Hollande étiquette les produits israéliens pour faciliter leur boycott et inciter à la haine contre les Juifs


Hollande étiquette les produits israéliens pour faciliter leur boycott et inciter à la haine contre les Juifs

QUAND LE GOUVERNEMENT PERSISTE À DÉLÉGITIMER ISRAËL

Selon un article de Victor Perez paru dans Europe-Israël :

http://www.europe-israel.org/2016/11/election-francaises-et-antisemitisme/

Le gouvernement français, suivant les directives des technocrates mondialistes de Bruxelles, vient de publier au J.O. du 24 Novembre 2016 (voir la copie en fin d’article) un avis concernant l’étiquetage des produits provenant du plateau du Golan et de la Cisjordanie.

Pour cette dernière, je dirai plutôt Judée et Samarie telles que décrites et nommées dans les textes anciens, et rappellerai que les limites de ces deux territoires ne sont pas des frontières précisément reconnues, mais les vestiges de la ligne de cessez-le-feu datant de la guerre israélo-arabe de 1948-1949.

Prendre une position aussi précise et une disposition aussi contraignante montre que le gouvernement français actuel se mêle d’une affaire que des dizaines d’années de négociations, plusieurs guerres, différents accords peu suivis, de multiples bonnes volontés et d’innombrables intervenants n’ont pas réussi à régler ; de plus, obliger les commerçants à afficher cette particularité diffuse clairement une propagande anti-israélienne.

Comme l’écrit Victor Perez, une telle disposition n’est pas prévue pour le Tibet – colonisé en 1950-1951 par la Chine communiste ; ni pour le Sahara occidental – dont le statut reste à déterminer et qui est occupé presque entièrement par le Maroc ; ni pour Chypre – dont une partie est envahie par l’armée et les colons turcs depuis 1974. Les dégâts causés au Tibet et la persécution des religieux tibétains est pourtant connue, comme l’est la non-consultation des Sahraouis à propos de leur pays, comme l’est aussi l’illégalité de l’occupation turque à Chypre.

Mais délégitimer la reconquête de son propre pays par le peuple juif est plus intéressant pour ce qui nous sert de gouvernement que de remettre ces trois affaires en cause. Il ne saurait envisager aucune allusion à l’invasion arabo-musulmane de la Palestine, terre historique des Juifs. Depuis que le chef terroriste Yasser Arafat s’est déclaré « Palestinien », les médias et les gouvernements ont suivi cette prétention, participant à usurper ce nom. Depuis, le Mont du Temple est devenu « Esplanade des mosquées » et le gouvernement a voté la résolution de l’ONU niant le passé historique de la Palestine juive. Aujourd’hui il impose cet étiquetage particulier ; il laisse aussi les passagers israéliens être véritablement discriminés par des contrôleurs barbus :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/27/orly-est-il-tenu-par-les-musulmans/

Que fera-t-il encore dans cette singulière machination se voulant « antisioniste » et qui est en réalité antisémite ?

Qu’on se le dise, le « consommateur » que je suis sera ravi d’acheter des produits ainsi présentés. Ces étiquettes apportent une forte valeur ajoutée aux produits concernés : elles témoignent du travail acharné pour transformer le désert en terre fertile, des travaux d’irrigation, du patient labeur, de l’imagination, de la persévérance. Voici les fruits du courage et les légumes du mérite. Ils ne peuvent que nous faire du bien. Prenons soin de bien les préparer et régalons-nous. Ceux qui les ont cultivés à la sueur de leur front dans ce pays entouré d’ennemis méritent que nous fassions le meilleurs commerce avec eux. Ni eux ni leurs proches ancêtres n’ont passé leur temps à se plaindre, à quémander, à solliciter la compassion internationale en se victimisant à outrance. Ils ont reconquis leur pays et l’ont fait prospérer, et aujourd’hui comme hier ils le défendent. C’est peut-être ce que lui reprochent nos gouvernants, eux qui ne défendent pas notre Patrie ni notre peuple.

Achetons donc avec une reconnaissance et un plaisir particuliers ces produits originaux étiquetés de façon si bienveillante.

 

24 novembre 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 81 sur 95

Avis et communications

AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES

Avis aux opérateurs économiques relatif à l’indication de l’origine des marchandises issues des territoires occupés par Israël depuis juin 1967 NOR : ECFC1631921V

Le règlement no 1169/2011 du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires prévoit que les mentions d’étiquetage doivent être loyales. Elles ne doivent pas risquer d’induire le consommateur en erreur, notamment sur l’origine des produits. Aussi, les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël doivent-elles porter un étiquetage reflétant cette origine. En conséquence, la DGCCRF attire l’attention des opérateurs sur la communication interprétative relative à l’indication de l’origine des marchandises issues des territoires occupés par Israël depuis juin 1967, publiée au Journal officiel de l’Union européenne le 12 novembre 2015. Celle-ci précise notamment qu’en vertu du droit international le plateau du Golan et la Cisjordanie, y compris Jérusalem Est, ne font pas partie d’Israël. En conséquence, l’étiquetage des produits alimentaires, afin de ne pas induire en erreur le consommateur, doit indiquer de manière précise l’exacte origine des produits, que leur indication soit obligatoire en vertu de la réglementation communautaire ou qu’elle soit volontairement apposée par l’opérateur. En ce qui concerne les produits issus de Cisjordanie ou du plateau du Golan qui sont originaires de colonies de peuplement, une mention limitée à « produit originaire du plateau du Golan » ou « produit originaire de Cisjordanie » n’est pas acceptable. Bien que ces expressions désignent effectivement la zone ou le territoire au sens large dont le produit est originaire, l’omission de l’information géographique complémentaire selon laquelle le produit est issu de colonies israéliennes est susceptible d’induire le consommateur en erreur quant à la véritable origine du produit. Dans de tels cas, il est nécessaire d’ajouter, entre parenthèses, l’expression « colonie israélienne » ou des termes équivalents. Ainsi, des expressions telles que « produit originaire du plateau du Golan (colonie israélienne) » ou « produit originaire de Cisjordanie (colonie israélienne) » peuvent être utilisées.

Note de Christine Tasin

Outre le fait que cette décision est abjecte et faite pour faciliter le boycott d’Israël demandé par les terroristes palestiniens  et autres gauchos décidés à l’éradication de la civilisation occidentale, on rappellera que nous demandons en vain depuis des lustres l’étiquetage de la viande halal…Hollande complice du djihad et du terrorisme en Israël comme en France.

Question à relayer à la Licra qui a porté plainte contre moi pour incitation à la haine etc pour mon discours « islam assassin » après l’assassinat des deux policiers de Magnanville (plainte instruite par le Procureur de la République, représentant Urvoas). Vont-ils porter plainte contre HOllande, Valls et compagnie pour incitation à la haine contre les juifs ?




Daniel Pollett

Retraité actif et patriote vigilant. Auteur du livre « Citoyens ce roman est le vôtre ». Responsable Résistance républicaine du Gard et de l'Hérault


33 thoughts on “Hollande étiquette les produits israéliens pour faciliter leur boycott et inciter à la haine contre les Juifs

  1. Rochefortaise

    Les mangues d’Israël sont les meilleures que j’ai mangées en France. Elles arrivent en septembre et ne ressemblent en rien à celles qui viennent du Brésil ou d’Afrique, filandreuses…. On trouve aussi, en fin de saison, des clémentines d’Israël délicieuses.

    1. Gaby FAIVRE

      Oui, j’ai acheté des clémentines une première fois parcequ’elles venaient d’Israël et après j’en ai rachetées tellement elles étaient délicieuses…

    1. maury

      Il faut virer cette mafia en particulier ceux qui sévit au quai d’Orsay et qui est pour l’eurabia et la francarabia des traitres vendus et corrompus !!Hollande est véreux et pustuleux comme tous ceux de son gouvernement » pas un pour racheter l’autre!!! » et avec ça menteurs et fourbes !!
      « VOUS AVEZ VOULU ACHETER LA PAIX(SOCIALE)AU PRIX DU DÉSHONNEUR VOUS AVEZ LE DÉSHONNEUR ET VOUS AUREZ LA GUERRE » CHURCHILL
      Israël est un petit Pays courageux et industrieux !c’est vrai qu’il a fait fleurir le désert alors que les arabes sont incapables d inventer quoi que ce soit; ils préfèrent prendre le pays des autres, et en voler les ressources ,et nos idiots utiles les font venir par millier ce qui montre bien qu’ils veulent nous anéantir pour cette raison il faut les juger et ne pas les laisser s’en tirer à bon compte
      Nous ne devons pas seulement les boycotter eux et leurs complices mais les juger ainsi que ceux de la fausse droite complice!

    1. Louis

      Bonsoir

      Il y a longtemps que les mots me manquent, enfin, je parle des mots « décents », et en ce qui concerne les gros mots, en cherchant bien, je crois avoir là aussi tout épuisé.
      Sinon il en reste quelques autres, bien sympas, relatifs à notre savoir-faire artisanal: Pince coupante… fer à souder… tenaille… scie à métaux…rabot….

  2. pikachu

    Moi, j’aime bien le terme « Cisjordanie », il est extrêmement post-moderne.
    En 1929 est créé l’Etat de Transjordanie sur le territoire de la Palestine mandataire. Linguistiquement, le fleuve Jourdain va donc donner les termes « TransJordanie » puis « CisJordanie ».

    C’est hyper branché et top coolitude, puisque aujourd’hui, après les Transgenres, on se découvre une nouvelle identité : nous sommes (presque) tous des cisgenres. Et oui, je vous l’apprends : vous êtes majoritairement des cisgenres hétérosexuels. Connais-toi toi même disait Socrate et là, effectivement, la cisgenrité (hétérosexuée ou non) Ca aide à mieux appréhender nos vies. Cela éclaire nos conflits internes. Exactement comme « cisjordanie » qui, lui, éclaire le conflit israélo-arabe : cisjordanie, c’est tout de même beaucoup plus parlant que Judée-Samarie qui me ramenait à une vieille histoire d’un homme qui voulut être roi (de Judée) et à la parabole d’un bon Samaritain qui n’était pas un magasin parisien contrairement à ce que l’on aurait pu penser.

    1. encore et encore

      Je connaissais la Gallia transalpina ou Gallia ultérior…. quand les Gaulois envahiront Rome…

      la Transjordanie, ça fait Glub Pacha…et Légion Arabe

      et la raclée recue par la Jordanie -tout court- nous inventera la Cisjordanie qu il aurait fallu , hélas, transporder en Jordanie

      quand ce nigaud de Hussein a avalé les bobards de Nasser

  3. claude t.a.l

    Une abjection de plus, après les votes favorables de la France ( une fois formellement : oui, une seconde fois tacitement : abstention ) à la résolution de l’UNESCO niant tout lien de Jérusalem avec le peuple juif, et même la chrétienté.

    Exigeons, nous aussi, par exemple, pour certains  » humoristes « , l’un très connu, l’autre moins connue, qui officie sur france inter , ayant tous les deux de forts liens avec Trappes , la mention :
     » produit originaire de Trappes ( colonie musulmane )  » !
    Chacun a des exemples équivalents, près de chez lui.

  4. Fallaci

    Bonjour Daniel Pollett,

    Bravo pour votre article, je vais encore plus privilégier tous les produits made in Israël et j’espère que d’autres suivront ne serait-ce que pour prouver que le lavage de cerveau, ça prends plus depuis belle lurette.

    Vivement qu’ils se cassent tous ces politicards islamisés, plus nuls, minables et véreux qu’eux , ça n’existe pas!!!

    1. claude t.a.l

      évident, chère Fallaci :
      moi aussi j’achèterai ces produits, même si je n’en ai pas vraiment besoin, même si c’est plus cher !
      claude

  5. carriere

    La position de Hollande a l’encontre d’Israel est tout d’abord inadmissible,mais d’autre part je suis toujours très étonné de constater que la majorité israélite de France apporte son soutien depuis des décennies aux partis de gauche et notamment au PS. Mais sont ils vraiment pro israélien je n’en suis pas certain.
    Ce sera pour moi une raison supplementaire d’acheter des produits d’origine israélienne qui sont en outre de tres bonne facture préférentiellement a des produits européens et à fortiori en ce qui concerne les agrumes en provenance de pays musulmans .

  6. Désespoir 50

    Oui pour les mangues, les clémentines d’Israël ce sont les meilleures!
    Sans oublier les autres fruits et légumes, un régal!

  7. Gladius

    Soyons optimistes:

    -en mai prochain nous aussi nous allons boycotter Hollande Valls, Fillon et toute la clique actuelle de jean-foutres. Puis quelque temps après : l’Union européenne

    -de même que la gaule cisalpine est devenue totalement romaine avec le Grand Jules César, la cisjordanie sera un jour israélienne.

  8. frejusien

    j’ai bien voulu acheter de ces produits, mais je n’en ai pas trouvé,
    Par contre l’étiquetage du hallal, on attend toujours !!
    Ça ferait fuir des tas d’acheteurs de tous bords, à cause des risques sanitaires, et de la souffrance animal,
    Ils les laissent s’entrainer sur des moutons, avant le passage aux choses plus sérieuses

  9. Mata Hari

    Entre des clémentines en provenance du Maroc d’un côté et celles venant d’Israël de l’autre, mon choix est vite fait. Mais il est rare de trouver des produits d’Israël en grande surface. Je me demande si le boycott n’est pas fait en amont…

  10. Agnes

    Quand un produit est étiqueté israélien, je l’achète car c’est de la bonne qualité . Je ne suis pas la seule dans mon cas. Je remercie donc le gouvernement de me garantir l’origine israélienne , signe de qualité. Quant à ceux qui boycottent ces produits, ils nuisent aux palestiniens qui travaillent pour les produire car beaucoup d’entre eux sont embauchés par les israéliens. Si personne n’achète ces produits, ces personnes seront licenciées.
    Si cet étiquetage vise à faire boycotter ces produits, c’est ridicule car cela va avoir l’effet inverse : pour une fois que nous pourrons être sûrs de l’origine. Nous les achèterons en priorité.

  11. encore et encore

    cette trouvaille de boycot a fait ses premières victimes arabes en  » cisjordanie »

    quand la celèbre marque israélienne SODASTREAM, qui fabrique ces appareils a faire ses boissons gazeuses, installée en « cisjordanie », lasse de faire l’ objet de discriminations genre BDS qui sévit trés bien en Europe, a décidé de « délocaliser » ses usines au nord du Neguev

    résultat: 600 ouvrier « palestiniens » au chomage et 500 emplois nouveaux en Israel pour des Juifs!!

    Bravo les mecs!! tout compris 😆

    rien de tel que des milliers de chomeurs arabes « palestiniens » pour couler par le fond les tentatives israéliennes de trouver du boulot pour les territoires « disputés »

    jusqu a la grande Dispute, qui seule résoudra l’ interrogation du Peuple Inventé par le KGB…

  12. PENELOPE

    Super incitation pour l’achat de produits israéliens. Je suis allée en Israël, j’en ai goûté les saveurs, ici, en France j’en achète plutôt trois fois qu’une. Je n’ai pas d’ordre à recevoir des crétins de ce gouvernement raciste.

  13. filou83

    Si la signalétique est libre pourquoi pas apposer sur ces produits une étoile jaune comme pendant la guerre…je ne doute pas un instant de l’effet sur les marchés

  14. angora

    allo, le crif????? vous etes ou??????????????si c’était le FN le crif serait « monté au créneau » suivi de l’uejf la licra le mrap……………

  15. Fallaci

    Bonsoir Mata Hari,

    Les produits Israëliens seront étiquettés, vous pourrez les différencier aisément, il y aura probablement dessus🚫vous n’en trouverez pas chez Mohamed, l’épicier du coin de la rue, ni si j’en crois mes intuitions, dans beaucoup de supermarchés..
    L’application de cet étiquetage est particulièrement vicieux, c’est davantage un boycott indirect, sournois, pas franc du collier, comme les comportements de nos politiques, qui appellent « migrants » des « clandestins ».

    Une façon tordue, malfaisante de limiter sa distribution en fonction du degré d’antisémitisme culturel inoculé aux français, par dose homéopathique pour mieux les entuber et pour les muzz friands des oranges de Jaffa.

    Bien sûr, seuls les Israëliens pourront nous informer de l’impact négatif surv leurs exportations, via eurabia, après cette mesure assassine, car chez nous, ce sera un sujet tabou, comme les statistiques des clandestins et du chômage…

    Le moment venu, au prochain Nuremberg, nous aussi nous les étiquetterons sur l’oreille, comme les moutons qu’on égorge avec une sauvagerie inouïe et aussi, entre autres, pour venger toutes les crasses et emmerdes qu’ils ont fait et font subir à tous nos pauvres agriculteurs!!

  16. clovis

    Il n’y aà pas de mot pour qualifier le personnage qui déshonore la fonction, en plus pro arafat ( le terroriste) et les terroristes ils les aiment car ils lui permettent d’exister politiquement ( voir Al Nosra en Syrie )

  17. Piscione

    SOCIALISME NATIONAL SOCIALISME= Ou est la différence ?Alors que notre Guignol et ses sbires ne rêvent qu’à la destruction d’un Pays libre et qui ne s’est jamais attaqué aux intérêts de notre nation. On ne saurait en dire autant des pays musulmans. Cette pourriture Socialisme facilite l’invasion des pays d’Europe et pour Israël à la réouverture de camps tristement célèbres

  18. Jean-Charles

    Je viens de passer tois semaines du mois de septembre en Israël que j’ai parcouru de long en large. Les fruits sont excellents, les dates plus grosses que le pouce et super tendres. Les fruits étaient mes repas préférés car manger des kébabs en écoutant les prières aux haut-parleurs (pas partout heureusement) très peu pour moi. Quant à la Cisjordanie, je n’ai pas pu y aller avec ma voiture de location, Hertz m’a prévenu : « car israélienne, road israélienne. »

  19. Marie

    Comme certains l’ont évoqué ici, on attend toujours l’étiquetage des produits halal. Il y a beaucoup de consommateurs qui seraient étonnés car dans la tête de bien des gens, seule la viande est concernée. Depuis que j’ai appris que les céréales kellog’s avaient un tout petit logo vert en forme de mosquée j’ai arrêté d’en acheter pour mes enfants. Dernièrement en faisant les courses, l’un m’a fait remarquer qu’il y avait longtemps que je ne leur avais pas acheté de céréales, je leur ai expliqué pourquoi et ils ont très bien accepté mes arguments.
    Pour les produits israéliens, super u propose souvent des fruits venant d’Israël et j’ai aussi acheté la fameuse Sodastream malgré la campagne de dénigrement sur internet, j’avoue avoir beaucoup hésité vu les avis négatifs, mais je ne regrette pas mon achat : plus de packs lourds à porter, coût moins élevé, moins de déchets au moment où on veut nous les faire payer au poids….

Comments are closed.