Accueil des migrants : du rififi au Conseil municipal de Viviers (Ardèche)


Accueil des migrants : du rififi au Conseil municipal de Viviers (Ardèche)

La désinformation et la politique politicienne en France… … Mais aussi à Viviers 

Des attaques permanentes sont effectuées contre les patriotes loyaux envers leur patrie et leurs citoyens, notre groupe d’élus et notre équipe de VBM ne font malheureusement pas exception à la règle.

Nous sommes à nouveau pris à partie, c’est une attaque directe contre notre  président de groupe, qui se trouve être en l’occurrence, votre serviteur.

COUP DE SANG d’un dissident FN au conseil municipal (sic !) pour le Dauphiné Libéré Ardèche :

Quel titre racoleur, mais on en attend pas moins des médias spécialisés dans la désinformation.

Ah bon, Coup de sang d’un dissident FN au conseil municipal pour le Dauphiné libéré ? Non sûrement pas, mais empêcher les insultes, les mensonges et les amalgames oui !

Nous sommes coutumiers de ce type d’agissements par ce média, entre le refus de mettre en ligne nos communiqués, nos droits de réponses, et le reste.

Le contenu de leur article :

« Lundi soir pendant les questions diverses au conseil municipal de Viviers, en Ardèche, Alain Barnier, dissident FN a perdu son sang-froid. Alors que Léo Werchowski pour le PS donnait la position de son groupe en faveur de l’accueil de migrants, Alain Barnier s’est vivement fait entendre pour protester contre son assimilation à Céline Porquet conseillère municipale FN. Cette dernière avait quitté la salle du conseil avant même que les échanges ne montent d’un ton. Refusant de se taire pour laisser la parole au socialiste, Alain Barnier a crié : « On me traite de raciste, de xénophobe! ». Plus d’informations dans l’édition de Privas centre Ardèche mercredi. »

Alors oui, je maintiens que cela n’est absolument pas un coup de sang, mais bien une volonté concrète d’empêcher une nouvelle cabale contre notre groupe Viviers Bleu Marine et moi-même lors de ce nouvel épisode de discréditation de notre équipe avec l’aval tacite du maire UDI de Viviers Christian LAVIS.

« Nous défendrons toujours la liberté d’expression, mais quand cette liberté est liée à de la mauvaise foi, des mensonges, des amalgames malhonnêtes, elle décrédibilise la fonction, et l’image de la politique en règle générale ».

Nous allons donc reprendre point par point cette désinformation, en y ajoutant bien évidemment les pièces justificatives pour en comprendre concrètement la teneur.

Le 22 octobre 2016 le groupe d’opposition socialiste VEMAV du conseil municipal vivarois composé de madame Marie-Christine COMBIER, Madame Géraldine BRAJON, monsieur Léon WERCHOWSKI et monsieur Christian MAULAVE (président du groupe) envoie par courriel à tous les élus du conseil municipal de Viviers, un communiqué de presse suite à mon engagement et à notre action du mouvement citoyen Ardéchois « sauvons notre pays » du 30/09/2016 devant la préfecture de Privas :

Leur communiqué retranscrit :

COMMUNIQUE

« Vivaroises, Vivarois, 

Une campagne de désinformation et de discorde orchestrée par des membres du Front National et d’un Collectif de citoyens, conseillers municipaux dans notre commune, porte gravement atteinte à la réputation de notre cité : diffusion d’une « charte » intitulée « Ma commune sans migrants » par Céline PORQUET après lecture en séance du Conseil municipal, d’un texte indigne et provocateur auquel nous n’avons pas été autorisés à répondre, d’une part, et, d’autre part, organisation d’une manifestation anti-migrants, à Privas, par Alain BARNIER dont nous avons appris qu’elle fut, fort heureusement, un fiasco. 

Viviers a toujours été une terre d’asile et d’accueil pour les étrangers menacés dans leur propre pays par la guerre, la répression ou la misère. Une importante partie de la population de Viviers est d’origine étrangère. Nous comptons parmi nos compatriotes de nombreux Espagnols chassés de leur pays par la guerre civile, des Italiens invités à venir travailler en France par la société Lafarge, des Nord-Africains venus participer, à la demande de l’Etat, à la reconstruction et à la modernisation de notre pays. A plusieurs reprises, ces dernières années, des migrants ont été accueillis et aidés par des Vivaroises et des Vivarois, quelle que soit leur histoire personnelle, croyant au ciel ou n’y croyant pas : des Cambodgiens (des familles de boat people), des Arméniens et, tout récemment, des Syriens. Ces faits démontrent clairement que Viviers n’entend pas fermer ses portes à la misère du monde et veut participer, à la mesure de ses capacités d’accueil des personnes dans des conditions décentes, aux actions de solidarité demandées par le gouvernement de la France à la région Rhône-Alpes et Auvergne. 

Ce sont les conditions de vie inhumaines infligées aux réfugiés (les animaux domestiques étant mieux traités que les humains), qui ont conduit les autorités à réagir. Ne laissons pas les nostalgiques d’une France musclée, xénophobe et fascisante instrumentaliser la situation dramatique vécue par les migrants en les désignant comme bouc émissaire des difficultés que les Français rencontrent et en instillant la peur de ces étrangers au cœur de nos compatriotes. Restons fidèles à nos valeurs. Soyons généreux et fraternels. 

Géraldine BRAJON, Marie-Christine COMBIER, Christian MAULAVE, Léo WERCHOWSKI 

Liste Viviers En Marche Avec Vous »

Ils envoient également un communiqué de presse à l’attention des médias et autres supports qui reprennent leurs propos, en l’occurrence le Dauphiné Libéré :

piece-n2-png

Je demande à mon tour un communiqué droit de réponse au Dauphiné Libéré :

piece-n3

A ce jour, ce dernier n’a jamais été passé en violation totale de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 :   Le droit de réponse des particuliers est signalé dans l’article 13 alinéa 1 de la loi de 1881 énonce que le directeur de la publication sera tenu d’insérer dans les trois jours de leur réception, les réponses de toute personne nommée ou désignée dans le journal ou écrit périodique quotidien sous peine de 3.750€ d’amende sans préjudice des autres peines et dommages intérêts auxquels l’article pourrait donner lieu » Il s’agit donc d’une obligation pour le directeur de la publication.

Le mouvement citoyen Ardéchois « sauvons notre pays » envoie aussi son propre communiqué à l’ensemble des médias le 30/10/2016, et aucun de ces derniers n’a daigné l’insérer.

Vient ensuite le conseil municipal de Viviers à la date du 14/11/2016 à 18h30. Le conseil et ses 15 délibérations se déroulent comme dans tous les conseils municipaux de France et de Navarre.

Mais arrivent les questions diverses, et là, « le coup de sang » mentionné par le Dauphiné Libéré prend toute sa signification, et je le détaille par un communiqué de presse envoyé aux médias : piece5

J’y précise clairement la cabale orchestrée par certaines personnes, et notamment Céline PORQUET qui est la secrétaire départementale du FN07, conseillère régionale FN en Auvergne Rhône-Alpes et ancienne colistière deuxième de liste du groupe Viviers Bleu Marine.

Céline PORQUET ayant été exclue pour nous avoir trahis le 02 juillet 2014 par notre groupe et de notre équipe (suite à un vote assumé des membres), soit moins de 3 mois après l’installation du groupe au conseil municipal Vivarois effectué le 04/04/2014.

La cabale contre ma personne et donc notre groupe ne s’étant pas arrêtée durant tous ces mois passés, Céline PORQUET (simple conseillère municipale à l’époque), Christian GRANGIS (secrétaire départementale du FN07 à l’époque, et remplacé depuis par Céline PORQUET) passe un communiqué de presse au Dauphiné Libéré et à LA TRIBUNE en date du 06/11/2014 mentionnant que je suis évincé du groupe VBM en tant que président, et que je suis remplacé en lieu et place par Céline PORQUET. C’est le motif de ma dite dissidence !

Sauf que c’est moi, Alain BARNIER qui ai constitué cette liste, qui ai financé personnellement la campagne pour ces élections municipales de 2014 avec mes propres deniers, et en effectuant un prêt bancaire de 5.000 euros pour cela. N’oublions pas non plus que ce sont les administrés vivarois qui ont mis le groupe VBM en place, et non ces tristes personnages.

J’ai notamment déposé un dépôt de plainte au pénal avec constitution partie civile en avril 2015, et reconnu effectivement comme tel en novembre 2015. L’instruction étant en cours, je ne dévoilerai rien d’autre que les justificatifs s’y référant.)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Alain Barnier

Président du groupe Viviers Bleu Marine Conseiller municipal vivarois


5 thoughts on “Accueil des migrants : du rififi au Conseil municipal de Viviers (Ardèche)

  1. Avatarromantique

    le français est muselé de toutes parts . Sur les cites soit la censure soit carrément fermeture aux dialogues et commentaires pour ceux qui disent la vérité. Il n’y a qu’ici que l’on peut s’exprimer librement en étant respectueux bien entendu . Merci

  2. Avatarjoke ka

    la gauche et le PS a supprimé la liberté d’expression et a imposé depuis les années 80 la pensée unique ,la bien pensance ..elle voue aux hégémonies les plus sombres tous ceux qui osent émettre les moindres doutes ..elle manie à merveille les insultes, les injures ,les procès en nazisme,fachisme,racisme extrémisme (de droite bien sûr), en islamophobie ..elle s’est accaparée de la presse pour faire sa propagande et à favorisé la création d’une myriades de petites associations subventionnées par nos impôts qui servent de tremplin aux cadres du PS pour diffuser ses idées (Harlem Désir, Julien Dray,Dominique sopo…et autres nuisibles (j’exclue des nuisibles Malek Boutih, plus éclairé et moins sectaire)

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Même Mélechon, qui a, parfois, des éclairs de lucidité et des accents souverainistes est conspué par le camp du politiquement correct.

      Il y a déjà longtemps Plantu, à la une du « Monde », l’avait caricaturé en nazi aux côtés de Marine …

  3. Avatarcayssials

    on est dans une véritable dictature ,dictature de la pensée
    confondre l’immigration et l’acceuil des étrangers d’origine intra européenne et ces barbares musulmans il y a une sacrée differrence.
    ça prouve encore une fois la bétise et l’incompétance de nos dirigents.
    SAUVONS NOTRE PAYS DES POLITICIENS VERREUX ET CES SALOPARTS DE SOCIALISTES

  4. AvatarXtemps

    Quand on parle d’immigration, c’est en accord et en respect des élus avec le peuple.
    Contre la volonté du peuple, nous ne pouvons plus parler d’immigration, mais de colonisation par la force contre la volonté du peuple, et un manque total de respect du peuple par des dictateurs Fascistes et leurs insultes habituels pour imposer de force.
    Et tous les peuples européens sont victimes de persécutions de l’union des dictateurs Fascistes criminels union européenne de Bruxelles.

Comments are closed.