Donald Trump : « La France n’est plus la France » (vidéo)


Donald Trump : « La France n’est plus la France » (vidéo)

Donald Trump surnommé outre atlantique le Marine Le Pen américain a tout compris. Un million de touristes en moins dans Paris pour le premier semestre 2016 : continuons comme ça. Les immigrationnistes socialistes sont en train d’anéantir toute une civilisation.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


5 thoughts on “Donald Trump : « La France n’est plus la France » (vidéo)

  1. deniauddeniaud

    TRUMP dit la vérité toute simple, même si ça ne nous fait pas plaisir. Le FN , les pays de l’Est, une partie de l’Allemagne, Autriche, Suisse, la Russie, nos sites patriotes, nos campagnards qui ont le bon sens agricole près de chez eux, tous montrent la Vérité avec un grand V.
    A force, ça va se savoir et les choses vont changer. D’ailleurs ça commence à bouger…
    « cette journée m’appartient. » ( A.S.)
     » le coran, ce méchant livre … » ( A.S.)

  2. AvatarFanch

    Donald Trump a aussi dit qu’il renforcerait le contrôle des Français venant aux USA et les journaleux se sont bien sûr fait une joie de le proclamer .
    Je pense que Trump voulait parler des Français de papier, mais là pas de détail.

  3. AvatarChristian Jour

    Il a tout à fait raison, Donald Trump et si ça peut servir sa campagne c’est très bien. De toute Façon la France est la risée du monde, même des musuls qui sont pliés en quatre de voir notre gouvernement si naïf et si con.

  4. SarisseSarisse

    La Franc(h)e vérité , hélas.
    Il y avait une sorte de continuité entre Charles Martel et Charles de Gaulle et puis…vint la lente descente aux enfers .
    La victoire de Trump ne signifie pas que , cette fois-ci, une fois de plus , l’Amérique viendra à notre secours(intéressée, bien sûr), mais si elle a lieu, se sera une victoire idéologique qui fera du bien à la France comme au reste de l’Europe et à la Russie.
    Le conservatisme est aujourd’hui du côté de l’archi-corrompue Clinton , la victoire de Trump qui n’était peut-être pas forcément mon candidat préféré est nécessaire, vitale même.

Comments are closed.