Aux Lilas, on accueille les migrants à bras ouverts : la dhimmitude puissance 100


Aux Lilas, on accueille les migrants à bras ouverts : la dhimmitude puissance 100

50 hommes, majoritairement âgés de 20 à 30 ans et originaires du Soudan et d’Érythrée, ont atterri aux Lilas après l’évacuation du campement du métro Stalingrad.

En réalité, les « profitiliciens » cherche des « semenciers » par une guerre qu’ils ont provoquée pour prétexter cette fausse immigration qui est un double génocide: là-bas et ici!

Et les crétins qui y croient et qui vident leurs placards…

Quant aux crétins de la Grande parade métèque, pour eux c’est foutu, quand on est con on est con. Mais ils porteront une grande part dans le génocide qui est en train de s’organiser, avec leur complicité active.

«C’est dingue, je n’ai jamais vu ça », laisse échapper Églantine Crépy, voyant la quantité de vêtements déposés ce lundi après-midi dans un coin du gymnase Jean-Jaurès aux Lilas. Vestes en polaire, blousons de cuir, pantalons… Une fois triés, ils habilleront les migrants arrivés vendredi dernier dans le gymnase réquisitionné par la préfecture.

50 hommes, majoritairement âgés de 20 à 30 ans et originaires du Soudan et d’Érythrée, ont atterri aux Lilas après l’évacuation du campement du métro Stalingrad, dans le XIXe arrondissement de Paris. Ils y ont été pris en charge par l’association France Horizon qui peut s’appuyer dans la commune sur un vaste élan de solidarité. La mairie, mais aussi des habitants, des enseignants se sont fait connaître pour porter assistance à ces hommes abîmés par des semaines ou des mois de rue. « Ici, tout le monde sait que c’est une opération humanitaire, constate Nabil Neffati, directeur national de France Horizon. Ce n’est pas systématique d’être bien accueilli tant par la municipalité que par les riverains. »

Aussitôt la nouvelle connue, Pierre Gérard, de l’association la Grande parade métèque, a par exemple envoyé un mail à ses 900 contacts. « J’ai donné rendez-vous à la maison et une centaine de personnes sont venues », explique-t-il. Avec les sous qu’il a récoltés—en plus des habits, il compte acheter des sous-vêtements. « Nous avions déjà organisé quelque chose à Calais. Là, ça se passe chez nous, c’est la première fois sur notre territoire. »

Ce week-end, des enseignants du collège voisin ont également proposé de donner des cours de français en soirée. Et la ville a mis en place trois points de collecte pour les Lilasiens désireux de donner un coup de main. « On essaie d’être au plus près, commente l’adjoint à l’éducation (PS) Lionel Benharous. Il y a plus d’un an, nous avions déjà fait part de notre disponibilité pour accueillir des migrants. »

« This is good* », réagit en souriant Abdallah, un Soudanais de 25 ans, face aux sacs de vêtements. Dans la matinée, il s’inquiétait de ne pas avoir de ticket de transports pour se rendre à sa convocation à l’Office français de l’immigration et de l’intégration. L’association, qui a commencé ce lundi à examiner les situations individuelles des migrants, va lui en donner en fonction des rendez-vous à honorer. L’objectif : « Que chacun soit orienté vers une solution d’hébergement plus pérenne par les services de l’Etat », explique Églantine Crépy. Les migrants ne pourront pas rester plus de trois semaines dans ce gymnase des Lilas.

* « C’est bien », en anglais

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




26 thoughts on “Aux Lilas, on accueille les migrants à bras ouverts : la dhimmitude puissance 100

    1. Avatarcayssials

      pas plus tard que hier j’ai vue dans les rues de paris et en plus les beaux quartiers la madeleine la rue de rivoli st michel et d’autres des bons gaulois sur le trottoir avec femmes et enfants dont certains avais êtais virer de leur logement par la hidre hidalgo et ces sbires socialos bobos;
      Quelle honte ce pays qui jette dehors sa propre population francaise et des gens qui ont travailler toute leur vie.
      J’espere que cette caste de facho collabos paierons de leur vie tout le mal qu’il font a la france

      les migrants n’ont rien a faire chez nous ils viennent juste pour qu’on leur donne tout
      grace a ces cons d’assos qui aiment pas les francais
      il va falloir que ça change

    2. AvatarVictoire de Tourtour

      Un SDF est mort de froid dans le 17ème arrondissement lors d’une de ces dernières nuits…Mais qu’importe, pourvu que les clandestins soient bien logés, bien chauffés, bien nourris, bien vêtus ,bien soignés par ces imbéciles immigrationnistes qui se donnent ainsi le sentiment d’appartenir à une espèce supérieure.
      Jules Ferry ( 1885): « Les races supérieures ont le devoir d’apporter le progrès et les Lumières aux races inférieures » (Je cite de mémoire)

  1. AvatarDUVAL Maxime

    Des rangers,un treillis, et…

    Direction d’où ils sont venus, oui.

    Quand on voit revenir les corps de soldats Français partis se faire dessouder à la place de ces enfoirés, et nos abrutis de bobos, enseignants et autres privilégiés de l’état français qui n’ont probablement que ça à foutre, organiser la guerre ethnique qui se prépare sous la houlette de nos dirigeants collabos de l’islam, la rancoeur ne peut qu’excuser la violence de nos propos à leur égard.

  2. AvatarUTR

    Un récent entretien avec le ministre Le Drian a révélé que ce dernier était convaincu de la présense de terroristes parmi la masse des migrants accueillis !

    Donc , nous serions presque coupablement tentés d’espérer que ces « taupes » du califat , passent à l’action concrète, avec pour résultat d’infliger une gigantesque leçon douloureuse , à l’ensemble de ces dhimmis collabos, et larbins d’un pouvoir gauchisants en pleine décrépitude !

    Les français ont hélas besoin de subir des traumatismes dans leur vie, afin de se réveiller et de quitter une torpeur funeste, et j’espère que les taupes du califat leur en donneront l’occasion !

    Il serait presque inutile ici d’évoquer le cas des soudanais, qui pour beaucoup ont probablement trempé dans les atrocités sans nom s’étant déroulées dans leur pays pourri! et qui naturellement seront portés à adopter des comportements similaires envers nos moutons franchouillards, et si possible les membres des ONG, dont la charité meurtriére devra un jour se retourner contre eux !

  3. AvatarRenoir

    Que peut-on ajouter en commentaire, sinon cette parole définitive de Brassens :
    « Quand on est con, on est con »

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Il y a pire qu’un con lambda, c’est le con bien-pensant, persuadé de sa supériorité morale.Voire de sa supériorité tout court.

  4. AvatarChistian jour

    Un conseil les gars des lilas, mettez des culottes blindées à vos filles et à vos femmes car votre compassion ne servira à rien . Putain ça craint. Le nombre de cons qu’il y a c’est effarant.
    .

    1. hoplitehoplite

      @unefrançaise

      Et pour nous, rien ?

      Oui oui, c’est prévu: augmentation des impôts et baisse des salaires et des retraites.

    2. AvatarMalou

      Si , main basse sur les assurances vie , impôts pour les handicapés , loyers fictifs sur vos maisons si vous avez fini de les payer ! ! Etc , etc …..Jamais à court d’idées tordues les socialopes !

  5. Avatarencore et encore

    Nabil Neffati, directeur national de France Horizon

    l’adjoint à l’éducation (PS) Lionel Benharous.

    ;;;

    mon Dieu que c’est touchant!!

    le musulman et le juif , issus de la même écurie qui perd s’ associent pour ces « migrants »

    dont on ne voit jamais, au grand jamais les femmes ou les mômes

    ce ne sont que des lâches qui se sont barrés de leurs pays pour ne pas le defendre!!

    laissant a des soldats français le soin de se faire trouer la peau

    comme ce jeune sous-off breton flingué il y a quelques jours pour « la France » ?????

    NON !! pour le NIGER dont je n’ ai rien a branler

  6. Avatarpatriote

    Que les cons qui vont les habiller n’oublient pas une chose très importante , ces clandos s’habillent très élégamment et leur fournir un smartphone ne serait pas un luxe ….ah c’est vrai ils en ont déjà ..! Ben alors des chaussures mais pas des godillots …hein ! ce genre là http://www.cesare-paciotti.com/ce_de/herren/schuhe.html et n’oubliez pas http://resistancerepublicaine.com/2016/10/29/en-italie-les-migrants-veulent-des-vetements-de-marque/…..bande de cons !

  7. AvatarXtemps

    Bien sûr, nos dictateurs ne connaissent pas le référendum ces gens là, ils préfèrent la politiques dictatorial peuple français ferme là et couchez toi là.
    Peuple français et peuples européens, vous avez le droit de refuser le diktat de ces Fascistes pouvoirs, vous n’êtes pas obligé d’accepter ce qu’ils vous font subir, vous avez des droits.
    En démocratie c’est le peuple qui maître chez lui et d’aller où il veut pour son avenir, pas les autres, ni nos élus.
    Si nos grand parents avaient su avec les Nazis et fascistes dans quel direction çà allait prendre, ils auraient pu éviter les deux guerres mondiales et éviter des millions de morts, en exigeant le référendum et de pratiquer le vrai démocratie et pas sans le référendum et rien sans le peuple.
    Nous devons plus être les dindons de la farce et d’accepter être les derniers servis et des sans dents, exigeons notre souveraineté, référendum!, et le peuple d’abords et les autres après.
    La persécution pour les autres et par les autres, çà suffit!, référendum!, pas de dictature ici.

  8. Avatarjolly rodgers

    ils habillent les gens qui vont les foutres a poils! la connerie est contagieuse j’ai l’impression. les français et françaises qui dorment dans leurs voitures et parfois des familles entières à la rue , là tout le monde s’en moques .

  9. frejusienfrejusien

    le jeune breton FABIEN JACQ 28 ans, n’est pas « mort pour la France », il est mort pour ces bandes de lâches, tous en bonne santé, jeunes et forts qui nous envahissent, 1 mn aux infos et on passe…
    l’armée française devrait être dans nos banlieues pourries, dans les quartiers nord de Marseille , par exemple ou d’autres morceaux de France déjà perdus pour la république, pourquoi aller se battre ailleurs quand il y a tant à faire chez nous? pourquoi nos jeunes français sont-ils sacrifiés, une fois de plus quand nos concitoyens se font déglingués sur notre territoire ?

Comments are closed.