Cher Majid Oukacha, vos propositions sur la partition de la France sont incohérentes et choquantes


Cher Majid Oukacha, vos propositions sur la partition de la France sont incohérentes et choquantes

Cher Majid,

A présent que la polémique relative à votre intervention du 3 novembre dernier à Genève s’est calmée, je voudrais vous expliquer amicalement pourquoi certaines solutions que vous proposez m’ont semblé évidentes de bon sens, et d’autres pas réalistes, et parfois même choquantes.

Je commence par la plus inattendue: vous considérez l’éventualité d’une partition temporaire de la France (dans un but pédagogique) comme une chose bénéfique.
Vous précisez dans un premier temps, à la minute 10 de la vidéo N° 2 de votre intervention (1), que vous ne souhaitez pas cette partition, bien qu’elle pourrait s’avérer nécessaire. Ensuite vous dites que vous êtes pour cette partition (à la minute 24.10 de cette même vidéo N°2) en la justifiant par le fait que les musulmans sont à présent trop nombreux en France. Et suite aux protestations de certains membres de l’auditoire, vous prétendez n’avoir jamais dit que vous êtes pour une partition de la France (minute 35.26 de cette même vidéo N°2).
Ce revirement est un peu déstabilisant pour ceux qui vous écoutent.

Vous justifiez votre point de vue en disant qu’une éventuelle partition de la France serait provisoire, et qu’elle pourrait s’avérer nécessaire pour permettre aux Français de se rendre compte de la nocivité de l’islam.
L’expérimentation que vous évoquez a déjà eu lieu (comme vous l’a fait remarquer votre auditoire) et ses conséquences sont le contraire du résultat que vous escomptez.
Donc cette partition de fait ne peut être entérinée par l’Etat, ni même approuvée de manière officieuse, car elle serait suicidaire, vu qu’elle ne pourrait pas être provisoire. 

Vous remarquerez que les musulmans qui, en France, en Angleterre ou même en Norvège réclament des « Sharia Controlled Zones » (zones contrôlées par la charia) ne demandent pas l’équivalent d’une véritable autonomie: ils souhaitent que l’Etat continue de les assister, de leur payer des allocations, de leur permettre de loger dans des habitations à loyer modéré, de subventionner leurs lieux culturels et cultuels, et leur assurer l’accès à la médecine et à l’instruction gratuites.
De l’Etat, il ne rejettent que les lois, l’autorité, et le contrôle qui va avec.
En résumé, ils veulent les droits, mais sans les devoirs. C’est tout à fait inacceptable, même à titre provisoire.
Plusieurs voix s’élèvent depuis des années pour protester contre le fait que l’Etat français laisse pourrir une situation dangereuse dans ces « territoires perdus de la République ».

Nous savons que quand l’islam n’est pas majoritaire dans un lieu donné pour y imposer l’islam par la force, il l’impose en « grignotant » le territoire qu’il veut conquérir patiemment, parcelle après parcelle. Pourquoi faciliter cette « opération termites » ?
Comme l’explique le Père Henri Boulad, l’islam ronge la démocratie comme les termites rongent une armoire, dont l’aspect reste intact en apparence. Et un jour, on ouvre la porte de l’armoire, qui s’écroule en poussière.
Certaines personnes pensent que l’islam est impatient, car il est violent.
Elles s’imaginent que si l’islam était patient, il ne serait pas violent.
Or l’islam est patient et violent, suivant s’il est minoritaire ou majoritaire dans le territoire à islamiser. S’il n’atteint pas son but tout de suite, il n’y renonce pas pour autant: soit il procède autrement mais dans le même but, soit il prend son mal en patience en attendant des circonstances plus favorables.
Charles de Foucauld (1858-1916) résume très bien cette idée par cette phrase:
« Dans cette foi le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non-musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants. S’il est soumis à une nation non-musulmane, c’est une épreuve passagère; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti. La sagesse l’engage à subir avec calme son épreuve. »
Il fut un temps où l’islam attaquait frontalement, armes à la main, la France et le reste de l’Europe, que ce soit par les razzias (musulmans barbaresques) ou par le siège militaire (musulmans turcs).
Aujourd’hui l’islam n’a pas les moyens d’une invasion militaire de l’Europe, qu’il cherche donc à envahir et à islamiser par des moyens sournois, comme vous l’expliquez vous-même.

Il n’est pas envisageable que la France soit découpée, balkanisée, ou libanisée, dans le but de prouver ce que nous ne savons que trop bien: l’islam réduit à néant la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité si chères au coeur des patriotes Français.

Et surtout, l’islam tue. Il tue depuis ses débuts et encore aujourd’hui, il tue en France et ailleurs.
Les premiers Français qui sont morts à cause de l’islam sont nés au 8ème siècle, et les derniers Français qui sont morts à cause de l’islam sont nés au 21ème siècle.
Majid, connaissez-vous un pays qui a opéré une partition de son territoire à cause de l’islam, et dont le territoire fut réunifié par la suite, sans léser les non-musulmans ?
Les musulmans ne sont pas retournés en Inde après leur exode volontaire au Pakistan, car ils ne supportaient pas le vivre-ensemble avec des non-musulmans, qui étaient pourtant Indiens comme eux.
Les Serbes chrétiens du Kosovo ne sont plus en sécurité depuis que les musulmans albanais y ont illégitimement imposé leur loi.
Le gouvernement libanais a concédé aux réfugiés palestiniens des parcelles du pays jouissant d’un statut d’extra-territorialité, leur permettant d’échapper au contrôle de la police. Ces territoires ont immédiatement été transformés en un état dans l’état, en camps d’endoctrinement et d’entraînement militaire pour enfants et adolescents musulmans palestiniens.
Quand les chrétiens libanais protestèrent contre ces pratiques qui bafouaient la souveraineté du pays et constituaient un danger pour son avenir, les réfugiés musulmans palestiniens déclenchèrent une guerre féroce.
Ils la provoquèrent en commettant à la sortie d’une église un attentat visant le dirigeant chrétien le plus aimé du pays, ce qui mit le feu aux poudres. (2)
Cette guerre dura 15 ans, et fit qu’entre les massacres et l’exil qu’ils subirent, les chrétiens devinrent minoritaires au Liban. Et il y a encore aujourd’hui des parcelles de ce pays qui échappent à tout contrôle de l’état, et où les islamistes règnent en maîtres. La minorité chrétienne y vit en sursis, dans un pays où les chrétiens furent majoritaires jusque dans les années 1960.
Je vous cite cet exemple car il illustre parfaitement le résultat désastreux de tout renoncement (même partiel, même provisoire) qu’un état concède au prix de sa souveraineté. (3)
Pouvez-vous citer un seul cas dans l’histoire de l’islam où les musulmans ont rendu volontairement ce qu’ils avaient pris ?

Votre expression « partition NATURELLE » me surprend. Il n’y a rien de « naturel » dans le fait de chasser les habitants initiaux d’une zone pour pouvoir y vivre entre soi, tout en donnant à longueur de journée des leçons de « vivre-ensemble » et de « diversité » aux victimes remplacées.
Et puis il faut penser aux musulmans qui habitent dans ces enclaves parce-qu’ils n’ont pas le choix d’aller vivre ailleurs. Ca ne vous gêne pas de les abandonner aux islamistes, qui leur imposeront des conditions de vie qui rappellent celles des pays musulmans ?

Vous dites que cette solution de partition est juste expérimentale, et que nous pourrons « reconquérir ces territoires abandonnés après ».
Après quoi ?

Après avoir laissé les islamistes s’organiser, s’entraîner et se coordonner pour tenir tête à l’Etat ?
Après avoir mis à leur merci des jeunes musulmans auxquels l’abandon de l’état ne donnera pas d’autre choix que de se joindre aux islamistes, qui pourront ainsi procéder tranquillement au lavage des cerveaux, et parfaire leur travail de radicalisation ?
Après avoir laissé des hommes adultes épouser des gamines, et briser leur destin ?
Après avoir obligé des femmes à subir l’humiliation de la polygamie, et la précarité de la répudiation ?
Pensez-vous au mariage forcé, à l’excision, aux crimes d’honneur qui seront maquillés en accidents, aux châtiments ou persécutions contre les apostats ?

Majid, c’est de la France que vous parlez !

L’idée que vous vous faites de la France rend-elle envisageable de livrer une partie de la population française pieds et poings liés aux barbus à des fins expérimentales ?
L’état français ne peut pas démissionner de son rôle et abandonner, même provisoirement, une partie de ses citoyens à la vindicte des islamistes qui ne manqueront pas de prendre le contrôle de ces zones islamisées. Une décision aussi injuste et hasardeuse signerait à mon avis le début de la fin de la France.

Et puis sur quelle base l’état français pourrait-il reconquérir ces territoires, alors qu’il les a volontairement abandonnés ? Il faut être bien confiant pour croire que ces territoires pourront être reconquis sans guerre.

Etes-vous sérieux quand vous dites qu’une partition de la France sur une base religieuse aurait le mérite de montrer aux Français que la vie régie selon l’islam serait inacceptable ?

Il ne faut pas sous-estimer les Français, qui savent que les droits humains les plus élémentaires sont bafoués dans les pays musulmans. Ils n’ont donc pas besoin d’une reconstitution sur leur territoire de la vie quotidienne selon Mahomet.
Ce dont certains Français non-musulmans ont besoin, en revanche, est de comprendre que les horreurs prescrites par la charia ne sont pas le fait de musulmans « ayant mal interprété le coran », mais sont ordonnées dans le coran et dans les hadiths classés authentiques. Et que certaines de ces horreurs ont été commises par Mahomet lui-même, d’après sa biographie officielle, enseignée aux enfants musulmans en France et à l’étranger.
C’est pour cela que les sites de ré-information sur l’islam existent: leur but est d’informer ceux qui ignorent la vérité sur l’islam.
Comment vous le dites vous-même: comment se débarrasser de l’islam si une partie de la population croit que l’islam est une religion comme une autre ?

Voilà Majid, c’était tout ce que j’avais à dire sur une éventuelle partition de la France. J’aborderai le port du burkini dans une deuxième partie.
Bien à vous,

Eva.

(1) https://www.youtube.com/watch?v=4togC28BSRk

(2) http://resistancerepublicaine.eu/2015/04/07/pour-connaitre-la-verite-sur-le-debut-de-la-guerre-au-liban-et-la-libanisation-de-la-france-par-eva/

(3) http://resistancerepublicaine.eu/2015/04/09/le-massacre-de-damour-a-ete-pire-que-celui-de-sabra-et-chatila-par-eva/




Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


42 thoughts on “Cher Majid Oukacha, vos propositions sur la partition de la France sont incohérentes et choquantes

  1. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Merci Eva. Encore une fois votre argumentation est irréfutable.

    Et Christine a raison de se méfier… La pire des ruses peut se cacher sous le masque de l’empathie et de la conciliation.

  2. EVAEVA

    Bonjour Christine,

    Le ton de ma réponse à Majid et amical, ce que le titre que vous avez choisi ne reflète pas. J’ai bien précisé dès le début de ma lettre que certaines des propositions de Majid m’ont semblé évidentes de bon sens, et d’autres peu réalistes, et parfois choquantes.
    Je ne veux pas que Majid s’imagine que je l’attaque, dans le but de le discréditer.
    Je ne l’attaque pas, je le critique. Nos meilleurs amis nous critiquent quelques fois, ce n’est pas pour nous saper le moral qu’ils le font, mais dans notre intérêt.

  3. EVAEVA

    Bonjour Olivia,

    Merci d’avoir lu mon commentaire.
    Je ne peux absolument pas déduire des propositions de Majid qu’il joue un double jeu. Et je ne dirai jamais cela tant que je n’aurais pas de preuve.
    J’essaie juste d’attirer l’attention de Majid sur la manière dont nous islamo-résistants recevons ses propositions, et pourquoi certaines d’entre elles nous laissent dubitatifs.
    Oui, nous avons le défaut de voir des taqiyyistes partout. Et cela car il y en beaucoup, alors nous sommes devenus méfiants.
    Majid aura d’autres occasions de s’exprimer en public, alors c’est une bonne chose de lui faire part de nos réticences, dans l’espoir qu’il en tiendra compte dans ses interventions futures.

  4. EVAEVA

    A propos, j’ai appris hier le décès du chef de file des taqiyyistes, Malek Chebel.
    Paix à son âme.
    Il s’est éteint avant d’avoir vu les lumières de l’islam.

  5. Xtemps

    Nous européens, nous devons considérer l’islam comme un parti politique agressive pénétrant et patient pour la conquête du monde non musulmans de la planète.
    Bien décrit par Eva, arabe chrétienne, l’islam est une grande menace pour la liberté de tous et qui tue au nom de l’islam depuis le début de son existence. Et qui continue encore aujourd’hui, qui ne manque pas de témoignages et pratiquement tous les jours dans les médias nous entendons des attentats de la part des musulmans dans le monde au nom de l’Islam.
    Ne pas voir çà ou de refuser de le voir est de participer avec, c’est accepter les crimes contre l’humanité au nom de l’islam, et la takkia nous connaissons.
    Nos dirigeants nous ont pas fait un cadeau pour la liberté avec l’islam, mais plutôt de la perdre.
    Nos dirigeants sont une bande de crapules qui se comportent comme des véritables Fascistes, et ils devront rendre des comptes pour hautes trahisons, Nuremberg les attend, comme la loi divine.
    D’office l’islam entre en conflit avec les non musulmans de la planète, avec l’islam il n’y aura jamais de paix tant qu’il existe et c’est un malheur qui s’abat sur le pays qui lui à fait trop de concessions.
    L’islam oblige à le combattre pour préserver nos libertés que les musulmans veulent nous supprimer, no concession no surrender, ne rien céder à l »Islam.
    Un vrai Dieu comme une vraie religion nous en libère, comme il libère des croyances qui nous enferment dans une prison mental.
    C’est l’ascension vers les connaissances en toute liberté, qui a pu s’opérer en Occident, une fois débarrassé de l’inquisition.
    Une vraie religion comme une vraie démocratie nous rendent libre, le libre arbitre et ne parle pas de croyances, mais de respect mutuel et d’amour.
    Allah est un tyran sanguinaire qui n’a rien d’humain et bestial, une haine total, c’est un imposteur pas un Dieu, et les premières victimes sont les musulmans esclaves de l’islam et leurs ancêtres des vaincus de l’Islam conquis par les musulmans.
    Par la même occasion M. Oukacha libérez vous en de la tyrannie de l’Islam, arrêtez d’être esclave de l’Islam, soyez libre, lisez et comprenez ce qui est écrit dans le coran, pas seulement le réciter comme un esclave qui doit obéissance.
    Le vrai Dieu, c’est la liberté et le premier humain, qui se met au niveau des humains, malgré sa toute puissance qu’il n’abuse pas, mais service des humains.
    Comme un vrai créateur n’a pas besoin d’esclave, puisqu’il crée.
    L’in-création de l’Islam est la destruction de la création de Dieu que l’islam participe M. Oukacha.

  6. durandurand

    Bonjour EVA , bonjour mon ami Roland , je suis entièrement d’accord avec vos commentaires , je n’ai jamais fait confiance à un muzz et ne le ferai jamais .Nous savons bien que l’idée de partition avait déjà germée dans la tête de notre niqueur à scooter et peut-être même (la c’est une supposition possible ) dans la tête de sarkosette vu le bilan et les résultats de son quinquennat .Je vous souhaites un bon dimanche à vous deux ainsi qu’à vos familles , amitiés Patriotiques .

  7. encore et encore

    Roland et son bon sens bien terrien !!

     » DEHORS ET REMIGRATION ET DECHUS DE LA NATIONALITE FRANCAISE VOILA CE QU’IL FAUT FAIRE ET RAPIDEMENT ..

    parce que lorsqu on arrive a seulement évoquer la monstrueuse idée de « partition »…

    ce qui gravite autour n’ est que de l’ enculage de mouches auquel on donne une importance injustifiée, histoire de noyer le poisson et « admettre » qu on peut « en parler »

    c’est le début du renoncement

    ainsi une invasion, fortifiée par des gouvernements indignes, en est aujourd’ hui a discuter d’ une « PARTITION » !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Polybe , comme Tite Live nous ont pourtants assez répété que les Gaulois étaient le peuple le plus belliqueux d’ Europe

    ce peuple qui maitrisa le premier les technique du fer, en arrivait a se faire la guerre entre tribus soeurs pour évacuer son besoin de batailles et de fureur

    et voilà ou il en est …

  8. butterworth

    soultion créer aux iles kergeulen une a la superficie de la corse un territoire autonome sans aucune aide sauf l aide d allah au vu des brillants résultats constates ailleurs le probleme se reglera de lui meme dommage pour les manchots voir article relegation

  9. GammaGamma

    Merci Eva pour cet article riche en informations et criant bon sens. Je commençais un article afin de répondre à M Oukacha, mais en lisant le votre que je trouve excellent, je me suis ravisé, car je le confesse, je n’aurais pas fais aussi bien que vous.
    Je considère que partitionner la France c’est créer un état dans l’état comme au Liban. Et ça, vous l’avez bien expliqué. Je refuse que l’on partitionne ne serait-ce qu’un cm2 de la France, car la France est Une et indivisible. Ceux qui ne veulent pas s’y soumettre, la porte est grande ouverte. Je rêve déjà de la reconquête de tous les territoires isolés de la république.
    Bien à vous

  10. EVAEVA

    Merci Gamma d’avoir pris le temps de lire ma réponse à Majid.
    C’est vraiment dans son intérêt que je prends le temps de lui répondre d’une manière détaillée.
    Majid a eu le courage de quitter l’islam, et d’écrire un livre qui dit la vérité sur cette idéologie criminelle. Ce serait dommage qu’il perde de sa crédibilité d’ex-musulman à cause de certaines solutions hasardeuses qu’il propose.

    A part ça, j’ai du plaisir à constater que l’idée que vous vous faites de la France est la même que la mienne: un seul pays, une seule loi.
    Pas de citoyenneté à la carte, pas d’aménagements juridiques, pas de brèche dans la laïcité, pas de privilèges accordés à une partie de la population au détriment d’une autre partie.

    A bientôt cher ami !

  11. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Majid Oukacha oublie que tous les pays ont une histoire. La France n’a jamais accepté de son plein gré une partition de son territoire même provisoire. Je pense aux templiers arrêtés par Philippe le bel, parce leur ordre était entre autre un état dans l’état, et qu’ils étaient soupçonnés d’hérésie. Louis XIV a révoqué l’édit de Nantes, et la guerre de la Vendée et des chouans fut terrible http://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/4119-un-genocide-vendeen-.html. Nous pouvons désapprouver ces actions, mais elles sont symptomatiques de la mentalité d’un peuple.
    La France a une grande capacité d’assimilation, si cette dernière n’aboutit pas le peuple souverain réagira.
    Les populations « islamiques » sont de plus en plus conscientes, même à leur insu, qu’elles sont de moins en moins disposées à avaller des couleuvres. Il est donc possible que nous assistions au chant du cygne de l’islam et au recul de cette idéologie en Occident comme dans le monde arabo-musulman.

  12. Fallaci

    Bonjour Eva,

    Vous semblez très sensible à vouloir préserver les liens qui vous unissent à Majid, sous prétexte qu’il a écrit un livre sur la vérité de cette idéologie criminelle, et vous cherchez à en minimiser les propos qu’il a tenus.

    Pour le disculper, vous voilà à faire preuve d’une tolérance inacceptable, alors même que le sujet traité est d’une extrême importance vitale pour les Français et leur pays.

    Ce Najid qui pense « qu’une partition de la France, sur une base religieuse, aurait le mérite de montrer aux Français que la vie régie selon l’Islam serait acceptable »
    Qui est donc ce Najid pour avoir de telles prétentions sur notre peuple et vous pour défendre l’indéfendable??

    Ce même Najid qui prône la répartition temporaire ou naturelle de notre territoire et qui se ravise hypocritement sitôt les protestations de certains membres de l’auditoire, pour nous rejouer de la takkya.

    Désolée Eva, même avec un excellant article, vous ne parvenez pas à me convaincre des intentions malsaines et criminelles de votre « ami » à qui je conseille d’aller squatter ailleurs.

    1. EVAEVA

      Bonjour Fallaci,

      Merci pour votre post. Je vous y réponds point par point.
      Vous dites:

      « Bonjour Eva,
      Vous semblez très sensible à vouloir préserver les liens qui vous unissent à Majid, sous prétexte qu’il a écrit un livre sur la vérité de cette idéologie criminelle, et vous cherchez à en minimiser les propos qu’il a tenus ».

      Je vois mal comment je peux préserver des liens que je n’ai pas avec Majid.
      Je ne le connais pas. Je ne m’étais jamais adressée à lui avant cette polémique générée par certaines de ses propositions émises le 3 novembre dernier à Genève.

      « Pour le disculper, vous voilà à faire preuve d’une tolérance inacceptable, alors même que le sujet traité est d’une extrême importance vitale pour les Français et leur pays ».

      Je vous prie de me dire où j’ai fait preuve d’une tolérance inacceptable.
      Avez-vous vraiment lu ce que j’ai écrit à Majid ?

      « Qui est donc ce Najid pour avoir de telles prétentions sur notre peuple et vous pour défendre l’indéfendable??
      Ce même Najid qui prône la répartition temporaire ou naturelle de notre territoire et qui se ravise hypocritement sitôt les protestations de certains membres de l’auditoire, pour nous rejouer de la takkya ».

      J’ai signalé son revirement dès le début de la lettre que je lui adresse, et précisé que cela est déstabilisant. Pas besoin de l’accabler, il n’est pas idiot, il comprend.

      « Désolée Eva, même avec un excellant article, vous ne parvenez pas à me convaincre des intentions malsaines et criminelles de votre « ami » à qui je conseille d’aller squatter ailleurs ».

      Majid n’est pas mon ami, puisque je ne le connais pas.
      Et je ne cherche pas à vous convaincre de quoi que ce soit, car ma lettre est adressée à Majid, pas à vous. C’est Majid que je cherche à convaincre de l’aspect hasardeux de certaines de ses propositions. Il a écrit un livre sur l’islam qui met sa vie en danger et qui l’a grillé auprès des musulmans. Donc en tant qu’ex-musulman, il bénéficie d’un apriori favorable à mes yeux. Mais je me dois de lui signaler ce qui me gêne, ce que je trouve inacceptable dans ses propositions. Mais je ne peux pas l’accuser d’être une taupe, car je n’affirme jamais sans preuves. J’aimerais juste lui signaler qu’il risque d’être pris pour une taupe, car certaines de ses propositions vont dans le sens de ce que souhaitent les islamistes.

      Je n’ai pas encore fini ma réponse, j’ai encore d’autres choses à lui dire.

  13. EVAEVA

    Je ne le connais pas assez pour me prononcer de manière certaine, Fanch.
    Je ne peux pas juger un homme sur une seule intervention. Et je n’ai pas lu son livre. Donc je vais attendre de mieux le connaître pour me faire une opinion..

  14. SarisseSarisse

    J’ai lu son livre « Il était une foi , l’islam » et visionné la plupart de ses vidéos, le premier volet , celui de son apostasie et de de sa critique de l’islam ) l’air sincère, le second, celui des propositions fait penser à un pédalage dans la semoule, cela dit il ya sans doute des résistants non musulmans qui pataugent autant pour ce qui est des propositions.
    La partition ,même à titre expérimental avec l’islam, ça ne marche pas ,l’Algérie aurait pu connaître une partition dès son indépendance, la victoire militaire était acquise, les pieds-noirs auraient ou rester dans ce nouvel état pluri-ethnique et pluri-confessionnel, il n’en fut rien sauf la trahison, « la valise et le cercueil »
    Une partition se serait donc considérer des enclaves, il eut des zones de sûreté pour les protestants en France, il ne semble pas que celles ci servirent ensuite de bases d’appui pour des raids et des chantages contre une monarchie majoritairement catholique…du moins jusqu’à l’abrogation de l’Edit de Nantes et au siège de La Rochelle, en revanche , dès le haut moyen-âge ont a vu ce que pouvait donner avec les musulmans la persistance de territoire enclavé comme celui de Lagarde-Freinet qui jusqu’à l’approche de l’an mille (973) lançaient des raids depuis la Provence jusqu’en Bourgogne!
    Une partition ne consisterait ni plus ni moins qu’une forme de reddition et d’octroi de bastions, bastion à petits E.I éparpillés sur le territoire national, « enclaves à charia  » et bases arrières de toutes sortes de jihad (racket de l’Etat central , trêves tactiques suivies d’actions hostiles, ce que Majid Oukacha propose c’est « Banlieue XIII » à la puissance 10, 50 ou plus.
    Oui pour ses analyses et son travail pédagogique sur l’islam, non sur le reste, jamais, abadan (c’est de l’arabe syrien)!

    1. EVAEVA

      « Abadann » c’est de l’arabe classique, et ce mot est utilisé dans les dialectes Moyen-Orientaux, dont le dialecte syrien.
      Entièrement d’accord avec ce que vous avez dit, sauf qu’on ne peut pas comparer les protestants avec les musulmans..

      Eva.

  15. Fallaci

    Bonsoir Eva,

    Je vous remercie d’avoir répondu au commentaire que je vous ai adressé.

    Pour reprendre mon expression « …vous défendez l’indéfendable », je me dois de vous en donner les raisons :

    Dans la lettre adressée à Majid (et à tous les commentateurs), vous semblez tenir des propos à double sens « je voudrais vous expliquer amicalement pourquoi certaines solutions que vous proposez m’ont semblé évidentes, de bons sens, et d’autres réalistes et parfois même choquantes »
    – je n’ai, pour ma part lu, nulle part, des solutions évidentes de bons sens et réalistes proposées par Najid, si ce ne sont ses propres contradictions qui elles m’ont parues plus qu’évidentes et douteuses.

    Vous lui expliquez brillamment toutes les conséquences qui découleraient de ses projets de répartitions « temporaire et naturelle » en sous estimant grandement la bête féroce qui se trouve en face de vous et qui, n’en doutez pas, connaît bien son sujet (tels qu’avantages coloniaux futurs reconnus officiellement, comme États indépendants islamistes, plus tard, par notre gentillette ONU qui n’attend d’ailleurs que ça!).

    Par ailleurs, dans votre réponse vous m’écrivez :
    « … Pas besoin de l’accabler il n’est pas idiot, il comprend »
    C’est cela le problème Eva, il est bien loin d’être idiot pour aller faire des discours de propagande infâmes et hyper graves, à Genève, hors de France.

    Il est regrettable que vous n’ayez pu lire son « ouvrage » ni être informé sur l’auteur qui serait un ex-musulman converti?? non impossible il ne tiendrait pas de tels propos si il a fui un pays musulman sous la charia, pour le reconstituer en France.

    Enfin ce qui m’a choquée, après cette lettre fort bien rédigée, est que vous ayez envoyé le message suivant à Christine :
    « Le ton de ma réponse à Majid est amical, ce que le titre que vous avez choisi ne reflète pas….
    Je ne veux pas que Majid s’imagine que je l’attaque dans le but de le discréditer. Je ne l’attaque pas, je le critique… »

    Et bien moi, toutes vos contradictions me gênent et ne m’en veuillez pas de vous le dire sans détour.
    Ce n’est pas une position affirmée ni appropriée que de prétendre donner une réponse amicale, avec un titre qui ne choque pas, à ceux qui n’ont pour objectifs que de nous voler notre pays et exterminer son peuple.

    Personne n’affirme que Majid est une taupe, je ne parle que d’intentions malsaines et criminelles qui filtrent radicalement derrière ses propos de répartitions qui sont loin d’être inoffensifs et, sans vouloir vous offenser ni mettre à mal nos échanges, je vous confirme que je reste sur mes positions, malgré que j’ignore tout de cet individu, dont je ne retiens que l’essentiel « il est dans le camp de l’ennemi ».

    Pour autant, ce fut un plaisir d’échanger nos opinions et je vous remercie de ne pas m’en tenir rigueur.
    Je vous souhaite une bonne nuit.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Fallaci, Majid Oukacha a été invité par une association suisse anti-islam à participer à un débat avec Pierre Cassen.

  16. Fallaci

    Bonsoir Christine,

    Et bien on a vraiment du bol que cette association ne soit « qu’anti islam » pour nous proposer que de disséquer notre propre pays.
    Les pro-islam ne feraient pas mieux!!

  17. EVAEVA

    Re-bonjour Fallaci,

    Vous dites:
    « Pour reprendre mon expression « …vous défendez l’indéfendable », je me dois de vous en donner les raisons »

    Encore une fois, je ne défends pas Majid dans la lettre que je lui adresse. Je critique certaines de ses propositions, mais sans l’accabler.
    Il est déjà accablé par les menaces de mort qu’il reçoit tous les jours de la part des musulmans, qui veulent sa peau pour avoir quitté l’islam, et pour le livre qu’il a osé écrire sur l’islam. Il vit caché.

    « Dans la lettre adressée à Majid (et à tous les commentateurs), vous semblez tenir des propos à double sens « je voudrais vous expliquer amicalement pourquoi certaines solutions que vous proposez m’ont semblé évidentes, de bons sens, et d’autres réalistes et parfois même choquantes »

    Ce n’est pas du « double sens », mais du bon sens. Certaines des propositions de Majid sont en effet bonnes, du moins à mon avis. Et je me devais de le lui dire, au lieu de lui tomber dessus à bras raccourcis, ce qui est contre-productif.
    Quand les gens se sentent agressés, ils ne reçoivent pas le message qu’on veut leur faire passer: ils sont sur la défensive, trop crispés pour que la critique dont leur faisons part soit productive.

    « Je n’ai, pour ma part lu, nulle part, des solutions évidentes de bons sens et réalistes proposées par Najid, si ce ne sont ses propres contradictions qui elles m’ont parues plus qu’évidentes et douteuses ».

    Avez-vous écouté les deux vidéos de son intervention en entier ?
    Il propose d’arrêter l’immigration, de stopper le regroupement familial, par exemple. J’estime que ce sont de bonnes propositions.

    « Vous lui expliquez brillamment toutes les conséquences qui découleraient de ses projets de répartitions « temporaire et naturelle » en sous estimant grandement la bête féroce qui se trouve en face de vous et qui, n’en doutez pas, connaît bien son sujet »

    Je ne peux pas présumer que Majid est « une bête féroce » comme vous le dites. J’ai besoin de mieux le connaître, et d’écouter d’autres de ses vidéos pour me faire une opinion sûre.
    Et tant que je ne suis pas sûre, je ne présume pas, je n’accuse pas sans preuves. J’explique franchement à Majid ce qui ne va pas.
    Après, nous verrons si Majid tient compte de nos critiques ou pas.
    L’avenir nous dira s’il est une taupe ou juste un jeune fantaisiste qui propose des solutions dont certaines m’ont semblé très risquées.

    « C’est cela le problème Eva, il est bien loin d’être idiot pour aller faire des discours de propagande infâmes et hyper graves, à Genève, hors de France ».

    Il a été invité à s’exprimer à Genève, comme Monsieur Cassen.

    « Il est regrettable que vous n’ayez pu lire son « ouvrage » ni être informé sur l’auteur qui serait un ex-musulman converti?? »

    Majid est ex-musulman, mais il ne s’est converti à aucune religion après son apostasie. Il se présente comme agnostique.
    Je n’ai pas encore lu son livre, en effet. L’avez-vous lu ?
    Certains de mes amis islamo-lucides l’ont lu, et l’ont trouvé très bon. Ils pensent que c’est une mauvaise idée de ma part d’écrire à Majid pour critiquer ses propositions. Mais je le fais quand même, car je suis convaincue que mes critiques pourraient être fructueuses.

    « non impossible il ne tiendrait pas de tels propos si il a fui un pays musulman sous la charia, pour le reconstituer en France ».

    Il n’a pas fui un pays musulman sous charia, il est né en France, et a quitté l’islam vers l’âge de 18 ans.
    Et en effet, sa proposition de faire un cadeau aux islamistes en leur laissant le contrôle de certaines parcelles du territoire français m’a fait bondir.

    « Enfin ce qui m’a choquée, après cette lettre fort bien rédigée, est que vous ayez envoyé le message suivant à Christine :
    « Je ne veux pas que Majid s’imagine que je l’attaque dans le but de le discréditer. Je ne l’attaque pas, je le critique… »

    C’est exactement ça: critiquer n’est pas nécessairement attaquer.
    Il arrive que des parents critiquent leurs enfants, ce qui n’est pas une attaque, c’est parfois nécessaire.
    Je n’ai aucun intérêt à l’attaquer, car le message que je lui adresse passera mieux s’il comprend que je ne cherche pas à le discréditer.

    « Et bien moi, toutes vos contradictions me gênent et ne m’en veuillez pas de vous le dire sans détour ».

    Il n’y a aucune contradiction dans le fait d’adresser des critiques sur un ton qui n’est pas agressif. Au contraire, les critiques sont plus fructueuses quand elles sont faites sur un ton bienveillant.

    « Ce n’est pas une position affirmée ni appropriée que de prétendre donner une réponse amicale, avec un titre qui ne choque pas, à ceux qui n’ont pour objectifs que de nous voler notre pays et exterminer son peuple ».

    Une position peut être affirmée sans être agressive. Je le sais car je suis d’une nature plutôt agressive, surtout quand il s’agit d’islam.
    J’ai donc délibérément décidé de brider mon agressivité, et de ne pas condamner Majid avant de lui avoir expliqué pourquoi certaines de ses propositions sont suicidaires.
    Mais si à l’avenir il ignore nos mises en garde et continue à proposer des solutions risquées, nous aviserons.
    Pour l’instant, je refuse de tirer des conclusions hâtives.

    « Personne n’affirme que Majid est une taupe, je ne parle que d’intentions malsaines et criminelles qui filtrent radicalement derrière ses propos de répartitions qui sont loin d’être inoffensifs et, sans vouloir vous offenser ni mettre à mal nos échanges, je vous confirme que je reste sur mes positions, malgré que j’ignore tout de cet individu, dont je ne retiens que l’essentiel « il est dans le camp de l’ennemi ».

    Heureusement que vous n’êtes pas un juge, chère amie.
    Car il est encore trop tôt, nous ne connaissons pas suffisamment Majid pour pouvoir le condamner sans appel.
    Demain je proposerai à Christine ma réponse à Majid concernant sa position sur l’interdiction du port du burkini. Encore un domaine où je ne suis pas d’accord avec lui.

    « Pour autant, ce fut un plaisir d’échanger nos opinions et je vous remercie de ne pas m’en tenir rigueur.
    Je vous souhaite une bonne nuit ».

    Bonne nuit à vous aussi, Fallaci.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Je suis quant à moi dubitative sur les prétendues menaces de mort qu’il recevrait à foison, les apostats que nous côtoyons tous les jours et qui s’exposent, dans la rue notamment, sans déguisement, qui participent à nos manifs et qui, comme nous tous, reçoivent des menaces de mort de temps en temps, de là à psychoter et se présenter comme un Rushdie… Bref je suis sûre qu’il en rajoute pour se victimiser et se rendre intéressant.

      1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

        Majid Oukacha serait plus en danger qu’il ne l’est aujourd’hui, si sa proposition de partition était retenue.
        Quand une dent est cariée au point de mettre en danger tout l’organisme, il faut l’extraire de toute urgence. La surveillance post opératoire est essentielle du fait entre autre du le risque infectieux.

  18. Louise M.

     »Vous justifiez votre point de vue en disant
    qu’une éventuelle partition de la France serait provisoire, et qu’elle pourrait s’avérer nécessaire pour permettre aux Français de se rendre compte
    de la nocivité de l’islam. »

    Quelle proposition surprenante !!! .

    Puisqu’il suffit d’observer ce qui se passe dans les pays musulmans pour avoir une idée claire de ce qu’est l’Islam, en quoi cette partition
    apprendrait-elle quelque chose aux Français ? Honnêtement, je ne comprends pas. Et, personnellement, même de loin, je trouve cette idée de
    partition …horrifiante !

    Encore plus surprenant, le but de l’exercice est de se rendre compte, de façon temporaire, de la nocivité de l’Islam ???
    Sans vouloir offenser personne, de mon point de vue, ça ne tient pas debout !!!

    1. EVAEVA

      Oui, Louise, ça ne tient pas debout. Notre devoir est de le signaler à Majid, en prenant le temps qu’il faut pour lui expliquer pourquoi cette proposition est inacceptable.

      1. Louise M.

        Merci de votre réponse Eva. La sincérité ne détruit pas l’amitié, elle la permet. Je crois que vous avez beaucoup d’amitié et de respect pour Majid.
        Il a de la chance ! Vous avez aussi une grande délicatesse. Je trouvais mon commentaire plutôt brusque…mais ma réaction était très forte !
        Amitié. Louise

        1. EVAEVA

          Chère Louise,

          Je suis une personne très agressive dès qu’il est question de l’islam. Cette agressivité vient du fait que je suis au bout du rouleau, ayant passé ma jeunesse à prévenir tous les Français que je rencontrais du danger de l’islam, et recevant des railleries et des leçons de morale pour toute réponse.
          Mais là j’ai tenté de brider mon agressivité naturelle car j’ai besoin d’expliquer à Majid que ses propositions ne tiennent pas la route. Et les explications passent toujours mieux sans agressivité.
          Bien à vous Louise

          Eva

  19. Fallaci

    Bonjour Eva,

    Pour conclure :

    Vous dites :
    « Il est accablé par les menaces de mort qu’il reçoit tous les jours de la part des musulmans, qui veulent sa peau pour avoir quitté l’islam et pour le livre qu’il a osé écrire, il vit caché »

    – alors là, je suis encore plus dubitative : il reçoit tous les jours des menaces de mort, il a renoncé à l’islam et, malgré cela, il propose que la France s’autorise d’offrir, dans un couscoussier, des répartitions du territoire Français, pour les soumettre à la charia.
    Pourquoi un ex musulman souhaite t’il autant vouloir islamiser la France alors qu’il rejette, soit-disant lui-même, cette religion infâme et barbare??
    Un non sens Eva, pas l’ombre d’un bons sens.

    Vous dites :
    « ….. J’ai donc décidé de brider mon agressivité, et de ne pas condamner Majid, avant de lui avoir expliqué pourquoi certaines de ses propositions sont suicidaires. Mais si à l’avenir, il ignore nos mises en garde et continue à proposer des solutions risquées, nous aviserons. »

    En sommes, vous vous proposez d’être son coach afin qu’il ne tienne, à l’avenir, que des propos « Résistancement corrects » susceptibles de mieux appâter son public « méthode usitée et usée par tous les politiques…
    Stupéfiant!!

    Ce sujet est désormais clos.

    Je vous souhaite une très bonne journée.

    1. EVAEVA

      Bonjour Fallaci,

      Vous ne clôturez pas le sujet quand ça vous arrange, car j’ai un droit de réponse.
      Honte sur vous de me soupçonner d’être de mèche avec une personne que je ne connais pas, et à laquelle j’essaie d’expliquer calmement en quoi certaines de ses propositions sont choquantes, et inacceptables.
      Vous mettez en doute ma probité car je refuse d’accuser Majid sans preuves ?
      Je vous prie à l’avenir d’avoir la gentillesse de ne plus commenter mes articles.

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Halte au feu !

        La situation de la France est extrêmement grave.

        N’allons pas nous diviser sur des queues de cerises par rapport à ce qui nous unit.

        (Le modérateur).

        1. EVAEVA

          Mieux vaut avoir des ennemis intelligents que des amis bêtes !
          Cette personne me fait perdre mon temps en justifications, je préfère qu’elle ne s’adresse plus à moi.

  20. chris2achris2a

    Sincère ou non…peu importe !…
    Le 93 concédé à l’islam passerait rapidement de 5 à 20millions d’habitants, suite à guerre des ventres + importation des smalas affamés en provenance des pays qu’elles ont désertifiés …
    C’est une question de principe ! Non ! Non ! et Non ! Pas de partition !
    On ne veut pas de leur nouveau kossovo…Une place forte d’où partiraient les roquettes et les moudajhidines prêts à égorger le roumi !…
    Au moins, avec Trump, aux states, on ne se poserait pas la question ! Dehors les enturbannés et les embourkinées !

  21. Fallaci

    Chris2a,

    Bonjour,

    Entièrement d’accord avec vous, c’est la pire des façons de nous condamner et nous tuer à petit feux.

  22. durandurand

    Si le sieur Majid ose parler de partition c’est qu’il a dû entendre certains sons de cloches du coté du pouvoir corrompu qui nous gouverne , je ne pense pas qu’il aurai oser en parler ! Il n’y a jamais de fumée sans feu , alors restons vigilant sur ce sujet , m’est d’avis que bientôt nous allons avoir une grosse surprise de ce coté là ! On pourra m’accusé d’être un comploteur ou d’illuminé , mais avec les raclures socialopes au pouvoir nous pouvons nous attendre à tout .

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Hollande, qui nous fait fonction de Président, parle ouvertement de « PARTITION » dans son livre d’entretiens récent.

  23. frejusien

    merci pour cette explication sur le Liban et la façon dont il a été islamisé, suite à son accueil généreux et chrétien des musulmans persécutés,
    alors là, il faut rappeler la mise en garde de JMLP qui en a parlé , il y a plus de 30 ans, ce qui prouve qu’il connaissait bien l’histoire et qu’il avait déjà réfléchi à la question, chose que nos candidats actuels à la présidence ne semblent pas avoir encore fait.
    et là, même scénario, on utilise une photo pour culpabiliser les humanistes et manipuler l’opinion, pour une invasion des blackmuslim, qu’ont-ils à voir avec la Syrie ? qqun pourrait-il me le dire ?

Comments are closed.