Un type qui confesse aux assassins de sa femme qu’il les aime, n’est-ce pas un nouveau fasciste ?


Un type qui confesse aux assassins de sa femme qu’il les aime, n’est-ce pas un nouveau fasciste ?

Les nouveaux fascistes.

Les fascistes des années 30 massacraient l’Autre, les fascistes des années 30 exaltaient leur propre supériorité raciale.

Les fascistes des années 2000 exaltent l’Autre et laissent massacrer leurs proches par celui-ci.

Non, ils ne massacrent pas de leurs mains, ils sont trop propres sur eux.

Fasciste des années 2000, ce patron du Bataclan qui refoule les « Eagles of Death Métal » parce qu’ils disent la simple vérité sur l’islam, cette « vérité qui rend libre » comme nous le dit l’Evangile de Saint Jean.

Fasciste des années 2000, cet homme qui a vu sa femme tuée par les musulmans et qui leur susurre  dans un livre « Vous n’aurez pas ma haine »  sous les applaudissement médiatiques.

Même pas besoin de convoquer Freud : nous savons depuis le « Cid » que « Vous n’aurez pas ma haine » dissimule mal « Vous avez tout mon amour ».

L’Occident s’est construit sur la défense de la femme par son mari : ce type confesse  aux assassins de sa femme qu’il les aime.

Fasciste des années 2000, ce géopoliticien en vue, pas clair sur les juifs à certaines heures, qui souligne que l’alcool cause plus de morts en France que les attentats.

C’est le même qui va culpabiliser les siens sur le sort des réfugiés avec tous les médias derrière lui : impitoyable aux siens, cœur d’artichaut pour l’Autre.

Mister Jekyll à Lampedusa, Docteur  Hyde au Bataclan …





26 thoughts on “Un type qui confesse aux assassins de sa femme qu’il les aime, n’est-ce pas un nouveau fasciste ?

      1. durandurand

        Ou bien elle avait souvent mal au ventre , ou une grosse rage de dent !
        Il y en a son con quand même , on lui zigouille sa femme , il aime ses assassins , faut vraiment avoir les neurones de déconnectées à tous les étages pour en arriver là !.

  1. Louis

    « il les déplore et les condamne. Mais il regrette aussi qu’on se focalise trop dessus, créant ainsi, des sentiments de panique « anxiogènes »

    Voui voui: Des femmes qui se font agresser sexuellement, des innocents qui se font mitrailler en plein concert, et on a l’indécence non seulement d’en parler mais d’essayer de comprendre..

    « Aucun de ces morts n’a suscité, pour reprendre les termes du géopoliticien, « une mobilisation générale » identique à celle provoquée par le génocide des Juifs.  »

    On cerne le personnage en effet.
    Il pourrait même conclure: Vous savez combien de spermatozoïdes disparaissent à chaque rapport sexuel, hein ?
    Est ce que nous en faisons tout un plat ?

    La comparaison n’est pas très heureuse, certes, mais avec ce sinistre sire, rien n’est vraiment grave, des centaines, des milliers, des millions de morts, bah ce n’est qu’un « sentiment »: L’essentiel est de ne surtout pas faire d’amalgame avec le coran.

    Dans ce cas il pourrait aller se promener au bord d’une falaise, disons..instable, par temps de grand vent: promis, on n’en fera pas une fixette…!

      1. Louis

        Certainement mais sur ce constat deux remarques:
        La première: Le traitement médiatique du 13 novembre a couvert l’ignominie de l’attentat, indépendamment du nombre de victimes, nombre élevé qui bien sûr ajoute encore à l’horreur.

        Le traitement de l’affaire Halimi a couvert là aussi un fait divers aussi sordide que celui du 13 novembre, même s’il ne concernait qu’une personne: C’est la portée criminelle avant tout qui a été médiatisée.
        C’est un non-sens que de proportionnaliser de telles actes en fonction du nombre de victimes, même si j’en comprend le sens.

        Les questions des responsabilités, les mises en cause de l’islam, les connivences des politiques qui auraient dû constituer l’essentiel du traitement médiatique du 13 novembre ont à peine été évoquées par les médias, et aussitôt noyées par le sensationnalisme de l’évènement, suivi des habituelles jérémiades sur la tolérance, le pardon, les « Vous n’aurez pas ma haine », les bougies et creuses indignations des politiques.

        Ce traitement a constitué la totalité de la couverture médiatique.
        Si inégalité de traitement il y a eu, la faute n’en incombe qu’aux médias, « intellectuels », bobos et autres collabos, mais surtout à l’absence de réactions saines des citoyens le lendemain des attentats:

        Je veux bien que les médias étouffent la libre parole de la vraie colère patriote, mais qui a, entre autres actions, manifesté, mais en masse, pour porter sur la place publique le seul vrai débat, à savoir l’islam et les politiques en France? Personne.

        On a allumé des bougies, puis rien, pour la grosse majorité.
        Que les proches d’Halimi se soient mobilisés et soutenus est tout à leur honneur: C’est aux français d’en prendre exemple, sans quoi, qu’ils ne viennent pas se plaindre.

  2. claude t.a.l

    Très bon, la référence au Cid :
     » va, je ne te hais point  » est devenu l’hymne de la collaboration .

  3. Claude LaurentClaude Laurent

    C’est aussi ce P Boniface qui participait à – Rappel –
    TREIZE SIECLES DE PRESENCES ARABO-ORIENTALES EN FRANCE.
    BARIZA KHIARI (vice-présidente du Sénat) sur Public Sénat, présente le colloque France-Maghreb le 01/01/2014.
    …14 universitaires et chercheurs sous la direction de Philippe Bugnet ont mis en garde contre une islamophobie savante qui remet en cause jusqu’au rôle des arabes dans la science….(1)

    ce P Boniface confirma la présence musulmane suite aux squelettes découverts , une poterie et des sacs à butin.

     » Il faut quand même remarquer « Le titre de gloire de la civilisation arabo-musulmane est d’avoir eu à la fois l’algèbre, le ciel bleu et l’astronomie et d’être passée pendant 10 siècles à côté des lois de Kepler et Newton.
    On dira ce qu’on voudra, il faut quand même le faire!  » (F Paganel sur FB)

    (1) vous constaterez entre autre, qu’il faut 14 universitaires chercheurs cherchant à chercher des traces de science arabe. (science héritée notamment des Assyriens) Reconnaissons leur une avancée en myologie, normal, à force de découper des mécréants!

  4. encore et encore

    Fasciste des années 2000, cet homme qui a vu sa femme tuée par les musulmans et qui leur susurre dans un livre « Vous n’aurez pas ma haine »

    Pauvre type…..

    quand au « géopoliticien », Pascal Bonniface, grand haisseur de Juifs , directeur du pompeux RIS ( institur de relations internationale ….fe ne sais plus a quoi sert le S

    un « institut » créé par lui, ou il sont trois a tout casser

    lui, son fils qui suit les traces de papa et le musulman de service

    il suffit de savoir qu ils entretient d’ excellentes relations avec le Qatar et les Zémirs du golfe… dont il est…………………………………………..tenez vous bien l’ éditorialiste du seul journal  » Al Ithad » (l’ Unique)

    ces écoeurants zémirs sont …trés , trés généreux… 😆

    et si un jour on devait créer une caricature du Faux-cul une seule photo de ce mec suffira…

    il touche a tout, il enseigne un peu partout, il est dans LA LIGNE de ce cherche a nous imposer ce gouvernement en fin de vie

    faudra s’ occuper de lui…

  5. Filouthai

    La FRANCE de demain, voulue par les élites roses et vertes, permettra de s’adonner à des jeux sexuels avec des enfants et de taper les femmes, mais tout cela sans être sous l’emprise de l’alcool puisque l’alcool sera interdit.
    C’est ce que Manolo les biscottos et François le Gros appelen les « forces de progrès ».
    Vous m’excuserez de demeurer un dinosaure.

  6. Victoire de Tourtour

    L’allégorie de la caverne de Platon est plus que jamais d’actualité.Tout plutôt qu’admettre la réalité, tout plutôt que s’extraire de son idéologie, de son dogme et de son catéchisme , . Mieux vaut avoir tort avec Jean-Paul Sartre que raison avec Raymond Aron .Tout plutôt que sortir de son pot-au-feu et de ses charentaises idéologiques.C’est si reposant, la paresse intellectuelle !

  7. yoniii

    hi

    c est par la terreur islamofaschiste sanguinaire et genocidaire que la dhimmitude commence

    et que la soumission auto siucidaire debute

    et que les conversion de masse ce font jour

    et qu un peuple et pays non muz devient muzz par la force

    il est toujour plus facile de sapplatire devant son maitre
    que de relever le gan et trancher la téte de son ennemi

    by

  8. Renoir

    Merci Antiislam de mettre les mots justes sur les réalités : oui, fascistes ils sont, ceux qui chantent les louanges des assassins, et on n’a vraiment aucune raison de leur épargner notre mépris, voire notre haine.
    Et c’est du sinistre Boniface que vous voulez parler ? Déjà dénoncé dans une revue juive pour son antisémitisme, le bonhomme…
    Ladite revue suggérant que les admirateurs de ce Boniface sont des… bonifacistes. Dont acte.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Merci !

      J’avais qualifié Boniface de façon plus « hard » que dans le texte qui apparait sur le site : la douce et vigilante main de Christine a fait disparaitre ce qui nous aurait valu un procès de nos chers vigilants.

  9. Xtemps

    C’est pour vous faire mettre en tord, en faute, méfiez vous de ce genre de personne, il pourrait encore porter plainte pour diffamation et autre conneries à son avantage, et demander réparation l’ingénu.

  10. pikachu

    « impitoyable aux siens, cœur d’artichaut pour l’Autre. »
    Docteur Jekyll qui est Mister Hyde.

    Il y a en hébreu, un proverbe qui dit exactement cela. Il faudrait situer le contexte (la vie du Roi Saül et sa jalousie envers David son successeur) pour le comprendre complètement, ce qui dépasse largement ce talkback. Dommage parce que c’est une leçon de psychologie et de vie très importante. Bref,
    le proverbe dit ceci : « Celui qui donne sa pitié à des gens cruels, finira par se comporter avec cruauté envers les gens de biens. »
    Ce n’est pas juste une phrase qui « fait bien », c’est l’histoire de la vie du Roi Saül. Bref, je retrouve cette phrase dans vos propos.

    1. pikachu

      Autrement dit : il est des pitiés dangereuses, toute compassion n’est pas bonne en soi, par essence parce que la compassion serait un « beau sentiment ». Ainsi, il n’y a pas que des vices qui pervertissent l’homme, il y a aussi des compassions qui le pervertissent pour le mener au pire.

  11. Celtillos

    il me revient une phrase d’un film génial « les cons ca ose tout! » je crois que ca lui va comme un gant. il se prend pour le pere du Cid quant un affreux blessé lui tire dessus « donne lui a boire quand même » dis le mourant, comme c’est beau mais c’est aussi tres con!

    1. Renoir

      Ca serait pas le père de Victor Hugo, plutôt ?

      « Le coup passa si près que le chapeau tomba
      Et que le cheval fit un écart en arrière.
      « Donne-lui quand même à boire » dit mon père »
      (cité de mémoire : il manque un pied au dernier alexandrin)

  12. MAIGROT

    Cet homme se répand sur les ondes depuis ces événements avec une indécence incroyable. C’est à se demander s’il éprouvait des sentiments sincères pour la mère de ses enfants.
    Toutes ces personnes qui s’expriment sur les ondes après des crimes aussi graves en cherchant à minimiser, voire a dissimuler les faits sont les fossoyeurs de nos sociétés au même titre que les hommes politiques qu’ils défendent…
    Il serait legitime d’entendre les victimes gravement blessées lors de ces attentats….sans doute a des années lumière de la bien-pensante version diffusée par nos médias de tous bords.
    Mais la presse ne se fait pas beaucoup L’Echo de ces familles comme par hasard…..
    D’un côté, des meurtres de plus en plus HORRIBLES
    En face, des discours de plus en plus angéliques pour faire accepter aux victimes passées et futures l’inacceptable.
    Au final, une grande satisfaction pour des musulmans de France et d’ailleurs qui trouveront dans notre pays un espace propice de liberté pour laisser libre cours à leur haine de l’Occident.
    Et les discours décalés des bobos de plus en plus enclin à nier l’évidence ne feront que précipiter davantage notre pays dans le chaos
    Pour terminer une citation d’Albert Einstein :

    Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et qui laissent faire.
    Albert Einstein

  13. Jeff

    Un nouveau faciste ? Ne serait-ce pas plutôt l’avènement du nouveau citoyen du monde, un homme sans couilles, rêvant de faire un gâterie à celui qui a tué sa femme. Une épouse qu’il aurait été incapable de défendre, abruti par une dhimmitude devenue la nouvelle valeur « droit-de-l’hommiste ».

  14. Papy's30

    « Fasciste des années 2000, cet homme qui a vu sa femme tuée par les musulmans et qui leur susurre dans un livre « Vous n’aurez pas ma haine »

    Je pense qu’il a dû se tromper et qu’il voulait dire « je n’ai pas vu ma haine tuée par les musulmans mais ils n’auront pas ma femme ».
    Je déconne, mais les gus qui écrivent des livres après chaque drames avec ce genre de titre à la C… me font gerber. J’arrive à me demander s’ils regrettent leurs proches ou s’ils ont des comptes en banque à étiage bas ?

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Qu’il pense ce qu’il veut après tout, mais qu’il épargne aux Français un livre au titre aussi abject !

Comments are closed.