L’annulation du référendum d’Allex : le vrai visage de la dictature socialiste


L’annulation du référendum d’Allex : le vrai visage de la dictature socialiste

Communiqué de Résistance républicaine et Riposte Laïque

 L’annulation du référendum d’Allex : le vrai visage de la dictature socialiste

 Plus le temps passe, plus les masques tombent. Ce qui se passe autour de la petite ville de la Drôme Allex illustre, mieux que de longs discours, les méthodes du ministre de l’Intérieur et de son préfet Spitz, dans ce département, mais aussi dans toute la France.

Bernard Cazeneuve, après sa huitième visité à Calais, a donné l’ordre à ses préfets, qu’il transforme en commissaires politiques socialistes, d’installer par tous les moyens possible, en contournant les maires, les 12.000 clandestins de « la jungle » et de la Région parisienne, qui ne sont présents sur le territoire français que par la soumission complice de ce régime.

Le 5 septembre, très arrogant, Bernard Spitz explique à la population que cette petite ville de 2.500 habitants devra accueillir, dans le château de Pargaud, pas moins de 90 clandestins, venus de la jungle de Calais. Il explique qu’il n’y a rien à discuter, et que c’est comme cela.

Sonné, la population se révolte, et exprime son mécontentement et son refus. Le maire, Gérard Crozier, voulant calmer les esprits, promet à sa population de la consulter par référendum, suscitant l’hostilité des élus de gauche et du Préfet.

Celui-ci, avec une morgue insupportable, commencera par imposer, une semaine avant la tenue du référendum, la présence de onze clandestins, s’arrangeant pour qu’il ait femmes et enfants, une image bien éloignée de la réalité de Calais.

Ne se contentant pas de ce premier camouflet infligé au maire et à sa population, il assignera, ensuite, le premier magistrat de la ville devant le tribunal administratif, qui osera, avec des arguments plus que discutables, déclarer illégal ce référendum. Le Préfet menaçant, suite à cette décision, le maire d’entrer dans l’illégalité s’il maintenait son initiative, Gérard Crozier a décidé, la mort dans l’âme, d’annuler la consultation populaire qui était prévue.

Comment mieux illustrer la véritable dictature socialiste qui se met en place, sous la houlette de ce gouvernement, avec les préfets dans le rôle d’exécutants des basses œuvres, contre des populations qui, dans leur immense majorité, comme on l’a vu à Forges-les-Bains, refusent l’invasion migratoire que ce régime veut leur imposer avec la complicité des maires de gauche et des associations immigrationnistes gavées de subventions.

Demain, à Louveciennes, une semaine après Versailles, par milliers, les franciliens manifesteront contre la politique criminelle de ce gouvernement. Dans la semaine qui vient, dans le cadre de la Quinzaine « Sauvons notre pays » que nous avons impulsée, des manifestations et initiatives militantes se dérouleront à Bordeaux, Calais, Cahors, Pontivy, et se termineront pas une grande manifestation de rue, à Montpellier, à l’appel de la Ligue du Midi, avec notamment le Général Piquemal et l’écrivain Renaud Camus.

Le vrai peuple, ce sont ces Français qui refusent le coup d’Etat migratoire et le putsch de Cazeneuve et ses préfets.

Le vrai démocrate, c’est Viktor Orban, qualifié de populiste d’extrême droite par la caste politico-médiatique, qui consultera demain sa population, sur la répartition des clandestins que l’Union européenne veut imposer aux 27 pays de l’Union européenne.

A Budapest, on pourra voter, à Allex, cela est interdit.

La véritable dictature est en France, pas en Hongrie !

Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine et Pierre Cassen, Fondateur de Riposte laïque

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen et Christine Tasin

Organisateurs de l'Apéro saucisson-pinard (18 juin 2010) Organisateurs des Assises internationales contre l'islamisation de nos pays (18 décembre 2010) Organisateurs des Assises pour la Liberté d'expression (15 mars 2015). Auteurs de La Faute du Bobo Jocelyn, en 2011


15 thoughts on “L’annulation du référendum d’Allex : le vrai visage de la dictature socialiste

  1. AvatarRIXO

    Il est infiniment destructeur, symptomatique et révélateur de leur complicité avec les arabomusulmans qu’aucune des castes islamogauchistes (associée à toute notre jeunesse écologiste) ne s’indignent de l’invasion de Europe.

  2. AvatarUTR

    La présentation des derniers évenements et l’attitude des intervenants administratifs, nous laissent plutot à penser que nous sommes en présence de hauts fonctionnaires appliquant autoritairement les oukazes d’un certain gouvernement de Vichy , que de serviteurs d’un état en permanence soucieux de la préservation des libertés publiques

    Force est de constater que la différence entre les serviles valets d’un régime de triste mémoire ( rafle du vélodrome d’hivers contre les juifs) et les « prefets » nourris aux mamelles juteuses de la haute fonction publique , tend dangereusement à s’estomper , faisant s’effondrer nos derniéres illusions sur une démocratie à l’agonie !

    J’ai eu déjà l’occasion de pondre un commentaire sur la scandaleuse interdiction d’un référendum sur cette commune , et il me parait hallucinant qu’un maire puisse encourir une sanction pénale, pour une simple consultation ayant valeur de simple information publique !

    J’insiste ici sur la supériorité des libertés individuelles et publiques reconnues par la constitution sur la décision arbitraire de simples juges administratifs , de même qu’aucun arrêté prefectoral ne peut en droit contredire et supprimer une liberté fondamentale reconnue par la constitution

    En démocratie, il existe un principe essentiel de hiérarchie dans la force d’autorité des textes produits par la loi et par des services administratifs , faute de quoi je ne vois pas pourquoi demain , un quelconque préfet pourrait par exemple produire un arrêté décidant de l’incarcération d’un quidam, pour opposition à la politique gouvernementale ! Ne rions pas ! c’est exactement ce qui se passait dans le Moscou des années 30 et dans le 3°Reich !

    Donc cette décision administrative contredit évidemment la liberté fondamentale de ce maire , entendant prendre une initiative normale dans le cadre de ses fonctions officielles ,et je ne saurais trop lui recommander de prendre dés maintenant le service d’un avocat compétent et motivé pour ne pas baisser les bras contre cette mesure scandaleusement liberticide !

  3. AvatarLa révoltée

    Encore une fois de plus, la trahison de ce gouvernement de pourris. Ils savent pertinemment qu’ils ne vont pas gagner aux prochaines élections et ils persistent à mettre le pays dans une situation catastrophique que ce soit d’un point de vue économique, de mettre en péril la vie des français, et de sabrer définitivement leur avenir. Il ne faut pas s’indigner de l’invasion
    de notre pays par ces peuples qui n’ont pas forcément fuit la guerre mais simplement la combattre, ce sera notre seule chance de survivre.

  4. Avatarseveric2009

    LA DICTATURE ÉTATIQUE EST ENTRAIN DE SÉVIR,L’ETAT BAFOUE NOTRE CONSTITUTION,LE PEUPLE EST SEUL SOUVERAIN,LA RÉVOLTE GRONDE,NOUS AVONS LE DEVOIR ET LE DROIT DE RENVERSER CES DICTATEURS..!!

  5. Avatarencore et encore!

    je n’ en veux pas a ce « Spitz » pas trés …pointu et aux ordres comme tous les Préfets de France

    et qui ne sont que de simples exécutants des ordres de leur patron, le Ministre de l’ Intérieur

    c’est un good job!! un des meilleurs parmi cette faune nombreuse qualifiée de « haut fonctionnaires » nourri, logé,blanchi, servi,vehiculé,Madame et les lardons accompagnés par l’ un des trois chauffeurs de Maïtre soir au shopping, soit a l’ école…

    que voudriez vous qu il fît…?

    surtout ne répondez pas « qu il mourut !! » ce serait voler Pierre Corneille 😆

  6. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Rien n’empêche un groupe de locaux de lancer un référendum avec la carte d’électeur !

    1. AvatarJarczyk

      Le maire d’Allex aurait du démissionner, plutôt que se coucher devant la clique au pouvoir ou appeler tous ses concitoyens de la commune à un acte de résistance !
      Il n’est peut-être pas trop tard?!
      Steeve Briois et tant d’autres maires résistent eux avec les administrés (ees)

  7. AvatarGator

    Ils n’ont pas de plan « B » ? je me souviens qu’en Guyane les Mong avaient été reçus par des hommes armés et bien décidés. Les modalités de leur installation avaient pu être ensuite « négociées »…

  8. Avatardenise

    mais il faut savoir si ce référendum était illégal ?? je ne comprend pas ce maire n’avait pas un homme de loi sous la main …

  9. Alain BARNIERAlain BARNIER

    Annulation du référendum de la commune d’ALLEX :

    Le vrai visage de la dictature socialiste !

    Mais qui bafoue les articles de la constitution française et les lois de la république ?

    Mais qui se moque de la souveraineté suprême Française ?

    Je parle du peuple, je parle des français qui sont les « employeurs » mais dont les employés les arnaquent, en mentant et surtout en les trahissant…

    Surement pas le maire d’Allex, mais bien nos socialos collabos au pouvoir et leurs troupes de dégénérées NPA et Cie…

  10. Avatarali l'apostat

    C’est scandaleux et honteux ! Comment après tout les agressions, les stigmatisations et les intimidations des français par une racaille islamique d’origine afro-arabo-bédouine, ces collabos continuent d’importer et d’installer les futurs agresseurs des français? Il y a 57 pays musulmans dont la surface et les richesses dépassent celle de l’Europe, c’est a eux de les prendre en charge, a moins que c’est une question d’envahissement et l’islamisation de l’Europe.

Comments are closed.