14 minutes sur France 2 pour dénoncer le financement saoudien et Hollande : pourquoi maintenant ?


14 minutes sur France 2 pour dénoncer le financement saoudien et Hollande : pourquoi maintenant ?

Présentation de l’émission sur France 2 :

« Les origines du Djihadisme remontent à la guerre froide avec la l’empire Soviétique. L’OTAN avait élaboré la Muslims belt; il fallait empêcher la Russie d’accéder aux mers chaudes par la constitution d’une chaîne d’états si possible islamistes radicaux. Après la chute de l’URSS, cette stratégie a été continuée en Bosnie, au Kosovo, en Irak où on a démantelé un état laïque au profit d’islamistes à la fois chiites et sunnites, on a continué ça en Libye. Quant aux frères musulmans qui ont été sponsorisés pratiquement par tous les Etats occidentaux…. »

 

En

 

On appréciera tout particulièrement la petite video ( à partir de 2,48) qui fait le parallèle entre l’EI et l’ Arabie saoudite. Montrée sur France 2, inimaginable il y a encore quelques mois…

capture-decran-2016-11-08-a-08-06-00

 

Alors, pourquoi ce soudain empressement à montrer du doigt l’Arabie saoudite, le financement salafistes des mosquées, la collaboration des politiques ?

Si vous écoutez attentivement le juge Trevidic et Alexandre del Valle vous comprenez pourquoi ils sont invités sur les plateaux de télé et pas les islamophobes de Riposte laïque ou de Résistance républicaine.

On ne peut plus nier les effets délétères, terribles, inhumains, mortifères… de l’islam dans le monde entier. Danger que les peuples ouvrent les yeux et veuillent, de gré ou de force se désislamiser. Alors… on montre du doigt les « islamistes » histoire de ne pas les mélanger avec les musulmans, et surtout histoire de bien distinguer islamisme et islam.

Nous avons déjà dit et démontré ici à de multiples reprises qu’il n’y avait aucune différence entre les deux, ni étymologique, ni historique ni sémantique, ni sur le terrain. Mais sur France 2 on continue de vouloir nous mettre des peaux de saucisson sur les yeux. Et malgré l’immense talent, l’immense culture, l’immense intelligence d’Alexandre Del Valle, il est, à son corps défendant, utilisé par la TV, Trévidic et Ardisson. Mais ce n’est pas grave, au moins il est invité, entendu, il peut dire des choses importantes.

Trévidic attaque d’entrée. Refuser l’islam ? Ce serait faire croire aux musulmans qu’on ne les aime pas et donc les pousser à devenir islamistes, djihadistes… Il se moque de nous. Le djihad offensif et guerrier a commencé ailleurs qu’en France, en Libye, au Mali, en Syrie… il n’y avait pas d’islamophobes patentés là-bas, dans ces pays musulmans, pour créer le djihad.

Ils sont tous en train de développer l’idée – qui est celle de Valls et Hollande, je vous le rappelle- qu’il faudrait caresser les musulmans dans le sens du poil et dérouler le tapis rouge devant eux pour les acheter, les empêcher de devenir des djihadistes. Comme si le mal n’était pas intrinsèque à l’islam…

Perversité suprême, ils osent prétendre que la guerre civile serait voulue par l’EI, parce qu’elle leur permettrait de recruter… Comme s’ils avaient besoin de ça pour recruter… 

Et selon Trevidic il faudrait, en sus, dépenser des trésors d’argent et de patience pour expliquer aux petits musulmans que le djihadisme c’est pas bien. Bref, il faudrait qu’on paye – et qu’on se fasse marcher dessus encore un peu plus- pour déradicaliser préventivement les enfants de gens qui n’ont rien à faire en France s’ils font passer l’islam avant la loi française. Parce que ces jeunes musulmans, s’ils n’étaient pas endoctrinés dès leur plus jeune âge par leurs parents, par les imams dans les mosquées, par les écoles coraniques, tous et toutes encouragées et subventionnés par le con-tribuable, la question ne se poserait pas. Si l’islam était interdit en tant que pratique anti-constitutitionnelle incompatible avec notre civilisation et nos lois, ce qu’il est, la question ne se poserait pas.

Ce n’est pas en mettant des éducateurs et des psys au service des musulmans qu’on va pouvoir éviter la guerre. C’est en interdisant l’islam, en renvoyant dans les pays musulmans les vrais musulmans, incapables de s’intégrer et ne veulent pas même en entendre parler.

Ils ont raison les Maghrébins qui encouragent les leurs à quitter la France de toute urgence. C’est la seule solution. Pour eux comme pour nous. L’islam doit disparaître en France, c’est à ce seul prix que l’on pourra éviter partition et guerre.

En complément, lire cet article sur Europe Israël qui rappelle les passages les plus importants de la video :

L’Arabie Saoudite a investi à elle seule 75 milliards de dollars pour répandre l’idéologie islamiste dans toute l’Europe et en particulier en France avec la bénédiction des hommes politiques français. Les structures politiques de l’Islam telles que l’OCI, l’ISESCO, travaillent à islamiser et conquérir l’Occident. C’est ce que démontrent Alexandre Del Valle et le Juge Trévidic dans cette émission sur France 2.

« 75 milliards de dollars dépensée par la seule Arabie Saoudite qui n’est que l’un des cinq pôles de l’islamisme radical«

« On n’a jamais vu un financement aussi massif pour financer le salafisme dans le monde. On a jamais mis autant d’argent pour financer une propagande dans l’histoire. Jamais un totalitarisme n’a disposé d’autant de moyens financiers.«

« C’est une guerre idéologie. Le véritable ennemi c’est une entité organisée. »

« On a confié la gestion de l’islam en Europe aux grands pôles de l’islamisme radical qui ont un programme de conquête du monde.«

« Valls, Hollande trahissent la France et les valeurs de démocratie. Les hommes politiques de gauche comme de droite sont compromis. »

« L’Arabie Saoudite a installé à Mantes La Jolie le bureau de la Ligue islamiste mondiale sur 3 000 mètres carré. Et le siège au niveau mondial à Bruxelles.«

« Cette Ligue islamiste a pour but de répandre le vrai islam salafiste wahhabite auprès de la population immigrée musulmane et d’empêcher toute intégration aux valeurs impies (valeurs démocratiques occidentales). » 11mn30

« Leur stratégie est de répandre une paranoia auprès des musulmans pour conduire à une sécession. Il faut faire croire à tous les musulmans de France à l’islamophobie, que les Français les détestent.«

« Les vrais responsables sont les dirigeants qui vendent notre société.«

© Christian de Lablatinière pour Europe Israël News

Présentation du dernier livre d’Alexandre Del Valle « Les vrais ennemis de l’Occident: Du rejet de la Russie à l’islamisation des sociétés ouvertes« 

Alexandre del Valle fut précurseur en évoquant dès 1997 le totalitarisme islamiste et en annonçant la dérive de la Turquie néo-ottomane. Trente ans après la dissolution de l ex-URSS, il montre que les pays de l OTAN n ont pas toujours changé leurs « logiciels » hérités de la Guerre froide, désignant la Russie comme l Ennemi suprême. A cette erreur sur l Ennemi correspond une erreur sur l Ami, l Occident demeurant allié aux « pôles de l islamisme sunnite » (Arabie saoudite, Qatar, Koweït, Pakistan, Turquie, OCI, Frères musulmans) qui uvrent, dans le cadre d un projet d expansion planétaire, à saper de l intérieur les valeurs des sociétés ouvertes sous couvert de défense de la religion.

Del Valle dresse un bilan des « révolutions de couleurs » appuyées par nombre d’ONG américaines en Europe de l’Est et les relie à l’interventionnisme occidental en Irak ou en Libye puis au printemps arabe, devenu « hiver islamiste ». Il dévoile de façon détaillée les stratégies et buts de guerre des islamistes, qu’il s’agisse des pôles « institutionnels » et étatiques, véritables ennemis, ou des djihadistes, simple face immergée de l’iceberg. Après avoir exposé leur double matrice théocratique et totalitaire, l auteur démontre que pour résister à cette offensive bien plus planifiée et massive qu on l imagine, l Occident doit de toute urgence définir la Menace et l Ennemi dans leur globalité puis revoir totalement ses alliances et visions stratégiques.

L’enjeu n’est autre que de préserver les valeurs des sociétés ouvertes sans renier leurs racines civilisationnelles. La priorité est de les défendre chez nous avant de donner des leçons de droits de l’homme ou de démocratie au reste du monde.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “14 minutes sur France 2 pour dénoncer le financement saoudien et Hollande : pourquoi maintenant ?

  1. AvatarRenoir

    Merci à Christine d’avoir démonté la stratégie de ces dhimmis camouflés à la Trevedic: il explique (comme l’UMPS) que l’anti-islamisme (c’est-à-dire nous) fait le jeu de l’islamisme parce qu’en fait nous refusons l’intégration des m. et que les islamistes aussi refusent l’intégration.
    Un seul petit détail qui nous sépare des islamistes: eux ne veulent pas l’intégration des m. parce qu’ils en ont besoin ICI pour mener leur jihad, alors que nous on veut tout simplement que ces m. aillent voir AILLEURS si l’oumma est le vert paradis qu’ils croient ou qu’on leur fait croire.
    Hollande, Valls, Juppé et Sarko, vous n’avez pas compris ça ? Ce minuscule détail vous a échappé ? Vous êtes des cons ou des salauds ? Vu votre niveau d’études je crois que la réponse est claire…

  2. AvatarARDECHOISE

    Christine : merci de corriger « mères chaudes » en « mers chaudes ».
    Ce sera plus convenable !

    Bises
    Suzanne

  3. Avatarlepatriot

    Bonjour, je dédie cela (emprunté à « jean de la Fontaine ») aux français qui refuse l’évidence:
    — Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
    Eh bien !dansez maintenant. »
    on ne peut pas dire qu’ils ont baissé les bras, ces français là, car jamais ils ne les ont levés.

  4. Avataryoniii

    hi

    la seul chose qui sauvera l occident patriotes ce sera la guerre par l épée

    on peu vaincre quand on ce bat par les armes

    on ne peu que perdre quand on ne combat ses ennemi par l épée

    l occident commencera a vaincre quand ils prendra les armes et livrera bataille

    sur son sol et sur les sols de l ennemis

    by

Comments are closed.