La va-t-en-guerre Clinton s’excuse auprès des électeurs de Trump


La va-t-en-guerre Clinton s’excuse auprès des électeurs de Trump

Sous le feu des critiques, Hillary Clinton a présenté samedi ses excuses pour avoir qualifié les électeurs de Donald Trump de «pitoyables», une sortie qui a provoqué la colère du républicain et de son camp, fustigeant le mépris de l’ancienne Première dame.

La candidate démocrate à la Maison Blanche s’exprimait vendredi soir lors d’un événement de levée de fonds à New York. Ce genre de soirées qui sont généralement fermées à la presse. Cette fois, devant les caméras de télévision à l’occasion du «gala LGBT pour Hillary», l’ex-secrétaire d’Etat a ainsi dépeint, «en gros», 50% de l’électorat de l’homme d’affaires qu’elle affrontera le 8 novembre lors de la présidentielle. «Pour généraliser, en gros, vous pouvez placer la moitié des partisans de Trump dans ce que j’appelle le panier des pitoyables», a lancé l’ancienne chef de la diplomatie américaine sous les applaudissements de l’assistance. Avant de détailler. «Les racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes. À vous de choisir».

«La nuit dernière j’ai ‘généralisé en gros’, et ce n’est jamais une bonne idée. Je regrette avoir dit ‘la moitié’, c’était mal», a-t-elle reconnu samedi dans un communiqué face à la polémique nationale suscitée par ses propos. La veille, elle avait poursuivi son raisonnement, affirmant que plupart de ces soutiens de Donald Trump sont «incorrigibles, mais heureusement ils ne sont pas l’Amérique». Quant à la seconde moitié des électeurs du républicain, elle constitue «un panier rempli de personnes qui ont l’impression que le gouvernement les a laissées tomber, que l’économie les a laissées tomber, que personne ne s’intéresse à eux (…) et ils recherchent juste désespérément le changement». La droite américaine a tiré à boulets rouge sur Hillary Clinton, accusée de mépriser l’Américain moyen. Les militants républicains, l’organe du parti, ses responsables et surtout Donald Trump ont fustigé ses propos.

«Wow, Hillary Clinton a été TELLEMENT INSULTANTE envers mes supporteurs, des millions de personnes incroyables, qui travaillent dur. Je pense que cela va lui coûter cher dans les sondages!», a réagi Donald Trump dans un tweet samedi, à moins de deux mois de l’élection présidentielle. «Pile au moment où Hillary Clinton dit qu’elle va démarrer une campagne positive, elle fait tomber son masque et révèle son vrai mépris pour les Américains ordinaires», a abondé Jason Miller, un responsable de la campagne du milliardaire, dans un communiqué. […]

L’Essentiel




Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


11 thoughts on “La va-t-en-guerre Clinton s’excuse auprès des électeurs de Trump

  1. .templier.templier

    connasse de Clinton….
    je ne te vois pas presidente us,mais au cas ou tu y arriverai….
    va nettoyer la moquette et les draps des taches de sperme qu a pu laisser ici et la ton mari…
    je suis sure,j en suis certain qu il en reste encore…..
    allé a quatre pattes!!!!

  2. RIXO

    Les USA et les Russes nous serons ici nécessaires. Je serais si content que mes compatriotes Chinois participent à l’affaire.

  3. Mathilde

    D’après les médias américains, Killary aurait eu un malaise pendant la cérémonie du 11 septembre. Certains disent qu’elle se serait évanouie. Je me demande si elle tiendra le coup pendant les débats où elle devra affronter un Trump d’autant plus en forme qu’il la sait physiquement faible. Oh well, c’est de bonne guerre puisqu’elle persiste, même malade, à vouloir la présidence.

Comments are closed.