Patriotes, exigeons la fermeture de toutes les écoles musulmanes, véritables foutoirs coraniques !


Patriotes, exigeons la fermeture de toutes les  écoles musulmanes, véritables foutoirs coraniques !

Du « Figaro »:

« L’imam controversé Abdelfattah Rahhaoui a notamment répondu ce jeudi, à Toulouse, de l’ouverture d’un collège confessionnel clandestin.

La salle d’audience n’était pas bondée, mais l’ambiance ubuesque. Directeur de l’école privée musulmane hors contrat Al-Badr, Abdelfattah Rahhaoui devait répondre ce jeudi, devant le tribunal correctionnel de Toulouse, de trois accusations: violences volontaires sur mineurs, ouverture d’un collège clandestin et poursuite d’une activité scolaire malgré une mise en demeure de l’Éducation nationale. Opposition aux contrôles académiques menés à l’école Al-Badr, refus de serrer la main à l’inspectrice, enseignements «très déficitaires» en dehors de l’arabe et de l’étude du Coran, existence d’un collège non déclaré, intimidations et violences sur deux anciens élèves – dont l’un raconte l’invitation à se cacher lors des inspections… la liste des griefs est longue contre cette personnalité controversée, imam et conférencier au discours rigoriste. Mais le directeur, qui conteste ou nie, a réponse à tout. Un véritable dialogue de sourds. «Il fait semblant de ne pas comprendre», lâche la procureur.

«Musulman, c’est mon défaut»:

«Musulman, c’est mon défaut», fait valoir de son côté Abdelfattah Rahhaoui, qui défend l’excellence de l’enseignement confessionnel hors contrat, critiquant au passage l’école publique, impuissante face à Daech. L’enseignement du «vrai Coran» est un rempart contre la radicalisation, précise l’imam, qui rappelle avoir vu la sœur de Mohamed Merah dans la mosquée toulousaine où il a prêché.
Franco-Marocain de 43 ans, Abdelfattah Rahhaoui est le fondateur, en 2013, de l’école primaire confessionnelle Al-Badr, dans le quartier populaire de Bellefontaine. Il est accusé de ne pas avoir fermé cette école confessionnelle, en dépit de la mise en demeure de l’Éducation nationale, avec laquelle il entretient depuis plusieurs mois des rapports tendus.
Le rapport d’inspection, rendu à l’issue d’une visite le 12 avril dernier, constate que l’école ne s’est pas conformée aux recommandations émises un an plus tôt. L’école Al-Badr fait partie de ces établissements hors contrat visés par une vague d’inspections musclées lancées il y a un an par la ministre de l’Éducation, dans le cadre d’une lutte affichée contre la radicalisation. À ce jour, une petite dizaine risque la fermeture. L’école Al-Badr pourrait être la première à fermer ses portes.
Également accusé d’avoir ouvert un collège illégalement, le directeur préfère parler d’activités périscolaires. Affichage d’emploi du temps pour les élèves de 6e et 5e, bulletins scolaires, notes de comportement, énumère pourtant la présidente du tribunal correctionnel. «Vous faites du soutien scolaire qui a toute l’apparence d’une scolarité», observe-t-elle. Mais le directeur d’école soutient mordicus qu’il s’agit de soutien scolaire s’adressant à des enfants instruits en famille, comme c’est le cas d’ailleurs pour ses propres enfants. «Chez les musulmans, beaucoup de parents ne sont malheureusement pas instruits», regrette l’homme, qui incarne la volonté de la communauté musulmane de s’emparer de l’instruction de ses enfants, à travers la création d’établissements privés confessionnels sous contrat. Très actif sur les réseaux sociaux, Abdelfattah Rahhaoui dénonce sur Facebook, dans une vidéo partagée plus de 80.000 fois, un «acharnement administratif».

 

Ces écoles musulmanes sont une infection coranique : elles n’ont rien d’un lieu éducatif, tel que le conçoit la tradition française.

Même des lycées, comme le « lycée » Averroès, de Lasfar, doivent être fermés bien qu’ils  ne semblent pas visés dans les procédures actuelles.

Un ancien professeur,  employé  par  Lasfar, a montré la réalité de  ce « lycée » : un   lieu où l’on enseigne la haine de la civilisation française.

J’aime faire le  parallèle qui suit.

Le conquérant musulman de l’Egypte chrétienne aurait dit de la bibliothèque d’Alexandrie :

« Brûlez ces livres. Soit ce qu’ils enseignent est conforme au Coran et et ils sont inutiles.Soit ils sont contraires au Coran et ils sont nuisibles ».

Proclamons nous :

« Soit les lycées musulmans sont conformes à la civilisation française et ils sont inutiles.Soit ils y sont contraires et ils sont nuisibles ! »

Notons enfin que ce type hurle, avec ce  CCIF encensé par « Le Monde »,  à l’islamophobie :

https://fr-fr.facebook.com/AbdelFattah.RAHHAOUI.Page.officielle/

 





21 thoughts on “Patriotes, exigeons la fermeture de toutes les écoles musulmanes, véritables foutoirs coraniques !

  1. henri smeyers

    Toute cohabitation, culturelle ou sociale impose des compromis. La cohabitation religieuse, en particuler devrait être l’exemple de cette maxime « vivre ensemble », tant entendue dans les émission en français. N’étant pas français, je m’autorise cependant à ces quelques lignes, en exutoire à un ressenti qui va s’amplifiant. La contrainte et l’arrogance sont un mélange explosif. Les « politiques » en mal de voix et les médias surfant sur le pouvoir en place (ne se vantent ils pâs de faire les présidents ?) auraient dû prévoir l’affrontement qui commence. Bonne chance aux vrais français.

  2. Louis

    «Musulman, c’est mon défaut», fait valoir de son côté Abdelfattah Rahhaoui »

    Bien sûr bien sûr: Il y a ceux qui frappent leurs femmes, agressent les mécréantes en jupe, ceux qui jettent les homos du haut d’une falaise.
    Ceux qui pratiquent l’égorgement, ceux qui préfèrent la lapidation.
    Ceux qui posent des bombes, ou qui massacrent des centaines d’innocents…

    Que voulez-vous, nous avons tous nos « ptits défauts »

  3. Chistian jour

    Expulsé avec perte et fracas et son école fermée. Mais pour ça il faut que les juges aient du courage ce qui n’est pas le cas. Pire ils sont vendu à l’islam.

  4. Lili

    Ubuesque !!
    Nos zélites nous bassinent avec la pseudo-lutte contre la radicalisation qu’ils laissent aux « soins » de fourbes pro-islam, mais dans le même temps, des écoles coraniques où est enseigné la haine sont autorisées !!
    Et l’autre naze, avec sa tronche d’égorgeur nous pleurniche : « j’ai un défaut je suis musulman »…..
    Nul doute de la LDH, SOS trouducs, etc…lui viendront en aide !!

  5. Roland l'Alsacien

    Solution : expulsion de cet islamiste avec toute sa famille ,fermeture obligatoire de toute écoles islamistes qui sont des écoles d’endoctrinement sectaires pour soutenir la secte sanguinaire islam !!! déchus de la nationalité Française …

    1. DURADUPIF

      Oui seule solution, s’occuper sérieusement de tout ce qui tourne autour de l’islam POUR l’ INTERDIRE CAR IL N’EST PAS COMPATIBLE avec les Valeurs et les Fondements de La République Française.

  6. encore et encore

    quand on est poussé a la « négociation » avec ces gens, c’ est qu on a déjà presque tout perdu

    la seule négo réaliste, c’ est de prendre le « Franco de Port » par le fond du saroual et de l’ expédier manu militari vers son Maroc natal

    exquis pays ou les flics ne savent que causer gourdin a la main et capables , dans la « Stafette » qui t’ emporte au commissariat de te faire une nouvelle tête

    et ces crevures viennent içi, dans NOTRE France répandre leurs effluves puants et délétères!!

    pour beaucoup d’ entre eux, leur tête est mise a prix dans les trois pays maghrébins

    mais!! chez nous…..y a bon le « Drouadelomme »

    Bon, je vais aller voter, pour qui?

    Antislam vous pouvez me renseigner ? et tant qu a faire…t’ as pas deux balles ? 😆

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Je crois, « encore et encore », qu’il y a une seule cause valable : éliminer Juppé.

      Après les stratégies divergent pour atteindre ce but.

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Nous ne pouvons rien exiger si ces accords sont prévus de longue date par les traités signés entre nos dirigeants et les pays du Golfe – Hollande obéit au chantage/allégeance signés par ses prédécesseurs, avec un zèle devrions nous convenir, qui les surpasse !

  8. butterworth

    quelle lucidite son defaut c est d etre musulman le remede???? NE PLUS L ETRE encore un effort demander de l aide aux sites d apostats musulmans

  9. Zachod

    Bien sûr qu’il faut fermer les écoles coraniques. Toutes, sans exception.

    On n’a pas besoin d’écoles coraniques en France ni en Europe en général. On a besoin d’écoles qui fabriquent des petits Français, des petits Italiens, des petits Hollandais, quelle que soit l’origine de leurs parents. Si les parents (car c’est quand même eux qui alimentent le truc) veulent à tout prix que leurs rejetons lisent le coran, c’est leur affaire, mais il faut faire ça à la maison.

    Quant au brave imam Rahhaoui, il serait temps qu’il comprenne qu’il y a des lois en France. Parce que si je comprends bien, ça dure depuis des mois, cette affaire.

    Et Moi Président, il n’a rien à dire sur la question? Il n’est pas concerné? Il n’a pas un conseiller qui peut lui faire une fiche? Et sa ministre, qui a du « vivre-ensemble » plein la bouche, elle attend quoi? Et l’imam Machin, on ne peut pas le réexpédier chez sa majesté Mohammed VI dans les 24 heures? Il a la double nationalité, alors juridiquement ça ne devrait pas créer de problèmes (puisqu’on n’est pas censé créer des apatrides). Purée mais qu’est-ce qu’ils foutent, à Paris? Ils attendent la guerre civile pour apparaître comme des sauveurs en dernier recours? Parfois je me demande.

  10. Lesage

    La fermeture des écoles musulmanes c’est insuffisant, Il fauf exiger la fermeture de toutes les mosquées!
    L’islam est incompatible avec nos valeurs! ceux qui veulent prier qu’ils le fassent chez eux! mais ! s’ils prient chez eux, ça signifie que l’islam passe avant tout, comme ils n’ont aucune volonté de s’intégrer, (mis à part pour profiter des largesses qui leur sont accordées) qu’ils dégagent! mais pour celà il faudra les forcer à partir! autre chose, il faut arrêter de dire « migrants », pourquoi pas touristes, tant qu’on y est!!! les nommer par ce qu’ils sont vraiment, « envahisseurs » car c’est l’appellation appropriée! idem pour les « réfugiés » dont seulement une poignée d’individus le sont réellement!

  11. frejusien

    ouais , c’est ce qu’on a envie de faire lorsqu’on voit leurs culs levés vers le ciel:,un bon coup de pied dedans et j’te vire dans ton bled pourri !!

  12. J

    Non seulement leurs soi-disant écoles mais aussi leurs saletés de mosquées, leurs « centres culturels » et tout le reste. Plus d’islam en France ni dans aucun pays démocratique libre.

  13. SPARTAC

    Les seules choses possibles , sont celles que l’on réalise soit même.
    Exiger !??
    auprès de qui ? et pour quel résultat ? Se faire interpeller, seul dans son coin à 4 heure du mat ? ( état d’urgence oblige … ! ) . Pas très efficace;

  14. Marc

    Hélas tellement à faire! Déjà mettre Hollande en prison, rappatrier ce qu’il reste de l’Armée française pour raser les zones de non-droit….mais c’est déjà là faire l’inverse de la politique voulue par les mondialistes. Si l’école publique recommençait à enseigner un français correct, ça serait déjà un bon début…chez certains d’écrivains, c’est plus tout a fait évident.

Comments are closed.