L’ONU veut que l’Allemagne (entre autres ) accueille un million de migrants par an pendant 30 ans…


L’ONU veut que l’Allemagne (entre autres ) accueille un million de migrants par an pendant 30 ans…

Le 2 Octobre 2015

Peter Sutherland est le représentant spécial du Secrétaire-Général de l’ONU pour les migrations internationales. Il est un ardent défenseur des droits des migrants, et pour les mesures visant à augmenter les fonds alloués aux migrations pour les pays d’origine et d’accueil, ainsi que pour les migrants eux-mêmes – il s’emploie à favoriser la coopération quant à la protection des migrants touchés par des crises et à assurer que ces derniers soient les maîtres de leur devenir. M. Sutherland a été procureur général d’Irlande, il a été commissaire européen à la concurrence, et il a été directeur général du GATT (Accord Global sur les Tarifs douaniers et le Commerce) et de l’OMC (Organisation mondiale du commerce). 

Alors que le monde fait face à la plus grande crise migratoire depuis la seconde guerre mondiale, des milliers de personnes fuient les conflits armés et la persécution, et elles risquent leur vie pour se mettre à l’abri en Europe et ailleurs. Le Centre d’actualité de l’ONU étudie avec M. Sutherland, les moyens à mettre en œuvre pour remédier à cette situation d’urgence complexe.

Nous aurions dû savoir, et nous devrions savoir, que là où des conflits terribles ont lieu, actuellement comme par le passé, de très importants flux migratoires en résultent inévitablement.

Centre d’actualité de l’ONU : peut-on trouver une échappatoire quant à la crise migratoire actuelle en Europe ? 

Peter Sutherland : Vu sous cet angle : aucune solution simple n’existe, nous ne disposons pas de baguette magique, mais beaucoup d’actions pourraient être entreprises et nous devrions nous prendre par la main pour améliorer la situation. Il faut le faire, surtout pour les personnes qui sont dans une telle souffrance, en un mot les migrants eux-mêmes.

Centre d’actualité de l’ONU : que peut-on faire à court terme pour les réfugiés actuellement ? 

Peter Sutherland: Oui, beaucoup d’actions pourraient être entreprises. Premièrement, un certain nombre de migrants sont logés dans des endroits infects, appelés camps. Les normes sont très dissemblables suivant les lieux d’accueil. Récemment, 15 jours avant notre entretien, j’étais à Calais [France][NDT : mais ce camp est complètement illégal], et tout ce que je peux dire de ce camp, est qu’il était, et qu’il est, innommable quant à l’hygiène, les conditions sanitaires, la façon dont les gens vivent. J’ai visité d’autres camps mieux que celui-là. Mais nous ne pouvons pas rester les bras croisés quant au problème d’accueil des migrants.

refugies

À Calais, en France, des milliers de migrants et de réfugiés – dont beaucoup ont fui les conflits et les persécutions au Soudan, en Érythrée, en Somalie, en Afghanistan et en Syrie – sont hébergés dans cette installation de fortune, appelée « la jungle », dans des conditions extrêmement difficiles, sans habitation décente ou accès à des installations sanitaires. HCR Olivier Laban-Mattei

Et nous pouvons également agir pour ceux qui se trouvent dans des camps situés dans les pays les plus proches des zones de combat ayant lieu en Syrie, comme le Liban et la Turquie. Ces deux pays sont prioritaires, mais la Jordanie, où un grand nombre de réfugiés devraient et méritent d’être aidés, est concernée. Le Haut Commissariat des Nations unis pour les réfugiés [HCR], comme de nombreux organismes bénévoles, fait actuellement un excellent travail, mais on pourrait faire plus.

Centre d’actualité de l’ONU : le conflit syrien dure depuis cinq ans. Quelle est la raison de cette migration soudaine vers l’Europe ? 

Peter Sutherland : Quiconque regarde la télévision avec les reportages sur la nature terrible du conflit, peut facilement comprendre que des gens, en particulier ceux qui ont des enfants, n’ont pas d’autres choix que de fuir.

Le nombre phénoménale de personnes qui fuient est la conséquence inévitable d’un conflit terrible.

Nous aurions dû savoir, et nous devrions savoir, que là où des conflits terribles ont lieu, actuellement comme par le passé, des flux migratoires très importants en résultent inévitablement.

Nous devons également reconnaître que nous avons non seulement le devoir moral, mais l’obligation légale de protéger les migrants. Et ceux qui ne sont pas des réfugiés comme les personnes qui fuient les persécutions, et qui sont des migrants économiques, sont également dignes d’intérêt non seulement par respect de leurs droits, mais aussi du fait d’un « engagement constructif » quant au phénomène migratoire dans son ensemble. 

refugies2

Des migrants syriens arrivent sur l’île grecque de Lesbos – principal point de passage pour les réfugiés en Europe – après une traversée périlleuse sur un bateau pneumatique depuis la Turquie. HCR/Andrew McConnell

L’Europe continue ses palabres, et le reste du monde également, avec comme réponse au problème, comme si la population de migrants en question était au-delà de la capacité d’absorption d’un continent comme l’UE (qui compte plus de 500 millions de citoyens), de ne pouvoir faire face à la situation. Cette réponse est tout simplement fausse. Les chiffres sont minuscules si on les compare à la population totale de l’union européenne.  

Et dans la lignée, l’Europe n’est pas la seule dans le monde à être concernée par le phénomène migratoire. En vertu de la Convention de 1951 [sur les réfugiés]les migrants doivent être pris en charge par le monde entier, donc par les États-Unis, le Canada, l’Amérique latine, l’Asie et l’Europe. La proximité géographique ne définit pas le niveau de responsabilité des nations concernées.

Le monde doit se ressaisir eu égard aux évènements ayant lieu en Afrique du Nord [également]. Il ne faut pas faire l’impasse sur d’autres parties du monde non plus : Érythrée, Afghanistan. Les zones de conflit sont nombreuses et provoquent le départ obligé de personnes qui ont droit à la protection. 

Centre d’actualité de l’ONU : il existe une différence notable dans la façon de traiter le problème des réfugiés actuellement si on se réfère, par exemple, à l’après seconde guerre mondiale, ou aux boat-people vietnamiens. Pourquoi la situation est-elle si différente aujourd’hui et que peut-on faire pour changer cela ? 

Peter Sutherland : Eh bien, en tout premier lieu, j’ajouterai que la situation n’est pas partout la même. En Europe, par exemple, lors de la crise récente, certains ont répondu par un énorme élan de sympathie – ils ont pris les gens dans leurs bras, les ont hébergés chez eux, ils les ont nourris. Je me suis rendu dans des camps à Rome, où des ménages ordinaires ont agi spontanément et de façon très admirable.

[Mais] dans le débat européen, il existe des sphères où sévit l’activisme politique, que je qualifierais de raciste et de xénophobe, et qui [devraient] être condamnées.

refugies3

Pour endiguer l’afflux de réfugiés, certains pays européens ont fermé les points de passage dans leur territoire, comme le gouvernement hongrois, qui a construit une clôture le long de sa frontière avec la Serbie, et a institué une loi criminalisant l’entrée illégale dans le pays. HCR / Mark Henley 

Je ne crois pas que l’attitude de ces pays soit emblématique de l’Europe – elle ne représente pas mon Europe, elle ne fait pas l’unanimité sur le continent, elle n’est pas représentative des valeurs humanistes reconnues par l’ONU, par les conventions et par les lois des Nations Unies. Cette attitude n’est pas non plus digne de cette Europe qu’est l’union européenne.

Et nous avons vu des leaders politiques tels que le président [de la Commission européenne] Jean-Claude Juncker, et nous devons l’admettre, telle que [la chancelière allemande] Angela Merkel, et des gouvernements suédois successifs, je cite ces personnes juste à titre d’exemples, qui ont été extrêmement généreux et sans a priori dans leur réponse.

Donc, nous ne devrions pas uniquement nous focaliser sur les quelques partis minoritaires qui à mon avis, ne sont représentatifs que d’une forme de nationalisme qui doit être condamnée au regard de notre histoire, et de l’Europe telle qu’elle est actuellement. 

Centre d’actualité de l’ONU : vous avez passé du temps avec les réfugiés. Avez-vous des histoires à nous raconter où des personnes qui vous ont marqué ?

Peter Sutherland: Oui oui. J’ai été ému par des gens que j’ai rencontrés. J’ai été abasourdi de la constance des problèmes que [les migrants] et leurs enfants ont eu à surmonter et qu’ils soient parvenus à [me les] faire comprendre, dans une langue qui n’est pas la leur. Et je n’ai aucun doute que si leurs voix étaient davantage entendues dans nos médias que celles tonitruantes de certains partis politiques nationalistes marginaux, si généreusement reprises dans ces mêmes médias, la réaction de l’humanité au problème migratoire serait plus constructive. 

Je m’explique, je suis stupéfait qu’il ait fallu une photo terrible d’un enfant gisant sur une plage pour que la politique publique change, [alors que] nous avons perdu, au cours des dix dernières années, des milliers et des milliers d’enfants, de mères et de pères.

Les chiffres et les statistiques sont sans appel. Et pourtant, ces politiciens qui n’ont rien fait, face à une situation dont ils avaient connaissance, et qui aurait pu être étalée au grand jours par l’intermédiaire de milliers de photos, changent d’avis si facilement quand une image est publiée dans les journaux. Donc, je pense qu’il est temps pour les leaders politiques de reconnaître, dans certains pays, pas dans tous, que la volonté politique de résoudre le problème des migrants s’est fait attendre. L’histoire jugera, et nous allons devoir rendre sérieusement des comptes quant à la façon dont nous avons traité cette crise majeure, et le tribunal de l’histoire sera sévère à juste titre.

Nous sommes en réalité en mesure de faire face à ce problème en Europe. Nous détenons 29 % de la richesse mondiale. Nous sommes nombreux. Nous avons effectivement des problèmes démographiques qui nous obligent à faire appel à davantage de main d’œuvre, à ne pas baisser les quotas d’actifs, les migrants sont là pour combler ce manque afin que nos systèmes économiques ne fléchissent pas.

Centre d’actualité de l’ONU : pouvez-vous développer ? 

Peter Sutherland : Eh bien, prenons l’exemple de l’Allemagne. Ce pays a le taux de fécondité le plus bas au monde [NDT : Faux en 2015 c’était Singapour, l’Allemagne est 206ème sur 224, devant la Hongrie et l’Italie]. Ce taux de fécondité, si faible, ne peut être compensé que par l’arrivée d’un million de migrants par an au cours des 30 prochaines années, pour que le nombre de retraités et de travailleurs s’équilibre dans l’avenir en Allemagne. 

Cependant, l’Allemagne a bien réagi face à ce problème. Je ne pense pas, en toute sincérité, que l’attitude de l’Allemagne soit le résultat d’un calcul. Je pense que Mme Merkel est motivée par le devoir moral dont elle ne s’est pas cachée. Et je l’ai entendue, personnellement s’exprimer sur la question. Et je la crois. Mais je pense qu’un facteur économique est sous-jacent, lequel se pose également dans d’autres parties de l’Europe, en particulier en Espagne, en Italie et au Portugal, pays qui devront faire face, sans émigration, à des problèmes économiques majeurs.

Vidéo : Le représentant spécial du Secrétaire-Général de l’ONU Peter Sutherland s’exprime sur la crise migratoire, et sur les moyens pour que les nations et leurs citoyens acceptent et protègent les réfugiés.

Nous devons donc apprendre, qu’appartenir à l’humanité, fait de nous des individus qui doivent se montrer humains envers tout le monde, et avec une possibilité d’acceptation que certains semblent incapables de concevoir.

Nous ne pouvons actuellement refuser le droit de vivre dans la société à certaines personnes du fait de leur race ou de leur religion [NDT : quand ce sont les musulmans qui refusent ce droit aux autres ?]. Nous devons partager certaines valeurs, mais nous n’avons pas à avoir un patrimoine génétique commun pour autant.

Centre d’actualité de l’ONU : connaissez-vous des instances qui agissent là où les gouvernements sont absents, ou des interventions de particuliers (personnes ou groupes) que vous qualifieriez d’exemplaires ?

Nous sommes ainsi en mesure de faire face au problème des migrants en Europe. Nous détenons 29 % de la richesse mondiale. Notre population est nombreuse. Nous avons effectivement des problèmes démographiques qui nous obligent à faire appel à un nombre croissant [jamais à la baisse] de migrants, pour compenser le manque d’actifs de nos pays, afin de maintenir notre économie [NDT: et le chômage en Europe ?].

Peter Sutherland : Eh bien, encore une fois, pour revenir à Calais, je suis étonné par le nombre de petites ONG [organisations non gouvernementales], beaucoup d’entre elles viennent de Grande-Bretagne et ont traversé la Manche, pour apporter une aide véritable à ce camp, un camp qui, je le répète, est infect.

Je pense que des ONG sont présentes partout dans le monde, beaucoup d’entre elles sont religieuses, comme le Croissant [rouge] islamique et des ONG catholiques. Je travaille avec l’une d’entre elle – je suis président de la Commission Internationale Catholique pour les Migrations, CICM. On dénombre beaucoup d’organisations de ce type qui fournissent une aide appréciable.

J’ai appris qu’une entreprise, prenant conscience de l’ampleur des problèmes des migrants, a en quelques jours récolté auprès de ses employés près de 2 millions $, qu’elle a remis à une agence de l’ONU.

Ainsi la société civile est bien plus généreuse, que la population — y compris les dirigeants — ne veulent bien l’admettre.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=52126#.WAs_GjLpOu5

Centre d’actualité de l’ONU : vous avez écrit que, sur 20 millions de réfugiés dans le monde, seuls 100 000 bénéficient par an du programme de réinstallation du HCR. Comment changer cela ? 

Peter Sutherland : les chiffres de l’accueil incriminent la société, car seulement quelques migrants sont réellement installés sur la base d’un quota annuel. L’accueil tel que je le comprends signifie la réinstallation de personnes hébergées dans des camps non situés dans leur pays d’origine, et qui doivent être reçues ailleurs dans le monde.

Pourquoi devons-nous attendre de la Turquie, du Liban et de la Jordanie, comme je l’ai déjà mentionné, qu’ils doivent supporter la plus grosse partie du fardeau ? Pourquoi ne pouvons-nous pas reloger beaucoup plus [de personnes] [NDT : PS oublie- t-il à dessein les états du golfe ?] ? Les chiffres réels sont dramatiques.

Centre d’actualité de l’ONU : que dites-vous aux gouvernements ? 

Peter Sutherland : je vais demander aux gouvernements de coopérer, de reconnaître que la souveraineté nationale est une illusion, qu’elle est un mirage absolu qui doit être dépassé. L’époque où nous pouvions nous cacher derrière des barrières et des frontières est révolue. Nous devons travailler et coopérer de concert pour un monde meilleur. Cela signifie passer outre certains vieux principes, des vieux clichés et images d’Épinal quant à notre propre pays, tout en reconnaissant que nous faisons partie de l’humanité dans son ensemble.

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

Source : http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=52126#.WAYH8OuvirV

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


33 thoughts on “L’ONU veut que l’Allemagne (entre autres ) accueille un million de migrants par an pendant 30 ans…

    1. BeateBeate

      Nous n’avons aucun devoir moral ni obligation légale de protéger les migrants. En revanche, nous avons le devoir moral et obligation légale de protéger nos enfants et petit-enfants.

      1. Alexcendre 62

        Tout a fait d’accord avec vous et que les gens qui sont pour assument leurs choix en finançant eux même leurs démarches et projets , les français sont a la tête d’une dette collective énorme de passée deux milles milliards d’euros .Il y a donc autres choses a faire que de continuer a faire grossir cette dette que nous allons laisser aux générations futures .Malheureusement les choses se décident ailleurs et il y a dès années que nos hommes de paille se sont couchés et notre seul espoir c’est 2017 avec Marine , je croise les doigts .

      2. angora

        et aussi de peupler le pays . ça on l’a trop souvent oublié et nos enfants mais surtout nos petits-enfants vont le payer cher.

      3. coco

        Attention…. La grosse Berta serait bien capable de vous enlever vos enfants pour les mettre à la DASS et de les remplacer par des migrants que vous seriez dans l’obligation d’élever comme si c’était les vôtres!
        Le grand remplacement pourrait fort bien aller jusque là!

  1. Jean.marc

    j’espère que les allemand vont réagir avant que les vieux démons ce reveilles,car je ne tiens pas à revoir le nazisme revenir aux pouvoir .

  2. J

    De quoi e mêle-t-il ? Je pensais les Irlandais beaucoup plus braves et patriotes que ça. Or; même eux se couchent devant l’islam : http://www.independent.ie/irish-news/athletic-club-drops-cross-from-its-crest-over-isil-fears-weeks-before-dublin-marathon-35133787.html
    Le club d’athlétisme enlève la croix de son emblème (temporairement) parce que son site web a été attaqué deux fois par des pro-islamistes. Heureusement que des membres s’insurgent contre cette décision, mais voilà où nous en sommes : à cacher notre culture, nos racines, notre identité à cause de ces pourritures mahométanes.

    1. angora

      mais les enfants ne sont pas aptes à travailler avant plusieurs années!!!!il fallait y penser avant au lieu de culpabiliser les femmes (EUROPEENNES) qui avaient des familles nombreuses.

  3. Chistian jour

    Ras le bol de l’ONU, qu’ils aillent se faire en..ler par les migrants, Cette bande cons détruisent l’Europe. C’est à gerber.

  4. Missia

    Ce Peter Sutherland est l’un des plus grands malades de l’histoire de l’Occident, un délire idéologique qui me fait penser à Adolf Hitler.

  5. Roland l'Alsacien

    Solution ! il faut voter et tous les Français ! F.N. MLP en 2017 puis sortir de l’Europe et de L’ONU et de L’OTAN qui nous envoie tous ces gentils migrants camouflés comme terroristes et islamistes

  6. patriote

    Et l’Allemagne avec 30 millions de migrants se reproduisant comme des hamsters ( on dirait qu’ils parlent de passereaux inoffensifs ) ils vont l’appeler comment dans 50 ans ? comme il a été dit dans les commentaires l’Amérique est le pays le plus approprié a recevoir tout ce  » beau monde  » vu qu’ils foutent la merde partout et qu’ils ont encore de grands espaces vides , bien sûr il leur faudra anéantir les derniers indiens qui occupent les lieux ( normal ils sont chez eux ! ) mais ça je leur fait confiance ils savent faire ! Quand a tous ceux que l’on appelle les pro migrants je les invite a tenter une expérience , ils s’entassent sur une embarcation sans papiers et déboulent dans un des pays ( la plupart ne sont pas en guerre ) fournisseur de  » migrants  » ……et on va voir comment ils vont être reçus ! ça les ferait peut être changer d’avis …….enfin s’ils ont toujours la tête sur les épaules pour réfléchir !

  7. Gaby FAIVRE

    ONU, UNESCO, organismes à dissoudre au plus vite…La surpopulation est un des grands dangers actuels… Tous ces grands bienfaiteurs de l’humanité, avec l’argent des autres, veulent-ils une France de 70, 80…100 millions d’habitants…Tous les gens que l’on fait venir, vont être en retraite plus tard, donc il faudra encore et encore augmenter notre population pour payer des retraites de plus en plus nombreux…IL serait temps de trouver d’autres solutions pour financer les retraites…

  8. Xtemps

    Ce type est escroc, un Pinochet, qui fait partie de l’organisation criminel, qui vole les peuples du monde de leurs ressources énergétiques et toutes leurs richesses, qui créent des guerres ethniques partout, qui veut détruire toutes les traditions, les cultures, et toutes les races de la planète.
    Pour ne plus avoir aucun pouvoir démocratique nul part, pour être les seuls aux pouvoirs mondial, des peuples privés de leurs destinés, de leurs libertés et dominés complètement par des Pinochet planétaires.
    C’est pas pour rien que la France est attaqué pour son droit de l’homme, sa démocratie, sa laïcité, l’égalité et à sa liberté.
    Ce qui se passe en France, ce passe partout en Europe et dans le monde.
    j’utilise Pinochet comme analogie avec l’histoire de Pinochet pour son passé totalitaire et ses crimes au Chili, et les méthodes utilisées et d’infiltration par l’organisation criminel, dans les organismes des états, des religions et autres organismes d’intérêts pour l’organisation, des pays du monde et de les rendre totalitaire, pour des peuples dociles et obéissants à l’organisation Fasciste mondial.

  9. butterworth

    utopique comme le communisme qu il mette &à millions de musulmans en chine ils ont deja des problèmes avec les leurs TOUJOURS L EUROPE ET ENCORE MOINS LES PAYS OPPOSES AUX MIGRANTS RESTE FRANCE SANS L ACCORD DE LA POPULATION BELGIQUE Allemagne TOUT LES AUTRES ONT DIT STOP IL RISQUE D Y AVOIR DES NOUVEAUX MIGRANTS MAIS DANS L AUTRE SENS de toutes facons la guerre relance l economie et les morts pas besoin de se faire des soucis pour les retraites et le chomage VIDEO EUROPE EN 2029 OU AVANT

  10. Roland l'Alsacien

    pourquoi est comment ce fait t’il que les pays arabes et musulmans plus riche que la France comme le Qatar ou L’Arabie Saoudite et d’autres pays musulmans n’accueille pas leurs frères et sœurs musulmans hein ?
    et pourquoi viennent t’ils tous en Europe qui n’est pas leurs culture et dont nous haïssent nous et notre mode de vie et culture ? et pourquoi ne viennent que des hommes jeunes et sans enfants et familles dans l’Europe entière hein ?
    n’appelle t’ont pas cela le Cheval de Troie de la secte sanguinaire islam hein ?

    1. Alexcendte 62

      Mais Roland dans ce sens là ce ne serait pas la conquête du monde ,et du coup ceci explique cela c’est a dire toutes les complicités et soumissions dans nos élites et divers responsables pour atteindre ce but , l’homme du puy du fou nous l’explique d’ailleurs très bien .Je souligne et rappel ( aussi effarant que cela puisse paraitre ) qu’a ce jour aucun de nos politiques soit de droite ou de gauche voir du centre n’ont reçu aucun mandat du peuple pour faire ce type de politique contre leur propre pays . Cette attitude trahitique et ultra-scandaleuse , dans d’autres temps auraient provoqué et justifié des violences extrêmes de la part du peuple ainsi cocufié , bizarrement chez nous non ? rien ? et encore plus bizarrement certains d’entre nous s’apprêtent a revoter pour eux !!! il est vrai de moins de moins a en croire les sondages . Bientôt 2017 la libération de la France .

  11. Géo

    Géo

    Peter suterland est une ordure de première,le raciste,le xénophobe,c est LUI,de Goldman Sachs,l un des criminels planétaires qui devraient être traduits devant un tribunal international avec tous ses copains banksters et leurs larbins politiques des USA,d UE et de nos pays d,Europe de l ouest bien sûr,si l onu n était pas entre leurs mains pleines de sang des peuples.
    Et ça joue les saints hommes,ce Tartuffe criminel!

  12. severic2009

    Quelque soit l’endroit sur terre, »NOUS,les blancs prospérons,cette utopiste dangereux,croit que notre prospérité est liées a notre pays »FERME »par des frontières,c’est « SA »vision erronée de l’humanité,au lieux de les faire vivre sur »NOTRE DOS »l’ONU »devrait s’acharner a « OBLIGER » » LA PAIX »et ne pas leurs vendre d’armes,mais plutôt des pelles et des pioches,des capteurs d’eau de nappes phréatiques,des tracteurs et des graines pour les planter,pour pouvoir se nourrir,développer leurs économies et ne pas venir tuer la nôtres,mais il faut comprendre que l’ONU est instrumentalisée par les puissants lobbys vendeurs d’armes,exploitations des matières premières(pétrole,gaz,et autres matières premières de valeurs),et qu’ils ont trouvés comme seul moyen de ne pas partager avec leurs propriétaires,était de les faire migrer ces propriétaires chez l’homme blanc « stupide et travailler »pour lui faire prendre en charge,sous couvert d’humanité la misère du monde et bien sûr le culpabiliser de « RACISME »ils en bavent de ce mot »RACISTE »,et oui,je suis »FRANÇAIS,BLANC, de source JUDEO-CHRÉTIENNE »et fier de l’être,je souhaite que ma descendance soit »FRANÇAISE,BLANCHE et de source JUDEO-CHRÉTIENNE »et ça c’est mon droit inaliénable,et je le défendrais,jusqu’à ma mort si nécessaire,de toutes manières c’est le destin que nous réserve l’ONU: »CREVER ET DISPARAÎTRE « ..!!

  13. lucifer

    L’ONU profite de la soumission et de la cécité des peuples Européens pour vouloir appliquer la théorie Kélergie pour le fameux Grand Remplacement, que les « élites » appellent de leurs voeux. Ils ne se rendent pas compte dans leur délire,que ce sont eux, qui seront les premiers à être emportés .

  14. SUD

    Que ces personnes les accueillent chez eux, il est temps de dissoudre le ‘machin’ nom donné par le GENERAL DE GAULLE à l’ONU.

    Que les pays à forte croissance de population réduisent leur natalité à 0 et que l’occident remplace la main d’oeuvre par une roboisation de masse.

    Pour la survie de la planète, c’est une population réduite et de qualité qu’il lui faut et cela pour tous les pays du monde.

    C’est désormais une question de survie planétaire. Lorsque l’on voit ceux qui représentent ces inutiles institutions internationales nous avons une idée des raisons pour lesquelles ils défendent ces projets mortifères. Ils sont en fin de vie l’avenir des civilisations qui les ont vu naître ils n’en ont rien à faire. Ils appartiennent à un monde révolu depuis très longtemps.

    Vivement que la prochaine génération de politiques prennent la relève pour notre monde ne devienne pas celui qu’ils essaient de mettre en oeuvre et qui pourrait à sa perte.

  15. Roland l'Alsacien

    Ce Peter Sutherland il habite ou ?
    et dans quel Pays ?
    est qui et sa descendance et sa famille proche est vie ou ?est dans quel pays ?
    quelqu’un peut me répondre à ce sujet ?
    et ou peut-ont le rencontrer coté professionnelle et coté privée ???
    merci pour votre réponse !

Comments are closed.