Migrants imposés : le maire de Saint-Bauzille vient de démissionner


Migrants imposés : le maire de Saint-Bauzille vient de démissionner

Daniel Pollett qui avait participé hier soir à la réunion dite d’information nous avait fait un compte-rendu montrant la vive opposition du maire à l’invasion migratoire dans son village…

Opposition claire sur le site de la Mairie également :

capture-decran-2016-10-20-a-22-45-39

 

Et à présent, le Maire, allant jusqu’au bout de ses idées et engagements, refusant de gérer une situation ingérable, vient de démissionner.

Bravo Cazeneuve, qui, en plus du reste, désespère nos meilleurs édiles et nos meilleurs policiers.

Après avoir menacé le préfet de le faire, Michel Issert, maire de Saint-Bauzille-de-Putois, a annoncé à ses administrés qu’il démissionnait pour protester contre l’arrivée de migrants dans sa commune du nord de l’Hérault.

Que sa commune de Saint-Bauzille-de-Putois – 1 800 habitants, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Montpellier – accueille 87 des 207 migrants de Calais orientés vers l’Hérault, pour Michel Issert, le maire, c’est parfaitement inacceptable. « Je m’érige contre le diktat de la préfecture et contre ce chiffre de 87. C’est ingérable pour une commune comme la nôtre et c’est inéquitable à l’échelle du département », confiait-il à Midi Libre en début de semaine. 

 

Une menace mise à exécution 

Trois jours plus tard, Michel Issert vient de poser sa démission pour contester l’arrivée de migrants. Il y a quelques jours, la préfecture avait fait savoir que le maire n’avait pas voulu recevoir le préfet. Michel Issert avait déjà menacé de démissionné pour protester contre le « diktat » du préfet. C’est donc chose faite ce vendredi 21 octobre. Il a annoncé sa décision à ses concitoyens à l’occasion de l’inauguration de la déviation de la départementale D986.

http://www.midilibre.fr/2016/10/21/accueil-des-migrants-dans-l-herault-le-maire-de-saint-bauzille-demissione,1413025.php

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


40 thoughts on “Migrants imposés : le maire de Saint-Bauzille vient de démissionner

    1. AvatarAndrej

      Lors d’un de mes avis, je préconisais la démission des maires pour faire obstacle à l’arrivée des hors la loi ( transformés en réfugiés, depuis) dans les communes.
      Voilà un exemple! Un citoyen, maire patriote, qui ne s’acoquine pas avec des traitres.
      Ce Monsieur Michel Issert mérite la légion d’honneur, au minimum.Mais l’énarque pseudo président normal préfère la distribuer aux arabes, semble-t-il.
      Chapeau bas Monsieur le Maire. Vous n’avez pas été élu pour le pognon.
      Cordialement.

    2. Avatardenise

      Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne décision , car si se sont des maires « combattants » qui s’en vont , peut être aurons nous des maires beaucoup plus laxistes , et alors ? ce n’est pas une bonne tactique à mon sens ..;

  1. Avatarjoke ka

    Bravo…qu’aurait pu faire le gouvernement si TOUS les maires (de droite) avaient refusé de recevoir des migrants imposés?

    1. AvatarJarczyk

      C’est exactement la question que je me suis posée ,d’autant que l’AMF organisé le 22Novembre une rencontre Franco allemande sur l’accueil et l’intégration des migrants.
      Je pense que le séminaire se tiendra au siège du Quai d’Orsay.
      C’est au sein de cette association que ça devrait bouger!
      Mais les orientations partisanes et les situations particulières à chaque commune stérilisent peut être toute initiative pouvant aller dans ce sens?
      C’est donc aux réseaux sociaux de le faire.
      Écrire notre soutien aux maires est indispensable !
      Un simple courriel ,c’est déjà beaucoup !

      1. Avatardenise

        l’AMF organise une rencontre … alors nous devrions écrire ou nous bouger , car si vous comptez sur celui qui est leur représentant ( je ne sais plus son nom à l’instant ) fade et mou et bien vous pouvez attendre longtemps … que n’a t il fait lors des problèmes rencontrés par toutes les communes avec la venue impromptue des gens du voyage…? etc.;

  2. AvatarFreelance 56

    Bravo à ce Maire.
    Depuis quelques temps il y a plein de gens d’origine subsaharienne qui se promènent à Pontivy, et tous les jours on en voit de plus en plus alors que la jungle de Calais n’est pas encore démantélée.
    On se demande de qui on se fout.
    Ces subsahariens ont tous des vélos neufs.
    Avec quel argent ??
    J’aimerai bien savoir comment est géré l’argent des impots fonciers et des taxes locales.
    En tout cas je refuse qu’avec mon argent on paye des vélos à ces gens là.
    Quand j’étais jeune on ne m’a pas pas donné de vélo pour aller travailler il à fallu que mes parents me l’achètent.
    S’ils croyent vraiment que ces subsahariens sont des CPF alors ils ont qu’a les regarder. Ils trainent en ville de Pontivy à longueur de journée et la moitié d’entre eux ont des handicaps lourds qui relève de l’.
    AAH

    1. AvatarAndrej

      freelance 56,
      En ce qui me concerne, mes parents n’avaient pas les moyens de me payer un velo. Pendant les vacances scolaires, j’ai travaillé et je me suis offert un vélo.
      Mais, c’était hier, même avant hier.
      Aujourd’hui on distribue l’argent à tout va. D’ailleurs, ce n’est pas leur argent, c’est celui des autres d’où la facilité de distribution.
      Tout ça pour une idéologie! Merdique. Qui va bien avec l’islam, soit dit en passant.
      Cordialement.!

  3. AvatarDUVAL Maxime

    Tout à fait d’accord, « Freelance 56 ».

    Sauf pour votre pseudo (sourire, quand même). Mais le freelance, j’ai connu, et ai dû acheter mes propres outils, attendu au coin du bois par les banksters dans les années 81. Et ce n’était pas pour m’offrir un vélo neuf ni nous payer des vacances. Inoubliable.

    En ce jour de réception de nos impôts locaux (habitation), je m’interroge itou en vous citant : « J’aimerai bien savoir comment est géré l’argent des impôts fonciers et des taxes locales ».

    Pour le reste je trouve également comme vous, en anticipant sur le « traîner en ville » que vous constatez à Pontivy que nous allons connaître probablement ici aussi à Trébeurden et Trégastel.

    Pour vous quitter sur ces souvenirs qui remontent et vous dire kenavo… En frère de la côte.

    Très bien, Monsieur le Maire de Sain-Bauzille. Que l’Etat prenne ses responsabilités et se démerde. Si on arrête de marcher dans leurs sales combine, ils seront vite nus.

  4. romulusromulus

    Le deal de Flamby quand il a arrosé l’assemblée des Maires de France de dotations pour les faire taire (printemps 2016 me semble t-il) c’était non seulement pour éteindre la grogne qui pointait alors mais certainement en arrière-pensée pour préparer la répartition des migrants dont il savait déjà qu’elle aurait lieu. Bravo donc à ce maire d’avoir dit non à cette magouille. Et si tous les maires qui sont mécontents qui de la fermeture de services, qui du manque de médecins, qui de la fermeture d’un hôpital, démissionnaient, il y a longtemps que des mesures efficaces seraient prises; car l’Etat a horreur du vide administratif ( pour le vide patriotique c’est pas pareil).

  5. AvatarRoland l'Alsacien

    si tout les maires jette l’éponge ils seront bien embêter vu qu’ont ne peut mettre un maire d’office mais qui sera voter par les citoyens ! maintenant il faudra aussi que les conseillers municipaux jette l’éponge et que fera le Préfet ? il devra tout gérer en même temps et en deviendra cinglés et commettra des fautes graves qui pourra mettre tout ces Préfets au tribunal ! ! alors les Maire de France et tout les conseillers municipaux comme adjoint au Maire démissionner tous et vous verrez qu’ils seront bien coincé le vrai peuple Français est avec vous !!!

  6. AvatarSandrine

    Je ne sais pas si ce maire a eu raison de démissionner.
    Les citoyens de son village sont encore plus démunis. Qui va gérer ? Qui va les aider ? Un vrai courage aurait été de rester.
    Non ?

    1. AvatarDany

      Tout à fait d’accord Sandrine !! je ne sais pas quelles seront les conséquences de cette démission…ce Maire sait peut-être ce qu’il fait…mais je pense que tous les Maires devraient bloquer les locaux prévus en y logeant les français dans la misère, dans la rue, et il y en a!!!!

  7. AvatarBACK

    ! A sa place j’aurais résisté jusqu’au bout ! Ce n’est pas en démissionnant que cela va s’arranger ! Le blocus n’a pas été assez fort . Refuser des migrants est tout à son honneur , par contre c’est le préfet que j’aurais fait démissionner !!! Encore un tocard de préfet sans cervelle !!

  8. AvatarUTR

    En mettant ses menaces à exécution, ce maire a dont fait preuve de cohérence et de determination infiniment respectable

    Rappelons surtout que le maire, premier magistrat d’une ville, est en charge de la sécurité publique , et pour le cas ou des clandestins nouvellement installés , surtout sub sahariens , auraient été passablement désobligeants envers les citoyennes féminines locales , les administrés auraient pu lui demander des explications sur la politique de prévention de ce genre de risque

    Par conséquent en démissionnant de son poste, et donc prévoyant de graves problémes de sécurité eventuels provoqués par ces clandestins , potentiellement incontrolables , le maire de cette commune s’est intelligemment préservé de répercussions administratives et judiciaires , en tablant sur un transfert de responsabilité vers la prefecture elle même .

    Le maire n’étant plus en fonction, les clandestins installés seront sous la responsabilité unique du prefet , qui ne pourra pas donc se dédouaner des délits et surtout des crimes ( sexuels ) qui seront commis dans ce village , dont la majorité des habitants , rejetaient ouvertement la présence de ces étrangers inquiétants !

    Comme d’autres commentateurs , j’insiste fermement sur la recommandation fondamentale ,que nous devons adresser aux maires n’ayant pu s’opposer à l’implantation de ces clandestins , à savoir déposer solennellement leur démission sur le bureau du prefet de rattachement , afin de se libérer de toute forme de responsabilité, dans les conséquences désastreuses en matiére sécuritaire

    Parallément nous devons inciter les administrés , à s’organiser en associations dans le but de monter des dossiers de dépot de plainte contre la préfecture , sur le motif de la mise en danger d’autrui , consécutif à des agissements exécrables de la part de ces intrus illégaux !

    1. Avatardenise

      donc vous allez le faire ? c’est évidemment une très bonne idée et il faut la mettre en application , aider les administrés car beaucoup ne savent pas faire.. et ceux qui travaillent n’ont pas beaucoup de temps et se croient seuls …
      Je peux aider à condition de ne pas être seule ….

  9. AvatarJ

    Ce maire ne s’est pas laissé intimider, bravo à lui. Le gouvernement à la tête de notre pays n’a de cesse de vouloir nous enfoncer, de nous faire disparaître. Au moins, M.Issert refuse de se prêter à cette mascarade.
    Je crains cependant une chose : que les islamo-collabos au gouvernement n’imposent, à sa place, un maire docile qui accueillera les clandestins et se soumettra à l’invasion islamique.
    Aux administrés de St Bauzille de soutenir leur maire.

  10. AvatarFlorence Busuttil

    Bravo à ce Maire. Merci de nous faire savoir le mail de cette Mairie pour que nous lui apportions notre soutien.

  11. AvatarArmor

    bravo à Monsieur ce MAIRE

    partout ils roulent en vélos offerts,( à Pleybert-Christ aussi , (29n))

    ( moi non plus je n ‘en ai pas eu de vélo c’était trop cher pour ma famille )

    pendant que des jeunes employés communaux Français désherbent les villes , à genoux par terre et à la main .. les sauterelles profitent de toutes les aides que l ‘on distribuent
    kénavo

  12. AvatarFINOU34

    bon courage a notre maire qui a su prendre les devant en donnant sa demission
    devant un danger imminent catastrophique impose pour un petit village paisible et sans histoire.

  13. AvatarSylvie

    Pourquoi Saint-Bauzille ne proclamerait-elle pas son indépendance vis-à-vis de la France ?

    Bravo à ce maire courageux ! que tous les autres élus prennent leurs responsabilités en l’imitant.
    Halte aux migrants criminels qui eux commettront des actes répréhensibles dans nos communes… Imaginons la disparition à la sortie des écoles d’enfants de 7 à 8 ans, et qu’on les retrouve violés et assassinés… Imaginons le saccage de commerces non halal, l’agression contre des habitants à la suite de home-jacking ou de car-jacking… Imaginons un nombre impressionnant de cambriolages dans les campagnes et une explosion des dépôts de plaintes contre l’Etat pour non-assistance à populations en danger…
    Imaginons,… les pires méfaits que peuvent commettre des populations migrantes sur le sol français à l’encontre des habitants et les réactions engendrées par leurs présences.
    Imaginons que des habitants se défendent contre ces migrants… Tout un village qui s’arme et ne se laisse pas faire.
    Le Far West bien sûr !
    Cela peut arriver à tout instant.
    L’Etat est responsable des violations des droits de l’homme et du citoyen. Alors, peuple français prenons les choses en main et chassons nos dirigeants du pouvoir.

  14. Avatargillic

    Bravo à ce maire, mais le problème est que jusqu’ aux nouvelles élections, c’ est le petit dictateur pardon le …préfet qui va gérer la commune !!!

  15. AvatarJean-Paul Saint-Marc

    « Je m’érige contre le diktat de la préfecture et contre ce chiffre de 87. C’est ingérable pour une commune comme la nôtre et c’est inéquitable à l’échelle du département »,

    Ce n’est pas ingérable, ce n’est pas inéquitable, c’est bien pire, c’est inacceptable !

    Tout le conseil devrait démissionner et réélection en guise de RÉFÉRENDUM !

    1. Avatardenise

      donc vous êtes de cette commune , merci de nous dire , par l’intermédiaire de RR , ce que nous pouvons faire .
      RR a un avocat qui pourrait peut être faire une lettre que nous pourrions envoyer à chaque citoyen de votre commune ( ceux que vous nous aurez indiqué bien sûr , nous ne pouvons perdre notre temps avec ceux qui acceptent ) , de violation des droits de l’homme et du citoyen comme le dit sylvie , si c’est pertinent bien sûr ..;

  16. AvatarDunois

    J’avais envoyé une « lettre ouverte aux maires » à RL mais elle n’a pas été publiée, hélas. C’est dommage car c’est une des seules façons de refuser l’invasion…

  17. Avatarsacaram

    Respect Monsieur le Maire, aux autres résister, entrez en resistance maintenant. Faites a votre tour honneur aux Français.  »Rex  » donne nous ton courrage.

  18. Avatarlucifer

    C’est un forcing sans précédent ; les soss au pouvoir mettent les « bouchées doubles » aidés des gauchôs extrémistes , pour nous fourguer de plus en plus de clandés ,les naturaliser, leur donner le droit de vote; se sachant grillés pour 2017, ils laissent le merdier au repris de justice bordelais……à moins que Marine fasse le « ménage ». Mais , des clandés ,il y en aura toujours…….frontières ouvertes, flux incessant venant de l’Italie via la montagne; ceux ,arrivés en Allemagne ne sont pas parqués , ils peuvent venir en France , où les aides sont alléchantes; voyez , on n’est pas sortis de l’auberge ….tant qu’on ne sera pas sortis de l’UE.

    1. Avatardenise

      Je ne comprends pas que vous disiez vouloir attendre 2017 , dans la perspective d’un vote pour M Lepen ! si cela se fait c’est bien , et si NON , on fait quoi ,
      AUJOURD’UI est le plus urgent !!!

  19. AvatarSly

    Chez moi un migrant bien fringuė et puant le parfum a 100 metres avec oreillette fouille les poubelles pour recuperer les choses potables que le français jette c est vrai que j habite un quartier renommé chique …

  20. Avatarreboul frantz

    aux derniéres nouvelles la préfecture aurait fais marche arriére j’attend donc d’en savoir plus sur les propositions faites,dés que je le serais je vous en ferais part je vous remercie de vos encouragement à bientôt

Comments are closed.