Les femmes djihadistes se multiplient… Qui interdira aux femmes en hidjab d’approcher de nos écoles ?


Les femmes djihadistes se multiplient… Qui interdira aux femmes en hidjab d’approcher de nos écoles ?

« La femme est l’avenir de l’homme . » (il faut prendre « homme » au sens générique)
Louis Aragon

Le grand poète des « yeux d’Elsa » pouvait-il se douter que « l’avenir du terrorisme », dans notre doux pays, où il faisait naguère si bon vivre, passerait par la folie de certaines femmes aux cerveaux lavés par des dogmes nauséabonds ne prônant que la haine du « kouffar »…

Note de Christine Tasin

Les femmes sont de plus en plus nombreuses… à revenir de Syrie notamment. 59 femmes sur 280, presque un quart des mis en examen sont des femmes.

Il ne s’agit plus ici de savoir si il faut interdire le burkini, il faut interdire tout simplement que des femmes en tenues de Belphégor susceptibles de dissimuler une arme ou des explosifs s’approchent de nos écoles.

Ces incapables qui nous gouvernent et qui ne sont pas fichus de protéger nos gosses pourraient au moins faire ça et dire merde à ceux qui pleureront leur stigmatisation. L’Etat d’urgence ça sert pas à ça ?

Jihad: 59 femmes mises en examen, des profils parfois « très inquiétants »

La police lors d’une intervention à Boussy-Saint-Antoine après l’arrestation de jeunes femmes dans l’affaire de la voiture remplie de bonbonnes de gaz, le 8 septembre 2016La police lors d’une intervention à Boussy-Saint-Antoine après l’arrestation de jeunes femmes dans l’affaire de la voiture remplie de bonbonnes de gaz, le 8 septembre 2016
Cinquante-neuf femmes sont actuellement mises en examen dans des dossiers de filières jihadistes ou de projets d’attentats, dont des mineures aux « profils très inquiétants », à « l’origine de projets terroristes » aboutis, s’était inquiété la semaine dernière le procureur de la République de Paris François Molins.
L’arrestation de trois femmes dans l’Essonne jeudi, dont la plus jeune est âgée de 19 ans, a permis d’éviter un nouvel attentat en France, selon les autorités.
« Sur les derniers mois, nous observons une accélération des dossiers de jeunes filles mineures, avec des profils très inquiétants, des personnalités très dures. Elles sont parfois à l’origine de projets terroristes qui, sur le plan intellectuel, commencent à être très aboutis », avait expliqué le procureur, dans un entretien au Monde diffusé vendredi dernier.
Au total, 59 femmes ont été mises en examen pour des faits de terrorisme, sur un total de 280 mis en examen, avait-il ajouté. Des chiffres à relativiser, car 577 individus font aussi l’objet d’un mandat de recherche ou d’un mandat d’arrêt.
Sur les 59 femmes, 18 sont incarcérées. « Il y a une accélération des placements en détention. On a peut-être été trop scrupuleux au début en se disant que les femmes suivaient leur mari et se cantonnaient à des tâches ménagères en Syrie. Aujourd’hui, elles sont systématiquement interpellées à leur retour et placées en garde à vue », expliquait François Molins.
Plusieurs cas ont été révélés cet été, comme celui d’une adolescente de 16 ans originaire de Melun, mise en examen et écrouée alors qu’elle se disait prête à commettre un attentat sur la messagerie Telegram, ou celui d’une jeune radicalisée de 18 ans à Clermont-Ferrand, elle aussi écrouée à la mi-août après avoir posté des messages violents sur le même réseau.
« Les dernières affaires traitées par les services de renseignements impliquent des femmes très velléitaires et très actives sur les réseaux sociaux », affirme une source policière.
Pour le journaliste de Mediapart et auteur de « Femmes de jihadistes » (Fayard) Matthieu Suc, « il n’y a rien d’étonnant, cela suscite un émoi mais c’est notre regard d’Occidental qui est surpris ».
« On voit poindre depuis trois ans dans les écoutes téléphoniques et les dépositions, des femmes fortes souvent très jeunes, qui veulent devenir des actrices à part entière du jihad et prendre en main leur destinée », a-t-il affirmé à l’AFP.
En décembre dernier, l’EI avait salué un couple de musulmans qui avait ouvert le feu dans un centre de soins à San Bernardino en Californie, tuant 14 personnes, sans le revendiquer.
09/09/2016 15:57:09 – Paris (AFP) – © 2016 AFP

http://www.lepoint.fr/societe/jihad-59-femmes-mises-en-examen-des-profils-parfois-tres-inquietants-09-09-2016-2067269_23.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Les femmes djihadistes se multiplient… Qui interdira aux femmes en hidjab d’approcher de nos écoles ?

  1. Nico57

    Malheureusement on le sait tous il faudra attendre une attaque sur une école avant de pouvoir les dégager du cercle scolaire et encore un bon nombre de bisounours vont faire le coup du padamalgam fopastigmatiser etc etc… Et le pire c’est que c’est fortement envisageable comme attaque

  2. UTR

    Je souscris entiérement à ces conclusions inévitables . La radicalisation salafistes constituera une maladie éminemment contagieuse, et transformera hommes , enfants et surtout femmes en terrible idéologue exalté, capables des pires exactions

    Concernant les femmes , le danger se trouve effectivement aggravé, car la nature de leurs tenues vestimentaires permet de dissimuler bien des armes d’agression, et ce risque est d’autant plus élevé que la police , a reçu des consignes strictes de non intervention, et ceci malgré des infractions évidentes à la loi !

    Etant domicilié dans les pyrénées atlantiques ( pays basque ) j »ai récemment eu une conversation avec un ami policier municipal, ( dont je ne vais pas révéler l’identité ) qui m’assura que le controle de toute femme voilée , même en burqa ou niqab lui était interdit par la préfecture et le maire de la commune, ce qui constitue un péril colossal pour cette ville balnéaire, fréquentée par énormément de touristes en période estivale

    Soyons donc tous convaincus que les femmes salafistes, sont appelées à assumer un role moteur dans l’expansion de la violence et d’une terreur sanglante devant laquelle nos élus ont déjà baissé les bras , en leur qualité de trouillards clientélistes !

    1. ancienbelgedodo

      burqa ou niqab, c’est interdit par la loi en France ou non ???

      SI C’EST INTERDIT, C’EST AU NOM DU PEUPLE DONC, PEUPLE GAULOIS ET ÉBURON, OFFICIES ET AIDE TES POLICIERS ET GENDARMES MUSELÉS PAR CAZENEUVE & CO !!!!
      A POIL CES PROVOCATRICES !!!

  3. severic2009

    pas que de nos écoles,DE LA FRANCE , DE L’EUROPE , mais foutons tout ça dehors,c’est la seule et l’unique solution pour régler définitivement ce problème , mais pourquoi prendre des pincettes,ils sont islamo-musulmans,veulent le rester et nous imposer leur culture de retardés,mortifère,barbare,de destruction et d’esclavagisme,alors « DEHORS »ils veulent s’intégrer a la laïcité ils signent une charte de laïcité et ils la respectent,sinon »DEHORS »nous ne leurs devons »RIEN »ce serait plutôt « EUX »qui nous doivent de les avoir accueillis chez nous,leurs avoir permis d’évoluer et se développer dans notre société et de bénéficier de travail,de protections sociales,de sécurité,ils nous le rendent en nous égorgeant,nous écrabouillant et nous faisant sauter, »ALORS DEHORS ET VITE »..!!

  4. Lili

    Comment les empêcher d’approcher de nos écoles ??????
    Mais elles entrent dans nos écoles, la cour et le bâtiment !!!!!!!!!
    Oui, elles entrent voilées et sans aucun problème, il n’y a aucune protection ni pour les enfants ni pour le personnel, dont je fais partie ……;
    Connaissant leur peu de respect pour la vie humaine, même celles de leurs propres enfants sur qui elles peuvent attacher une ceinture d’explosifs pour l’amour de leur dieu-satan……..

  5. Alexcendre 62

    En dehors de toutes autres considérations il faut reconnaitre que ce type d’accoutrement est ou serait bien pratique pour dissimuler un combattant ou une combattante avec ses ustensiles de mort sous cette couche impressionnante de tissus . Nier cette possibilité et ne pas appliquer le principe de précaution relève de l’incompétence , de l’inconscience , et peut être même d’une certaine complicité de fait car ils ont tous la trouille de ces gens . Ils tournent tous la tête pour ne pas voire donc pour ne rien faire, espérons que dans un avenir plus ou moins proche nous n’ayons pas a regretter ou déplorer une défaillance a ce niveau et que des enfants (nos enfants ) ou d’autres innocents ne soient pas les prochaines victimes de cette barbarie d’importation .

  6. ancienbelgedodo

    cessez de pleurnicher et faite ce qu’il faut: leur arracher ces accoutrements adaptés à leurs beaux….déserts/sac poubelle, les brûler et tondre ces traîtres/ennemi(es) camouflées, le goudron et les plumes seraient trop amusant vu le sérieux de la situation… quoique !!!
    ON N’A PLUS RIEN À ATTENDRE DE CE GOUVERNEMENT ISLAMISÉ NI DES FORCES DE L’ORDRE INFILTRÉES « MUSLIMS » !!!!
    Á POIL LES ENNICABÉES !!!

  7. Philiberte

    je suis en train de réfléchir à porter ce genre de tenue: ça évite de se poser des questions sur le temps qu’il fait, les accessoires coordonnés, etc…!!!

Comments are closed.