Ni essence, ni balles d’entraînement pour les flics, tout pour les « migrants »


Ni essence, ni balles d’entraînement pour les flics, tout pour les « migrants »

 

Nous aimerions que les forces de l’ordre et les pompiers aient le droit de retrait, le droit de  ne pas intervenir dans les zones de non-droit ?

Pas question, dit le Directeur de la police nationale qui obéit servilement à Cazeneuve :

Les policiers n’ont pas ce droit. Ils sont tenus d’intervenir sur la totalité de leur espace de compétence ou changer de boulot.

Cette nuit, il on exprimé leur ras le bol et leur directeur général a déclaré que  » Par ce comportement, ils fragilisent la police nationale et fragilisent aussi chaque policier » . Une chose est sûre, ce mec là n’a pas fragilisé le déroulement de sa carrière en défendant ses bonhommes.

Une demi-heure de manifestation et ils fragiliseraient leurs collègues et la police ? Parce qu’ils ne sont pas fragilisés par l’interdiction qui leur est faite de se défendre et de tirer sur les racailles ? 

Parce qu’ils ne sont pas fragilisés par l’arrivée en masse sur notre territoire de possibles délinquants et donc probables occupants de prison ?

Parce qu’ils ne sont pas fragilisés par l’arrivée en masse sur notre territoire de clandestins qui pompent tout l’argent disponible, réduisant les forces de l’ordre à quia, forces de l’ordre obligées de marchander l’essence dont elles disposent, et s’entraînant au tir sur leurs propres deniers parce que le nombre de cartouches auxquelles ils ont droit est dérisoire ? 

Pendant ce temps, l’essence coule à flot pour transporter des étrangers en situation illégale sur des centaines de kilomètres et les bichonner…

Pendant ce temps des centaines de policiers sont mobilisés pour assurer la sécurité des clandestins et celle de ceux qu’ils pourraient agresser… 

Pendant ce temps les gauchistes tiennent la rue et servent de milice aux socialistes au gouvernement…

Pendant ce temps, les défenseurs de la patrie sont interdits de manifestation…

Tout va très bien, Madame la Marquise, tout va très bien…

Dans la nuit de lundi à mardi, plusieurs dizaines de voitures de police ont perturbé la circulation sur les Champs-Élysées à Paris. les policiers entendaient faire part de leur mécontentement envers le gouvernement. Une initiative pas vraiment du goût de la hiérarchie. Une enquête a été ordonnée par le directeur de la police nationale, qui évoque un « comportement inacceptable » de ses troupes.

Le directeur de la police nationale a ordonné une enquête sur la manifestation sauvage de policiers dans la nuit de lundi à mardi sur les Champs-Élysées à Paris, où les forces de l’ordre ont exprimé leur mécontentement envers le gouvernement. 

Un comportement « inacceptable » pour le directeur de la police

Dans un communiqué, le directeur de la police nationale Jean-Marc Falcone dénonce le « comportement inacceptable » des policiers qui, malgré leur devoir de réserve, ont manifesté dans certains alors qu’ils devaient être en service ou avec des véhicules de la police. « Ces modalités de l’expression publique des policiers étaient contraires à leurs obligations statutaires. Par ce comportement, ils fragilisent la police nationale et fragilisent aussi chaque policier », écrit-il. 

Une enquête a été confiée à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) afin de « déterminer et de préciser les manquements individuels aux règles statutaires », précise-t-il.

« La question des sanctions viendra après », a précisé sur RTL Jérôme Bonet, le porte-parole de la police nationale, tout en assurant que la colère qui s’est exprimée dans la nuit « est comprise ».

Dix jours après l’attaque au cocktail Molotov contre un équipage de police à Viry-Châtillon, près de 500 policiers, en tenue civile, ont circulé à bord de véhicules, gyrophares allumés, autour de l’Arc de Triomphe ainsi que sur l’avenue la plus célèbre du monde, avant de chanter la Marseillaise.

Chose rare, les policiers frondeurs ont manifesté spontanément, hors de tout cadre syndical.Les manifestants reprochent au Premier ministre Manuel Valls et au ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve de multiplier les déclarations mais de ne pas leur donner réellement les moyens humains et matériels d’exercer leurs missions.

« Effet de manche »

Le rassemblement, auquel participaient de nombreux policiers de l’Essonne, le département où se trouve Viry-Châtillon, avait débuté vers 23 heures devant l’hôpital Saint-Louis où est hospitalisé un adjoint de sécurité très grièvement brûlé le 8 octobre par un cocktail Molotov.

Le lendemain de l’attaque de Viry-Châtillon, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve s’étaient rendus dans des commissariats du département.

Le Premier ministre a ensuite annoncé le 11 octobre de nouvelles mesures de protection des policiers intervenant en zone sensible, avec la sécurisation des véhicules et des équipages. Mais les syndicats de police n’avaient pas caché leur scepticisme.

Raillant la « promenade médiatique » de Manuel Valls et Bernard Cazeneuve à Viry-Châtillon, la CGT police a dénoncé un « effet de manche » et mis en doute la réalité des recrutements annoncés par le gouvernement.

« Selon le rapport annuel annexé au projet de loi de règlement du budget et d’approbation des comptes pour 2015 et la note d’analyse sur l’exécution budgétaire 2015, sortis le 25 mai 2016, et ce malgré les promesses de création de 9.000 postes, ce sont seulement 110 emplois qui ont été créés dans la police nationale et 280 dans la gendarmerie », écrivait le syndicat.

Soutiens de LR et du FN

Bernard Cazeneuve s’est élevé contre la mise en doute des embauches annoncées, affirmant le 13 octobre à Lyon que le gouvernement avait bien créé 9 000 emplois depuis 2012, alors que la droite en avait supprimé 12 000 les années précédentes.

Les policiers en colère ont reçu en revanche le soutien d’élus Les Républicains, comme Eric Ciotti, ou du Front national, dont sa présidente Marine Le Pen. 

Eric Ciotti, secrétaire général adjoint des Républicains, a dit dans un communiqué apporter son soutien aux policiers « exprimant une nouvelle fois leur ras-le-bol face au manque de considération persistant de l’exécutif ».« Le laxisme tue. Les policiers excédés attendent des réponses fermes ! Où est le gouvernement ? », déclare Marine Le Pen sur son compte Twitter.

http://www.ouest-france.fr/societe/police/manif-de-policiers-le-directeur-de-la-police-ordonne-une-enquete-4566883

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




22 thoughts on “Ni essence, ni balles d’entraînement pour les flics, tout pour les « migrants »

  1. J

    Les flics n’ont qu’à se rebeller, maintenant. A quoi bon obéir à un gouvernement qui vous envoie au casse-pipe ?Le premier devoir d’un policier ou d’un gendarme est d’assurer la protection des Français et de faire respecter la loi, pas de se faire lyncher. Quand il y a un appel pour une intervention dans les zones de non-droit, ils n’ont qu’à prétexter une crevaison, un ennui mécanique, pour retarder leur arrivée. Et quand ils se font caillasser, ils prennent leurs cliques et leurs claques et ils s’en vont. Et les pompiers devraient faire pareil.

    1. kamisan

      La progression professionnelle est au « mérite »…c’est à dire dans les mains de la hiérarchie, faire froncer un sourcil de cette hiérarchie, c’est mettre fin à sa carrière, donc une rébellion…

    2. Moustache et trotinette

      Il n’y a qu’eux qui peuvent intervenir utilement pour virer les malpropres. Et, je pense que le peuple suivra, tout au moins, la frange « malpensante ».

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Pendant ce temps des milliers de policiers, de CRS sont mobilisés par Hollande-Valls-Cazevide pour persécuter les familles de la « Manif Pour Tous » dont ils savent parfaitement le caractère pacifique …

    1. maury

      Pendant l’attentat de Nice les policiers étaient mobilisés par Hollande pour lui servir de gardes du corps ,pendant que MOI JE se divertissait au festival,alors qu’ils auraient du être à Nice pour protéger les gens!!!

  3. robertr

    union du peuple,police ,civil ,pompier ,gendarme, patriote, bonne volonté,
    une union des gens qui en ont plus que ras-le bol , tous dans la rue !!!
    faisons table rase de ce qui nous divise , pour une union du peuple qui n’en peux plus.

  4. Alexcendre 62

    Le manque de moyens des forces de l’ordre largement commencé sous Sarkosy est bien la preuve de l’enfumage que nous subissons depuis dès années par notre classe politique , il est clair avec tout le fric qu’ils dépensent pour faire mère Thérésa il n’en reste plus pour assurer la sécurité des français .

  5. Bellérophon

    « Nous aimerions que les forces de l’ordre et les pompiers aient le droit de retrait, le droit de ne pas intervenir dans les zones de non-droit ? »
    .
    Le refus d’accorder un droit de retrait dans ce cas, peut être assimilé à une mise en danger d’autrui par une personne dépositaire de l’autorité….

  6. Hal

    En 1789, le peuple de France a également adopté un comportement inacceptable au regard des rois, princes et consorts, enfin au regard des nantis et élites auto-proclamées de l’époque.
    De ce comportement inacceptable, comme de celui des colons américains vis à vis de la couronne britannique ont émergé des nations libres peuplées de citoyens libres. Cela a-t-il été un bien ou un mal, chacun est juge de son avis.
    De là à voir dans ce comportement  » inacceptable  » de la part des représentants de l’ordre un début de solution à la gabegie généralisée, orchestrée par nos élites auto-proclamées du moment, il n’y a plus qu’un pas, un tout petit pas…

  7. Rabarabé

    oui mais si la police a le malheur de tuer une racaille, c’est la guerre civile! nous en sommes arrivés à un tel point que ces salopards ont tous les droits, et nous plus aucun, même pas celui de nous défendre.
    La police en a marre, mais dans ses rangs il y en a qui sont prêts à lutter pour l’islam, alors moi ce que je préconise, même si le nom n’est pas beau, c’est une » milice » de patriotes.
    Il n’y a pas de raison que le citoyen soit la personne la plus méprisée de son propre pays.
    Si l’état le voulait, il pourrait employer les grands moyens pour régler cette délinquance de base! Les gardes mobiles et CRS sont entraînés pour.
    Dans quelques années auront-ils l’ordre de tirer sur nous?
    Et si il y a une révolte des vrais français, l’ONU nous combattra-t-il?
    Moi, je crois qu’on va finir comme les serbes du Kossovo, chassés de notre pays, sans terre, sans rien.
    Parce que l’Islam est une nuisance, mais il y a une vraiment un esprit de nation derrière, et cela nous l’avons perdu.

  8. Sabrauclair

    Allez, encore une petite montée en tension supplémentaire de la part de la police afin de faire tomber l’oligarchie en place!

    Il n’en faudrait pas beaucoup plus, mais à chaque fois cela redescend d’un cran au lieu de monter en puissance.

    1. cayssials

      mais non ils risquent pas de tomber au contraire ils se cramponnent comme des morpions a des couilles.
      Et en plus ils se servent de leur millices islamo gauchistes ces pourritures du front de gauche npa et autres cocos
      on les foutra en l’air un jour ces vermines

  9. Roland l'Alsacien

    Bientôt les salopard de traîtres en haut lieu qui sont pour la secte sanguinaire islam et ces lève culs , ils vont bientôt donner à la Police et Gendarmerie des Pistolet à eau contre des Kalachnikov dans les cités des racailles pour ce défendre et surtout pas faire Bobo à toute ces sous merdes sectaires islamistes
    Zapatta à crier à ces compatriotes au Mexique ! El Viva la Revolucion !!! et il avaient tous gagner gräce à Zapata et aux tortillas de Mexico !!! hé hé hé !!!
    Donc pour être bref comme Pépin le Bref ! il faut qu’ont fasse la vrai Révolution et guillotiner toute ces ordures de traîtres qui sont les financiers , les politiques ,les hautes magistratures,tout ce beau monde c’est servie de la misère du vrai peuple Français en imposant c’est racailles islamistes non voulu par le peuple Français donc que tout ce beau paye pour leurs avidité du pouvoir et du fric ! voilà ce qu’il faut faire ,sachez qu’ils ne sont pas des intouchables ou des Dieux ! c’est à cause de ces gens là qui soutiennent ouvertement ces racailles et cette secte sanguinaire islam qu’ont aura la guerre en France et ils l’ont voulu tout ces salopards et salopes ,donc pas de pitié pour eux ils ont tous du sang sur leurs mains ,n’oubliez pas nos 300 Compatriotes lâchement assassiner par ces racailles qu’ils soutiennent tout ce beau monde que je viens de cités ! et qu’ils prouvent l’inversent si ils peuvent tout ces traîtres et traîtresses et faux culs qu’ils sont tous ! aux armes citoyens vos familles et pays sont en danger de mort !!!.Roland L’Alsacien .

    1. Moustache et trotinette

      Oui, mais les gouvernementeurs leur ont promis que ça irait mieux…
      Il vont probablement leur délivrer du matériel complémentaire…. des couches-culotte.
      Par contre, nous ne savons pas encore si leur nez s’est allongé au moment des promesses.

  10. Xtemps

    Quand on à faire à des pitres aux pouvoir, c’est normal, des imbéciles pareil ne savent pas mieux faire, c’est des marionnettes, et les marionnettes ne pensent pas, ils obéissent à leurs maîtres.
    Le directeur de police est sûrement un des Pinochet placé par les escrocs du pouvoir.
    Encore un à mettre sur la liste.

  11. Christian Jour

    Je ne pense pas qu’ils auront gain de cause nos policiers face à ce gouvernement de traîtres vendu à l’islam.

  12. BeateBeate

    Evry : 400 policiers Rassemblés devant le commissariat chantent La Marseillaise.

    Entendez-vous dans les campagnes
    Mugir ces féroces soldats
    Ils viennent jusque dans vos bras
    Egorger vos fils et vos compagnes.

    Aux armes, citoyens !
    Formez vos bataillons.
    Marchons ! Marchons !
    Qu’un sang impur
    Abreuve nos sillons.

    https://www.youtube.com/watch?v=6Zu8mxgDuJk

    Je prie pour que la grande majorité des forces de l’ordre et de l’armée soit au côté du Peuple pour se battre contre les envahisseurs et les traîtres de la classe politique française et des « grands » médias. Ces policiers chantant « Aux armes, citoyens ! » me donnent espoir.

    1. maury

      A entendre les policiers chanter la Marseillaise ça m’a fait chaud au cœur,mais sans doute pas à celui de nos européistes qui veulent diluer notre identité et nous avec !!!

  13. myosotis75

    Il serait intéressant de savoir ce qu’il est advenu de ce policier qui avait refusé de serrer la main de Valls après la tragédie de Magnanville…

    D’ailleurs en cette période de vacances scolaires, bon nombre de Parisiens vont se diriger vers la Normandie, et l’autoroute A13 passe au niveau de Magnanville… dorénavant on y pensera à chaque fois….

    1. deniauddeniaud

      @myosotis75
      Il serait intéressant de savoir ce qu’il est advenu de ce policier qui avait refusé de serrer la main de Valls après la tragédie de Magnanville… »

      exact, très important, quelqu’un peut-il nous donner des nouvelles de ce courageux policier, seul devant tous, oser refuser, au garde à vous, de serrer la main à des crevures !!
      Promotion subite et déplacement discret, ou bien mutation méchante et représailles en tout genre ????
      Tout mon respect et mes souhaits positifs à ce courageux policier !

    2. Calvo

      Exact, et c’est bien pourquoi le système d’une Police civile, et d’une Gendarmerie militaire sont toujours conservés, au moins les deux se surveillent…

Comments are closed.