Comment j’ai mis au point et organisé ma survie


Comment j’ai mis au point et organisé ma survie

En ce moment, mais aussi en général, dans un monde dit moderne où les pilotes ne pilotent plus grand-chose il faut s’attendre à quelques discontinuités.

Rien ne dure et des défaillances de tous ordres peuvent survenir ! Sans parler des désordres politiques genre chienlit puissance dix organisés par d’éventuels mauvais perdants ou une certaine religion devenue impatiente de mettre main basse sur le pays convoité.

Voilà en gros la synthèse que je me suis faite, et vu mon âge l’appréciation et la mesure de ma vulnérabilité face à un monde où je me sentais perdre pieds dans l’indifférence et l’inconscience générale de mon entourage. Ayant travaillé une bonne dizaine d’années dans un laboratoire méthodes j’ai donc fait appel à quelques souvenirs pour mettre au point et organiser la méthodologie de ma survie.

Mon premier constat fut que je devais avancer lentement mais sûrement à partir d’un comportement simple dans une progression financière compatible avec mon budget.  En finalité je visais à terme trois mois. Mon deuxième constat fut : il me faut quoi ? Pour tenir une semaine, deux puis trois puis quatre, la tenue d’un deuxième mois étant àa 80% une répétition.

Je me suis vite rendu compte que c’était pratiquement impossible à prévoir assis à son bureau pour établir la liste des utilités et je suis vite arrivé à la conclusion qu’il fallait se mettre en situation pour noter le maximum de ses besoins.

C’est ce que j’ai fait en décrétant un lundi matin une semaine sans course, compteur eau fermé, frigo fermé, congélo fermé et courant fermé.

Cette méthode brutale m’a mis d’emblée en situation réelle de panique et surtout de la même manière qu’elle va nous tomber dessus un jour ou l’autre pas très lointain.

J’ai pu avec cette façon de procéder m’obliger à répondre à toutes mes situations provoquées et les besoins pour ma semaine.

Le premier poste étant l’eau et la première question fut, que faut-il faire pour tenir une semaine sans eau ? La deuxième question fut que faut-il faire pour tenir une semaine sans courant ? La troisième question : ai je une bouteille de gaz d’avance? etc.

Bien entendu, dès que j’avais répondu à un des points je rétablissais l’eau ou le courant. Il faut aussi savoir qu’en situation de survie il faut apprendre à vivre à l’économique, la baignoire, ou la douche d’une demi-heure il faut oublier.  La batterie auto chargée à bloc pour assurer la recharge du téléphone ne doit servir qu’à ça.

Etc. Ensuite chacun s’organise en fonction de sa façon de vivre, avec enfants, ou sans enfant, isolé avec jardin ou en ville avec balcons, etc. Voilà, il y a environ six mois que nous avons commencé notre projet mon épouse et moi et sur l’échelle de 0 a 100 jour d’autonomie la nourriture sous forme de conserves est à 100, un gros paquet est entre 30 et 50 ; l’eau à boire est à 30 l’eau pour le reste tout dépend de l’été ou de l’hiver (en hiver ma cuve de 1000 litres risque de geler) ça reste à améliorer, comme mon petit groupe électrogène (trop bruyant surtout le soir ) des batteries avec panneaux solaires à mon avis seraient préférables.

Voilà, j’ai commencé par cette littérature à répondre par du concret au problème de survie.  Je ne prétends rien, il y a certainement beaucoup mieux dans les livres.

Mon propos est simplement d’amorcer la pompe et le seul point que je conseille : mettez vous en situation ou vous allez oublier trop de choses incontournables. Bon courage a tous.





23 thoughts on “Comment j’ai mis au point et organisé ma survie

  1. lucide

    Alexendre 62 ou 62 est votre age ou le numéro de votre département de naissance je viens de vous lire …..Chapeau …. est très exact d autant plus que mon département de naissance (il y a quelques annees) était aussi 62 depuis je suis une fausse parisienne banlieusarde Bonne définition de la vraie vie bonne soirée

  2. panzer

    J’aime bien ce sujet mais il est a compléter bien entendu.
    Mais se mettre en situation plutôt que d’une théorie, cela vaut son pesant d’or.

  3. panzer

    Un oubli ; Pour la cuisson, vous avez toujours ces petits marmitons à fondue qui utilise au centre de leur support en fonte, ce réchaud à alcool ou a pâte/gel combustible. Et cela fonctionne très bien sans vous asphyxier même en milieu restreint.

  4. butterworth

    sac evacuation blog A.R.T SURVIE BASE RAS PLUS CATALOGUE USMC ACQUERIR UNE PARCELLE BOIS ETANG ISOLEE plein d endroits ou personne ne vient meme pas les chasseurs riz viande sechee plus de 3 MOIS SANS POIDS IMPORTANT OU RIZ ET THON CONSERVE POUR UNE JOURNEE

  5. patriote

    En fait pour survivre il faut se passer de beaucoup de choses qui semblent indispensables aujourd’hui mais dont les gens de ma génération et celle d’avant ne savaient même pas qu’elles existeraient un jour .

  6. yoniii

    hi

    je pense que au lieu de stocker
    de transporter des denrée et autre

    il vaux bien mieux les extraire de l environnment exterriure lui meme

    comme les ovni , qui extrait leur courant de nos propre ligne EDF

    biensur tous ne peu pas etre extrait de l environnement
    mais cela rediut d autant notre incapacité de deplacement en cas de besion vitale

    le mouvement et une des clée de la survie
    idem pour l autonomie

    l autonomie sur des stocker , nous fragilise car il nous fixe sur un piont qui peu facilement etre detriut , soumis par l ennemi

    tenir un siege n est pas toujour la bonne solution

    bien des victime sont morte parce qu elle etaient dependante d un piont fixe
    qu elle croyaient imprenable et qui a etait prie

    by

  7. Maurice

    « Sans parler des désordres politiques genre chienlit puissance dix organisés par d’éventuels mauvais perdants ou une certaine religion devenue impatiente de mettre main basse sur le pays convoité. »
    Et qu’avons-nous en ce moment ?
    N’est-ce pas ce que vous craignez ?
    Le survivalisme c’est maintenant ! La préparation doit être faite et non pas à faire !
    Manolo le caudillo n’a-t-il pas dit qu’il annulerait les élections si marine était élue ? Que ce passera-t-il dans ce cas ?
    Que va-t-il se passer si c’est Fillon qui est élu président de la raie publique ? Est-ce que ce sera accepté ou y aura-t-il des événements du genre ce qu’il se passe chez les États-Uniens en pire soit armé ?

  8. Armor

    je pense que vous avez raison il nous faut nous entrainer avant ,

    avoir une maison avec une cave me parait aussi un argument , ne serait ce , que pour stoker les indispensables , … ( eau , patates , ect )
    et la réserve d ‘eau dans le jardin , mais la encore , même l ‘eau de pluie peut être polluée ,
    dire que nous en sommes arrivés là ……………………….
    kénavo

    1. is

      Nous en sommes arrivés là parce que, grâce à des traîtres et des collabos qui nous dirigent depuis des décennies,l’islam s’installe confortablement chez nous, nous infecte et nous impose peu à peu sa façon de vivre…Encore un peu et notre civilisation sera broyée par un monstre crasseux et répugnant qui nous obligera à adorer une divinité sanguinaire et incompétente car cette « chose » crée des « trucs » impurs…Alors, pourquoi elle les crée, s’ils sont impurs ? Nous obligeant aussi à adopter les diktats d’un pseudo prophète mégalo paré de tous les vices +1…Beurk !!! C’est ça que veulent les français ? Etre intégrés, assimilés, digérés par un « oesophage » politico religieux qui ne nous concerne en rien, qui est né il y a des siècles dans les déserts d’arabie et qui nous est donc totalement étranger ? Non, mais, ça va pas, la tête ?

  9. Philiberte

    Merci pour cet article très utile.
    Faire des stocks, c’est indispensable pour les personnes ne pouvant se déplacer, et/ou vivre dans les bois. Je pense aux parents avec jeunes enfants, et aux personnes âgées, dont je suis.

    1. marcode3

      oui Philiberte mais…
      Imaginez une dizaine de djihadistes qui, pénétrant chez vous « l’égorgeoir » à la main, raflent vos provisions (sauf le porc) en quelques minutes. S’ils vous laissent en vie, il ne vous reste plus rien pour survivre.
      Il faudait donc impérativement créer une multitude de points de regroupement familiaux (grandes fermes transformées rapidement en forteresses) sur tout le territoire. Ces bastions formés et organisés dès le temps de paix (vivres etc,) seraient armés par les citoyens (armes éventuellement sorties de la paille) le moment venu.
      N’oublions pas que les armes déclarées peuvent – tout comme les véhicules et les bâtiments – être réquisitionnées par les autorités collabos.
      N’oublions pas non plus de nous protéger contre l’arme chimique (ANP, masque à gaz, entre autres)
      Organisons-nous et résistons !

    2. Alexcendre 62

      Oui Philiberte d’accord vous voyez jute , concernant vivre dans les bois que je vois régulièrement passer , cela requiert une connaissance certaine que nous n’avons pas ou plus . Hormis le braconnage (illégal )ou la saison de champignons pour nous il n’y a rien a manger dans les bois pour survivre durablement dans ce milieu .

  10. romantique

    pour survivre éliminer ceux qui nous islamisent en France et qui distribuent notre argent à ceux qui n’ont jamais versé un centime à notre pays.

  11. Alexcendre 62

    Avec votre permission je vais faire un petit complément , patriot a raison pour survivre il faut apprendre a se passer des superflus ,chaque choses doit subir la question est ce indispensable a ma survie ? il faut aussi comprendre que la quasi totalité du monde animal vit dans la nature et que sa principale occupation c’est la quête de nourriture, certains font des réserves ,d’autres hiverne , c’est difficile de résister a contre saison .Nous c’est un peu la même chose en survie nous passons beaucoup de temps pour la bouffe , oui chercher un peu de nourriture dans les champs ou en forêt , faire du pain , faire des conserves avec les surplus ,faire des terrines pâté , etc etc , oui oui ça occupe . Mais plus nous serons organisés plus les choses seront supportables , Il faut aussi savoir qu’en survie il faut oublier le congélo (qui fonctionne avec du courant ) tout ce que nous pourrions avoir c’est un tout petit frigo a absorption qui fonctionne avec une bouteille de gaz ou le courant d’une batterie plus petit panneau solaire , mais aussi comprenons que six mois de l’année le frigo c’est zéro besoin un garde manger est suffisant . Le mieux ce sont les terrines et autres conserves maison dans la descente de cave , il faut se baser de deux a trois jour avec viande par semaine le reste protéine végétale (haricot ,lentilles etc ) . Un dernier point a ne pas négliger : le monde est constitué de fourmis laborieuses et de cigales insouciantes et chanteuses , conclusion restons discret sur notre démarche et sécurisons nos contactes , ma grand mère disait lorsque ça va mal il ne faut pas grand-chose pour transformer les chiens affamés en loups .

  12. Sabrauclair

    Le plus important étant l’eau potable et l’eau se trouvant en quantité dans les rivières, ou par le biais de collecteurs d’eau de pluie, j’ai commandé un petit flacon de MICROPUR qu’utilisent les camping-caristes: cela rend toute eau potable (élimine virus et bactéries) et permet de la conserver durant 6 mois (filtrez-la au préalable si elle est trouble).

    Un investissement modique, même s’il y a de nombreuses choses à voir également par ailleurs.

    Le lien pour ceux que ça intéresse: https://www.mon-camping-car.com/article/4791/purificateur-d-eau-micropur-1000-forte#caracteristique

Comments are closed.