Referendum-migrants : Résistance républicaine était à Allex cet après-midi avec tracts et argumentaire


Referendum-migrants : Résistance républicaine était à Allex cet après-midi avec tracts et argumentaire

Un groupe d’une dizaine de militants de la Drôme a investi Allex cet après-midi pour distribuer le tract ( recto ci-dessus, verso ci-dessous ) ainsi que le tract « non à l’invasion migratoire ». Près de deux mille tracts ont ainsi été distribués, dans la rue, dans toutes les boîtes aux lettres…

capture-decran-2016-09-29-a-19-52-40

 

Si vous voulez télécharger le tract pour l’utiliser en l’adaptant pour d’autres endroits, vous pouvez le télécharger en PDF ici.

tract-allex

Nos dix militants ont reçu bon accueil des habitants ( seuls deux refus de prendre les tracts sur 4 heures de distribution) et sont rentrés enchantés de cette action effectuée dans le cadre de la quinzaine « Sauvons notre pays ». Des journalistes étaient présents, du Monde notamment, et également une journaliste de télé hongroise.

C’est dire l’importance du referendum et de la partie de bras de fer qui s’engage entre Holland-Valls-Cazeneuve représentés par le Préfet et le peuple de France. Or, Allex est le fer de lance de cette lutte, l’initiative du referendum donne enfin à nouveau la parole au peuple, et l’exemple de la cité drômoise pourrait faire tache d’huile. Les habitants réfléchissent et en veulent énormément au Préfet et à sa méthode agressive et arrogante, cela devrait aider des hésitants à voter contre l’accueil des migrants dimanche, malgré les pressions des bobos et autres bonnes âmes.

Naturellement les gauchistes ont décidé à la place des habitants d’Allex, des nuit-debout ont investi une tour  sur laquelle ils ont déployé une banderole « Allex village fraternel »… Sans commentaire.

Espérons que notre argumentaire aura aidé les habitants encore indécis à voter pour la protection des leurs, de leur village, de leur mode de vie, pour notre civilisation.

Encore un grand bravo et un immense merci pour nos militants qui ont arpenté les rues d’Allex et sont rentrés avec mal aux pieds…  Ils se préparent pour aller à Privas demain, mais ils seront moins fatigués. Le préfet a interdit la manifestation prévue, n’autorisant qu’un rassemblement à 15 h devant la Préfecture… Il paraît que des gauchos avaient annoncé une contre-manifestation… Comme d’habitude les milices du pouvoir permettent à celui-ci d’interdire la parole des patriotes. Lamentable.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Referendum-migrants : Résistance républicaine était à Allex cet après-midi avec tracts et argumentaire

  1. AvatarAlexcendre 62

    Il est évident que celui qui galère pour élever sa famille et joindre les deux bouts ne soit pas pris de vertiges face a tant de générosité soudaines envers des inconnus auquel on a collé l’étiquette de réfugiés de façon un peu rapide sans se poser d’autres questions . Notre classe politique me semble coupable de ne pas se poser plus de question sur ce mouvement et on ne m’enlèvera pas de l’esprit que ce mouvement n’est pas provoqué et organisé par des forces et des intelligences qui nous dépassent . Il est donc plus que légitime et normal que les peuples subissant se posent des questions questions que les politiques refusent de répondre , là où est la désinvolture de nos élus , là est où nous avons mal pour notre avenir .

  2. MaximeMaxime

    Bravo à tous. Les moyens d’action sont restreints sur internet au contraire, puisque les médias régionaux, pour un grand nombre, censurent sur facebook notamment en supprimant les commentaires qui ne vont pas dans le sens du pouvoir qui subventionne, alors même que les propos ne dépassent pas les limites de la liberté d’expression. Le débat est largement biaisé. Dommage car ce pourrait être un moyen d’action plus sûr que d’aller sur le terrain, moins coûteux en termes de sécurité aussi. Dissymétrie des armes… Prochaine opération, trucage des élections ? Il y a de quoi se poser des questions….

  3. AvatarMarc

    Bravo, il est clair qu’a Allex et ailleurs, malgré la propagande, les gens ne veulent pas de la racaille clandestine.

    Il parait que « la justice » (sans précision) a interdit le referendum du 2 octobre.

    Si c’est le cas, je crois qu’il ne reste que la confrontation comme solution.

    L’état socialiste est faible et recule toujours devant la violence (cités, gens du voyage, fascistes bolchviques, etc..).

    En Allemagne et ailleurs, les gens brûlent les centres d’accueils, Dresde, ils brûlent mème les mosquées.

    Les gens feront ce qu’ils veulent, en général les français n’ont pas le courage de ce genre d’action mais quand le dialogue est ignoré par la dictature, il ne reste que la force, comme en Corse.

    Quand notre survie est en jeu, c’est eux ou nous.

Comments are closed.