Scandale : 5 policiers en garde à vue dans un cas de légitime défense à Echirolles !


Scandale : 5 policiers en garde à vue dans un cas de  légitime défense à Echirolles !
 Cinq policiers ont été placés en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi après avoir abattu un forcené à Echirolles.

Voir l’article sur France Bleu Isère. L’IGPN, la police des polices a été saisie. Les policiers affirment avoir agi en état de légitime défense.

Les cinq policiers ont tué un homme de 52 ans qui les avait menacés avec une arme qui s’est avérée être un pistolet d’alarme. Les policiers sont intervenus après avoir été prévenus par un voisin. Le forcené, âgé de 52 ans, était ivre et tapait sur des voitures dans sa rue, en plein quartier résidentiel d’Échirolles, tout près de l’hôpital Sud. Son voisin est sorti pour lui demander d’arrêter, mais l’homme l’a menacé avec une arme de poing.

L’homme cachait un pistolet d’alarme

Vers 20h, deux équipages de police se sont donc rendus sur place, munis de boucliers balistiques. Les cinq policiers ont découvert l’homme très excité dans son jardin, brandissant une machette. Ils lui ont demandé de lâcher cette arme, ce que l’homme a fait avant de se saisir d’un pistolet d’alarme, caché dans son pantalon, et de viser les policiers avec.

Quatre des cinq agents ont alors ouvert le feu avec leur arme de service, le cinquième avec un fusil d’assaut. Le forcené a été touché par plusieurs balles et est mort sur le coup.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un premier témoin a été interrogé par l’IGPN et il confirme la version des policiers.

Note de Christine Tasin

Des policiers en garde à vue pour avoir fait leur travail, pour s’être défendus en état de légitime défense ? C’est peut-être la loi, c’est peut-être le protocole mais quand la loi est mauvaise, on la change. Et nos gouvernants depuis 40 ans, ont largement prouvé qu’ils savaient changer la loi, bonne ou mauvaise.

C’est de la provocation que de mettre nos policiers en garde à vue. Et encore plus au moment où ils sont dans la rue pour réclamer notamment le droit à la légitime défense…

C’est, de plus et surtout un signal très fort de défiance vis-à-vis de nos forces de l’ordre envoyé aux racailles.

Non, il n’est pas normal que les policiers soient traités comme le citoyen lambda. Nous avons à reconstruire l’image des forces de l’ordre, qui doivent échapper au sens commun. Et sans aller jusqu’à développer la peur du gendarme chère aux anciennes générations, on peut restaurer au moins le respect et le sentiment qu’on leur doit plus qu’aux autres, parce qu’ils mettent leur vie en danger pour nous.

Mais imaginer ce changement avec Hollande, Cazeneuve, Urvoas et la majorité des députés et sénateurs actuels, autant pisser dans un violon.

Tout au plus peut-on espérer une certaine mansuétude pour nos policiers d’Echirolles si l’agresseur tué ne fait pas partie des « minorités visibles » et s’il n’y a pas à craindre émeutes et embrasement des banlieues… Parce qu’on en est là.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




20 thoughts on “Scandale : 5 policiers en garde à vue dans un cas de légitime défense à Echirolles !

  1. AvatarJean.marc

    j’aimerais qu’il y est une émeutes, que les musuls cassent la ville, qu’ils font voir qui ils sont exactement, ces le seule moyens pour que des conards de français comprennent. quand aux flics, ils ce sont dégonflés devant Hollande et leurs saloperies de syndicalistes, qu’est-ce qu’ils ont obtenus exactement, un nouvelles équipements, dont de nouvelles armes ,cela va leurs servirent à quoi , ils n’ont pas le droit à la légitime défense,

    1. AvatarAndrej

      Nous l’avons voulu, nous l’avons.
      NOUS avons voté « DEMOCRATIQUMENT » pour des incompétents irresponsables qui sont, donc, arrivé au pouvoir sans savoir quoi faire.
      Pendant 5 ans, ils ont prouvé leur inintelligence, tous autant qu’ils sont, président(pseudo), 1er ministre, ministres, secrétaires d’état et tous les sous fifres qui les accompagnent.
      Ils nous ont pourri la société, notre jeunesse, attirant tout ce monde vers le bas au titre de l’égalité.
      Les flics ont entièrement raison de manifester.Ils devraient mettre devant eux, à chaque mission, un ministre, un 1er ministre ou même hollande.
      Et nous, couilles moles, nous regardons cela à la télé, bien calé dans un fauteuil, à prendre l’apéro.
      Je suis dégoûté.
      Cordialement.

    2. AvatarPascal PROUTEAU

      Depuis le temps que je le dis: qu’il y ait des émeutes pour montrer à tous ces bobos compatissants ce qu’est la mentalité afro-musulmane!

  2. AvatarHal

    La garde à vue est un outil. Outil mis à la disposition des officiers de police judiciaire pour, selon l’article 62-2 du code de procédure pénale :
    Cette mesure doit constituer l’unique moyen de parvenir à l’un au moins des objectifs suivants :
    1° Permettre l’exécution des investigations impliquant la présence ou la participation de la personne ;
    2° Garantir la présentation de la personne devant le procureur de la République afin que ce magistrat puisse apprécier la suite à donner à l’enquête ;
    3° Empêcher que la personne ne modifie les preuves ou indices matériels ;
    4° Empêcher que la personne ne fasse pression sur les témoins ou les victimes ainsi que sur leur famille ou leurs proches ;
    5° Empêcher que la personne ne se concerte avec d’autres personnes susceptibles d’être ses coauteurs ou complices ;
    6° Garantir la mise en œuvre des mesures destinées à faire cesser le crime ou le délit.
    Hormis le 5° point, susceptible d’être mis en avant (si l’on ne peut plus faire confiance à nos policiers, à qui celle-ci peut-elle s’appliquer ?), aucun des autres cas ne concerne des agents assermentés responsables, localisés et non susceptibles de quitter la France.
    Ces mesures de garde à vue sont donc injustes, iniques et exagérées.

    1. AvatarUTR

      Hal

      Oui ! ces gardes à vue sont pénibles et vexatoires envers des fonctionnaires , ayant déjà subi le traumatisme d’avoir été obligés de tuer ou de blesser pour leur propre sécurité !

      Je ne me réjouis par de la mort de type totalement ivre, mais il faut admettre qu’il a fait une ..CONNERIE MONUMENTALE!

      En terme clair les flics ne pouvaient pas savoir que l’arme était factice , et se sont donc protégés en conséquence , voilà toute la vérité, et il n’est pas nécéssaire de faire des gardes à vue de 16 heures , trés pénibles pour arriver à une conclusion évidente pour tous !

  3. AvatarChistian jour

    Les musuls n’en demandaient pas tant, Sanctionner des policiers qui font leurs devoir, c’est du jamais vu. Comme ils doivent être heureux les musuls, Le messages est clair, allez y les petits, brûlez tout, cassez tout, les flics sont sanctionnés si ils nous tirent dessus.
    Putain c’est clair la France est vendu aux racailles en vu de la détruire. Quelle honte ce gouvernement sans envergure et sans honneur.

  4. Avatarencore et encore

     » Le forcené a été touché par plusieurs balles et est mort sur le coup.

    voilà le genre de conclusion qui me réjouit…. foin de ces IGPN et autres emmerdeurs….

    une farce aux pruneaux !! y a que ça de bon !!

    et l’ autre grosse enflure de directeur general de la police nationale qui rebondissait a une question concernant les flics brulés…on lui demandait  » et dans ce cas les policiers qui auraient utilisé leur arme de service auraient pu le faire  »

    l’ enflure a répondule plus sérieusement du monde!!

    « bien sur, sans problème »

    faudra surtout pas oublier le nom de ce Fouquier-Tinville monstrueux hypocrite le jour venu…

  5. AvatarFallaci

    Soutien aux 5 policiers en état de légitime défense, ripostes proportionnées, contre un assassin armé d’une machette et d’un pistolet.

  6. Avatarhathoriti

    ce gouvernement minable, de misérables surprotégés nous fait un doigt d’honneur, comme d’habitude ! et, comme le signale Christine, c’est un signal visible très fort en direction des racailles allogènes : » pouvez y aller ! on musèle les flics ! »

  7. Avataraux Armes!!!

    tout ce qui pend au nez de la population francaise avec ce type de decision (la GAV et la non reconnaissance de la legitime defense) c’est que les policiers des qu’il vont voir une arme (de poing ou d’epaule) vont tourner les talons face au danger et vont laisser la population se faire massacrer et ils auront bien raison!!!!!!!
    la seule façon de changer les choses c’est de faire aux magistrats et avocats ce que subissent nos victimes( braquages, arrachages de sac a main, cambriolage viol j’en passe et des meilleures!!!!!!!

  8. AvatarBleick

    Ce matin les journalistes informaient ainsi  » 5 policiers appelés pour une violente querelle de voisinage abattent l’un des protagonistes manifestement saoul qui les menaçait avec un pistolet ». Ce soir la version sur France 3 c’est « 5 policiers abattent un père de famille qui les menaçait avec un pistolet d’alarme non chargé » !!! Demain on va peut-être entendre « 5 policiers qui avaient envie de se défouler ont pris au hasard pour cible un père de 4 enfants qui jouait aux gendarmes et aux voleurs avec ses garçons »

    1. AvatarLouis

      Saine réaction des policiers.

      « 5 policiers abattent un père de famille qui les menaçait avec un pistolet d’alarme non chargé »: En plus il faudrait que les policiers soient devins?
      S’ils ont été plusieurs à tirer et qu’il a reçu 5 balles, c’est bien que les policiers ont clairement senti leurs vies menacées.

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/10/29/01016-20161029ARTFIG00148-la-legitime-defense-des-policiers-en-question-apres-l-affaire-d-echirolles.php

      Une deuxième video plus bas: à 0min29, intervention d’une membre du syndicat de la magistrature:
      Je me dis parfois, en regardant parler certaines personnes qu’il y en a qui doivent être dans une telle situation de détresse sexuelle qu’ils en sont réduits à supplier implicitement, en les défendant bec et ongles une certaine « fange de la population ».

      Elle rencontrera l’amour, le temps d’assouvir les « pulsions » de quelques issues de cette « fange de la population »avant de retomber dans sa propre fange.
      Désolé mais, entendre parler une personne du syndicat du mur des cons, ça me rend vulgaire, j’ai beau me raisonner, ça doit être au niveau des cellules, faudrait peut-être que je consulte, ou que j’en parle à mon cheval.

  9. AvatarPeuple Libre

    5 policiers assassinent un père de famille sans casier judiciaire, la famille affirme qu’elle ne possède pas de pistolet d’alerte, peut être placé par les policiers pour justifier leur acte ?
    Assassins !
    Nouvelle bavure policière, attention à l’instauration de la peur par la Police.

  10. AvatarDorylée

    Un homme armé menace les policiers, il est abattu, il n’y a rien à redire. Le problème vient de l’évocation des faits : ARMÉ D’UN PISTOLET D’ALARME. (Article 132-75 du code pénal) .Dans la réalité, c’est un détail que l’on découvre APRÈS. Si l’arme est réelle, le policier est mort. Si l’arme est factice, le forcené est mort. Je préfère que le forcené soit mort. Amen

Comments are closed.