Ils étaient 5 contre moi : 5 bras cassés ou démis, nez cassés, côtes enfoncées, quelques dents perdues…


Ils étaient 5 contre moi : 5 bras cassés ou démis, nez cassés, côtes enfoncées, quelques dents perdues…

 » » Christine Tasin

16 octobre 2016 à 19 h 03 min
Je suis folle de rage et avec toi. Je publie ton récit ce soir mais j’y reviendrai, ce scandale doit circuler sur le net. 2 questions : as-tu besoin d’un avocat, d’aide financière ? Qui a déposé plainte ? Les racailles ou le parquet ?  » »

http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/16/jai-donne-13-ans-de-ma-vie-pour-la-france-je-suis-convoque-au-tribunal-pour-avoir-defendu-ma-famille/

J’ai besoin de rien rassure toi, j’ai deux avocats, un que je connais depuis des années, anciens militaires reconvertis en avocat ( une combinaison à faire frémir… ) et le second qui m’est fourni par la Légion ( j’y ai toujours droit ).

J’avais écrit que j’étais mis en examen mais je me suis planté en écrivant trop vite, je suis convoqué pour que soit prise la décision de me mettre en examen ou pas en fait.

La plainte vient des familles de mes « victimes » bien que je subodore qu’il y ait des associations derrière, mais je ne suis pas inquiet, car, après avoir fait reculer ma femme et mes filles, mon épouse a eu la bonne idée de filmer avec son smartphone, nous avons ainsi un angle de vue supplémentaire, ET, c’est important, LE SON ! ( face de craie, sale « céfran » et autres joyeusetées, MAIS, aucune insulte raciste de ma part, je ne suis pas raciste )

Bon, c’est vrai j’y suis peut-être allé un peu fort…
Cinq agresseurs, un total de cinq bras cassés ou démis, quelques côtes enfoncées, des nez brisés, et j’ai pas pu compter les dents qu’ils ont perdues… Mais j’ai appelé police et samu pour qu’on vienne les ramasser et les soigner, je ne suis pas du genre à fuir mes responsabilités et les flics ont été fort corrects avec moi, ils m’ont juste emmené au poste pour prendre mes déclarations, ce qui est logique, mais ils semblaient plutôt contents ( ils m’ont avoué avoir arrêté mes agresseurs très souvent )

D’après mes avocats, l’usage excessif de la force sera difficile à retenir, j’ai été formé à retourner les armes blanches contre ceux qui se risquent à en faire usage contre moi, je ne l’ai pas fait, j’aurai pu tuer l’un ou plusieurs d’entre eux en leur brisant la nuque, je me suis abstenu ( et je fais facilement 30kg de plus que le plus lourd d’entre eux ) bref, j’aurai pu faire bien pire, mais mon but était seulement qu’ils ne puissent pas approcher de Graziella ou des petites, je suis donc resté calme.

Le hic, d’après l’un de mes avocats, c’est qu’on voit mon calme sur les vidéos, on remarque même que je rigole, c’est le seul truc qui pourrait m’être préjudiciable car ça indique que j’aurai pu être moins violent…
… Mais comme je lui ai fait remarquer, fallait que j’aille vite, que je les désarme et que je leur fasse tout de même assez mal pour leur passer l’envie de ramasser leurs couteaux et de revenir à « l’assaut » ( guillemets car ils n’étaient vraiment pas très doués )

Maintenant, eux peuvent venir au tribunal avec leur casier sous le bras, là ou moi je peux venir en uniforme avec mes médailles et mes citations, je n’arrive même pas à imaginer qu’un juge puisse leur donner raison.

Ce qui me révolte, je n’ai jamais pensé que mon passé militaire devait me donner le droit d’agresser qui que ce soit, et jamais je ne l’ai fait, mais avec ce que j’ai fait pour ce pays, et j’ai 32 cicatrices qui peuvent en attester, j’estime que j’ai au moins le droit de défendre ma famille bordel de merde, et même ça on semble me le refuser, on marche sur la tête là !

Maintenant… Il me reste une carte en main et elle est grosse !
Je peux toujours porter mon uniforme, je suis retraité mais j’en ai le droit, MAIS… mon devoir de réserve ne s’applique plus, et je doute qu’on ait envie en haut lieu que je me mette à parler de ce que j’ai vu ou de ce que l’on m’a demandé de faire.

On verra bien, mais je ne suis pas particulièrement inquiet.




Philippe Le Routier

LE Routier de Résistance républicaine, ayant combattu pour la France pendant presque 3 lustres et prêt à recommencer s'il le faut.


166 thoughts on “Ils étaient 5 contre moi : 5 bras cassés ou démis, nez cassés, côtes enfoncées, quelques dents perdues…

  1. durandurand

    Bravo Philippe, pour ton courage et ta détermination devant ces 5 raclures , tu as eu raison il faut que la peur change de camp tu nous montres le chemin , RESPECT .

  2. TEMPLIERTEMPLIER

    ben dit donc PHILIPPE….
    je rigole doucement….je viens de lire ton témoignage qui m a un peu surpris…
    que puis répondre…..
    je suis tout sourire de savoir que tu en as allumé CINQ QUAND MEME…
    la vache…ca rigole pas!!!!
    petite remarque…
    bon je sais bien…tu n avais apparemment pas besoin d aide! mais j aurai aimé participé avec toi a la castagne histoire d assouvir une certaine vengeance…
    bon je sais bien…j ai pas ta force,je ne pense pas…mais en niaquer seulement un,m aurait fait vachement du bien….
    quand je lis les dégâts infligé aux agresseurs…
    BIEN FAIT POUR LEURS GUEULES….
    APRES TOUT…TU N AS QUE DEFENDU TA FAMILLE….
    ON TE SOUHAITE TOUS ET TOUTES AUCUN ENNUIE AVEC CETTE JUSTICE…
    BONNE CHANCE A TOI….
    BRAVO PHILIPPE…

  3. TEMPLIERTEMPLIER

    PHILIPPE….
    TU M EPATES QUAND MEME…
    BON PROMIS….JE PENSE PAS QUE JE VIENDRAI T ASTICOTER…
    A+ L AMI DE RR….

  4. Alain H.

    Bonjour,

    J’ai vécu une histoire de ce genre, il y a 5 ans… Et une légitime défense récusée d’office dès leur arrivée par des gendarmes ripoux. Et le mot avait été donné à tous les étages… « Il ne faut pas parler de Légitime Défense ! »… Elle n’existerait pas !!!

    Ce que je peux dire, c’est que les Parquets et les magistrats voudraient qu’en France cette loi la légitime défense n’existe pas. Sauf que les textes de loi existent bien, et qu’ils sont limitatifs, mais bien pensés…

    Simplement que cette loi oblige le Parquet à établir la preuve que tu n’y étais pas… Alors que autrement, c’est à toi à faire la preuve que tu étais agressé. Et ce n’est pas toujours facile à prouver.

    S’y ajoute une chose, sans doute — c’est ce qu’on m’a reproché –. Soit la « riposte disproportionnée » qui reste le couteau suisse des juges pour la rejeter d’office.
    Soit une définition complètement subjective laissée à l’appréciation des juges.
    Ce qu’ils aimeraient c’est qu’il y ait autant de bras et de dents cassés de part et d’autre… Un gag !!!
    S’y ajoutent les mensonges des antagonistes… Un réflexe naturel pour eux… Heureusement, tu as cette vidéo.
    et encore le fait que durant la Garde à Vue, ni toi ni ton avocat n’aient accès à l’ensemble du dossier. Ce qui ne permet pas de corriger le sens pris par l’enquête, si celle-ci part en live.
    Et aussi et surtout toute la mauvaise foi de la magistrature, capable de tous les coups bas pour motiver son jugement.
    Et moi, question déloyauté, on m’a fait la totale. Jusqu’à récompenser mon agresseur en dommages et intérêts, malgré des gendarmes qui m’avoueront par la suite tout savoir, et agi avec la couverture du proc…

    Alors, si j’ai un conseil à te donner, c’est de ne pas sous estimer la force du mensonge et de la mauvaise foi, ni la partialité du Parquet… Car on est dans son bon droit, on se défend toujours mal.

    Il aurait été bien, si ce n’est pas fait, que ce soit toi qui dépose ta plainte en premier… Insiste au moins sur le fait que c’est toi qui a appelé les secours en premier.

    Assure toi aussi, si le Parquet devait te poursuivre, que toi et ton avocat (j’insiste sur les 2 !!!) ayez accès à toutes les pièces du dossier. Et si le rapport des enquêteurs ne laisse pas apparaitre des failles. Y a t-il eu confrontation ensuite ?… Y a t-il eu une reconstitution… Tous les moyens à même d’établir la vérité ont-ils été utilisés (prises d’empreintes par exemple). Et sinon le fait est-il admis par tes agresseurs qui, n’en doutons pas, vont se transformer en pleurnichards… Ne laisse rien passer !!!

    Insiste sur la notion de FAUX sous toutes ses formes possibles (violation de l’article 441 du CP) au cas où…

    Une bonne chose quand même. Pas de garde à vue apparemment… Et les policiers semblent acquis d’avance à ta cause. Mais restons prudent face à quelque procureur délirant, qui voudrait gagner à tout prix… comme dans mon cas malgré que mon affaire n’avait pas de sens. La légitime défense avait été respect&e à la lettre !!! Un magistrat fourbe qui s’était donné tous les moyens (et en dessous de la ceinture) pour arriver à ses fins. (renvoyé depuis à l’ENM… On enseigne le mieux ce qu’on a le plus à apprendre a écrit Richard Bach. Mais c’est une autre histoire;

    Sois prudent !!! Et bonne chance.

  5. Martinez

    Bonjour Philippe, ne partez pas trop confiant en notre justice, vous risquez de tomber de très haut. Ces cinq saloperies vont certainement être victimisées au nom de la paix sociale et votre statut d’ancien soldat risque de vous desservir, de se retourner contre vous Ainsi, je ne serais nullement étonné qu’ils ne vous fassent passer pour une brute épaisse,surentraînée et en mal de plaies et de bosses ! Souvenez-vous toujours que nous,soldats et anciens soldats, véhiculons des valeurs morales qui sont rarement comprises de certains milieux, dont celui de la justice qui ne tolérera jamais que l’on puisse se substituer à elle. Cette vieille dame se comporte toujours comme une jeune pucelle, dès lors qu’un citoyen ne fait pas appel à ses services pour régler ses différends.( J’ai personnellement été condamné en correctionnelle pour avoir, en plein tribunal, souffleté et provoqué en duel un bâtonnier qui attentait à mon honneur et ce qui m’a été reproché, c’est de m’être fait justice moi-même !). En tous cas, bravo pour votre courage.Votre famille doit, à juste titre, être fière de vous ! Bien fraternellement.

    1. Alain H.

      C’est vrai qu’ils se donnent toujours les moyens d’avoir le dernier mot…
      Et cela perdurera tant que le mensonge, la mauvaise foi, etc ne seront pas plus justement sanctionnés.

      Enfin, dans un tribunal, la parole est « libre » en principe.
      Sauf que ce n’est pas le meilleur lieu pour parler de vérité. Et puis, si elle est libre pour un Proc qui ne craint en rin les foudres d’un jugement, c’est bien moins sûr pour un prévenu… Tous les avocats conseilleront de faire plutôt le dos rond et d’en dire le moins possible. En fait, tout se joue avant… Et pas spécialement dans la réalité des faits. C’est là qu’il ne faut rien négliger.

      De même, nos tribunaux, faute de réelle réforme de fond, faute aussi de l’irresponsabilité des juges, et d’un meilleur profil de recrutement,… sont devenus, des temples de la mauvaise foi et de l’injustice !!!

  6. dan

    bravo philippe mon frère d’arme pour ton courage ta maîtrise et le respect que tu as porté à ces raclures malgré cette agression tu as tout mon soutien et mon respect

  7. SPQR

    Champion le Philippe !!
    Nous jubilons tous et cela reste nos petits plaisirs.
    Mais attention : je te déconseille de te présenter en uniforme, cela se retournerait contre toi.

  8. Brunodemai

    J’aimerai voir la vidéo, vois comment on arrive à « combattre » à 1 contre 5 il y a peut-être des choses ou des « trucs » à connaitre.

    1. coco

      Bonsoir Brunodemai,

      On est pas au cinéma ici, vous avez envie de vous rincer l’oeil il y a tout un tas de vidéos sur Youtube.
      Je vous rappelle qu’une famille entière a failli se faire violer, et en tant que femme votre remarque me choque profondément.
      Vous seriez pas un peu pervers des fois?

  9. patito

    bonjour J : vous avez raison et je me suis refusé à passer des ceintures de couleur trop « marquées  » en karaté pour ne pas m’exposer à des poursuites.
    aujourd’hui si je dois faire une patte de tigre à la gorge d’un agresseur ce sera un coup venu d’on ne sait où donné par un honorable monsieur pas violent pour deux ronds …………….

  10. gueit

    Je vous soutiens de tout mon cœur, Philippe, il va falloir que les vrais Français fassent le ménage, que nos politiques ont eus peur de faire !!

  11. Papy Bidochon

    Hélas ça me rappelle du vécu!
    Ma vie est matériellement foutue car un homme venu me crever chez moi avec un cran d’arrêt est mort.
    La légitime défense n’a pas été reconnue, mes tente ans d’armée auraient fiat de moi une arme trop efficace. J’ai pis dix ans, terminés, je suis toujours déchu des droits civiques, civils et familiaux, et l’huissier du FGTI me pompe 50% de ma retraite.

    1. Alain H.

      A Mont de Marsan, où j’étais suite à un cas de LD récusé d’office, j’ai croisé un papy qui s’est pris 12 ans (il était à mi-peine), pour avoir répliqué, durant une rixe, avec un vieux fusil de chasse au canon scié, modifié sur les conseils de son armurier, et qu’il gardait chez lui comme une arme de défense, avec une cartouche chargée de petits plombs…
      Je précise qu’il ne s’en servira sans viser qu’après avoir été aspergé et aveuglé par une bombe lacrymogène… Ce qui lui a occasionné à vie un double décollement de la rétine.
      Hélas, ces petits plombs peuvent dans des cas très rares devenir mortels. Car ils peuvent pénétrer profondément. C’est son cas. Par manque de chance, l’un d’eux va aller jusqu’au coeur de son agresseur et le percer, déclenchant une hémorragie mortelle.

      Ce gars était plâtrier, à son compte. Rien d’un caïd. C’était un passionné de chasse. Et il avait un parcours idéal avec une famille aimante autour de lui…
      Financièrement, pour tenter de sortir plus tôt, il va y laisser un petit immeuble de 400 000 €. Toutes les économies d’une vie !!!

      Alors que lui aussi n’avait fait que se défendre !

      Tant que la riposte proportionnée ne sera pas abolie, on sera toujours confrontés à ce genre d’injustices…

  12. zipo

    Bravo Philippe et a travers ta conduite je salue la légion!
    A ta place j’aurais été sans pitié quitte a faire un séjour au frais .
    D’ailleurs je n’aurais méme pas appellé les pompiers .
    des policiers de la bac me l’on conseillé! Etant moi méme ancien militaire et ayant pratiqué les arts martiaux a soixante- dix piges je ne ferai aucun cadeau a ces dégénérés .Tu aurais du les estropier a vie comme cela ils n’auraient plus agréssé personne!
    En tous cas je personnellement je te décernerait l’ONM pour ta conduite
    voire la légion d’honneur!

  13. François Galvaire

    Bonjour Philippe. D’abord bravo et respect pour ton courage. Ensuite te dire que je suis en train de monter « La Meute France » et que dans les statuts de l’association la défense des Français confrontés au racisme anti-Français est prévue et que nous assisterons à l’avenir tous ceux qui se retrouveront dans ton cas. Je crains que pour toi ce soit un peu tard, mais si ton affaire devait durer n’hésite pas à nous contacter. Amitiés.

  14. Alain H.

    Bonjour Philippe,

    D’abord je te présente tout mon respect, car la France a besoin plus que jamais de gens comme toi qui en ont dans le pantalon, tout en restant maitres d’eux même..

    J’ai vécu une histoire de ce genre, il y a 5 ans… Et une légitime défense récusée d’office dès leur arrivée par des gendarmes ripoux. Et ce parce que j’avais osé utiliser un simple pistolet à billes face à un agresseur déterminé, et qui me cherchera à cinq reprises à l’intérieur de mon domicile dont il a forcé la porte. Un objet que je ne sortirai qu’après avoir été frappé à coups de pieds, de poings, et avec le manche d’un balai saisi sur place. C’est en essayant de me sortir dehors qu’il va m’abimer les lombaires, transformant un handicap latent en une véritable invalidité. Ce dont refuseront de tenir compte les gendarmes… Ils iront même jusqu’à imposer au médecin que je ne puisse pas passer de radio. Et rien de cette blessure non visible ne figurera sur son rapport. Page blanche !!!

    Et le mot avait été donné à tous les étages… « Il ne faut pas parler de Légitime Défense ! »… Elle n’existerait pas !!!
    Pareil pour un relevé d’empreintes… Ca coûte trop cher, et à chaque fois ils se font engueuler. On me demande d’avoir une vidéo et un enregistreur, alors que ce n’est pas un lieu public… Quant aux billes tirées, ils les chercheront en vain à l’extérieur, suivant la version mensongère de mon agresseur et de ses comparses. Et bien sûr, ne feront rien pour les retrouver à l’intérieur de chez moi, là où elles sont tombées.
    Il m’aura fallu plusieurs séries de tir pour en venir à bout… Car l’homme est sous médicaments et insensible à la douleur. Ce qui ne sera relevé nulle part.
    Les deux dernières séries de tir se feront au visage. Le touchant au centre du front et de chaque joue… Puis la dernière fois à chaque poignet qu’il a mis en avant tout en chargeant pour se protéger le visage… Puis les bras tombés, une bille au centre du menton, et la dernière au centre du nez…

    Bien sûr, il dira que sans ses lunettes il aurait eu les yeux crevés. Sauf que à 3 mètres, ses verres auraient explosé…
    En fait, j’ai évité dans des tirs d’instinct, à environ 3 mètres, les yeux et les dents…
    D’où la conclusion cynique du juge après avoir lu m’a condamnation et qui ajoutera « Et sinon, vous êtes un tireur exceptionnel et d’autant plus dangereux »… Je ne l’oublierai jamais celle là…

    Ce que je peux dire, de par mon expérience, c’est que les Parquets et les magistrats voudraient qu’en France cette loi la légitime défense n’existe plus. Sauf que les textes de loi existent bien, et qu’ils sont trop limitatifs, mais bien pensés…

    Simplement que cette loi modifie la procédure et oblige le Parquet à établir la preuve que tu n’y étais pas… Alors que autrement, c’est à toi à faire la preuve que tu n’étais pas l’agresseur initial. Et ce n’est pas toujours facile à prouver.

    S’y ajoute une chose, sans doute — c’est ce qu’on m’a reproché –. Soit la « riposte disproportionnée » — ce qu’on me dira bien après, car au cours de l’audience, ils se garderont bien de détailler les faits (et je suis encore loin d’imaginer tant de mensonges cautionnés par les gendarmes)– qui reste le couteau suisse des juges pour la rejeter d’office.

    Soit une définition complètement subjective laissée à l’appréciation des juges.
    Ce qu’ils aimeraient c’est qu’il y ait autant de bras et de dents cassés de part et d’autre… Un coup et blessures réciproques… Un gag !!!
    S’y ajoutent les mensonges (non vérifiés officiellement) des antagonistes… Un réflexe naturel pour eux… Heureusement, tu as cette vidéo.
    Et encore le fait que durant la Garde à Vue, ni toi ni ton avocat n’aient accès à l’ensemble du dossier. Ce qui ne permet pas de corriger le sens pris par l’enquête, si celle-ci part en live.
    Et aussi et surtout toute la mauvaise foi de la magistrature, capable de tous les coups bas pour motiver leur jugement.
    Et moi, question déloyauté, question absence de discernement, question abus de droit,…on m’aura fait la totale. Jusqu’à récompenser, en plus de ma condamnation, mon agresseur en dommages et intérêts conséquents, malgré des gendarmes qui m’avoueront par la suite tout savoir, et avoir agi avec la couverture du proc… « C’est pas moi, c’est le proc!!! » de l’aveu même d’un des gendarmes. Sauf qu’il risque maintenant 15 ans de prison à leur tour pour un FAUX en écritures publiques…

    Alors, si j’ai un conseil à te donner, c’est de ne pas sous estimer la force du mensonge et de la mauvaise foi, ni la partialité du Parquet, voir des juges… Car quand on est dans son bon droit, on se défend toujours mal.

    Il aurait été bien, si ce n’est pas fait, que ce soit toi qui dépose ta plainte en premier… Insiste au moins sur le fait que c’est toi qui a appelé les secours en premier.

    Et puis fais valoir une situation de choc post traumatique, même si elle ne se voyait pas. Tu peux dire ce qui m’est arrivé. Des tremblements aux mains, la gorge très sèche qui te fait vider une bouteille d’eau entière (devant les pompiers, c’est encore mieux).

    Assure toi aussi, si le Parquet devait te poursuivre, que toi et ton avocat (j’insiste sur les 2 car il n’était pas à ta place !!!) ayez accès à TOUTES les pièces du dossier. Et si le rapport des enquêteurs ne laisse pas apparaitre des failles.
    Y a t-il eu confrontation ensuite ?… Y a t-il eu une reconstitution… Essaie de tout garder en mémoire. Tous les moyens à même d’établir la vérité ont-ils été utilisés (prises d’empreintes par exemple). Et sinon le fait est-il admis par tes agresseurs qui, n’en doutons pas, vont se transformer en pleurnichards… Ne laisse rien passer !!!

    Insiste aussi sur la notion de FAUX sous toutes ses formes possibles (violation de l’article 441 du CP) au cas où…

    Une bonne chose quand même. Pas de garde à vue apparemment… Et les policiers semblent acquis d’avance à ta cause. Mais restons prudent face à quelque procureur délirant, qui voudrait gagner à tout prix… comme dans mon cas malgré que mon affaire, dès le début, n’avait pas de sens.
    La légitime défense avait été respectée à la lettre !!! Aucune riposte disproportionnée. Il restait 3 billes dans le chargeur.
    Par contre, je suis tombé sur un magistrat fourbe qui s’était donné tous les moyens (et en dessous de la ceinture) pour arriver à ses fins, même une première page dans Sud Ouest avec sa version à lui, bien loin de la réalité des faits. (il a été renvoyé depuis à l’ENM)… On enseigne le mieux ce qu’on a le plus à apprendre a écrit Richard Bach. Mais c’est une autre histoire.

    Sois prudent !!! Et bonne chance. Et surtout, ne néglige rien…

    PS. Quant on en aura fini avec cette Europe, ces LRPS, tous ces Muzzs qui se comportent mal, il va encore y avoir du travail pour remettre tous ces magistrats au pas de la vraie loi, de son esprit… Et aussi élargir les conditions de la légitime défense, afin d’en faire une arme dissuasive… Ce qui a été fit avec des résultats positifs en Italie pour faire baisser le nombre d’agressions.

  15. Josiane Filio

    Je manque certainement d’originalité en disant « Bravo Philippe » vu que je ne suis pas la première à le dire, mais c’est très sincèrement que je me réjouis de cette belle correction à des racailles se sentant pousser des ailes, parce qu’ils sont persuadés que tous les français sont des lâches… ce qui hélas n’est pas faux pour beaucoup.
    Mais là ils sont tombés sur un os et c’est tant mieux ! Je ne comprend pas comment dans certains endroits où « ils » sévissent, les citoyens ne soient pas capables de s’organiser en milices expéditives pour leur rendre la monnaie de leurs mauvaises actions ; si nous n’avons pas tous la formation de Philippe, nous pouvons au moins nous regrouper. Mais tant que nous ferons le dos rond, ils continueront et cela ira même en empirant.
    Encore félicitations au héros, et bien fait pour les provocateurs ! En espérant que Madame et les petites sont remises de leurs émotions.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      tu as bien raison, pourquoi diable chacun détourne-til la tête, alors qu’en général nous sommes plus nombreux que ces enfoirés ?

  16. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Bonjour Philippe. Heureuse de savoir qu’en dépit du nombre de vos agresseurs ce sont eux qui sont victimes et non vous !!! Bravo aussi pour votre maîtrise car, comme vous dîtes, vous auriez pu les occire…
    Dommage que tous les agressés n’aient pas votre expérience !!! Ca se saurait et ils regarderaient à 2 fois avant de passer à l’action !

    Mais, êtes-vous tenu à la discrétion sur les circonstances de l’agression ? On aimerait en savoir plus… Pourquoi ? Comment ? Enfin, est-ce que cette lâche agression s’est passée à Amiens ?

    Enfin, j’espère que la « Justice », sera juste envers vous et implacable avec ces récidivistes du crime.

  17. Stof

    Le problème c’est surtout que les magistrats n’ont jamais été confrontés à une véritable situation d’urgence et de survie. Donc ils s’en tiennent à une analyse froide des faits, sur un pied d’égalité. Or une victime n’est PAS à égalité avec son agresseur. Car d’une part elle est surprise et d’autre part elle ne sait pas jusqu’où sont prêts à aller son (ses) agresseur(s).

  18. pacemparabellum

    félicitation !!! seul contre 5 armés, ça c’est du courage ! Je n’aurais jamais pensé que cela était possible de gagner dans un tel rapport de force, comme quoi il ne faut jamais désespérer. Tout mes encouragements, quoique après l’affaire Vardon j’ai quelques doutes dans l’intégrité de la « justice » de ce pays …

  19. Callard

    Bonsoir,
    Je suis aussi un ancien légionnaire, je me suis fait agresser il y a quelques années … je me suis défendu … l’agresseur à porté plainte, j’ai été jugé. Le verdict à été je cite : » la riposte par rapport à l’attaque à été démesurée  » prison avec sursis et frais médicaux à remboursé. Je vous souhaite bonne chance.

  20. JEAN PAUL

    A se demander s’il faut laisser des blessés qui peuvent témoigner. Ne plus se promener où il y a des cameras et éliminer la menace une bonne fois pour toute

  21. coco

    Bonsoir Philippe,

    Je ne vois pas pourquoi la légitime défense ne serait pas reconnu:
    1- Vous avez appelé la police pour signaler que vous êtes légionnaire et que vous avez dû neutraliser 5 dangereux individus qui menaçait l’intégrité physique d’une femme et de plusieurs enfants. Cet appel a été enregistré et les policiers qui vous ont reçu ne vous ont pas arrêté pour agression, ce qui signifie que pour eux, vous avez agit en état de légitime défense.
    2- Si vous n’aviez pas mis KO ces 5 petites frappes, vous auriez été coupable de non-assistance à personne en danger puisque votre femme et vos enfants auraient été sexuellement agressées.

    Donc: Si le procureur ne retient pas la légitime défense et vous inculpe, il vous encourage à enfreindre la loi, puisque la non-assistance à personne en danger est un délit puni par la loi de 5 ans d’emprisonnement et de 75000€ d’amende:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Non-assistance_%C3%A0_personne_en_danger

    Conclusion: M. le procureur commet une faute professionnel et peut être lourdement sanctionné, et sans parler des putains de dommages et intérêts que vous seriez en droit de réclamer….

  22. Marsouin

    Vous avez fait ce qu’il fallait point. Légitime défense a 5 contre 1 et armé je ne vois pas ce qu’un juge pourrait dire d’autre. Vous êtes avec femme et enfants, seul, peur pour la vie et la sécurité de vos proche, plus de question à ce posé la France paye pour nous former et bien ok voilà le résultat on ne s’en prend pas à un militaire point. Je vous soutient totalement bon courage camarade un Marsouin de la Colo 😉

  23. Flox

    Salut Philippe . Ce que tu as fait tiens juste de la responsabilité familiale . Par contre ce qu’ils ont fait n’a pas de mots. Agresser un couple avec ses enfants, faut vraiment être une sous merde pour faire ça. Je leurs aurait tranché la gorge sans hésiter . Seul dans une rue oui mais femme et enfants on touche pas . Par contre méfie toi du retour de bâton avec la délation.

  24. Clavelin

    Un soutient de plus de ma part.
    Plein de courage.
    Et ne regretter pas d’avoir défendu votre famille. Notre pays vous a appris certaines choses dont vous défendre et donc indirectement lorsque vous êtes civil pour ceux que vous aimer.
    Soyez fort

  25. Loloryka

    Faites une pétition sur change.org ou autre et diffusez la sur Facebook ! Ça changera sûrement pas les choses mais ça peut tjs etre un plus !!
    Et bravo pour votre soutien familial, national et peut être meme international !!!

    1. Christine TasinChristine Tasin

      surtout pas de pétition qui ne servent à rien mais donnent des fichiers utilisables à nos ennemis

  26. Bollens

    Seul et à mains nues contre cinq avec armes blanches, si la sacro sainte LD ne tient pas je ne sais pas ce qu’il leur faut.

  27. Tevaihau TUHEIAVA

    Eh oui les racailles, parfois on tombe sur un os !! Et pour couronner votre lâcheté qui confirme que vous n’êtes bien qu’une bande de sous-merdes, vous osez déposer plainte alors que étiez 5 contre un seul homme…Félicitations à ce père de famille qui n’a fait que défendre sa famille !!

  28. roulle

    vous avez proteger votre famille vous avez fait votre devoir de marie et de pere bravo on peut rien vous reprocher il m’enquerer plus que ca le tribunal aurez fait quoi a votre place ils l,es aurez laissez faire on vous defent denez nous au courent je suis avec vous de tout coeur chapeau monsieur philippe merci jacky

  29. NINOUDEMELOUNE

    Bravo ces hommes sans pitié et lâches voulaient vous agresser devant votre famille à 5 contre 1 ! Je ne peux dire qu’une seule chose BIEN FAIT POUR LEUR GUEULE. J’espère que vous avez tapé bien fort. Pourtant je suis une pacifiste mais j’ai des enfants et je ne souhaite pas qu’ils tombent un jour sur ce type d’enfoirés. Tenez nous informé si nous pouvons vous aider d une manière ou d’une autre !

    Courage vous êtes un héros

  30. letorme

    bonjour
    De tout cœur avec vous. je me suis retrouve dans le meme cas que vous avec ma famille Ils etaient trois. Moi je ne me suis pas retenu bien qu’étant expert en arts martiaux car raz le bol d’etre agresse de toutes parts. Les trois par terre dont un avec une machoire arrachee. Nous etions en vacances C’etait eux ou nous.. Personne ne touche aux miens..Personne…Et la justice est ce qu’elle est…Alors pas de cadeaux…Bon courage Monsieur…

  31. Sylvie

    Philippe,

    Le droit à se défendre est bafoué dans ce pays. Tu as eu raison de te battre pour les tiens et tu fais l’honneur aux anciens qui ont donné de leur sang pour la patrie depuis les deux guerres mondiales.
    Tu appartiens au monde des vrais résistants, des combattants de la Liberté. Continue et montre-nous l’exemple, à nous le peuple français. On a besoin d’hommes de qualité et de ta trempe (Trump) pour sauver le pays.

  32. Feijo

    Bravo Philippe , ton courage nous honore , le réflexe de ta femme a été parfait , il m’est arrivé d’être embarqué dans une rixe ( j’ai aidé un voisin bien barraqué â se défaire de 4  » jeunes  » qui l’ont assailli alors qu’il promenait son chien …
    Il est rentré chez lui mais le lendemain , alors que j’étais au travail , ils lui sont tombés â 10 dessus …comme d’habitude et il a fait 3 semaines d,hopital !
    Donc Philippe je sais que tu connais ça par cœur , mais pour les autres lecteurs , faites très attention aux suites lorsque vous leur mettez une branlèe car un jour ( le lendemain…oû un mois plus tard ) ils vous tendront un piège , alors que vous n’y penserez plus ét la suite risque d’être très dangereuse pour vous …alors ne jamais sous estimer la capacité de nuisance de ceux qui se sentent forts qu’à un contre dix …Vous avez ma sympathie et ma présence vous est acquise si vous êtes jugés en dépit du  » droit commun  » !!!

Comments are closed.