Pennelle (FN) à Fougères : « Est-ce que le drapeau français gêne les médias ? »


Pennelle (FN) à Fougères : « Est-ce que le drapeau français gêne les médias ? »

Ce qui se passe à FOUGERES se vérifie également dans d’autres villes sélectionnées pour accueillir les indésirables de CALAIS:

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




20 thoughts on “Pennelle (FN) à Fougères : « Est-ce que le drapeau français gêne les médias ? »

  1. Renoir

    Bravo Monsieur Pennelle : votre intervention ici est claire, nette, franche, avec chiffres à l’appui. Quant aux media, il est bon de rappeler leur forfaiture avec exemples à l’appui, et ce que vous en dites est convaincant. Comme Marine, vous parlez AU NOM DU PEUPLE !

  2. UTR

    Je salue sincérément toute la vigueur et la qualité de l’intervention de Gilles Pennelle

    Au delà de la réalité du mensonge d’état touchant aux clandestins, s’impose l’évidence du cout fiscale et financier fatalement exorbitant , qui deviendra d’autant plus insupportable, que les autorités de Paris, ne semblent pas du tout décidées à vouloir endiguer le flux des arrivées toujours grandissant !

    Bidochon aura t il la délicatesse de nous expliquer comment il entend concilier la charge matérielles colossale de la gestion des clandestins, avec les impératifs budgétaires , l’obligeant à conduire une politique drastique de réduction des déficits ?

    Jusqu’à présent le déficit budjétaire prenait sa source dans les multiples gabegies d’une caste politicarde dispendieuse, avec à la clé l’annulation imprudente des dettes de la plupart des pays africains à notre égard !

    Mais désormais pouvons nous envisager une situation ou nos déséquilibres budgétaires fondamentaux , vont trouver leur raison d’être dans l’accueil sans retenu d’une migration absolument pas controlée

    Cette catastrophe s’ajoutant évidemment aux amendes que Bruxelles va nous coller sur le dos, pour non respect des règles élémentaires de controle des dépenses publiques , et donc d’infraction graves des principes de la communauté européenne !

    La charge colossale de la migration des clandestins , finira par littéralement assassiner la consommation intérieure ,car les particuliers consacreront leurs revenus au paiement d’impots mirobolants , et donc la disparition du carnet d e commande des entreprises devant renvoyer à la rue leurs pauvres employés !

    Socialopes et hauts fonctionnaires s’entendent donc pour tous nous condamner à mort !

  3. Chistian jour

    Ben oui il a raison, tout est dit, mais malheureusement beaucoup de maires accueille les migrants à coup de welcome aux mépris de la population. Le grand remplacement s’accélère, La France est vendu aux émigrés.

  4. Xtemps

    Cette personne a raison, même constat partout en Europe, nos dirigeants sont des criminels, des assassins, ils ont du sang sur les mains.
    Et c’est pas seulement le drapeau français qui dérange, c’est tout ce que représente l’Occident qui dérange, y compris le Père Fouettard aux Pays-Bas, le sapin de noël, tout.
    C’est maintenant que nous le voyons le mieux l’état Fasciste dans lequel nous sommes.
    S’ils réagissent de la sorte, c’est qu’ils sont attaqués par plus puissant qu’eux, mais qui résistent, et nous sommes pris en otages, le bouclier humains, c’est eux, les attentats, ces eux, tout ce qui ce passe en Europe et dans le monde, c’est eux.
    Ils veulent enclencher le conflit mondial, une troisième guerre mondial, comme cela avait été le cas avec la première et la deuxième guerre mondial, c’était encore eux, comme avec bien d’autres avant.
    Cela représente plusieurs siècles d’ existences de leur organisation criminel dans le monde.

  5. lepatriot

    intox, désinformation, voilà ce que les politiques traitres au pays et leurs fidèles, leurs suppôts, leurs collabos, s’emploie, depuis des années à faire pour désorienter le peuple jusqu’à lui faire croire qu’il est mauvais, méchant etc…
    il faut impérativement que des personnes élues, reconnues, prennent la parole de cette façon de sorte que le peuple réalise à quel point la situation est très grave, que sa culpabilité n’est qu’une chimère empêchant de penser par soi même

      1. Louis

        La nation, l’identité même de la France, son coeur, son âme.
        Les citoyens ne sont là que pour être ponctionnés.

  6. Annisze

    Les forces de l’ordre sont présentes et ils casent les immigrés la nuit, en cachette.
    A part ça, ils ne sont pas dangereux et tout le monde en veut ! Ben voyons

    1. Louis

      Il n’a malheureusement pas le droit de refuser et serait poursuivi pour discrimination…Quand on sait ce qu’il en coûte…

  7. JackJack

    Je plains l’hôtelier où vont être logés ces « réfugiés » subsahariens qui fuient la guere de Syrie !!! Nous avons tenu un hôtel 3 étoiles à Paris pendant 4 ans, avec une clientèle civilisée. Malgré tout, tenir un hôtel en bon état est un travail ardu de tous les jours. Son hôtel est foutu, et ses femmes de chambre vont avoir des problèmes.

  8. frejusien

    l’hôtelier est bien entendu « obligé » de le faire, nous sommes en dictature ! la parole du peuple; celle de l’individu, sa liberté, finies…
    ils ont décidé de nous islamiser, de nous remplacer, et tant que nous ne formerons pas un groupe suffisamment uni et puissant, nous serons impuissants, il est temps de s’unir, de se rencontrer, d’établir des plans d’action, révéler la vérité ne suffit pas, il faut se préparer à agir, et ça ne se fait pas en un jour,
    ce pauvre maire de fougères est bien seul devant une poignée d’administrés, même la presse locale est acquise au gouvernement

  9. patriote

    Il va être beau l’hôtel dans un an …..je vous dit pas …..quoi que c’est sûrement nous qui allons payer la remise en état !

  10. Sylvie

    Si les gens refusent d’accueillir dans leurs communes des migrants indésirables de Calais, l’Etat les obligera à les héberger chez eux. C’est ce qui va mettre le feu aux poudres et déclencher la guerre civile.
    Obliger les habitants des villes à prendre des migrants dans leurs habitations… L’Etat va recenser sans doute les logements vides appartenant à des particuliers et les contacter pour les obliger à prendre des migrants syriens, soudanais, érythréens, irakiens, afghans fuyant la guerre et la récession économique de leurs pays.
    Si les habitants refusent, ce sera les condamnations judiciaires, la prison ferme voire la rééducation politique.
    Voilà où on en est ! nous ne sommes plus en démocratie mais en démocrature dictatoriale…

Comments are closed.