Je suis mis en examen pour avoir publié deux dessins de Cazeneuve et Hidalgo


Je suis mis en examen pour avoir publié deux dessins de Cazeneuve et Hidalgo

J’ai donc été entendu, ce vendredi, à 14 heures, par le juge d’instruction Aline Batoz. J’étais accompagné par mon avocat, Maître Pichon.

L’entretien a duré une heure. Le juge, à qui le Procureur de Paris a demandé d’instruire quatre plaintes, m’a confirmé son intention de me mettre en examen, pour mon rôle présumé de directeur de publication dans la mise en ligne de deux dessins jugés outrageants d’Hidalgo et Cazeneuve.

RI7Hidalgolechebabouches

Concernant la première affaire, celle des dessins du maire de Paris, parus dans trois articles, qui ont donc occasionné trois plaintes, le juge m’a demandé si je comptais répondre à ses questions, ou faire une déclaration.
En accord avec mon avocat, j’ai fait une simple déclaration, où j’ai fait savoir mon étonnement devant le titre qui m’était donné.

J’ai rappelé le verdict du TGI de Versailles de mars 2013, qui avait débouté la plainte d’un machiniste musulman contre Riposte Laïque, parce qu’il s’était trompé d’interlocuteur. J’ai d’autre part rappelé au juge que la 17e Chambre avait condamné récemment Alain Jean-Mairet, comme directeur de publication de RL, pour un article écrit dans les mêmes dates que ceux pour lesquels nous étions poursuivis.

Le juge ignorait ce fait, mais est resté à sa décision initiale, bien que notre avocat ait demandé un statut de témoin assisté me concernant.

 

Cazeneuvelechebabouche

Concernant l’autre dossier, le dessin de Cazeneuve, le juge a réitéré son intention de me mettre en examen, et j’ai fait exactement les mêmes réponses, contestant le titre qui m’était donné. Comme j’étais également accusé d’avoir écrit le titre de l’article « Cazeneuve champion du monde des lèche-babouches », et les bulles, j’ai fait savoir que cela était le fruit d’un travail collectif.

Rappelons que notre ministre de l’Intérieur, débouté de sa plainte une première fois, est revenu à la charge, avec constitution de partie civile, et que, n’ayant pas voulu révéler ses revenus, il a dû déposer une caution de 4.500 euros, ce qui montre son sens des priorités.

Nous ferons probablement appel de cette mise en examen, après un nouvel entretien avec mon avocat.

D’autre part, il y aura une nouvelle convocation, où le juge, qui affirme, après la perquisition de mon ordinateur et de mon téléphone, disposer d’élément solides prouvant ses accusations, me posera des questions auxquelles je répondrai, en ayant eu connaissance du dossier, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle.

Les lecteurs de Riposte Laïque seront donc ravis d’apprendre que dans la France de Hollande-Valls-Cazeneuve-Hidalgo, un homme qui n’est plus responsable de publication du site depuis quatre ans peut être poursuivi pour la publication de deux caricatures, dix-huit mois après les belles envolées de « Je suis Charlie ».

Ils seront ravis d’apprendre que dans cette France, Riposte Laïque est le seul site au monde où la justice poursuit deux directeurs de publication en même temps !

Ils seront ravis d’apprendre que dans cette France, nous avons passé, Christine Tasin et moi, cette semaine, pour six interrogatoires policiers et une convocation chez un juge, une vingtaine d’heures, déplacements compris.

Il seront ravis d’apprendre que dans cette France, Eric Zemmour devra répondre du crime d’apologie de terrorisme, quand Philippe Vardon est condamné à 6 mois de prison pour s’être défendu, devant sa femme et ses enfants, contre une agression de multi-récidivistes.

Ils seront ravis d’apprendre que dans cette France qui vit sous la terreur de prochains attentats islamistes, nous avons des policiers et des juges qui consacrent des milliers d’heures de travail à traquer des Français coupables de trop aimer leur pays.

Ils seront ravis d’apprendre que la stratégie des socialistes, et de leurs obligés, consiste à multiplier les plaintes, même les plus grotesques, contre des sites lanceurs d’alerte sur l’islam, pour leur imposer des procédures judiciaires ruineuses et chronophages.

Les policiers, envoyés au massacre par un ministre de l’Intérieur qui ose qualifier de « sauvageons » de véritables assassins, vont-ils se faire plus longtemps les complices de ce pouvoir qui les méprise ?

Les juges, qualifiés de « lâches » par un président de la République qui fait honte à la France, vont-ils cautionner cette mascarade judiciaire plus longtemps ?

Juste un rappel : l’islam a tué 250 personnes en France en 18 mois, et 30.000 dans le monde depuis le 11 septembre 2001. Et ce n’est qu’un début…

J’espère ne pas tomber sous le coup de la loi si je conclus ce texte par cette phrase de Charles de Foucauld…

« Des musulmans peuvent-ils être vraiment Français ? D’une manière générale, non. Dans cette foi, le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non-musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation non-musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l’engage à subir avec calme son épreuve. »

Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


18 thoughts on “Je suis mis en examen pour avoir publié deux dessins de Cazeneuve et Hidalgo

  1. AvatarPhilippe Mangé

    Combattre l’islamisation de la France déjà dénoncée par des autres maîtres à penser comme Toqueville ou Claude Lévy-Strauss par exemple est un délit selon un petit juge d’instruction qui obéit à un ministre de l’intérieur . RR gêne les gauchouillards mais combattons cela dans nos sphères d’influence .

  2. Avatarune Française

    Pour une fois, j’approuve les propos de hollande (sans majuscule) au sujet des juges.
    Vos caricatures m’ont fait rire tant elles reflètent la réalité de notre France trahie par une bande de politicards voyous.
    Vous avez tout mon soutien dans cette parodie de justice.
    Courage !

  3. Jean-Paul SAINT-MARCJean-Paul SAINT-MARC

    Ouf, j’ai eu peur, je croyais que c’était pour une caricature de Mahomet !
    Ouais, c’est pas drôle, mais c’est la première idée fulgurante qui a traversé mon esprit !

  4. AvatarSaint Cloud

    Scandaleux !!!

    Et celui ( l’homme de couleur ) qui est passé à côté du président Hollande

    avec marqué sur son blouson
    Je niquerai la France jusqu’à ce qu’elle m’aime. IL A ETE MIS EN EXAMEN?

    TOUS POURRIS.!!!!…. Nous vous soutiendrons Salut Pierre

  5. AvatarVerdier

    C’est vous qui avez raison et vous êtes soutenus par bien plus de personnes que ne l’imaginez

    Les vermines qui vous poursuivent sont des islamos-collabos, des traîtres et des vendus ; en d’autres temps ils auraient été tondus

  6. AvatarFranck

    Si il n’y avait que la lâcheté qui caractérise cette justice .
    Ce petit juge ne devrait il pas s’occuper de l’assistant parlementaire turque qui a détruit cette semaine une oeuvre artistique au conseul de l’Europe car cette dernière représentait une caricature de mahomet ?
    Ou est passé votre courage Aline Batoz ?
    Perso, je trouve les dessins très amusants et pertinents.
    Madame Tasin, ce qui ne tue pas , renforce.
    Un fidèle lecteur

  7. AvatarVilleneuve

    Bonjour,

    Solidarité totale avec Pierre évidemment !

    Je relève : « après la perquisition de mon ordinateur et de mon téléphone » : Ne serait ce pas là l’objectif essentiel de ces procédures ?

    Après tout les « islamo-lucides », considérés jusqu’à il y a peu comme sans réel pouvoir d’action, désorganisés et isolés pourraient être finalement plus efficaces que les « islamo-collabos ne le pensaient. L’islamisation qui paraissait facile à faire accepter devient tout d’un coup plus difficile à cause …. des lutteurs courageux comme Pierre.

    Si une plainte a été classée sans suite cela veut dire que la nouvelle poursuite avec constitution de partie civile est personnelle sauf si s’agit de diffamation où la procédure appliquée serait alors normale. Les procureurs ne poursuivent plus directement les faits diffamatoires et laissent l’initiative des poursuites aux parties qui s’estiment diffamées..

    Cependant, en réalité, je crois que la procédure suivie n’est qu’un artifice. Il semble impossible de faire supporter aussi grossièrement le détournement de la loi aux procureurs de la république puisqu’il s’agit, me semble t il, en fait, d’une manœuvre destinée à échapper à la loi sur la protection des sources des journalistes !

    Comment poursuivre un « collectif » de journalistes tout en ayant l’air de ne pas le poursuivre ? En allant à la pèche aux… sources ? Alors, plus de collectif mais des individus !!!

    RL est un journal et Pierre est un journaliste « responsable » à ce titre n’a t il pas le droit et même le devoir de » ne pas être contraint « à accepter un acte contraire à son intime conviction professionnelle » comme celui de censurer ? Censurer un dessin qui au delà d’exprimer une opinion illustre une information véritable !? D’autant que ces dessins ne mettent pas en danger l’intégrité physique des personnes concernées ! (loi sur la liberté de la presse)

    L’objectif du gouvernement dans cette affaire est d’extraire les faits reprochés du cadre légal sur la presse. Par ailleurs, à savoir si la caution a été réellement payée par le plaignant ? Nous n’en saurons malheureusement jamais rien…

    Il y aura une poursuite devant la juridiction de jugement pour éviter d’exposer le ministre à une poursuite pour dénonciation calomnieuse.

    Dans tous les cas les dés sont pipés… A moins que les juges ne veuillent se venger d’avoir été traités de « lâches » par… voie de presse… par la voix du Président de la République ?

    Du droit ? Vous avez dit droit ? Non : de la politique, de la basse politique, de la politique digne de nos institutions à bout de souffle.

  8. Avatarmyosotis75

    Chère Christine, cher Pierre

    Merci pour ces deux dessins qui disent clairement ce qu’ils ont à dire et qui sont bien moins choquants ou orduriers que ceux de Charlie!

    Merci à RL et RR qui nous informent tous les jours et nous donnent espoir alors que tout fout le camp, alors que le bon sens disparaît dans ce suicide civilisationnel qui menace…

    Je viens de vous faire un don… de 101 euros. Pourquoi 101? D’abord parce que j’aurai préféré 732, mais ce n’était pas possible…
    et 101 c’est le numéro de la salle de torture dans 1984 d’Orwell, là où s’opère ce reconditionnement politiquement correct qui attend peut-être tous les patriotes.
    Longue vie à RR et RL!

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci chère Myosotis pour votre générosité (envers RR ou envers RL ? ce n’est pas la même association ni la même trésorerie) et pour votre sens de l’a-propos et de l’humour.

  9. Avatarmyosotis75

    Ma contribution est destinée à RR, que je reçois tous les jours avec plaisir. De toute façon c’est sur la page RR que j’ai cliqué, sur le lien « faire un don »…
    mais je visite RL régulièrement, et aussi atlantico, boulevard voltaire, dreuz, et jihadwatch. Je suis étonné et émerveillé de lire les témoignages de patriotes qui ont apparemment un certain âge et qui utilisent internet quotidiennement pour s’informer.
    Regarder la télévision m’arrive de plus en plus rarement ; c’est tellement nul, comme ce spectacle des 7 nains de la primaire.
    Il y a un bon numéro de Valeurs actuelles cette semaine , avec une interview de JF Poisson et un article sur ces Français(es) qui décident de s’adonner au tir sportif. Causeur est un bon magazine aussi.
    Bonne continuation et bon courage pour vos démêlés juridiques, ou judiciaires!

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci encore Myosotis pour votre fidélité et votre générosité, il y a plus de 15 ans que je n’ai plus la télé et elle ne me manque pas en effet

  10. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Pierre, moralement auprès de vous, en saluant un courage sans failles… C’est rare et exemplaire de nos jours.

    L’Etat, la justice devraient vous décorer de la Légion d’Honneur pour les alertes qui visent uniquement à sauver notre pays et nos concitoyens !

    L’inverse prouve, tragiquement, que l’égarement, l’aveuglement, sont devenus une généralité, une tare !

    Je ne doute pas qu’un jour vous serez révérés, vous et Christine, comme le sont, ce que l’on nomme aujourd’hui les « Justes », comme tous les « réprouvés » des siècles passés. Chaque époque a ses martyres… Mais vous n’êtes pas seuls face à ces tribunaux de l’Inquisition et nous vaincrons !

  11. AvatarLouise M.

    Je suis PIERRE CASSIN

    Vos caricatures sont aussi savoureuses que celles de Charlie Hebdo…vos magistrats aussi… jihadistes que les jihadistes….

    De tout cœur avec vous !

Comments are closed.