Suède : un pédiatre se plaint des « réfugiés » « mineurs » ayant jusqu’à 40 ans


Suède : un pédiatre se plaint des « réfugiés » « mineurs » ayant jusqu’à 40 ans

Un pédiatre suédois suscite le débat après avoir dit que certains des réfugiés affirmant être des mineurs non accompagnés mentent sur leur âge. Il estime même que certains ont jusqu’à 40 ans.

« Il n’y a que quelques cas bien sûr, mais ils ont définitivement eu entre 30 et 40 ans », a déclaré le pédiatre Josef Milerad au tabloïd suédois Expressen.

Quelques 31.000 réfugiés [sic] demandeurs d’asile sont actuellement enregistrés auprès de l’Agence Suédoise pour la Migration en tant que mineurs non accompagnés. Mais selon Milerad, ce nombre est probablement plus élevé qu’il ne devrait l’être, puisqu’il allègue que certains de ces gens prétendent être beaucoup plus jeunes qu’ils ne le sont réellement afin de recevoir l’asile plus facilement.

Selon Milerad, les tests menés par les autorités suédoises pour vérifier l’âge réel d’un enfant sont naïfs et insuffisants, et il propose que les tests soient réalisés médicalement, y compris par l’usage de rayons X.

Milerad a dit qu’il a examiné plusieurs personnes que l’agence pour la migration a classé comme enfants, mais selon sa propre opinion professionnelle, presque 40 pourcents d’entre eux ont en réalité entre 20 et 25 ans, et certains ont même près de la quarantaine.

The local

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


9 thoughts on “Suède : un pédiatre se plaint des « réfugiés » « mineurs » ayant jusqu’à 40 ans

  1. Avatarlucifer

    S’il en était encore besoin, voici LA PREUVE que l’UE et l’ONU prennent les européens et nous en particulier pour des cons . Tout est bon pour arriver à leur fin : organiser l’invasion de l’Europe. Ne me dites pas que les politiques Français ne sont pas au courant. DONC CE SONT DES TRAITRES.

  2. pikachupikachu

    La déradicalisation pour ceux qui reviennent de Syrie, est en soi, un concept tout à fait incohérent. J’ai oublié le nom de celui qui en avait fait la démonstration. Il disait ceci :
    Si nous sommes en guerre, comme l’affirme notre gouvernement, alors les Français qui partent rejoindre Daech, l’ennemi, sont des traîtres. Ils doivent donc être traités comme tels à leur retour (et leur appliquer les lois de la guerre concernant le crime de trahison).
    Au lieu de quoi, nous mettons en place des cellules psychologiques à leur intention…
    Cherchez l’erreur !!!

  3. pikachupikachu

    ERRATA, mon précédent commentaire concernait l’article « L’arnaque de la déradicalisation » ( http://resistancerepublicaine.com/2016/09/07/larnaque-de-la-deradicalisation-la-structure-servait-au-gouvernement-a-faire-croire-quil-agissait/ )

  4. AvatarFallaci

    Ok, faut les mettre sous tutelle,
    Plus le droit d’aller et venir sans leur tuteur.
    Précaution élémentaire chez les mineurs pour leur éviter de se perdre en territoire inconnu, jusqu’aux résultats des rayons x.

  5. AvatarChristian Guislain

    Une simple radio du poignet, rapide et inoffensive, un coup d’œil sur l’atlas radiologique de Greulich & Pyle et on a une idée très précise de l’âge chronologique réel. Mais les bien-pensants s’élèvent contre ce type de contrôle; Trop efficace sans doute!

Comments are closed.