Policiers : s’ils n’ont pas droit à la légitime défense, alors c’est la guerre civile annoncée


Policiers : s’ils n’ont pas droit à la légitime défense, alors c’est la guerre civile annoncée

Policiers, pour vos vies, quittez votre profession.

Dans son billet du 19 octobre 2016 (http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2016/10/la-police-ne-peut-etre-laissee.html), Ivan Rioufol met à nu ce qui se joue vraiment dans la question de l’élargissement de la légitime défense réclamée par les policiers. Il démontre que cette question est la question la plus importante actuellement, d’elle dépend la survenue ou non,de la guerre civile annoncée.
Depuis les années 60, la France a établi la stratégie de la dissuasion nucléaire : faire savoir à l’adversaire que nous avons le moyen d’annihiler instantanément ses grands centres urbains. Nous vivons aujourd’hui avec très exactement la même menace, mais à l’envers : la racaille peut à tout instant, décider d’initier la déflagration simultanée de nos grands centres urbains. La moindre « bavure » policière sera, en effet, sanctionnée par l’embrasement des « cités ».
Souvenons-nous qu’il y a onze ans jour pour jour, le 27 octobre 2005, les deux jeunes chances pour la France, Zyed et Bouna (que l’on appellerait aujourd’hui Vladimir et Kevin ? ) avaient choisi d’aller se faire « toaster » dans un poste électrique de haute tension. La France s’était réveillée le lendemain avec la gueule de bois.

Je crois qu’avec le laxisme de la Justice, c’est cette vérité, bien comprise par la racaille, qui fonde leur sentiment d’impunité : « laissez-nous faire nos traffics, laissez nous gérer nos zones de non-droit, sinon c’est l’embrasement ».

Ivan Rioufol résume ceci en deux phrases :
La République se défile quand elle interdit aux forces de l’ordre, cibles vivantes, de se prévaloir d’une légitime défense proportionnelle aux menaces. |…] La vérité est que l’Etat, conscient du caractère explosif des cités, redoute leur embrasement au premier mort.

Son propos dit donc en filigrane que la Police ne peut rien attendre de l’Etat qui ne voit plus en elle qu’un rôle de fusible. Ils seront les souffre-douleurs de la racaille. L’analyse d’Ivan Rioufol dit aussi cette vérité terrible : dans cette confrontation, l’Etat a perdu l’initiative : l’initiative appartient à la racaille.

Je me pose donc, sérieusement, la question du métier de policier : si la police ne sert à rien d’autre que de surveiller des caméras, ou à donner au peuple le sentiment d’une présence rassurante. S’ils ne sont plus que des cibles de tir au pigeon pour la racaille, des fusibles, alors au lieu de manifester, qu’ils en tirent les leçons, et qu’ils démissionnent en masse. Dans l’état actuel des choses, leur vie ne vaut rien et elle sera passée par pertes et profits, ils auront droit, à titre posthume, à une médaille honorifique, et pourquoi pas à des funérailles de première classe aux Invalides, or, rien ne vaut la vie.

Bref, amis policiers, réorientez-vous, choisissez un autre métier, parce que vous n’avez rien à attendre de cet Etat: vous avez d’ores et déjà été sacrifiés, sachez le, et l’élargissement du principe de la légitime défense n’aura pas lieu ou en tout cas pas sous ce gouvernement.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




54 thoughts on “Policiers : s’ils n’ont pas droit à la légitime défense, alors c’est la guerre civile annoncée

    1. AvatarFomalo

      Non Annisze, pas forcément, mais beaucoup de policiers « dans la force de l’âge » sont sur Facebook, et rien n’interdit aux volontaires d’en envoyer copie(vidéos et autres) à leurs connaissances éventuelles dans ce métier, et aux syndicats policiers sur le même réseau, même s’ils ne sont pas à la hauteur pour défendre la police.

  1. Avatarvieux bidasse

    Il faut quand même noter que les gouvernementeurs tentent d’étouffer le feu avec une distribution de couches-culotte.

    1. romulusromulus

      non ils ne modifierons rien car ils sont essentiellement lâches et serviles juste pour obtenir leur boîte de ron-ron supplémentaire. Dans les entreprises c’est pareil, ils sont tellement imprégnés de culture mondialistes et psycho-rigides qu’ils préfèrent les minutes de silence à la droiture et l’honnêteté. Attention, ils tenteront de reprendre la main face au peuple lorsqu’ils sentiront le vent tourner, pour pérenniser leur tyrannie. C’est à ce moment-là qu’il faudra les mettre hors d’état de nuire sans états d’âme, car eux n’en ont pas. Cernons bien ce moment-là (parmi d’autres tout aussi cruciaux).

  2. AvatarRoland l'Alsacien

    Moi à la place de la Police je ne protégerez plus ces salopards en haut lieu !
    si ils y a des racailles qui veulent leurs faire la peau eh bien ! laisser les faire vu que vous les Policiers n’avaient pas droit à la Légitime défense alors pourquoi ces salopards de traîtres politiques hein ?

    1. AvatarUTR

      Trés exacte

      la gréve de protestation de cette police désespérée, doit s’étendre aussi aux membres des services de protection de toutes ces ….IMMONDES CREVURES! Quelle joie sera de contempler tous ces politicards merdiques , privés de leur protection individuelle pour cause de gréve, et donc exposés tous à des assassinats AHAHHHAHHHAHAA !

    2. AvatarFomalo

      Non Annisze, pas forcément, mais beaucoup de policiers « dans la force de l’âge » sont sur Facebook, et rien n’interdit aux volontaires d’en envoyer copie(vidéos et autres) à leurs connaissances éventuelles dans ce métier, et aux syndicats policiers sur le même réseau, même s’ils ne sont pas à la hauteur pour défendre la police.

  3. AvatarXtemps

    Ben c’est sûr, ces escrocs de l’état ne défendent déjà pas le population, ni aucun européens en plus, et ils diminuent les moyens des forces de l’ordre comme avec l’armé, comme toute l’Europe.
    Et en demandant gentiment aux peuples européens de se désarmer en plus, comme çà nous sommes encore plus démunis devant l’ennemi.
    Il n’y a plus qu’à se faire tirer comme des lapins quoi.
    Nous ne pouvons vraiment plus faire confiance aux escrocs qui nous dirigeant, et dehors!, retour à la souveraineté des peuples européens, et l’Islam dehors de chez nous, point barre!.

  4. AvatarUTR

    Je ne peux que souscrire en grande partie à cette analyse .

    Toute indique que des concessions périphériques seront accordés aux policiers sous la forme d’un leger lifting des commissariat ou des sommes un peu conséquentes allouées au renouvellement du parc auto et aux menus équipements de protection individuelles ; toutes mesures destinées à obtenir de la tranquilité à fort bon compte , sans bien sur traiter fondamentalement le probléme de la survie de pauvres flics face à une menace mortelle immédiate, là ou les armes à feu ne sont pas pourtant présentes dans les mains des racailles

    A quoi doter d’équipements nouveaux si ces derniers ne peuvent servir légalement , dans des situations ou les adversaires terriblement menaçant ne sont pas en posséssion d’armes à feu qui seules autoriseraient le tir avec arme de service

    Je ne peux malgré tout attirer l’attention sur une situation paradoxale s’étant récemmnt produite . Dans l’affaire de l’assassinat du pére Hamel , les policiers ont abattu les djihadistes , alors que ces derniers n’étaient équipés que d’armes blanches , sans que ce soit ensuite entamé des poursuites contre les fonctionnaires !

    Dans le cas de l’incendie volontaire du véhicule, les racailles ont utilisés des colktails molotovs que l’on peut assimiler à des armes à feu mortelles , et pourtant les flics n’ont pas du tout tiré avec l’arme de service

    Donc nous sommes en présence de circonsctances contradictoires , ou l’immense et principale reproche que les flics de base doivent adresser à leurs supérieurs , est de ne pas produire des textes pédagogiques décrivant par le menu les situations ouvrant droit à utilisation de l’arme de service

    Dans la mesure ou la direction de la police nationale , viendrait à admettre l’éventualité de situations potentiellement gravement mortelles , ou le tir avec arme de service demeure malgré tout interdit , je ne peux que rejoindre l’avis de Picachu, incitant les flics à quitter au plus vite un métier , devenu humainement impraticable !

    Par ailleurs l’hypothése ou le cas d’une racaille abattue provoquerait des embrassements généraux à l’infini , me semble éventuellement exagérée , et tout en précisant que la seule solution permettant d’endiguer le crime , se situe inévitablement dans l’emploi de la force et de la force mortelle, engendrant nécéssairement des décés parmi les délinquants

    Arrétons de nous voiler la face . La réduction des molenbeeks et autres zones pourries, passent par des affrontements ou bien des racailles devront indubitablement mourir ! et mourir par balles bien entendu !

  5. Avatarsoulene

    Ceux qui nous gouvernent en ce moment sont des Malades idéologique ,mais ça ne va pas durer comme les Impots !

  6. pikachupikachu

    Dans son « bloc-notes » du 20 octobre, sur le Figaro (contenu non-accessible pour les non-abonnés), Rioufol le répète :

    —–
    La guerre civile est à la merci du premier mort dans les banlieues explosives. C’est la raison pour laquelle les policiers, cibles vivantes dans les cités étrangères, ne bénéficient pas d’une légitime défense adéquate.
    —–

  7. AvatarPUGNACITÉ

    Le pouvoir en place protége sciemment les ennemis de la République et de la France.
    À cet égard nous devrions avoir honte.
    Plutôt que d’être dans la bien-pensance factice et’ d’apparence nous devrions être da s le combat . Merci

  8. Claude LaurentClaude Laurent

    Aux infos de ce midi, une capitaine précisait au journaliste que dans certaines zones ils devaient faire profil bas pour « garder la paix sociale ».
    Moralité, si vous avez deux enfants et un plus turbulent, laissez-le taper sa petite soeur pour éviter qu’il ne vous crie dessus !

    Hier midi, nous sommes allé à la rencontre des policiers de ma ville. Une trentaine de personnes s’y trouvait pour les assurer de leur soutien.
    Un gradé m’a détaillé un peu toutes les missions dont ils avaient la charge.
    Par contre, les réservistes n’ont pas le droit d’aller en patrouille et sont confinés aux travaux de bureau, les jeunes ne seront opérationnels que dans 12 à 18 mois !!!
    Ici, ils ne se plaignent pas des locaux restés modernes et entretenus.

  9. AvatarLauzza

    Les professeurs sont aussi en première ligne .Ils se font tabasser par leurs élèves . Pourquoi ne rejoignent ils pas les policiers , à cause des inspecteurs qui peuvent briser leur carrière ? Mais ils réagiront j’ espère pas trop tard .

      1. LouiseLouise

        Là je vous arrête. ? tous les profs ne sont pas des collabos gauchos mais au contraire bien au fait des incivilités et de l’impunité des élèves. Enfin, certains élèves. Je dirais même que certains se battent pour résister à l’ idéologie démago. A ces résistants intellectuels de faire en sorte de transmettre des savoirs fondamentaux à la jeunesse. Bref ne mettez pas les profs dans le même sac. Certains ont du caractère et défendent bec et ongles la civilisation européenne.

        1. Avatarsly

          oui Louise je vous comprends mais commencez par défendre VOTRE pays la FRANCE ensuite on pensera bien mieux à l’Europe car c’est déjà bien difficile et même maintenant impossible de nous défendre …

          merci

    1. AvatarLaurent

      Le problème des profs c’est qu’ilsont soutenu cette descente aux enfers, ils sont aussi coupables par leur bourrage de crâne idéologique et par leur inertie à denoncer les vrais agresseurs en parlant de « jeunes » pour noyer le poisson qu’à mon avis,le retour de manivelle dans les gencives est amplement mérité.
      Ils vont peut-être enfin ouvrir les yeux et leur bouche à bon escient…

      1. LouiseLouise

        Pas tous ? ! Les profs sont obligés de respecter les programmes et d »apliquer des méthodes pédagogiques plus ou moins imposées. Tous ne sont pas soumis mais ce qui est vrai c est que la solidarité que j’ai sentie dans les manifestations avec les policiers je ne l’ ai pas sentie dans les etablissements scolaires. Il y a un esprit de corps dans la police et l’armée qui n’ existe pas dans l éducation. Mais vous pouvez compter sur certains enseignants pour défendre notre civilisation européenne

    2. AvatarDorylée

      Les profs soutenir les policiers ???? Vous rêvez ! Gendarme, je devais faire un cours de secourisme dans un collège avec un gradé. Nous nous sommes présentés en tenue de service au collège, une demi heure avant la fin des cours pour préparer la salle et récupérer le manequin de massage cardiaque à l’infirmerie. Le directeur du collège nous est tombé dessus et nous a chassé de son établissement comme des malpropres :  » Vous n’avez rien à faire dans mon collège ! Dehors !  »
      Les élèves n’ont pas eu de cours de secourisme…
      Si vous voulez animer un cocktail, un apéro, discutez avec un prof en faisant valoir le point de vue d’un policier. Si vous aimez le risque, laissez entendre que vous en êtes un. Ambiance garantie… Je peux vous en parler savament, j’étais gendarme et ma sœur est dans l’enseignement.

      1. LouiseLouise

        Pitié ne nous mettez pas tous dans le même sac. Il y a des enseignants qui aiment la France et les forces de l’ordre. Vous me faites de la peine ?

        1. pikachupikachu

          @Louise,

          Louise, si vous êtes dans l’enseignement, vous reconnaîtrez que c’est un secteur dans lequel la gauche et l’extrême-gauche sont sur-représentés. Donc pas d’amalgames certainement, mais en revanche la généralisation est tout à fait fondée : il y a une nuance entre amalgame et généralisation !

          1. LouiseLouise

            Il est certain que je ne parle pas politique avec mes collègues. Il y a comme partout des leches bottes. Je pense que les agressions d enseignants vont continuer car l état n’ a rien de mieux à dire que si les racailles balancent des cocktails molotovs c est de la faute des profs qui manquent de pedagogie. La stratégie de culpabilisation est suicidaire les victimes ne sont pas les bourreaux. Cette inversion systématique des nocents et des innocents est perverse par définition. On verra si mes collégues acceptent de manger cette mauvaise soupe moi je rejette cette dose de culpabilisation permanente. C estpour mieux nous soumettre a l envahisseur . Wait and see comme Hollande et sa clique ont donné le signal politique que chez nous ils sont chez eux je me prepare à me defendre.

      2. Avatarsly

        ben oui on connait la mentalité des profs, enseignants … c’est connu et reconnu malheureusement … enfin en tout cas à chaque fois que je croise une discution les concernants on en revient tjrs à dire qu’ils ont une drôle de mentalité,
        bon ben il faut de tout pour faire un monde, chaque  » cas  » est unique

        1. AvatarDorylée

          @Louise,
          À vous lire, Louise, vous semblez effectivemùent sortir du lot. Vous vous faites d’un seul coup beaucoup d’ennemis : les envahisseurs, vos collègues de travail pour le moins gauchistes et le gouvernement dont votre ministre de tutelle. Bon courage et soyez prudente, les dissidentes sont plutôt mal vues dans votre milieu professionnel.

  10. AvatarAlexcendre 62

    La règle devrait être : Un délinquant qui ne serait pas a mains nues et menaçant les forces ou simple un agent de l’ordre , après l’avertissement d’usage d’obtempérer non suivi d’effet doit perdre tout ses droits . Cela devrait mettre d’office l’agent ou les forces de l’ordre en situation de présomption de légitime défense et ne penser qu’a se protéger , a partir de là c’est au délinquant d’en assumer toutes les conséquences heureuses ou malheureuses de ses actes . Voila par quoi il faudrait passer si nous voulons nous en sortir et ne plus griller dans les voitures de police , la dureté des choses change la riposte doit aussi évoluer question de principe .

  11. Avatarsly

    non pas d’accord ce n’est pas de démissionner mais de se révolter et rassembler les peuples car à votre avis qui prendra leur place ?

  12. AvatarSylvie

    Les policiers sont en colère tout comme les gardiens de prison, les enseignants, les facteurs, les ouvriers, les producteurs de foie gras, de porc, de lait, les agriculteurs, les médecins, etc… C »est tout le peuple de France qui devrait normalement descendre dans la rue défendre les catégories populaires en danger et chasser nos dirigeants incapables et complices des actes de violences contre leurs proches.
    Si demain, d’autres catégories sont prises à parties, je doûte fort que la police intervienne pour réprimer les manifestations.
    Le gouvernement est capable de demander aux gendarmes de tirer sur la police. Ces derniers refuseront car esprit de corps et de solidarité. Alors, ils demanderont à l’armée d’intervenir et de faire un carton sur les contestataires. Les militaires voyant leurs moyens réduits refuseront d’ouvrir le feu sur leurs semblables et c’est là que le gouvernement demandera aux racailles de venir à son secours.
    C’est comme cela que la guerre civile débutera.

    1. Avatarsly

      Sylvie tout le monde en à ras la casquette ?

      pourquoi ne nous entendons TOUS pas pour descendre en même temps dans toutes les rues de France ? à votre avis ?

  13. AvatarLili

    L’on nous dit que 57 % des policiers voteraient pour Marine… Bien, très bien!
    Partant du postulat que ces mêmes policiers sont mariés, pères de familles et fils de familles….. Ces épouses/époux, enfants, frères et sœurs, pères et mères devraient logiquement voter Marine….??
    Cela fait un taux bien plus important….. A Dieu plaise et croisons les doigts !

  14. AvatarChistian jour

    L’état ne lâchera pas. Il préfère les musulmans. flamby le mou la bien dit le changement c’est pour maintenant et il ira jusqu’au bout.

  15. AvatarSPARTAC

    Quand je vois un flic qui ne sort pas son arme pour protéger la vie de sa collègue en train de se faire massacrer la tête par la vitre de leur voiture en feu pendant que les raclures bloquaient les portières , je dis que ce connard n’a rien à faire dans la Police. Dans ce cas , il n’y avait aucun problème de légitime défense, elle était largement caractérisée. Honte sur ce faux flic !
    No comment !

  16. AvatarSPARTAC

    Il s’agirait de ne pas colporter n’importe quoi ! La Police, comme tout citoyen dispose de la légitime défense telle que prévue par le Code pénal. Le seul problème est que les flics n’en ont plus assez dans le ventre pour l’appliquer. La trouille peut-être ? ….Et bien oui, la trouille, des répressions administratives, des sanctions et autres lubies de leur hiérarchie gauchiste. Ceci étant, je dis que quand un flic fait passer sa trouille de la hiérarchie avant la vie de ses collègues et même avant sa propre vie , il doit changer de métier .
    Le niveau intellectuel de recrutement n’a pas cessé de baisser …. on voit le résultat. Et on n’a pas fini de le voir.
    Je les soutiens par principe mais je ne compte pas sur eux pour nous protéger.

    1. pikachupikachu

      @Spartac
      Vous vous contredisez quand vous prétendez que Rioufol colporte n’importe quoi. Comme vous le dites si justement « La Police, comme tout citoyen dispose de la légitime défense telle que prévue par le Code pénal. ».

      Là est tout le problème : la Police veut l’élargissement du principe de la légitime défense. Elargissement qui existe déjà pour la gendarmerie. Quand on mène des missions qui vous font cotoyer des voyous, il est normal d’avoir une protection juridique plus élevée que celle du simple citoyen.

  17. Avatarsly

    Pfffffffff qu’est-ce que ça va faire ? quelques manifs parci parlà puis, puis ben plus rien comme toutes les manifestations …

  18. LouiseLouise

    Je trouve que les français n ont pas bien compris le coup d état migratoire cadeau de départ de Hollande. La stratégie de culpabilisation permanente france terre d asile etc.. marche encore malheureusement. Les allemands sont plus conscients semble t il car ils ont une longueur d avance sur nous. La revolte sera européenne non ? La page facebook de l’afd est interessante en terme de communication. Je pense que les français devraient être informés par l image de ce qui se passe en Allemagne Suède et Canada ( c est horrible au Canada!) Pour se projeter dans ce qui nous attend en France si c est Juppé

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Désolée Sly mais les choses sont claires. Je vous rappelle une des règles de ce site, il est hors de question de colporter des propos mensongers et complotistes sur Israël et les juifs. Vous serez censuré, c’est simple. Cela fait 1400 ans que l’islam tue, conquiert, empêche la créativité et enferme les femmes. Tout seul. L’islam est notre ennemi et Israël qui est le dernier bastion occidental au Moyen Orient notre ami. Dans les élites mondiales il y a des juifs, des athées, des chrétiens… la mondialisation on la doit à une multitude de gens qui n’ont rien de juif et à des juifs qui jouent contre leur camp. Point barre.

        1. Avatarsly

          bonjour Christine

          j’ai pri note je me suis emporté et vous avez raison, on cherche tellement à comprendre …
          veuillez m’en excuser
          merci

  19. LouiseLouise

    Je reste discrète sur ma fibre patriotique dans mon travail mais je ne serai jamais servilement obéissante aux méthodes qui ne me paraissent pas être dans l intérêt des élèves. J’ai cru comprendre que des collègues pensaient ne pas être là pour faire aimer la France. Je ne comprends pas cette réaction, le pays où l on vit est un bien précieux ainsi que les personnes qui partagent notre vie quotidienne. Les corses ont bien cet esprit de terre et de famille qui les protège unit et les rend solidaires. Pour que la jeunesse se sente bien à l école et dans leur pays il est vital qu’ils soient fiers de leur terre et de l’histoire de cette terre même si c’est une terre d’adoption. Dénigrer sans cesse les institutions de la France en accusant les fonctionnaires de racisme a fait naître des haines du flic ou du prof ou des médecins. Cet été j’ai compris que cette haine a été renforcée par le ministre des cultes ou plutôt du culte puisqu’il ne s’intéresse qu’à un seul de ces cultes. Cet homme a fait du mal à la France et il continue à sévir. Bref notre civilisation est en danger et je ne vais pas rester spectatrice des attaques dont elle fait l’objet.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Merci, mais déjà passé sur notre site : le père Boulad est un ami de RR et de RL auxquels il a donné des entretiens.

Comments are closed.