2000 « migrants » campent autour de la Gare du Nord… Et personne pour s’élever contre Schengen ?


2000 « migrants » campent autour de la Gare du Nord… Et personne pour s’élever contre Schengen ?

Apparemment les riverains ne subissent pas encore assez de nuisance puisque, dans le long article ci-dessous, il n’est question que d’interpeller l’Etat pour qu’il envoie les migrants partout ailleurs hors de Paris, dans la France entière. Pas un mot pour dire « stop aux clandestins, stop aux illégaux, stop aux délinquants, stop à l’invasion islamique ». Sauf à ce que le journaliste auteur de l’article ait délibérément censuré tous les propos qui n’étaient pas du politiquement correct….

Bref, il semble que la propagande politico-médiatique fasse son effet, les « migrants », une nécessité pour la France (ils n’osent pas encore parler de chance pour la France)… à condition qu’ils envahissent la France tout entière. Ce qu’ils font est très malin. Ils laissent Parisiens et Calaisiens en baver, le temps que tout le monde accepte l’idée que les migrants sont là et bien là et qu’il serait de notre devoir de les accepter. Puis ils passent à la phase suivante : on vide un camp en répartissant les délinquants un peu partout en France. Soulagement des riverains… pendant quelques semaines, et ça recommence…  Et chacun, dans la France entière, s’habitue à l’idée que les migrants c’est le problème de l’Etat. Et comme l’Etat c’est nous…

Pour qui les riverains ont-ils voté lors des dernières présidentielles, lors des dernières municipales, lors des dernières régionales ?

Amis de Résistance républicaine Ile de France, voici un quartier où il faudrait aller distribuer nos tracts « non à l’invasion migratoire » afin d’apprendre aux riverains des camps sauvages que l’on peut penser autrement… de préférence dans les boîtes à lettres, eu égard aux mauvaises rencontres possibles avec la faune associative et clandestine…

affiche-n-4-rr-a5-def-rectoaffiche-n-4-rr-a5-rec-verso-jpg

Paris : les riverains de Stalingrad «à bout de nerfs» face aux campements de migrants

Plus de 2000 migrants campent dans les environs de la Gare du Nord à Paris. Des voix s’élèvent chez les riverains qui ne supportent plus les nuisances, et craignent que la situation s’aggrave avec la fermeture de la jungle de Calais.

Les langues se délient parmi les riverains du XIXème arrondissement de Paris, confrontés depuis plusieurs mois à l’arrivée massive de migrants dans leur arrondissement. Pour Marie, qui habite à côté du métro Stalingrad, «c’est devenu tout simplement insupportable.» Un mois après l’évacuation de près de 2500 migrants installés entre les stations de métro Jaurès et Stalingrad, la situation est revenue à l’identique: plus de 2000 migrants dorment dans des tentes sur le terre-plein central de l’avenue de Flandre, sur le quai de Jemmapes et sous le pont aérien de la ligne 2. «Il en arrive tous les jours. Ici, il n’y avait qu’une seule tente hier soir», dit Marie en passant devant la bibliothèque Claude Lévi-Strauss. Trois autres tentes se sont installées dans la nuit. «La fermeture de la jungle de Calaisva en faire venir d’autres, c’est certain.»

Les commerçants perdent patience

Les riverains se plaignent de nuisances quotidiennes. «La situation est innommable», assure Monique, qui habite boulevard de la Villette. «Ce sont des ordures et des excréments dans la rue, des cris pendant la nuit, des batailles rangées où les migrants s’affrontent avec des pierres et des barres de fer», énumère-t-elle. Place Stalingrad, un agent d’entretien de la mairie du XIXème passe du nettoyant sur les bordures où des migrants ont installé leurs tentes. «C’est de pire en pire», dit-il. «On balaye, on aspire et on lave tous les jours. On leur donne des bacs pour qu’ils mettent leurs ordures, mais ils ne les respectent pas.» 

Chaque jour, de nouvelles tentes envahissent les trottoirs dans ce quartier du XIXe arrondissement. Crédit: Erez Lichtfeld.

Les rapports se tendent avec les associations qui interviennent auprès des migrants. «Ils leur donnent des tentes Quechua et les nourrissent trois fois par jour, évidemment que les migrants ont tout intérêt à venir ici! Et quand on explique aux associations que ça nous rend la vie impossible, on nous répond que nous au moins, on a un toit sur la tête», s’agace une passante. David, qui vit avenue de Flandre, abonde: «Les riverains sont vraiment à bout de nerfs. On ne supporte plus le discours de la préfecture qui nous dit que le devoir de l’Etat est de prendre ces personnes en charge. Il n’y a pas un mot pour nous les riverains qui subissons ça depuis des mois!»

Les agents d'entretien passent chaque jour pour nettoyer les lieux, donner des bacs à ordures. Crédit: Erez Lichtfeld.

La présence des migrants pèse aussi sur les commerçants qui commencent à perdre patience. «La situation est désastreuse pour notre quartier», juge Naji, gérant du pressing au départ de l’avenue de Flandre. «A chaque descente des forces de l’ordre, la rue est bloquée pendant des heures.» Sur le mois de septembre 2016, le pressing a eu 590 clients en moins par rapport à l’année précédente à la même période. «La survie de mon activité commence à se poser», assure-t-il. Le café mitoyen estime avoir perdu 30% de ses couverts. «Les gens qui travaillent en face ne s’aventurent plus à traverser le terre-plein central pour venir déjeuner chez nous», explique Mehdi, le gérant. Même discours au laboratoire de biologie médicale. «Nos patients n’osent plus venir chez nous», déplore le docteur François Toulat. «Il peut y avoir des cas de tuberculose, de typhoïde ou d’amibes chez les personnes qui campent dehors. Désormais, j’ai des personnes âgées ou de patients en chimiothérapie, dont les défenses immunitaires sont très affaiblies, qui préfèrent ne plus venir dans mon laboratoire. Cela pose clairement un problème d’accès aux soins dans le quartier.»

«La pression monte depuis des semaines»

La mairie du XIXème assure prendre conscience de la gravité de la situation. «Nous interpellons quotidiennement l’Etat pour demander la mise à l’abri immédiate de ces personnes», explique Colombe Brossel, conseillère du XIXème arrondissement et adjointe à la mairie de Paris en charge de la Sécurité et de l’Intégration. «La situation est insupportable pour elles, mais aussi pour les riverains car elle est en train d’asphyxier le quartier.» 

La mairie de Paris doit ouvrir prochainement un Centre d’accueil humanitaire, avec la promesse de mettre fin à ces campements sauvages. «Entre 50 et 60 personnes arrivent tous les jours à Paris», estime Colombe Brossel. «Il faut qu’elles soient prises en charge immédiatement par ce centre pour éviter qu’elles ne finissent à la rue.» En attendant, deux associations de riverains excédés se sont formées: le collectif «habitants-réfugiés: dignité pour tous» et le collectif «habitants associés». Elles se réuniront pour la première fois ce jeudi soir pour discuter d’actions à venir.

«On sait que la situation est terrible pour les migrants. Mais on n’en peut plus», explique Pierre, membre des «Habitants associés». Il habite boulevard de la Villette, à côté du Centre d’accueil pour demandeurs d’asile géré par France terre d’asile (FTA). «La pression monte depuis des semaines, et on s’attend à ce que la situation s’aggrave avec les migrants qui vont arriver de Calais. L’ordre public n’est plus respecté devant le centre d’accueil. C’est devenu invivable, on demande sa fermeture», ajoute-t-il. Une pétition en ce sens a rassemblé une centaine de signatures. Mais pour le président de FTA, Pierre Henry, le problème n’est pas là. «Ce n’est pas la suppression du Centre d’accueil qui va supprimer les flux. La situation ne s’arrangera pas tant que des centres d’accueil et de répartition ne seront pas mis en place en amont dans toute la France, pour orienter les migrants avant qu’ils ne se retrouvent à la rue.»

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/10/27/01016-20161027ARTFIG00243-paris-les-riverains-de-stalingrad-a-bout-de-nerf-face-aux-campements-de-migrants.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


40 thoughts on “2000 « migrants » campent autour de la Gare du Nord… Et personne pour s’élever contre Schengen ?

  1. peulet

    Les Français ne bougeront pas ! Ils râlent chacun de leur côté , mais anesthésiés par le ministère de la propagande gauchiste et les médias d’état et ses complices , ils s’habituent petit à petit à ce spectacle et à l’arrivée de leurs remplaçants …. Qui parlait de veaux ou de moutons ? BigBrother est en train de gagner ! Vous me direz qu’il n’aura aucun mal a arriver à ses fins devant la décadence de nos peuples !!!

  2. angora

    typiquement français: ils se plaignent mais verraient d’un bon œil qu’on les répartisse dans toute la France.
    quant aux habitants des autres arrondissements ou autres villes et petits villages????aucune opposition.
    conclusion: bientôt il faudra répartir tous ces clandos dans toute la France et re-belote!
    j’ai vu au JT que des riverains apportent à manger, des fringues etc etc….
    c’est un appel d’air. tout le monde a compris qu’on ne peut pas à la fois se plaindre de pigeons et les nourrir; meme chose pour les chats errants.
    mais là non!

    1. hathoriti

      moi, je nourrirais bien les chats errants…et les pigeons aussi par la même occasion…et surtout les adorables moineaux…

      1. Franck Aubert

        Ahhh j’ai 3 chats a demeure + les chats des voisins = 8 tout le monde s’entends bien puisque ce sont des chats français …:-)
        En l’occurrence les riverains- parigots- bobos- collabos s’entendent bien aussi pour pleurnicher de leur « Paris » souilles mais font profil bas …Ils n’ont pas reçu l’avertissement du bataclan ….! Crime d’État tout le monde le sait …
        D’ailleurs les victimes n’étaient t’elles pas pour la plupart ces même « bobos- parigots » padamalgame bien sûr …
        Paris- Calais même laboratoire ! ….les élections américaines a venir vont nous donner la température du monde occidental …Trump homme d’affaire avisé ….saura certainement s’entourer intelligemment puisque il le reconnait être un homme politique « débutant » …

    2. Louis

       » ils se plaignent mais verraient d’un bon œil qu’on les répartisse dans toute la France. »
      Exactement, j’irais plus loin: La pire atrocité pourrait se produire dans le village, le quartier voisin, pas grave du moment que ça ne les touche pas directement.
      Ce que pratiquent à grande échelle les politiques: Accueillez accueillez, mais surtout pas en bas de notre rue.
      Hidalgo a elle une vue sur les immondices qui jalonnent les rues de Paris depuis son appartement? de remontées d’odeurs pestilencielles? J’en doute fort.

      L’histoire a montré l’exemple: Les voisins ont été embarqués par la milice, oui mais ils étaient communistes, juifs nous on n’a rien à craindre.
      Comme le disait Renaud: « la bagnole, la télé, le tiercé c’est l’opium du peuple de France »
      J’extrapole et je généralise à grande échelle mais quand même.
      Dire que les Français pourraient paralyser le pays avec leur bagnole et obtenir de cet état contre lequel ils s’indignent à longueur d’année, qu’il fasse enfin ce pour quoi ils ont été élus.
      Je serai le premier à participer, quitte à ce que ça dégénère: C’est le pays qui est menacé, mais combien se bougent pour une simple manif? Une pétition où l’on demande un numéro de téléphone? Ils ont peur de voir débarquer la gestapo chez eux ou quoi??
      On n’est pas sortis…

      Pour revenir à l’intitulé de l’article: Schengen faisant partie du projet de grand remplacement, pas question pour les élites de revenir dessus: Elles ne feront que semblant de s’en émouvoir en se gardant bien d’y apporter une réponse.

  3. Renoir

    Un seul argument à diffuser auprès des riverains :
    Si vous laissiez votre porte d’appartement ouverte jour et nuit, (ou pire: si vous ôtiez votre porte d’entrée) seriez-vous surpris de voir votre appartement envahi et occupé ? Non, n’est-ce pas…
    Si la Maison France laisse ses portes (ses frontières) ouvertes jour et nuit, comme l’ont voulu l’UMP et le PS, comment s’étonner que notre pays soit envahi et occupé?
    Si vous ne voulez pas voir votre appartement envahi, une seule solution: FERMEZ LA PORTE !
    Si vous ne voulez pas voir votre pays envahi, une seule solution: FERMEZ LES FRONTIERES (après les avoir rétablies)
    Et votez donc pour le(s) parti(s) qui réclame(nt) le rétablissement de nos frontières nationales, votez pour ceux qui veulent mettre des portes à vos appartements, et jamais pour ceux qui veulent les enlever !

  4. Lili

    Finalement, en disséminant des envahisseurs partout en France, le gouvernement donne à voir la réalité de la situation du pays à ceux qui se disent « Calais, c’est loin », « il faut être généreux », « bienvenue aux « réfugiés », …etc…. « Les anti-migrants sont racistes, les Résistants aussi »……. toutes ces conneries lénifiantes.
    – Maintenant, ils le vivent au quotidien !!
    – Maintenant, ils se font cruellement une idée de ce que l’UMPS a fait de leurs vies et pour longtemps encore……
    – Maintenant, la presse ne pourra plus manipuler l’information….. car les français se la prennent en pleine gueule…
    Maintenant, ils pourront mieux faire leur choix pour les prochaines élections…

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Lors d’un bref micro-trottoir ce matin à la radio il s’est trouvé des voix pour plaindre : « ces malheureux »… Le Français est « méprisable » pour tous mais il est « sensible » – Tout le monde sera d’accord sur ce point…

    1. angora

      moi je ne les plains pas ; personne ne les a obligés à venir.si je débarque dans LEURS pays sans visa illégalement on me donnera quoi? un coup de pied au c…. et retour paris par le 1er zinc et à mes frais.
      pourquoi toujours tolérer des autres ce que eux ne tolèreraient pas pour nous?

    2. Victoire de Tourtour

      J’en connais…:  » C’est indigne…Laisser ces malheureux dormir par terre…Il y a des ordures partout…Et puis l’hiver va arriver…Il y a de l’argent…on peut pas les laisser comme ça… 1 milliard d’Africains ? Mais non, ça va se tasser … Et puis, on ne peut pas laisser ces pauvres gens dans la rue . « 

      1. angora

        notez bien que s’ils viennent TOUS on pourra alors s’installer en A frique ; avec les richesses qu’ils ont car il y en a beaucoup, on refera notre vie là-bas.et de leur dépotoir parisien ils crieront qu’on a volé leur pays; on connait ça.

  6. Roland l'Alsacien

    C’est bien ce qui ce passe ! c’est le moment de distribuer les tracts F.N. avec ceux de R.R. et R.L. ,ça va faire des voix délècteurs en plus ! c’est maintenant qu’il faut les distribuer la ou ils campent c’est 2000 Faux « migrants » camouflés en islamistes…

  7. Aubert

    Je n’en pense malheureusement rien !!!

    Etant parisien depuis au moins 5 générations de parigots-auvergnats et amoureux de « mon Paris  » ……Etant également très actif et belliqueux ….Je compatis à la déception & la colère de de ces riverains de L’avenue de Flandres et autres à venir ( ce n’est pas fini!!) ………..Mais ceux ci sont les mêmes à voter socialiste …..et voteront encore socialiste malgré qu’on leur chie dessus : le parisien type est un Bobo-Sado-Maso ………..C’est le dernier qui a parlé qui a raison !!! ☺

    1. angora

      j’en connais plein qui sont excédés par ce qu’ils voient .
      mais depuis qu’ils sont jeunes on leur répète à l’envi que le PS(avant c’était le PC) on leur répète que » le PS c’est l’parti des ouvriers »…..
      alors envers et contre tout ils continuent de voter PS…..ils auraient l’impression de trahir leur classe sociale en votant pour un autre parti.
      et quand ils franchissent enfin le pas c’est pour voter LR…(gauche bis).

      1. Renoir

        Quand même, quand même, il y a quelque temps déjà que c’est le FN qui est devenu le premier parti ouvrier, et de loin.
        Parce que les ouvriers sont bien moins cons que les bobos-intellos qui continuent à voter « à gôche », eux ils ont leur instinct de classe qui leur dit qui les trahit et qui les défend.

        1. Victoire de Tourtour

          Et puis il y a le bobo pas intello mais qui veut faire intello, et qui donc va répéter les mantras obligés et incontournables du catéchisme bobo-intello de peur de passer pour pas intello. Et, pire que tout, de passer pour raciste !

  8. durandurand

    Je dis que la grande majorité des parisiens assument leurs votes en faveur d’ hidalgo .Ils restent impassibles devant se déferlement de clandestins , certes un ras le bol se fait sentir , à quand la révolte des riverains ou des contribuables parisiens ?

  9. Xtemps

    Comment font ils ces français pour ne pas voir çà, ils regardent le doigt.
    Moi ici en Belgique, une Belge d’origine espagnole m’avait dit, même avec 13 millions de pauvre en Espagne; ‘ J’apprend à mes enfants à accepter l’autre!.’
    Je lui avait répondu : ‘ Quand vous saurez dans la pauvreté, je vous dirai la même chose, il faut pas être raciste Madame’.
    Pour ne pas arriver à voir çà, images subliminales et manipulations par nos escrocs aux pouvoirs, qui eux se remplissent les poches avec çà, résultat, les de souches, comme les origines immigrés, sommes tous pigeons!.
    Quand on à enlevé tous les droits du peuple de s’exprimer par référendum, les conséquences sont là, sont les résultats d’une dictature en place, qui en profite bien du malheur des autres, comme les siens qui ne regardent pas pour les voler, et laissé dans la misère.
    Les escrocs ne montre jamais leurs horreurs, c’est là, mais ils n’en parlent pas, donc c’est voulu, avouer c’est reconnaître ses erreurs qu’ils ne font pas.

  10. UTR

    Le désarroi des parisiens devant cette catastrophe incontournable ne m’émeut que dans la mesure ou ils ont déposé un bulletin FN dans les urnes aux derniéres élections !

    Donc dans la masse des riverains ne supportant plus ce désastre en développement , se situe bien des individualités qui soit demeurent socialopes, soit on voté pour un quelconque pantin UMP, et ainsi ne doivent que s’en prendre qu’à eux mêmes !

    De part leur abstention ou vote UMPS, ces couillons de parisiens ont pleinement assumé le drame dont ils sont effectivement les victimes sur le plan sanitaire pour le moment !

    Je dis bien pour le moment , car indépendamment de la question de la progression de maladies trés graves infectieuses, nous allons assister à une recrudescence d’actes de violences contre les riverains ,car les clandestins se sauraient eternellement s’en tenir à des querelles intestines !

    Je suis persuadé que des parisiens vont dans l’avenir mourir assassinés dans la rue , pour une poignée d’euro, un regard de travers , ou un sac de commissions , car la police brille par son absence !

    1. Aubert

      UTR
      C’est ce que je ressent depuis longtemps déjà
      Étant ce que l’on appelle  » barraque  » l’on me fiche la paix ormis ces regards de haine assez particuliers chez les musulmans.

      ….Paris est un laboratoire. ..de la pensée nationale. …Le parisien  » type  » est goguenard, sûr de lui, avec un orgueil très mal placé. ..et aussi chiasseux. ..peureux. …et disant à qui veut l’entendre que Paris est le centre du monde. …comme leur nombril d’ailleurs. …

  11. butterworth

    tout va bien les riverains sont contents d acceuillir leurs freres musulmans la solidarite va jouer a fond hebergement gratuit nourris loges blanchis soignes gratis et argent de poche dix fois le salaire de leurs pays allah est genereux tout provenant de lui reste 3MILLIARDS EN ROUTE INCH ALLAH

  12. Fauchon

    Là je dois dire que je ne comprends pas les Français ! Il faut dire que ça fait longtemps que je ne comprends plus rien. Il y a une sorte de jouissance à aller dans le mur, pire les Parisiens sont devenus coprophages et sont fiers de l’être

  13. guiĺlotin

    Alors appel aux migrand tous à paris vous serai reçu les bras ouvert
    peut être que lorsqu.ils en auront 20ou 30 000 il voteront differament

  14. Xtemps

    Les zones de non droit ont aussi un toit, et il y a aussi des nuisances, et donc c’est pas un toit qui va arrêter les nuisances.
    Et placé des centres d’accueilles, c’est montrer leurs intentions d’immigration de force, qu’ils osent pas faire nos escrocs aux pouvoirs, ils auraient une révolte immédiate de la population française toute entière.
    Alors ces faux culs, ils nous tiennent à l’usure pour imposer l’immigration de force, qui nous conduirons inéluctablement à toute une France comme Calais, et toute l’Europe suivra le même chemin.
    Des guerres ethniques, de la pauvreté, la misère, les agressions, des violes, la charia, l’islamisation partout que nous récolterons tous dans un future proche, si nous ne réagissons pas contre ces ordures, que nous voyons déjà se pointer partout en Europe aujourd’hui.
    Ils veulent donner des raisons par la force, en nous mettant sur le fait accompli, pour les centre d’accueilles, pour nous avoir la paix s’ils sont logés, qui n’est que temporaire et factice, bien sûr, qu’il faut tout refuser par tous les moyens, et résister contre leur dictature.
    Faut-il en arriver à ne plus devoir payer nos impôts, pour ne plus devoir supporter les conneries, et leurs folies de nos dirigeant fous.
    J’y pense sérieusement, de ne plus payer ces escrocs aux pouvoirs qui nous ruinent, et empoisonnent tout avec leurs conneries, car çà aussi c’est de la résistance.
    Pour ne pas que la France deviennent un Calais, comme toute l’Europe, avant de devenir nous mêmes tous plus que des assistés dans nos propres pays, nos escrocs dictateurs aux pouvoirs nous obligent à la résistance, contre leurs multiples coups fourrés dictatoriales.
    La liberté s’arrêt là où on prend celle des autres, mais aussi celle des siens Messieurs, dames les politiques escrocs imposteurs démocrates.
    Référendum!, là est la solution de résistance en parole, avant les actes, pour arrêter ces escrocs dictateurs de malheurs.
    ‘Je m’incline devant le vote, la volonté du peuple, pas devant les dictateurs, référendum!.’
    Répétez çà tous les jours comme un vrai peuple souverain maître chez vous, pour vous désintoxiquer du politiquement correct escrocs de nos dirigeants malhonnêtes, assassins et criminels qui ont du sang sur les mains.

  15. jolly rodgers

    j’utilise internet a l’hotel a coté de chez moi (voilà pourquoi vous avez Jolly Rodgers un dimanche) . j’ai jeté un regard sur le journal le monde et ils disent que nous sommes des méchants racistes, suite a une émission télé ou les gens du sud sont pas tolérants blaa blaa …. il est clair que avec la populations arabes avec laquelle on nous obliges de vivre depuis des années …. moi au contraire je trouve que dans le midi on est encore bien trop tolérants ( pas moi en tout k) et les pleureuses de la rédaction du journal le monde ,ils ont qu’a les accueillir chez eux dans leurs vaste propriétés de bobos ! bon dimanche , je vais aller lire au soleil , il fais beau temps , on a au moins ça! 🙂

  16. Armor

    voila Calais en plein PARIS
    cette triste histoire est un serpent sans fin , il en arrivera toujours

    je plaint les riverains démunis devant ce fléau ..

    et ou vont t ils les caser ??? dans les campagnes bien sur
    et la FRANCE sera défigurée de partout …
    en plus voici l’hiver , tout le chœur des voix bien charitables vat s ‘élever pour pleurer …………..
    kénavo

    kénavo

  17. Dany

    Marine LP avait bien parlé d’une loi , dont je ne me souviens pas du n°, qui prévoit la fermeture des frontières quand il y a danger pour un pays de l’UE….!! On en fait quoi de cette loi???
    Quelle est l’organisation qui pourrait en exiger son application?
    Quel est l’organisme qui pourrait demander à l’ONU ou autre ( je ne connais rien dans ce domaine!) de prendre des mesures drastiques pour enrayer l’invasion et régler le problème de cette migration invasive ??

    1. angora

      s’ils voulaient ils pourraient ne serait-ce qu’en évoquant la raison d’état.mais en fait ils ne le souhaitent pas; pour preuve: on va désormais chercher des migrants à 30 km des cotes libyennes!c’est tout dire!!!!

  18. Jm

    Il apparaît de plus en plus clairement que nos dirigeants ne les font pas venir par compassion, mais bel et bien pour emmerder les français.

  19. Franck Aubert

    Un commentaire que l’on a jamais soulevé ….Qui embauche ces gardes du corppathibulaires- collabos ? Ces socialopes se sentent protégés jour et nuit par ces types faisant du tir et des arts martiaux a longueur de temps ….qu’ adviendra t’il si ces sbires socialopes s’evaporaient comme par enchantement ??? …quels sont ces sbires ? Apparemment des membres de la police nationale
    Syndiqués Alliance etc etc ..Nos chers politicards se sentent forts avec ces enrgumenes qui les encadrent 24/24 …Le jour de notre vengeance je crois qu’il va y avoir du pain sur la planche …Alors comme je le pense il n’y aura pas d’États d’âmes ni de quartier ….Je retiens ici mes opinions radicales puisque souvent mes écrits suivent fidèlement ma pensée , bonne journée a tous …

  20. fréjusien

    il s’agit bien d’une invasion, organisée à grande échelle par les pays arabes riches, et le gouvernement de l’UE, c’est très bien orchestré, car comment un paysan africain ignorant et fauché, pourrait-il traverser le continent africain sans un sou !!! puis payer un passeur à 5000€, et disposer parfois d’un téléphone satellite pour appeler les complices italiens!! ce ne sont pas des réfugiés, ce sont les conquérants islamiques, l’Europe les soutient et les encourage, création de centres d’accueil en Italie, achat de bateaux rapides et puissants qui vont les chercher près des cotes libyennes,puis on les habille ,on leur file du fric pour qu’ils se répandent partout.
    on nous ment depuis le début, tout était prévu de longue date,
    on essaie de nous culpabiliser et de faire appel à notre « bon cœur », quelle hypocrisie !!
    ça veut dire : soyez gentils pendant qu’on vous vole, qu’on vous viole, qu’on vous dépouille de votre terre, de votre culture, de l’argent de votre travail, il faut être généreux !!!pour bien se faire entuber!!

Comments are closed.