Les militaires russes livrent 1,5 tonne d’aide humanitaire à Alep (Vidéo)


Les militaires russes livrent 1,5 tonne d’aide humanitaire à Alep (Vidéo)

Une opération humanitaire de grande envergure se poursuit dans différentes régions de la Syrie ravagée par le terrorisme. L’armée russe continue d’aider par tous les moyens la population syrienne, en fournissant entre autres des aliments et des médicaments aux familles en détresse. Des militaires russes viennent de livrer environ 1,5 tonne d’aide humanitaire dans l’un des quartiers d’Alep où retournent les réfugiés, a annoncé aux journalistes Daniil Rytchkov, du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

A Alep, la vie reprend son cours (vidéo) « Un lot d’aide humanitaire de 1,5 tonnes a été livré à Alep pour être distribué parmi les habitants de la ville, les réfugiés et les familles des militaires tombés sur les champs de bataille », a précisé M. Rytchkov. Les civils nécessiteux sont répartis entre les centres d’hébergement de réfugiés, où chacune des 300 familles a reçu une portion d’aide humanitaire comprenant plusieurs boîtes de conserves de viande et de poisson, de la farine, du riz, du sucre et d’autres produits, ainsi que du shampoing et du savon. La distribution est effectuée en concertation avec les autorités locales.

Le Front al-Nosra lance une vaste offensive à Alep « Les opérations de distribution d’aide humanitaires comme celle-ci se font quasi quotidiennement. Les Syriens nous réservent un accueil très chaleureux et remercient cordialement la Russie », a raconté le représentant du Centre. De plus en plus d’habitants d’Alep tentent de quitter les régions contrôlées par les terroristes. La situation humanitaire y est catastrophique. Il n’y a pratiquement pas de nourriture et le peu qui reste est saisi par les djihadistes. Les gens s’en fuient en abandonnant tous leurs biens.

L’opposition radicale a empêché l’acheminement de l’aide humanitaire à Alep Les transfuges du groupe Ahrar al-Sham apprennent que des capsules de poudre inconnue, présentée comme étant un médicament, ont été récemment livrées dans les zones sous contrôle des terroristes. Au contact de l’air, cette poudre se transforme en puissant gaz toxique qui affecte l’appareil respiratoire et le système nerveux. Les djihadistes entendent s’en servir lors d’une nouvelle tentative de briser leur encerclement dans la partie est de la ville. Entre-temps, les terroristes ne cessent de pilonner les quartiers libérés d’Alep pour empêcher les civils d’y revenir.

Sputnik News

Et pendant ce temps-là l’Allemagne, la France et les USA se font les juges de paix :

20 minutes




Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


9 thoughts on “Les militaires russes livrent 1,5 tonne d’aide humanitaire à Alep (Vidéo)

    1. SarisseSarisse

      Ils appliquent la politique extrêmement intelligente qu’ils ont mise en oeuvre en reconstruisant entièrement Grozny la capitale de la Tchétchénie en coupant totalement l’herbe sous les pieds des islamistes.
      Ils reconstruiront avec le régime légal de Syrie intégralement Alep, une des plus vieilles villes du Proche-Orient, l’E.I sera éjectée haïe et discréditée tout comme toutes les factions islamiques étrangères qui sont entrées semer le chaos dans ce pays multiconfessionnel et multiethnique très patriote.
      Ce que d’autres sont parvenus à faire en Libye et en Irak ne marchera plus.

      1. SarisseSarisse

        Al Nosra le joujou islamiste américano-saoudien qui, comme le disait cette enflure de Fabius  » fait du bon boulot »!

  1. Xtemps

    Nos dirigeants et les dirigeants américains n’ont qu’à aller se faire foutre, et je suis encore poli, je ne donne pas la main à ces ordures, pour le mal immense qu’ils nous font, jamais!.
    La révolution arrive, et ils vont le payer très chère ces ordures!.

  2. J

    Pour moi, la Russie fait montre de plus de sagesse que les USA et leurs toutous. Je suis sûre qu’ils taisent de nombreux témoignages de Syriens qui remercient les Russes pour leur aide. On se croirait revenu au bête temps de la guerre froide entre URSS et USA. A moins qu’elle ne se soit jamais vraiment terminée.

  3. MOLLARD Alain - Pierre ( je n'ai pas de pseudo, mais je me protège...)

    Mais nous ne sommes pas en reste.
    Nous, nous envoyons des bombes pour repousser jusqu’à nos frontières les réfugiés que nous accueillons.
    Confucius à bien dit:
     » Si tu donnes un sac de riz à un homme, en Syrie, tu le nouris un jour.
    Si tu l’accueille en France, tu le nouris toute sa vie… »
    ( il à oubliè de dire: et à la fin. Il te bouffe…)

  4. Juju

    Comme l’a dit Donald Trump :

    « Poutine, est un homme brillant, avec qui il faut bien s’entendre. »

    Puisse ces deux hommes marcher mains dans la mains pour rétablir la paix dans le monde et sauver notre civilisation européenne et occidentale.

  5. yitro

    je ne suis pas russophile, mais je suis réaliste et j’essaie de comprendre pourquoi les médias et les politiciens occidentaux cachent ce qui se passe a ALEP:

    Les rebelles c’est a dire Al Nostra/ Sham et Al Qaida, théoriquement nos ennemis, font exactement comme les « Palestiniens » du fatha et du hamas, ils se cachent -eux et leurs munitions- derriere les civils, les hopitaux etc…
    Les Russes le savent bien car c’est la facon de procéder de tous les « combattants » musulmans.
    Les Occidentaux, islamophiles, rejettent meme l’idée qu’une telle abomination puisse etre pratiquée par leur chéris. Pour eux, plus important que la vérité des faits, c’est la panique et le risque de soupcon d’islamophobie qui les terrifie. Rien n’avance et on reste dans la confusion.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Exactement la réfléxion que je me faisais pendant l’émission de Pujadas avec Juppé qui évoquait ce point : « Oh ! Regardez les méchants Russes, ils bombardent les écoles ».

      Dans tous les livres des grands reporters au Moyen-Orient, il est expliqué que les djihadistes installent leurs dépôts de munitions, leurs casernes près des hôpitaux et des écoles.

      « Le camp occidental » a donc dû bombarder pas mal d’écoles et d’ hôpitaux , mais chut , ça c’est le camp du bien, celui de l’islam militant !

Comments are closed.