam va bientôt revenir sur le lieu de ses crimes. Les interdictions qui lui ont été faites de porter une arme, de revenir en Côte d’Or… prouvent que pour les juges il sera bientôt dehors… Et comme un terroriste, un fou l’Allah se moque des lois comme de son premier couteau d’égorgeur, le pire est possible.

Dijonnais, sortez couverts !

Il avait foncé sur la foule à Dijon: le suspect déclaré irresponsable

La justice a prononcé mercredi l’irresponsabilité pénale de l’automobiliste qui avait foncé délibérément sur des passants à Dijon fin 2014, blessant 13 personnes.

Problèmes psychiatriques lourds

Le quadragénaire étant atteint de problèmes psychiatriques lourds, cette décision de la chambre d’instruction de la cour d’appel de Dijon était « attendue », a estimé son avocat Me Estève. « Les expertises psychiatriques concluaient toutes à l’irresponsabilité de son client, manifestement en crise » au moment des faits et qui affichait 157 passages en hôpital psychiatrique, a-t-il poursuivi.

« Il a été reconnu coupable des faits et il était important que la cour le dise, ainsi que civilement responsable », a précisé l’avocat, qui décrit un « homme sincèrement repentant et désolé de ce qu’il a fait ».

Hospitalisé d’office à Lyon, et sans permis

Désormais sous le régime de l’hospitalisation d’office dans un établissement lyonnais, l’homme s’est vu retirer son permis de conduire et a l’interdiction de porter une arme et de se rendre en Côte-d’Or, selon Me Estève.

Dénonçant une « injustice totale » dans la décision rendue par la cour, l’une des victimes, Maurice Bureau, a cependant concédé avoir observé lors d’une précédente audience un homme « malade mais manipulé par des gens comme Daech qui repèrent les gens faibles ».

Il avait blessé 13 personnes

Le 21 décembre 2014, l’automobiliste avait foncé délibérément sur des passants dans le centre ville de Dijon, blessant 13 personnes, en criant « Allah Akbar ». Au vu des antécédents psychiatriques de celui-ci, la procureure de Dijon Marie-Christine Tarrare avait rapidement écarté la piste terroriste.

Lors de son interpellation, l’homme, un Français né en France de mère algérienne et de père marocain, avait dit aux policiers avoir agi seul, ému par la souffrance des enfants palestiniens et tchétchènes, avait-il précisé.

Une personne tuée à Nantes

Au lendemain des faits, un autre automobiliste avait foncé sur un marché de Noël bondé du centre-ville de Nantes, blessant 10 personnes, dont une mortellement avant de se porter plusieurs coups de couteau.

http://www.ledauphine.com/france-monde/2016/11/30/il-avait-fonce-sur-la-foule-a-dijon-le-suspect-declare-irresponsable

Remarque.

Pour comprendre pourquoi et comment l’islam fabrique des dégénérés, il faut lire Wafa Sultan. Edifiant et passionnant.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/10/livre-choc-de-wafa-sultan-edite-par-rl-lislam-fabrique-de-desequilibres/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Victoire pour le procureur Tarrare : Benabdelkhader, le terroriste de Dijon déclaré irresponsable

  1. Charles

    De toute façon, l’islam est le dénominateur commun de tous ces arriérés et décérébrés ….
    Il faut donc, au même titre qu’un virus, l’éradiquer.

    On n’ a jamais vu un catho péter un câble, et foncer sur des gens en criant « Dieu est grand … »

    Donc, dans le cas présent, au-delà du soi-disant pétage de cable de cet arriéré, c’est l’islam le grand coupable, et c’est lui qu’il faut zigouiller ….

  2. apolitique

    C’est bien regrettable tout cela.

    On ne peut que déplorer les victimes.

    Dommage que cette situation ne se soit pas déroulée sous le règne Fillon, il aurait sans doute arranger les choses. nan ?

    Mon avis : « nan » !

    Mais j’imagine que tout le monde n’est pas de mon avis si j’en crois ces derniers jours.

  3. Chistian jour

    putain on croit rêvé quand on entand ces cons dire autant de connerie comme dit la proc tarré, pardon tarrare.
    Pour ma part irresponsable ou pas, c’est une corde qu’il lui faut à benabdelkhader de mes deux.
    Si ça continu on va leur décerner la légion d’honneur. J’en ais marre de tous ces connards de juges et de procureurs bobos vendu à l’islam.

  4. pirlouit

    je viens de recevoir le livre la fabrique de deséquilibrés…..pour le faire lire à certains.ce qui me navre dans ton article outre le fait que ce salaud est exempté de taule c’est ce parcours psy. qui est une honte.combien de vrais malades ont été privés de soins pour cette ordure? je rappelle que les psy et en particuliers les soignants sont en première ligne.qui se souvient de cette soignante décapitée à pau et une autre poignardée la semaine dernière dans l’hérault ?et depuis quand etre faible face à l’ei est un trouble mental?bon c’est tout mais blesser 13 personnes..les collegues qui vont le recevoir souhaitez lui bon noel de ma part.j’en ai trop soigné de ce genre.

  5. MaximeMaxime

    L’irresponsabilité pénale pour cause de maladie mentale pose le problème du caractère fluctuant de l’appréciation de la maladie mentale.
    Il y a visiblement des zones d’ombre à ce sujet et, si l’on pousse le vice assez loin, personne n’ayant intérêt à subir de sanction pénale, tous ceux qui enfreignent la loi ou sont accusés de l’avoir fait pourraient se prévaloir d’une maladie mentale, ou, à tout le moins, d’un moment d’égarement. Une telle sanction, ou plutôt absence de sanction, pose donc fondamentalement le problème de l’égalité devant la loi.
    Ce serait bien commode si les patriotes poursuivis en justice pour des propos tenus pouvaient alléguer la maladie mentale pour ne pas être condamnés à des amendes, ou leurs carences affectives, réelles ou supposées, liées à tel ou tel épisode de leur vie, leur état dépressif parce qu’ils ont été chagriné justement tel jour d’apprendre la mort de tel membre de leur famille ou collègue ou fils d’un ami de jeunesse, ou encore, à défaut, d’un vieil acteur ou de telle chanteuse à succès… On peut imaginer à peu près toutes les argumentations dans ce genre et il n’y aurait que les honnêtes gens pour ne pas avoir la présence d’esprit de tenter de se faire passer pour une victime.
    Nous devrions aussi pouvoir alléguer le trouble mental passager pour échapper à des amendes pour excès de vitesse lorsque nous avons l’angoisse d’arriver en retard à un rendez-vous, par exemple…
    Jusqu’où s’étire la notion de trouble mental en justice ? Cela dépend-il du « profil » de l’accusé, ou même de son faciès, selon qu’il semble plus ou moins demeuré au moment de son examen par l’expert ?
    J’imagine que les juges se sont fiés aux rapports des experts, mais ceux-ci ont-ils pu exercer leur mission de façon indépendante ?
    Je crois qu’un trait caractéristique de notre société réside dans le fait qu’il vaut mieux se faire passer pour une victime désormais que comme quelqu’un de responsable.
    Cela doit mettre en colère les personnes qui ont reçu une éducation visant à les rendre responsables, leur inculquer des valeurs, leur apprendre à bien se comporter, mais comme disait, je crois, un grand maître du yoga, « vous ne pourrez pas changer les autres, alors c’est à vous de changer si vous ne voulez pas souffrir du mal que vous causent les autres ».
    Toujours est-il que le grand maître est bien gentil, mais sa parole ne vaut que dans une certaine mesure.
    Il y a bien un moment où il faut se battre si on ne veut pas se laisser ratatiner, au sens figuré comme au sens propre pour ceux qui se sont déjà fait ratatiner par une voiture ou un camion, notamment, ces derniers temps…
    D’ailleurs, les Bouddhistes mondialement réputés pour être très « zen » ont montré en Birmanie qu’il ne fallait pas trop abuser de leur patience ces dernières années…
    Si donc la répression ne peut rien faire, c’est le principe de précaution, principe de prévention, qui doit recevoir la plus large application possible, sinon, on se fera tous ratatiner petit à petit.
    Cela supposera des mesures non pas pour l’expansion de l’islam comme le préconisent certains politiques, pour des raisons qu’on finit par bien connaître, mais pour éviter ses débordements.
    En effet, puisqu’on peut se « radicaliser », comme ils disent, en une semaine, si l’on en croit le témoignage des proches de ce « conducteur fou », il serait peut-être temps de se demander si la sécurité de tous, gravement mise en danger par le terrorisme, fût-il l’oeuvre de « fous d’Allah » selon l’expression consacrée, ne mérite pas quelques mesures restrictives. Les propositions du président Trump pourraient donner des idées aux candidats à la magistrature suprême notamment… mais même les députés en fin de mandat pourraient s’y coller, sait-on jamais que leur siège confortable à l’Assemblée nationale soit un siège éjectable qui ne demande qu’à se déclencher aux prochaines législatives ?

  6. Caughnawaga

    Mohamed n’a pu faire de génocide il n’avait pas internet l’argument suprême.
    Il a pu aller à la bibliothèque ou dans un café internet y ont pas pensé à ça.

  7. Pouf

    Bon, d’accord avec le fait qu’il présente un problème psychiatrique, donc pas de prison, c’est normal : il est gravement malade du cerveau donc irresponsable !
    Par contre, il est hyper-dangereux, c’est un fait, il l’a prouvé à Dijon.
    Conclusion : enfermé à vie dans un hôpital psychiatrique, à l’isolement, etc…jusqu’à ce qu’on ait trouvé un moyen de lui greffer un autre cerveau…

  8. Martin

    Cette ordure va bientôt se retrouver dehors, surtout avec cette proc. Et là nouveau carnage, et cette dame aura du sang sur les mains.

  9. catalan

    Ce qui confirme ce que je disais dans un autre article ,tous ces procureur(e)s ne pense quà sauvegarder leur emploi celle ci est de la méme essence que les deux de l’Ariege et que tous les autres ; Les Ripoux Petits Salauds un cancer pour la France

  10. Louvois

    « L’homme s’est vu retirer son permis de conduire et a l’interdiction de porter une arme et de se rendre en Côte-d’Or, selon Me Estève. »

    Là, la justice est d’une remarquable sévérité !
    Heureusement qu’en prime, il n’ait pas été privé de dessert…

  11. Andrej

    Encore une?
    Je constate depuis quelque temps les décisions surprenantes des procureurs. Je remarque ( pardon mesdames ) qu’il s’agit souvent, pour ne pas dire toujours, de femmes.
    Un cerveau éclairé peut-il nous expliquer ce phénomène?
    Cordialement.

  12. kancau11

    Le mieux serait encore de l’enfermer avec des malades mentaux dangereux, çà lui ferai peut-être recouvrer ses esprits, au pire, il se ferai trucider.

Comments are closed.