Huit musulmans sur dix estiment que les enfants devraient pouvoir manger halal à l’école


Huit musulmans sur dix estiment que les enfants devraient pouvoir manger halal à l’école

Une enquête intéressante de la part d’un journal de gauche datant du mardi 20 Septembre 2016 .

Musulmans en France : l’enquête qui dévoile tout, enfin !

Une étude menée par l’IFOP et l’Institut Montaigne sur les choix des Français de confession musulmane confirme une religiosité dominante. 65% des sondés sont favorables au voile. Pour 28% – les plus jeunes – la charia prime sur les lois de la République. 

On a toujours raison d’enquêter. Ce qui est tu, celé, scellé, cacheté, caché, n’en grossit pas moins dans les divers placards où on a tenté de planquer le dossier. Avec celui de l’islam – islam en France ou islam de France – les planques ont abondé. Jusqu’à ce que les djihadistes viennent nous fusiller, nous exploser, nous écraser, nous égorger, toute allusion à un éventuel début d’ébauche de commencement de radicalisation d’une frange de minoritaires était rigoureusement interdite.

Journalistes, politiques, démographes s’évertuaient depuis plus de vingt ans à nous prouver que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes islamiquement intégré. Pour avoir suivi cette affaire depuis les années 1995 – date des premiers attentats à Paris et de l’horreur djihadiste en Algérie – et avoir commis à l’époque un essai sur L’islam et la République , sous-titré « des musulmans de France contre l’intégrisme » (Belfond), je témoigne que tout a été fait avec l’islam (de France, en France, etc…) comme avec un éléphant à la cave. Les « bons » démographes ( Hervé Le Bras) anathémisaient les « méchants », au nombre desquels l’intrépide Michèle Tribalat qui osait réclamer des données et s’inquiétait du ralentissement des unions mixtes, l’amour ayant été longtemps le plus joli dénominateur républicain commun, toutes origines confondues, sous notre voluptueux ciel français. Mais non : il ne fallait pas dire, pas montrer, pas réfléchir, pas enquêter donc. De ce chuuuu..t découle notre chute.

De ce chuuuu..t découle notre chute.L’institut Montaigne rompt aujourd’hui le silence, porté par les circonstances. L’étude commandée à l’IFOP et publiée par le Journal du Dimanche confirme les craintes qu’il ne fallait surtout pas, hier encore – peut-être toujours aujourd’hui au puissant royaume des sociologues – formuler au grand jour sous peine d’être assigné à résidence dans une hideuse délinquance politico-morale.

Sur un échantillon représentatif de la population concernée, 46% se disent « totalement sécularisés » mais dans une version légèrement réécrite : « ils ne renient pas pour autant leur religion, souvent identifiée au halal et ont une pratique religieuse nettement plus régulière que la moyenne nationale ». En fonction de quoi, « huit musulmans sur dix estiment que les enfants devraient pouvoir manger halal à l’école » commente le Monde. 65% se disent favorables au voile (donc on voyait bien ce qu’on voyait dans les rues, les bus, les métros, les facs, nonobstant ceux qui disaient ne rien voir, ou en tous cas pas chez eux, pas dans leur rue, leur métro, etc…) mais sans forcément le porter : 35% s’encapuchonnent tout de même, et demain, combien ?

Un « deuxième groupe », selon la méthodologie suivie, est catalogué comme laïque…tout en soutenant l’expression de la religion au travail. Avec les cinq prières au bureau, bienvenue dans le monde merveilleux de la laïcité branchée. Ces républicains coraniquement compatibles ont sans surprise « largement adopté la norme halal comme définition de l’être musulman ». Cher Abdennour Bidar et autres intellectuels qui cherchez le bout du tunnel, la sortie n’est pas pour demain.

28% – les plus jeunes – dans une logique sécessionnisteVenons-en maintenant au pire (attendu que le Monde et une floppée d’autres commentateurs, à l’exception d’Elisabeth Lévy dans Causeur qui sonne le tocsin depuis un bout de temps, présentent tout le reste comme le meilleur), c’est à dire le troisième groupe. Ces 28% de Français musulmans – c’est nous qui écrivons Français musulmans bien qu’ils mettent, eux, musulmans avant Français – contestent ouvertement la laïcité. Compte tenu de leurs réponses – en faveur du niqab, mettant la charia au dessus des lois du pays – le rapport de l’Institut souligne que ces jeunes musulmans – 10% de leur classe d’âge – sont « clairement opposés aux valeurs de la République » et s’inscrivent dans une logique « sécessionniste ». Autrement dit, en confrontation directe avec les valeurs du pays qui est le leur. La prochaine étude portera-t-elle sur leur passage au salafisme – on doit nager dedans, à mon avis – et au djihadisme ?

C’est Hakim El Karoui qui signe le commentaire de l’enquête. Répétons qu’il fallait enquêter. A Marianne, nous l’avons déjà fait souvent, mais pas si globalement, et souvent nous avons été dénoncés pour déviationnisme réactionnaire par les habituels molosses du politico-islamo-gauchisto-correct. Remercions donc les investigateurs de l’IFOP-Montaigne. Mais jusqu’à un certain point. Car les conclusions d’El Karoui sont proprement aberrantes. Pour désamorcer la bombe – elle est là, hein, tout le monde est d’accord, maintenant ? – il préconise l’enseignement de l’arabe à l’école « pour éviter aux parents d’envoyer leurs enfants dans les écoles coraniques ». Autrement dit, désintégrons toujours plus pour faire mine d’intégrer, éloignons toujours davantage de la langue commune pour faire semblant de s’en rapprocher.

Comme si les enquêteurs eux-mêmes n’avaient rien compris à leur enquête.

http://www.marianne.net/musulmans-france-enquete-qui-devoile-enfin-100245908.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Huit musulmans sur dix estiment que les enfants devraient pouvoir manger halal à l’école

  1. Celtillos

    le hallal ne devrait même pas exister en France, vu que le mode d’abattage est illégal en raison du non étourdissement des victimes.
    donc si ces attardés de l’évolution veulent bouffer a leur mode ils n’ont qu’a aller le faire dans des pays non civilisés….
    la France est un pays civilisé et évoluer, un pays ou l’on (en théorie) respecte les animaux même si on les manges…
    la loi doit être appliquée sans faiblesse ni dérogation a ce sujet, en acceptant ce genre de barbarie notre pays régresse lamentablement au niveau de ces sauvages!

  2. robertr

    toute revendication (religieuse ou à connotation religieuse) sont des attaques contre nôtres nations, toutes les tentative de désamorçages ne servirons à rien ,il revendiqueront encore plus et toujours plus ,jusqu’à que nous cédions , la seule et unique réponse la fermeté , mais pour cella ne comptons pas sur les politiques quel qu’ils soit .

  3. RIXO

    Très belle analyse de Nestor.
    Ceci confirme nos craintes d’Angleterrisation de la France. D’ailleurs, l’irlandation est en
    marche. AU SECOURS !

  4. xrayzoulou

    Où s’enroule-t-on ? Mais où sommes-nous ? En France ou en Arabie ?
    – Pas de hallal chez nous ! Tuons les bêtes avec humanité !!!
    – Pas de linceul !
    – Pas d’arabisation !
    – Pas de mariage mixte
    – Tout ce monde qui veut nous envahir doit être renvoyé IMMEDIATEMENT en Arabie !
    Il faut supprimer le droit du sol à la naissance (moi je ne l’ai pas).

    1. BROQUIN

      Nous sommes de moins en moins dans notre pays grâce aux bobos socialos qui nous vendent à l’islam , aidés par la presse et nos artistes engagés!

  5. encore et encore!

    ils n’ ont qu a chanter la Makhnovtchina avant de se régaler de boudin, de chippos,de filet mignon…le tout accompagné de tartines de saindoux!!

    il parait que ça hallalise immédiatement tout ce qui est Hallouf…

  6. Christian Jour

    Oui mais dans leur pays. En France on ne mange pas halal. Si ils ne sont pas content qu’ils se tirent, c’est pas moi qui vais les regretter.

  7. ali l'apostat

    Voilà qui est dit! 8 muzz sur 10 dans une république laïque aiment manger halal, les 20% qui reste peuvent changés de camp à tout moment. Ils veulent aussi la charria en France l’arabe à l’école, construction d’écoles coranique, beaucoup de siège du parti du pédophile (c.a.d mosquées).
    Quand on tend une main à un muzz, il prend la bras!
    C’est des lâches,et les collabos qui leurs ont accordé des facilités de conquête sont des traitres.
    Enfin, pourquoi ces muzz ne retournent pas chez eux pour vivre en harmonie avec leurs merde.

  8. Moustache et trotinette

    Je suis d’accord, mais…
    DANS L UN DES PAYS QU ILS ONT DEJA COLONISES ET REDUITS A LEUR DEBILITE DE L AGE DES CAVERNES.

  9. Charles Martel

    Le pire c’est qu’il vont y arriver ces bâtards avec la complicité nauséabondes de nos élus qui se défroquent devant ces satanés musulmans. Petit exemple véridique : dans l’école primaire et maternelle (publique) de mon village on sert, bien entendu, des repas de substitutions pour les mahométans, bien sûr faut savoir vivre ensemble nous dira-t-on. Par contre une mère française dont l’enfant est allergique a demandé si on ne pouvait pas servir à son enfant des repas de substitution ne contenant pas les allergènes auxquels il était sensible; la réponse de la mairie a été une fin de non recevoir.. Donc on est disposé à se soumettre aux exigences confessionnelles des musulmans mais totalement inflexible quand une mère française demande un repas de substitution pour une raison médicale avérée…C’est pas beau ça???

    1. Del93

      Pourquoi pas demander à un journaliste de faire une interview de cette maman ou le maire refuse de faire le nécessaire pour son fils

  10. Christian Jour

    @ charles Martel.
    Bein c’est qu’elle n’est pas arabe la mère Française, sinon elle aurait eu gain de cause. Mais il faut savoir que c’est les musuls qui comptent, pas les Français. Le traître bénêt 1 ier a dit « le changement c’est maintenant », mais il c’était gardé de dire que c’était le changement de peuple qu’il voulait faire. Donc cette mère de famille Française n’a aucune chance fasse à ces putes de socialos lécheur de babouches.

    1. Charles Martel

      Oui Christian Jour il est très probable que si la mère avait été arabe ou noire le maire se serait couché et lui aurait donné satisfaction. .. Très mauvais d’être un français de souche en France par les temps qui courent..

  11. Antoine Daccache.

    Même si ce pays développé accepte d’accueillir des migrants de l’Afrique , de l’Asie et du moyen Orient (la plupart des hommes) cela ne veut pas dire que ces migrants auront le droit de changer l’identité de ce beau pays et construire des mosquées par-ci, par là afin d’islamiser le peuple français en imposant sur eux la langue arabe et le Coran . (Juste je vous préviens , vous les islamistes , vous n’allez jamais gagner votre guerre chez nous ) si vous continuer a ne pas respecter notre peuple , nos habitudes , nos traditions , si vous n’allez pas changer de comportement , vous allez regretter beaucoup car votre fin sera chez nous .

  12. Del93

    RÉSISTER RÉSISTANCE ORGANISONS NOUS-MÊMES
    refus du halal cherchez les abattoirs qui pratiquent l’abattage sans étourdissement et manifestons devant l’abattoir

Comments are closed.