Six-Fours sans migrants : coup de chapeau au député-Maire, aux conseillerx municipaux FN et Debout la France


Six-Fours sans migrants : coup de chapeau au député-Maire, aux conseillerx municipaux FN et Debout la France

Les choses avancent. Et notamment à Six-Fours (Var) :

En réponse à une proposition de motion « Six-Fours sans migrants » présentée par le conseiller municipal FN Frédéric Bocaletti suite à l’annonce par le ministère de l’intérieur de l’affectation de 1175 « migrants de la jungle de Calais » le député- maire de Six-Fours, Jean-Sébastien Vialatte (LR) a clairement annoncé, lors du conseil municipal du 26 septembre, que « la ville n’accueillera pas de migrants en situation irrégulière ni ne subventionnera pas les associations qui le font » Var- Matin du 28 septembre 2016), « en revanche j’accepte les chrétiens d’Orient » a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, à une question orale du conseiller « debout la France » Erick Tamburi sur la manière d’abattage pour la viande servie en restauration scolaire, le maire a annoncé que « la commune passera un avenant avec le prestataire qui lui fournit la viande. Celui-ci s’engagera à faire appel à des abattoirs pratiquant l’étourdisssement. Des contrôles seront réalisés »(Var-Matin idem).

Bravo aux conseillers FN et Debout la France pour leurs interventions ; très bien monsieur le député-maire pour vos engagements.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean Theron

Responsable PACA et vice-Président de Résistance républicaine


12 thoughts on “Six-Fours sans migrants : coup de chapeau au député-Maire, aux conseillerx municipaux FN et Debout la France

  1. Avatarjoke ka

    « la ville n’accueillera pas de migrants en situation irrégulière ni ne subventionnera pas les associations que le font » bravo, il n’y a que cet argument de »couper les robinets des subventions aux associations  » qui marche! …
    ah si les citoyens pouvaient avoir un regard et un droit de vote sur la manière dont sont dépensés nos impôts ,ils seraient bien mieux gérés et nous n’aurions peut-être pas une dette aussi abyssale!

  2. Avatarbruno

    enfin la FRANCE se réveille ça fait plaisir et c’est rassurant de voir de telles oppositions
    à l’invasion qui se profile lentement mais sûrement , BRAVO Monsieur le député maire et à son conseil municipal , j’espère de tout coeur que ce mouvement va prendre un essor national , malheureusement il y aura toujours des collabos avec ce gouvernement anti français , pro migrant , musulmans et islamiste .

  3. AvatarZachod

    Clair, net et précis. Des élus qui font leur boulot. Ca fait plaisir.

    Pour ce qui est de l’accueil des 1175 professeurs, architectes et chirurgiens en question, on devrait pouvoir les caser dans le parcs de l’Elysée et de Matignon, sans compter les innombrables appartements de fonction de la ville de Paris. Ils y seront très bien.

  4. AvatarPhilippe le Routier

    Je ne pense pas que les choses avancent…hélas…c’est électoral, rien de plus.

     » Jean-Sébastien Vialatte (LR) a clairement annoncé, lors du conseil municipal du 26 septembre, que « la ville n’accueillera pas de migrants en situation irrégulière ni ne subventionnera pas les associations qui le font »

    C’est beau comme un bébé dans son berceau ou un djihadiste dans son cercueil, mais… ça vient d’un député-maire LR, donc il faudrait pour avoir la vérité mettre ensemble ce qu’il dit et ce qu’il pense.

    Je pense que ça donnerait à peu près ceci ;

     » la ville n’accueillera pas de migrants en situation irrégulière ni ne subventionnera pas les associations qui le font, en tout cas, pas avant que l’un de nos candidats n’ait gagné les présidentielles, car ce serait un suicide politique de le faire avant.  »

    C’est un « ripoublicain » ce monsieur Jean-Sébastien Vialatte, donc, un socialiste refusant de le dire, mais on a vu avec la politique de Sarko et de Chirac avant lui. En comparant les actuels « LR » au PS, on pourrait les passer d’un parti à l’autre, la greffe prendrait, il n’y aurait pas de rejet, ce sont les mêmes.

    D’où mon doute sur l’avancée des choses, ils se sont juste aperçu qu’ils ne pouvaient plus annoncer 300 000 immigrés supplémentaires chaque années…
    … Mais au pouvoir ils les feront entrer quand même !

    D’un coté c’est -mais provisoirement- une bonne chose qu’un député-maire LR soit forcé de faire des promesses venants de conseillers FN, mais d’un autre coté, c’est une catastrophe, car, combien de Francais vont se faire avoir et voter LR aux présidentielles justement parce qu’ils penseront que ce parti est devenu patriote alors qu’il est, et restera, pro-europe jusqu’au bout des ongles ?

    Attendez un peu avant d’applaudir, si Sarko l’opportuniste ou Ali Juppé devait gagner en 2017, six-four recevra son quota de clandestins 15 jours après !

    1. deniauddeniaud

      Ouais….j’ai bien peur que Philippe ait raison… Attention aux chants de sirènes des LR, leurs appels du pied aux électeurs du FN sont lourdingues mais risquent d’être efficaces ! dans l’esprit des moutons…ou des veaux.
      Alertons tout notre entourage à chaque occasion, avant les élections.

  5. AvatarXtemps

    Bravos! au maire, d’abords son peuple comme avec sa famille, les autres si les moyens le permet et s’ils sont respectueux, autrement dehors!.
    Nous sommes pas les obligés des autres, chez nous l’hospitalité çà se demande et ne s’impose pas.
    Le manque de référendum est un manque de respect du peuple.
    Le peuple n’est pas aux services des élus, ni à leurs bottes, c’est les élus qui doivent être aux services du peuple en démocratie.
    Les élus n’ont pas le droit d’imposer de force contre la volonté du peuple, référendum!, pas de dictature! en démocratie!.

  6. Avatarlucifer

    Ce doit être un leitmotiv à toutes les communes: pas de clandestins accueillis sans l’ aval de la population par REFERENDUM . Ou, nous sommes encore en démocratie ou non! si nous ne le sommes plus, il faut l’ annoncer. Dans ce cas le peuple se conduira comme dans les pays non démocratiques……..

  7. Avatarinconnue

    j’espère que la mairie tiendra ses promesses, habitante de Six Fours, si cela se réalise, j’approuve cette initiative, en souhaitant que tous les villes et communes de France agissent de même

Comments are closed.