Claude Goasguen : « Je m’excuse d’avoir utilisé le terme maghrébins »


Claude Goasguen : « Je m’excuse d’avoir utilisé le terme maghrébins »

Question préalable : »Avons-nous un problème avec la communauté asiatique en France ? »

Claude Goasguen : « Je m’excuse d’avoir utilisé le terme maghrébin »

Et cet imbécile de faire porter la responsabilité de l’échec de l’intégration (ne parlons même pas d’assimilation) à l’école française… Les politiques et l’islam, grands responsables de la situation actuelle ? Il n’en dit pas un mot. Jocrisse, va !

Trois questions au député-maire du 16e arrondissement qui a créé la polémique en estimant que la France avait « un problème avec les Maghrébins ».
PAR OLIVIER PÉROU

Claude Goasguen, député-maire du 16e arrondissement. Claude Goasguen, député-maire du 16e arrondissement. © SIPA/ NICOLAS MESSYASZ

Quelle mouche a piqué Claude Goasguen ? Invité mercredi soir de la chaîne LCP, le député-maire du 16e arrondissement a taclé « l’identité heureuse » prônée par Alain Juppé. Sceptique sur ce thème de campagne qu’il juge « centriste », il a ensuite estimé : « Nous avons un problème avec les Maghrébins incontestable. Cette affaire de la guerre d’Algérie a été très mal perçue par la communauté musulmane maghrébine de la 3e génération. » Tweetée, la sortie a créé un tollé sur les réseaux sociaux et été ensuite supprimée.
© Tweeter

Le Point.fr : Ce tweet a été très mal perçu, le regrettez-vous ?
Claude Goasguen : Les bonheurs du tweet simultané. C’est mon équipe qui l’a envoyé. Je le regrette, mais j’assume le fond de mon propos. Je tiens à m’excuser d’avoir utilisé le terme « maghrébins ». Des gens ont été blessés, et j’en suis navré. J’évoquais la jeunesse française issue de l’immigration qui a du mal à s’intégrer, je ne me tournais pas contre eux.
Sur le fond, vous maintenez vos propos ?
Évidemment. Au-delà de l’État islamique, on s’aperçoit que ce sont des jeunes Français, des jeunes femmes et de jeunes hommes, dont les parents ou les grands-parents furent immigrés, qui s’en vont en Syrie et en Irak ou qui commettent des attentats. C’est une réalité. Alors il faut s’interroger : qu’avons-nous raté ? Je suis frappé par le nombre de jeunes qui partent là-bas.
Vous parlez de jeunes Français qui n’ont rien vécu de la guerre d’Algérie. Estimez-vous que ceux qui partent rejoindre les rangs de Daech soient motivés par un conflit vieux de 54 ans ?
La 3e génération d’immigrés a toujours ce conflit en tête. Un conflit qui ne s’est pas apaisé en France. Mais c’est aussi la faute de la culture française, de l’école française qui n’a pas fait le boulot depuis autant d’années. On a raté le passage après la décolonisation. Et depuis, rien n’a été géré. Ou si mal. C’est le constat d’un échec profond des politiques, de droite comme de gauche, depuis la guerre d’Algérie.

http://www.lepoint.fr/politique/claude-goasguen-je-m-excuse-d-avoir-utilise-le-terme-maghrebins-15-09-2016-

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Claude Goasguen : « Je m’excuse d’avoir utilisé le terme maghrébins »

  1. Louvois

    Prenons un exemple simple : L’eau.
    Tout le monde sait que l’eau, au Maghreb, désaltère, irrigue, lave, etc.
    En aucun cas, elle ne peut noyer, inonder, etc.
    Quiconque en douterait ne serait qu’un raciste « maghrebophobe » et islamophobe !

    1. Renoir

      Il s’excuse parce qu’il est UMP, sarkozyste en plus et que la dhimmitude est son état naturel. Il a été biberonné à l’eau tiède, ça en a fait une lavette, pour continuer dans la voie (d’eau) ouverte par Louvois.

  2. BUTTERWORTH

    ce n est pas specifiquement un probleme francais mais europeen je ne vois pas ce que la suisse ou la suede et autres pays ont comme rapport avec la guerre d algerie memes problemes partout delinquance non integration islamisme video riots in sweden ect or nederland

  3. fanch

    Encore et toujours des excuses vous baisser votre pantalon , le jour où il vous faudra courir devant ces gentils maghrébins vous serez les premiers à vous faire entuber

  4. UTR

    Claude Goasguen avait eu par le passé l’occasion, de prendre certaines initiatives louables, mais aujourd’hui, c’est la chute dramatique dans les tréfonds d’une dhimmitude à laquelle , selon moi , la plupart des « ripoublikains » ne pourront tot ou tard échapper , si ce n’est quelques rescapés irréductibles de la stature d’un Henry Guaino ou d’un Patrick Buisson, dont on se demande franchement ce qu’ils font dans ce parti de …COUILLES MOLLES!

    De fait Claude Goasguen a t il à peine prononçé une vérité sévére mais exacte, qu’il se croit obligé immédiatement de revoir sa copie, faire machine arriére, terrorisé à l’idée que ces déclarations auraient pu « blesser certaines personnes »

    Claude Goasguen, semble ignorer qu’il est impossible de faire de la vraie politique sur la place publique , sans justement et nécéssairement à un moment donné d’offenser des adversaires en raison de l’immense préjudice qu’ils portent au camp que l’on défend

    Claude Goasguen si il avait été un authentique défenseur de la vérité objective, aurait du annoncé que la grande majorité des candicats au califat criminel, sont bel et bien des enfants d’immigrés maghrébiens, et qu’en plus leur radicalisation trouve sa source dans les sourates d’un ouvrage abominable , et non pas dans on ne sait quel « echec » illusoire des profs de l’éducation nationale !

    Ce politicard devenu minable , en vient donc à développer une invraisemblable culture de la culpabilisation à outrance, cherchant des arguments les plus fallacieux , n’importe ou son imagination fébrile s’acharne à découvrir des ressources illusoire !

    Nous constatons donc chez ce clown, l’existence d’une évolution mentale pathologique ( mais qui est partagée par bien d’autres ! ) le conduisant à se défaire de toute défense intellectuelle immunitaire, encore aggraver sa vulnérabilité morale , face à la terrible offensive blindée de la charia, qui bientot d’ici 10 ans , rougira les trottoirs de nos villes du sang de milliers de franchouillards de base et bien sur bizounours !

    Verrons nous encore ce cher Goasguen , encore incapable de prononcer une quelconque parole de reproche envers l’islam, patauger dans le sang des français fraichement égorgés, tout en cherchant encore obstinément à dédouaner les tueurs sur le pretexte d’un échec éducatif de la part de nos braves profs des écoles ,actuellement d’ailleurs terrorisés par leurs éleves issus de la « diversité  » ? La réponse à cette question me parait hélas bien …POSITIVE!

    Ainsi donc ce personnage falot , non chaland, affiche une fébrilité douloureuse de vieillard presque gateux , quand il faudrait au contraire faire preuve d’une audace impérieuse même de nature à provoquer des réactions courroucées d’islamo collabo appointés , et en cela il rejoint définitivement la cohorte des innombrables traitres , contribuant à la mort future de nos innocents enfants !

  5. pikachu

    Je suis Claude Goasguen depuis très longtemps, si le jeu politique l’a obligé à « arrondir les angles » sur ce coup, c’est globalement un politicien très courageux (un des rares) et qui a des principes (un des très rares).
    Il a dû mettre de l’eau dans son vin, c’est dommage, surtout que comme le rappelle Butterworth, cela n’a pas grand chose à voir avec la guerre d’Algérie. On constate en effet que ce problème d’intégration des maghrébins se retrouve dans d’autres pays d’Europe, étrangers à la guerre d’Algérie (voir aussi l’interview du roi Hassan II avec Anne Synclair).

  6. Lili

    Claude Goasguen va-t-il aussi s’excuser d’avoir déclaré : « L’imam de la mosquée de Bordeaux est très lié à Alain Juppé et est membre de l’UOIF »
    http://www.fdesouche.com/766611-claude-goasguen-lr-limam-de-la-mosquee-de-bordeaux-est-tres-lie-alain-juppe-et-est-membre-de-luoif
    Dans ce lien, la traitrise et la takhia sont clairement établies
    Dans cette vidéo, on entend clairement l’ignoble Tarek Oubrouh, grand ami d’Ali Juppé, tenir des propos anti-sémites pour insulter notamment Mustapha Kémal Ata TURK et appeler au Califat, en faire l’apologie….
    A suivre…

  7. durandurand

    Encore une couille molle ce goasguen, je ne mets pas de majuscule à des tafiolles, aucune constance dans ces propos, il n’a même pas le courage d’assumer ses dires sans faire machine arrière, et dire que des veaux de français vont encore voter pour l’herpés, pauvre de nous nous sommes vraiment mal barrés !

    1. Renoir

      Y aura toujours des cons irrécupérables qui voteront pour des salauds dhimmisés : notre défi, c’est qu’ils se retrouvent en minorité en mai 2017.

Comments are closed.