24 migrants à Bruniquel, là où fut tourné « Le Vieux fusil »…


24 migrants à Bruniquel, là où fut tourné « Le Vieux fusil »…

Ils vont mettre des envahisseurs à Bruniquel, au croisement du Tarn et Garonne, lieu emblématique où fut tourné Le vieux fusil de Robert Enrico avec ces acteurs sublimes que furent Romy Schneider et Philippe Noiret. C’est un petit bourg que je connais bien. 150 habitants au plus l’hiver. Ces grands penseurs ne se souviennent pas de la fin du film…

 

Note de Christine Tasin

Le compte-rendu putassier de la réunion ci-dessous n’étonnera personne. Laurent Benayoun ou la Voix de son maître…

Et le préfet d’oser parler de solidarité nationale… La solidarité nationale c’est envers les nôtres, pas envers des étrangers clandestins, tous hommes jeunes en état de se battre, qui ont abandonné leurs familles dans des pays soi-disant en guerre. Aucune solidarité, aucune pitié, aucune compassion. D’autant qu’ils n’ont pas vraiment l’air en grande souffrance, avec leur air conquérant, leurs smartphones, leurs revendications… Ceux qui sont en grande souffrance ce sont nos agriculteurs qui se suicident, nos sans-dents qui se lèvent tôt pour vivre avec un demi-smic, nos jeunes qui doivent rester jusqu’à 30 ans chez papa et maman faute d’emploi, faute de logement social (logement attribué de préférence aux familles étrangères, nombreuses… et à présent aux migrants).

A Bruniquel comme ailleurs, les migrants ne sont pas considérés pour ce qu’ils sont, à savoir des délinquants, et même pour certains des terroristes cachés, ni même comme des gens de passage, le temps que les choses changent ici ou là mais comme de futurs réfugiés, destinés à demeurer dans notre pays, à notre charge. Destinés à se mêler à la population pour l’islamiser. Pour nous faire disparaître.

 

Réfugiés : un centre qui réveille les peurs et les générosités

Plus de 150 personnes, dont une grande majorité de Bruniquelois, ont assisté, hier soir, à la réunion de présentation du centre d’accueil des migrants, qui pourrait ouvrir début octobre.

On a touché, hier soir, à Bruniquel, les peurs françaises. Et les élans d’humanisme aussi. L’annonce, la semaine dernière, de l’installation, sans doute début octobre, d’un centre d’accueil et d’orientation (CAO) de 24 réfugiés de la jungle de Calais, dans les locaux de l’ancienne gendarmerie de Bruniquel, ne pouvait que cristalliser les angoisses d’une société marquée par le terrorisme sur son sol. Les amalgames vont vite et une telle annonce, même avec le précédent bien géré de Saint-Antonin Noble Val (lire notre encadré) génère souvent des incompréhensions et des colères. Le préfet Besnard, qui avait convoqué cette réunion, avec ses collaborateurs et en présence du maire Michel Montet, ne s’est pas défilé, en introduisant le débat : «La solidarité nationale doit jouer, a expliqué Pierre Besnard. Ce centre fonctionnera pendant trois mois avec le budget de l’Etat et avec des encadrants. Les réfugiés, qui ont quitté leur pays, et sont en grande souffrance, ne seront pas livrés à eux-mêmes». L’UDAF assurera la gestion du CAO, et les réfugiés, dont on ne connaît pas encore l’identité, recevront des cours de français et seront aidés à faire leurs démarches de demandeurs d’asile : «Ils n’ont pas vocation à rester à Bruniquel», a martelé le préfet. Les explications des autorités passées, les 150 personnes dans la salle ont été invitées à s’exprimer. Si les propos furent parfois vifs, le débat a pu s’instaurer. Sans surprise, les opposants ont regretté qu’»on ne s’occupe pas des Français qui souffrent». Des voisins immédiats ont exigé des garanties de sécurité pour leurs enfants. Et un ancien militaire s’est demandé «si des personnes dangereuses, fichés S ou radicalisés» ne figureraient parmi les 24. Pierre Besnard a répliqué : «Ce sont des personnes qui ont souffert les premières du terrorisme qui seront à Bruniquel». Le ton est parfois monté et des personnes, qui ont la mémoire de l’Histoire, ont rappelé que Septfonds avait accueilli 16 000 réfugiés espagnols. Un parent d’élève, ému, a émis un souhait : «Il faut dépasser nos peurs. Je souhaite profiter ce qu’ils sont, les rencontrer. Ce sont juste des Humains !». «Prenez-les chez vous !», a lancé une dame à court d’arguments. Le préfet a lancé un appel «à la sérénité» avant que le débat ne se poursuivre, dehors, dans la chaleur d’un été décidément très chaud…


La Leçon de Saint-Antonin

L’exemple tout récent du CAO de Saint-Antonin a été développé, hier soir, les autorités. De décembre 2015 à avril 2016 aucune difficulté majeure n’a été signalée, grâce notamment à un «engagement des associations qui sont intervenues et qui continuent à se mobiliser dans le cadre de ce nouveau projet participant ainsi à l’effort de solidarité que la situation actuelle rend nécessaire». Anaïs Rondeau, animatrice qui a géré ce centre, rappelait hier soir que des migrants, repartis, reviennent de temps à temps à Saint-Antonin et sont accueillis à bras ouverts….

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pirlouit

Pirlouit, c'est un personnage de bande dessinée que je connais depuis l'enfance. Ce n'est point le preux chevalier qui s'appelle Johan qui m'intéresse, mais son acolyte sur une chèvre, Pirlouit. La chèvre et son petit troubadour ne payant pas de mine sont nos meilleures armes.


17 thoughts on “24 migrants à Bruniquel, là où fut tourné « Le Vieux fusil »…

  1. robertr

    migrant mon c…l !il sont en situation irrégulier sur le sol Français ,l’occupations,le financement de ses gens est une honte il y à assez de gens du peuple qui soufre dans notre propre pays ,( charité bien ordonné commence par soit même)l’état Français est complice de collusion avec l’ennemies !!!!!!!!!!!!

  2. encore et encore!

    ce texte-cri est particulièrement réaliste et émouvant!!

    des déchets a tous les sens du terme, abandonnant familles, enfants a cause de la guerre et venant faire du gras chez nous

    avec arrogance, insistance et ruses multiples

    la France, comme l’ Europe du reste est pour cette pourriture une pute dans tous les domaines

    habitués a obéir aux rafales de kalach, içi ,même des coups de baton seraient du miel pour eux

    tous jeunes, vigoureux,en excès de testostérone, guère habitués a faire taire leurs instinccts

    oui…armez les filles et les femmes…et les chèvres

    nouvelle proposition de la terreur musulmane:

    « Terrorisme. Trois mineurs arrêtés en une semaine en Île-de-France
    Attentat – Modifié le 15/09/2016 à 07:41 | Publié le 14/09/2016 à 17:43
    écouter »

    un quatrième ce matin

    saletés de mineurs

  3. OTOOSAN

    Ils ne sont plus en situation d’ immigrés « irréguliers » puisque cette notion vient de disparaitre du paysage français. Prochaine étape un nouveau décret CREMIEUX et vous avez n millions de nouveaux français patriotes et près à voter pour celui qui a assuré leur venue.

    1. encore et encore!

      Crémieux il t’ est resté en travers de la gorge ??

      avale une grosse gorgée d’ eau, ça descendra

      et un décret Laval ou Pétain ?? ça te plairait mieux ??

      Khoroto !!!

  4. Jean-Paul Saint-Marc

    Bruniquel, à l’origine du monde.
    Lieu où ont été découvertes les traces du feu le plus vieux du monde, déjà avec les néandertaliens…

  5. hathoriti

    Pirlouit, j’aime bien vos commentaires et j’aime beaucoup le petit frère-serviteur de Johann,mais j’avis oublié qu’il se déplaçait sur une chèvre ! Nous, on se déplacera sur des cochons…

  6. joke ka

    «Ils n’ont pas vocation à rester à Bruniquel», a martelé le préfet. » c’est toujours ce qu’on nous promet …il va leur pleuvoir des aides à gogo..des idiots utiles désoeuvrés pour s’occuper de ces » pauvres réfugiés » on va les nourrir, les soigner les éduquer..comme ces jeunes gens prêts à attenter aux vies de leurs bienfaiteurs …
    24 qui feront des petits…avec le regroupement familial, Bruniquel deviendra leur territoire…ce préfet est un traitre …

  7. pjp

    Petit village chargé d’histoires , personnes du village sympatique, vous allez devoir vous habituez avec de faux migrants venu de calais l’enfer. L’invasion de la France ainsi que la France dite profonde n’étant plus en reste. Au 1er TOUR votez Marine le Pen 2017. Il y a + de 6.000.000 de Français qui ont perdu leur job , environ 1.000 nouveau chaque jour depuis plusieurs années et cela est orchestré depuis les USA ainsi que notre remplacement par les faux migrants.Les executants du plan Sarkozyzy et le sociopathe Ho llande Toutes les infos vraie ne manquent pas sur « google » FORMATés reveillez vous ., il en va de nous tous , notre histoire, notre culture, notre France

  8. panzer

    Il y a été tourné ; « Le vieux fusil ».
    Depuis, toujours bien huilé je suppose… Et tourné vers ?
    Parce que 24 pour 150… Et ils sortent de la jungle ceux là de surcroît !
    Pas de mot ou plutôt si… Mais mieux vaut que je ne m’exprime !

  9. Claude LaurentClaude Laurent

    «La solidarité nationale doit jouer, a expliqué Pierre Besnard. Ce centre fonctionnera pendant trois mois avec le budget de l’Etat et avec des encadrants.

    1-Là le côté « NATIONAL » est mis en exergue, alors que nos décisions de nationaux sont combattues par Bruxelles. Rappelez-vous Viviane Reding :  » il n’y a plus de politiques intérieures nationales … »
    https://www.youtube.com/watch?v=RVg0nf1VJn4
    2-solidarité nationale…OU est la solidarité Britannique ?

Comments are closed.