2 responsables FN invités dans le QG de Donald Trump : pour le pire ou pour le meilleur ?


2 responsables FN invités dans le QG de Donald Trump : pour le pire ou pour le meilleur ?

Deux responsables du parti de Marine Le Pen, dont son représentant pour l’Amérique du Nord, faisaient partie des happy few invités dans la Trump Tower, le QG de Donald Trump.
Mais aussi pour le FN. « C’est encore un verrou psychologique qui saute. Après le Brexit et l’élection présidentielle à venir en Autriche [où l’extrême droite a de fortes chances de l’emporter], de plus en plus d’électeurs vont se dire: c’est possible’. »

Mardi soir, deux représentants du FN faisaient partie des happy few accrédités à la Trump Tower de New York, le siège du QG de campagne du candidat. Il s’agit de Ludovic de Danne, en charge des questions internationales au FN, présent avec d’autres représentants du groupe Europe des Nations et des Libertés, présidé par Marine Le Pen au Parlement européen. Parmi ces eurodéputés, l’Autrichien Harald Vilimsky (FPÖ) ou le Roumain Laurentiu Rebega. Ludovic de Danne n’a pas manqué de s’en féliciter sur Twitter. Le député européen a également suivi l’un des ultimes déplacements de Donald Trump le 5 novembre dernier en Caroline du Nord. 

L’autre responsable FN à avoir arpenté les dorures de la Trump Tower mardi soir est Denis Franceskin, le représentant du FN pour l’Amérique du Nord et vraisemblable futur candidat FN dans la première circonscription des Français de l’étranger. Ce dernier entretient des relations avec plusieurs conseillers de Donald Trump qui, précise-t-il, ne font pas partie du premier cercle du milliardaire. Une proximité qui lui a toutefois permis de décrocher une invitation dont peu de responsables politiques étrangers peuvent se targuer. « Nous n’avons pas eu accès à Donald Trump directement », détaille Denis Franceskin. 

Dans l’entourage du FN, on assure qu’une rencontre entre Marine Le Pen et Donald Trump n’est pas à l’ordre du jour, à moins que la présidente du FN se fasse inviter. L’hypothèse en cas de victoire du « Donald » avait pourtant été évoquée à voix haute en septembre. « Des ponts vont se mettre en place », assure Denis Franceskin qui précise ne pas avoir du tout été mandaté pour cela par la présidente du parti. 

Après avoir suivi la soirée électorale au plus près, il va rédiger un rapport à Marine Le Pen sur l’élection. Parmi les enseignements du scrutin à retenir, selon lui, le fait que « la question sociale est passée au-dessus des segmentations raciales ». « Trump a gagné dans des territoires où l’on pronostiquait qu’en raison de la démographie raciale, ce serait impossible », observe le responsable FN. C’est donc qu’il y a des électorats à conquérir, conclut-il. « Lorsque Trump parle de l’immigration illégale, il ne parle pas du Mexicain qui possède légalement un restaurant. » Une leçon à transposer en France, conclut-il.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/mardi-soir-le-fn-etait-invite-dans-la-trump-tower_1848982.html

Note de Christine Tasin

Nous ne pouvons que nous réjouir du rapprochement et des liens en train de s’établir entre Marine Le Pen et Donald Trump… s’il s’agit de prendre en compte les aspirations du peuple et s’éloigner de la mortifère mondialisation.

Mais s’il s’agit pour MLP de prendre Donald Trump pour modèle, il va y avoir maldonne. En effet,  le dernier paragraphe de l’article montre des représentants du FN avides de découvrir le secret de la poule aux oeufs d’or, enclins à croire que la question sociale ferait l’élection, aux dépens de la question raciale. Traduisez : les problèmes économiques plus importants, plus graves, plus décisifs que les problèmes liés à l’islam ou à l’immigration…

Sauf que réfléchir ainsi sans prendre en compte les énormes différences entre les USA et la France c’est et crétin et suicidaire. Notre système de protection sociale évite encore (pour quelque temps) les effets terribles de la crise aux USA et, surtout que comptent 2 millions d’illégaux dans un pays de 320 millions d’habitants, soit 0,6 % de la population   tandis qu’en France on avoisine les 20% de musulmans, pourcentage et système politico-religieux générateur de problèmes lourds, de difficultés en tous genres…. Alors le pire serait en effet que la campagne pour 2017 soit infléchie selon les chiffres américains, laissant de côté l’islam et l’immigration, sujets pourtant   majeurs, comme l’ont parfaitement compris un Fillon ou un Sarkozy…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “2 responsables FN invités dans le QG de Donald Trump : pour le pire ou pour le meilleur ?

  1. AvatarFruits

    N’ayez crainte Christine , les conseillé de Marine lisent vos analyses sur les différences France/USA .
    Les stratégies serons à la hauteur des problèmes spécifique à notre Pays .
    Bien sur , soyons vigilants .
    Alexandre

  2. AvatarALPHA ... OMEGA .

    Donald Trump est constructif ; ça ne peut qu’être un exemple bénéfique pour tous les membres influents du FN . Elu démocratiquement nouveau président des USA , je suis presque sûr qu’il aura « raison garder » . Cependant, il ne sera pas providentiel parce que les personnages providentiels , on ne les voit que dans les romans et au cinéma .

  3. Avatargentilitas

    Trump sait que si on veut un litre de gaz-oil à moins d’ un euro vingt à la pompe, il faut se soumettre aux exigences de l’islam producteur et conquérant, faute de quoi c’est la menace de l’embargo avec quelques attentats en guise de rappel à l’ordre. Depuis Chirac, tout le monde a dû baissé son froc, en échange de rétributions qui dépassent l’entendement commun. Que fera Trump ? Il va surement s’appuyer sur la production de gaz de schiste pour une plus grande autonomie face aux monarchies du Golfe, mais que fera MLP ? On a des idées par ici, mais pas de pétrole…Il est clair que la menace potentielle d’un choc pétrolier et l’immigration à outrance sont liés comme deux doigts de la main : on laisse l’islam qatari ou saoudien s’emparer du pays en échange d’un pétrole disponible à moindre coût. Peut-on se tourner vers la Russie pour contourner le problème ?

    1. AvatarAlexcendre 62

      Tout a fait d’accord ,même si on n’aimerait pas les Russes ( ce qui est faux ) le bon sens voudrait que l’on se rapproche d’eux pour des questions de sécurité d’approvisionnements pétroliers . Il est complètement irresponsable le positionnement actuel de nos responsables dirigeants de mettre tout nos œufs dans le même panier Arabo-machin qui tôt ou tard va dégénérer .Nous le voyons actuellement avec l’élection américaine devant la volonté des peuples plus rien n’est figé et demain tout peut être remis en cause a partir d’un vote ce qui est pour moi une très bonne chose pour la démocratie .

    2. AvatarDorylée

      Nous avons moins besoin d’acheter du pétrole que l’Arabie et les Émirats ont besoin d’en vendre. N’oubliez pas que récemment, l’Arabie Saoudite s’est retrouvée en  » difficultés  » financières faute de rentrées d’argent suffisantes. De plus, nous pouvons jouer sur la haine farouche chiite/sunnites opposant l’Iran aux autres pays musulmans, l’Iran étant de plus dans le giron russe. À mon avis, la FRANCE peut, si elle le veut, imposer ses volontés anti immigration sans craindre une hausse exorbitante des produits pétroliers.

      1. Avatarromantique

        oui leur laisser leur passe partout dans les pipelines, qu’ils gardent leur pétrole et faisons fonctionner nos méninges.

  4. AvatarPierre ( Saint - Cloud )

    Bonjour Christine , salut les Patriotes .
    Le président Français c’est planté …il a loupé le « côche » avec Poutine !
    Ce n’est peut être pas ( pour l’avenir ) quelque chose de majeure ! qu’il soit passé à coté de …….mais…..
    Pour Marine Le Pen, elle pourrait être gagnante , elle aurait des amis du coté
    de Messieurs POUTINE et TRUMP et cela, c’est très possible. ! Pas vrai??

    Très bonne journée à toutes et à tous …..Saint Cloud .

  5. chris2achris2a

    Bravo Christine pour cette réflexion très pertinente.
    A noter ttefois que les questions sociales sont en grande partie liées au parasitage de notre société en raison de l’importation continue de nouveaux allocataires….
    La courbe du déficit public est quasiment parallèle à celle de cette importation particulière, ceci, depuis l’entrée en vigueur du regroupement familial (1976)…et n’est pas près de baisser …avec la migratude !…

  6. AvatarRenoir

    Je ne crois pas qu’on puisse opposer problèmes économiques/sociaux et problèmes liés à l’immigration/islam :
    trop d’immigrés = moins de travail pour les Français
    trop d’immigrés = sécurité sociale en faillite
    et c’est un des points forts de Marine: elle, elle sait comment financer son programme social : dehors les parasites, autant d’argent récupéré pour les Français. Simpliste, disent ses adversaires… Oui mais vrai, et terriblement efficace et réaliste car eux, leurs mirifiques promesses sociales, ils les financent comment ?

  7. Avatarmarco13

    MLP doit chercher à se faire inviter par Donald avant mai 2017.
    Ce coup de pouce médiatique que nos merdias ne pourront occulter, sera un coup de boost formidable mais pas suffisant.
    Il faut que nos membres FN de l’étranger travaillent également auprès des services de Poutine afin d’obtenir une entrevue avec lui. Si possible au Kremlin.

    Quant au pétrole, la Russie ne sait plus qu’en faire, l’Iran non plus, donc on devrait pouvoir se fournir auprès de ces deux pays, progressivement, sans remettre en cause les accords passés avec les enturbannés.

    1. AvatarRenoir

      D’accord à 100% pour le pétrole (et le gaz) de Russie, mais l’Iran des m.m. (mollahs muz), très peu pour moi !
      TOTALE indépendance du monde civilisé avec le monde m. ! Qu’ils se vendent leurs merdes entre eux,et qu’on établisse au plus vite un mur entre eux et nous, comme le veut Trump pour les Mexicains et comme l’ont réalisé les Israéliens, experts en ce domaine.

  8. AvatarLili

    Pour continuer dans le champagne-saucisson, il serait jouissif que Donald Trump invite Marine à la maison blanche….avant flamby, sarko and co……
    Le pied !!

  9. Avatarlucifer

    Le problème français N°1,est l’immigration clandestine, donc musulmane. Le problème se creuse jour après jour avec la volonté des soss d’en faire venir de plus en plus ,par intérêt et pour laisser un bordel aux, ou à la successeurs. L’intérêt premier en cas d’élection de Marine, est de se tirer de l’UE. Ensuite, virer les clandés ,sans concessions ; après ,s’occuper des entreprises etc. gros chantier , mais avec l’aide de Moscou et Washington tout est possible . C’est quand même mieux que la mort annoncée de la France avec Ali Juppé .

    1. AvatarRenoir

      Oui, c’est bien ça notre feuille de route. Et personne ne peut plus nous dire que c’est irréaliste !
      Même le BHL, ce matin sur France-infaux, a admis qu’il ne pouvait être certain de la défaite de Marine en 2017 (il en était si ému qu’il a même dit « 2018 », pauvre vieux bobo défraichi qui a admis aussi qu’il avait tendance à « prendre ses désirs pour des réalités »)
      C’était ma chronique: « Le coup de pied au cul, ça vous chatouille ou ça vous gratouille ? »

  10. AvatarPARA D'AVANT

    Bonjour à tous. Avec ce procédé (voir le lien), fabriqué à grande échelle par notre industrie et en série pour les véhicules, les centrales, etc…plus besoin du pétrole de tous ces pays arabes… Mais ce serait la fin des milliards de profits de la haute finance, alors on est pas prêt de voir cette énergie qui va être recouverte d’une énorme happe de plomb. Pourtant on aurait beaucoup à y gagner, l’emploi relancé, la pollution en protégeant l’environnement sur terre et la couche d’ozone, etc…

    https://www.youtube.com/watch?v=tNiY5y-jZFs

  11. frejusienfrejusien

    certainement des solutions seront trouvées, rappelez vous le slogan d’une certaine époque : » on n’a pas de pétrole mais on a des idées « 

Comments are closed.