Corse : Hicham Merzouki , un ex-braqueur tué à l’arme de chasse ; opération « la valise ou le cercueil » ?


Corse : Hicham Merzouki , un ex-braqueur tué à l’arme de chasse ; opération « la valise ou le cercueil » ?

Suite de l’affaire de Sisko ? Les Corses auraient-ils commencé l’épuration?

La valise ou le cercueil, ça a commencé en Corse ?

Les malfrats musulmans ont-ils suivi,  vont-ils suivre les délinquants de Sosko ?

En tout cas, si Hicham Merzouki n’était pas dans le collimateur de la police ces derniers temps c’est sans doute qu’elle était mal renseignée, tandis que quelques patriotes corses devaient veiller au grain…

 

Un trentenaire tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio

Il est la douzième victime d‘homicide de l’année. Dans la nuit de jeudi à vendredi, Hicham Merzouki est tombé sous les tirs de fusil d’assaut.

Connu des services de police et de justice, le Morianais de 35 ans avait été condamné en 2005 pour des faits de braquage à Grasse mais n’était pas particulièrement dans le collimateur de la police ces derniers temps.

Il est 23 heures et des poussières lorsque le véhicule d’Hicham Merzouki est pris pour cible par un tir en rafale effectué avec un fusil d’assaut, selon les premières constatations.

Encore vivant à l’arrivée des secours

La zone d’agression se situe à la hauteur de l’embranchement de l’ancien centre de vacances E Cardelline sur la commune de Santa-Maria Poghju. 

Un tronçon de route parfaitement éclairé, en pleine ligne droite, et une circulation assez calme à cette heure déjà avancée de la soirée.

Les nombreux impacts dans le pare-brise de la voiture, les douilles ramassées par les techniciens de la police judiciaire témoignent de la détermination des tueurs.


[…] lire l’intégralité de cet article dans Corse-Matin du 24 septembre

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Secrétaire de Résistance républicaine, membre du Directoire et Responsable de la Corse


23 thoughts on “Corse : Hicham Merzouki , un ex-braqueur tué à l’arme de chasse ; opération « la valise ou le cercueil » ?

  1. Avatarseveric2009

    ha..!!ça, »VOUS ALLEZ L’AVOIR DANS LA GUEULE »LA VALISE OU LE CERCUEIL »comme en 1962 en ALGÉRIE,RAPPELEZ-VOUS »LA VALISE,OU LE CERCUEIL »..!! et pas qu’en CORSE,PARTOUT EN FRANCE..!!

  2. AvatarPolge

    Les clubs de tit a armes à feu ont une longue liste d’attente . On va a la catastrophe dans ce pays comme du temps de la resistance. La Corse fut le premier département a se libérer des Nazis. Alors gaffe !!??

  3. AvatarChristian Jour

    Voilà la solution pour éliminer les raclures qui parasitent notre belle France.
    Bravo les Corses vous montrez l’exemple.

  4. SarisseSarisse

    C’est curieux mais les mafieux locaux, même si ce sont des malfrats, sont souvent très patriotes, qu’ils soit nationalistes ou pro continentaux, ce qui est souvent lié à la culture méditerranéenne et insulaires de ces îles de cultures « italienne » que sont la Sicile, la Sardaigne et la Corse.
    Le parrain Lucky Luciano a permis la destruction des forces fascistes de Mussolini (ou ce qui en restait)et allemandes lors de l’arrivée des Alliés.
    Pour ne pas se salir les mains, les états eurent souvent recours à des barbouzes et des mafieux.
    Ça me rappeler un film avec Schwarzenegger ou il s’allie avec des mafieux locaux patriotes pour éliminer de méchants terroristes.
    Parfois je me dis que certains clans corses se disent : ce n ‘est pas ces « arabi » qui vont nous prendre notre boulot quand même !

  5. AvatarDorylée

    Une merde de moins, bon débarras !
    J’apprends accessoirement qu’en Corse, on chasse au fusil d’assaut. Pour faire du pâté de merle, il vaut mieux viser la tête sinon il ne te reste que les 2 pattes et les plumes !

  6. AvatarEqualiser

    fusil d’assault…moui…tir en rafale , alors là, c’est autre chose. Pour la petite histoire, les armes automatiques (qui tirent en rafale donc) sont réservées aux forces de l’ordre, à l’armée, (armes de catégorie A) et accessoirement au grand banditisme ou au terrorisme, dispensés d’autorisation préfectorale. L’utilisation à la chasse, à part dans le sketch des inconnus…normalement…

  7. Claude LaurentClaude Laurent

    « …la police judiciaire témoignent de la détermination des tueurs. »

    Pourquoi « des tueurs » ? La police sait-elle déjà qu’ils étaient plusieurs ?

Comments are closed.