Pourquoi les appels de la communauté chinoise resteront vains


Pourquoi les appels de la communauté chinoise resteront vains

Les indignés aux abonnés absents. La vraie raison.

Pour réagir sur la tribune de G.W. Goldnadel (http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/15/31001-20160815ARTFIG00069-violence-anti-asiatique-o-sont-passes-les-antiracistes.php)
Il pose la question des associations antiracistes, étrangement très silencieuses (on pourrait même parler de « silence assourdissant ») devant le racisme dont les asiatiques sont victimes.
Ce silence, selon lui tient au fait que ces associations traquent l’homme occidental, l’oppresseur attitré dans leur schéma manichéen.
Dixit :
« Comprenez bien: les dénis oui-oui professionnels ne peuvent s’intéresser au racisme supposé-quand il n’est pas espéré- que lorsqu’il émane de l’homme occidental détesté. Le seul racisme qu’ils peuvent même concevoir dans leur esprit littéralement borné. Raison pourquoi, le racisme anti blanc ou anti-chrétien a été longtemps nié et l’antisémitisme violent d’origine islamique pendant des années, obstinément occulté. Il en sera donc de même pour ce racisme anti-asiatique très spécifique. »

Je pense, humblement, que G.W. Goldnadel se trompe en partie, sur ce coup. Je pense qu’avec l’exaspération de la communauté chinoise, c’est un autre enjeu, bien plus grand qui est concerné.
A partir des années 2000, l’antisémitisme a repris du poil de la bête en France, un antisémitisme d’origine musulmane, vigoureux, décomplexé.
Un collectif d’enseignants avait même écrit à ce sujet, « Les territoires perdus de la République », tirant la sonnette d’alarme au vu des comportements émergeants inquiétants : impossibilité d’enseigner la philosophie, la shoah, sexisme, antisémitisme.
Le rapport Obin de 2004 revenait sur ce phénomène inquiétant. Pendant ce temps des synagogues brûlaient, les actes antisémites augmentaient.
Quand ce nouveau phénomène passait la barrière de la censure, la réaction était classique : « tensions intercommunautaires » et « importation du conflit israélo-arabe en France ».
Ceci était d’autant plus injuste (vouloir faire croire qu’il s’agissait d’échauffourées entre Juifs et Arabes, avec torts partagés) que la situation n’était absolument pas symétrique : les Juifs n’allaient pas brûler de mosquées, ni faire de ratonnades.

La même grille de lecture a été appelée à la rescousse, après les évènements en Corse (agressions des pompiers à Noël, et incident de Siscu cet été).
Les médias ont ressorti ce même plat réchauffé de soi-disants « conflits inter-communautaires » en l’occurrence communauté corse contre communauté musulmane.

C’est là que le dernier épisode malheureux vient poser problème. L’assassinat de Zhang Chaolin est le grain de sable qui vient enrayer la machine.
Cet épisode qui met à jour les souffrances de nos concitoyens d’origine asiatique vient faire exploser cette grille de lecture de conflit inter-communautaires.
S’il y avait des conflits intercommunautaires, cela se verrait réparti de manière équitable. Juifs et Chinois par exemple, auraient dû s’écharper par exemple au sentier où ces deux communautés sont en concurrence.
Il n’y a jamais eu aucun trouble entre Chinois et Juifs (et je suis prêt à parier qu’il n’y en aura d’ailleurs jamais).
En fait, on se rend compte que dans tous les « conflits inter-communautaires » cités, la seule constante, c’est que la communauté musulmane en est partie prenante (pas dans sa globalité évidemment, mais par certains de ses membres).
On se rend compte aussi que c’est toujours de la communauté musulmane que cela démarre : en Corse, ça avait débuté avec un guet-apen pour les pompiers corses, puis une famille maghrébine privatisant une zone de plage.
Idem pour les agressions antisémites, toujours initiées par des Musulmans.

C’est là la véritable raison du silence des associations antiracistes. S’ils devaient condamner l’agression envers la communauté chinoise, alors ils devraient rappeler des faits très très dérangeants : la seule communauté dont sont issue les fauteurs de troubles aujourd’hui, c’est la communauté musulmane.

Même si elle est paisible dans sa majorité, c’est de son sein que viennent les problèmes : agressions envers les Juifs, les Corses ou les Chinois.
Quand on ajoute à cela le terrorisme que nous connaissons actuellement (tous les actes de terrorisme de ces dernières années sont des actes de terrorisme islamique), cela commence à être très inquiétant.

Parce que la conclusion première serait que non, l’islam n’est pas compatible avec la République.

Et cette conclusion est inacceptable : elle va à l’encontre des solutions proposées : organiser l’islam de France n’y changerait rien et supprimer tous les signes extérieurs religieux (grande croix ou kippa) n’y changerait rien non plus.
Le problème n’est pas une laïcité fatiguée, le problème vient de l’incompatibilité de l’islam, non seulement avec la République, mais avec tout ce qui n’est pas musulman.

C’est ce constat qu’il faut taire et c’est pour cela que les appels de la communauté chinoise resteront vains, comme l’ont été, pendant des années, les alarmes lancées par la communauté juive.
—–

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




16 thoughts on “Pourquoi les appels de la communauté chinoise resteront vains

  1. Avatarpirlouit

    il suffit de voir le clip de frederic chau pour comprendre.au passage ayant des origines chinoises et portant un prénom français .people.bfmtv.com/actualite-people/frederic-chau-se-mobilise-pour-denonce-le-racisme-anti-asiatique-1033338.html

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Exactement: j’étais cet après-midi chez un assureur.

      Il y avait deux dames chinoises qui prenaient une assurance pour leurs jeunes enfants.

      Elles leur avaient donné des prénoms français.

      Je pense que pour revenir dans l’optique de l’assimilation, il faut revenir aux statuts des années antérieures à 1970 et redéfinir une liste de prénoms obligatoires.

    2. Avatarpikachu

      Effectivement, le message de la communauté chinoise est totalement court-circuité : on voit même des hidjabées demander de la sécurité !!! Elles doivent se souffrir quotidiennement de l’insécurité et des exactions infligées par les Martiens, les indiens Dakota ou les Vikings. Quelle blague !

      Pauvres Asiatiques de France, votre voix aura été diluée dans une énième bouffonnerie de type « les Enfoirés font leur show pour le vivre-ensemble ».
      Avec Josiane Balasko, l’égérie des Sans-papiers et des squatters de l’Eglise Saint-Bernard.

      Triste manière de noyer le passion : « je vous ai entendus ».

  2. AvatarABEL

    PIKACHU, ! Permettez-moi de vous féliciter, de vous lire toute mon admiration pour votre analyse très pertinente ! En peu de mots, vous avez tout dit, à la perfection, sans parti pris ! Chapeau, et encore MERCI !
    En ce qui concerne la communauté chinoise, je pense qu’elle a déjà compris que le pouvoir ne fera rien ou très peu, pour les protéger ! C’est la raison je pense, pour laquelle elle a commencé à s’organiser pour se porter des secours mutuels en cas de besoin pressents ! Et on peut lui faire confiance, elle saura juguler très rapidement et de façon efficace ce racisme islamique ! Le gouvernement chinois suit ce genre de  » phénomène  » de près, et a déjà prévenu qu’il ne laissera pas ses ressortissants se faire tabasser sans réagir ! Avis à nos gouverrnants qui semblent avoir des oeillères quand des actes violents et insupportables sont le fait de Musulmans, même s’il est exclu de les mettre tous dans le même panier de crables !

  3. Avatarencore et encore!

    le grand rabbin de Strasbourg vient de lancer un trés gros pavé dans la mare

    le patron des « dernières nouvelles d’ Alsace » , un nommé Jung a refusé de le publier

    au prétexte de « discours agressif a l’ encontre de l’ Islam »

    Saperlipopette!! pour une fois qu un dignitaire religieux Français disait enfin ce que nous pensons tous…Dommage …

  4. JackJack

    « Le problème n’est pas une laïcité fatiguée, le problème vient de l’incompatibilité de l’islam, non seulement avec la République, mais avec tout ce qui n’est pas musulman. » 150% d’accord. Tout tient dans cette phrase. Tous ceux qui ne gardent pas leur tête dans le sable le savent. Merci Monsieur. Et pour ceux qui en doutent encore, achetez donc le dernier livre de Christine Tasin et René d’Armor : « Les assassions obéissent au Coran ».

    1. Avatarpikachu

      Jack,

      il n’y a eu, à ma connaissance, qu’une occurrence de « compatibilité » de l’Islam avec une autre idéologie, et c’était pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la collaboration établie Hadj Amin El Husseini (le Grand Mufti de Jérusalem) et Adolf Hitler.

      Cela a permis :
      1/ la création de la 13ème division Waffen-SS Handschar (13ème sur 38 que comportait l’armée allemande)
      2/ la mise en place de la solution finale, qui fut implémentée après la rencontre El Husseini – Hitler.

  5. AvatarBUTTERWORTH

    ARTICLE l inde une autre victime de l islam toujours d actualite pour l arabie saoudite et le pakistan ISLAM AUCUN CHANGEMENT DEPUIS 1400 ANS PARTOUT DANS LE MONDE ET EN EUROPE MEMES RESULTATS DELINQUANCE DE TOUTES FACONS VOLER VIOLER TUER UN NON MUSULMAN EST LEGAL POUR UN MUSULMAN NOTE DANS LE CORAN ET AUTRES SUJET TABOU HARAM EN FRANCE SUEDE ECT ECT

  6. Avatarjoseph P

    la communauté chinoise respecte nos lois nos coutumes et notre identité et ne pose aucun problème d’intégration et d’assimilation ! contrairement à une certaine communauté que je me garderai de traumatiser puisque c’est interdit !

  7. AvatarUTR

    De fait , l’évidence de la froideur de nos socialope envers ces cas d’humiliante agression ne peut que choquer profondément une communauté asiatique , mais non pas être un sujet d’étonnement profond .

    Les représentants de cette communauté ont encore la latitude pour s’en remettre aux services de l’ambassade de Chine, qui peut déléguer certains agents , en vue d’actions « ciblées « , sans en référrer aux autorités françaises , dont l’incurie leur interdit toute forme de protestation d’ingérence !

    Quand une communauté étrangére ne peut plus obtenir une quelconque protection de la part des autorités du lieu, il est normal qu’elle fasse appelle aux ressources de sa propre patrie !

  8. AvatarRoland l'Alsacien

    encore et encore! je vous répond,
    les dernières nouvelles d’ Alsace sont aux ordres des Socialistes voilà pourquoi ce brave Rabbin n’a put faire publier son article et ils l’ont fait a moi aussi dans le temps !!!
    il faudrez pour aider ce brave Rabbin publier son texte sur RR ,voir avec Christine

  9. Avatarchris83

    L’article est intéressant, et nous savons par l’auteur lui-même que ce n’est pas le journal qui ne l’a pas publié mais lui qui a demandé à ne pas le faire. Il me semble cependant que des pressions ont été exercées sur lui dans ce sens, il ressort de sa mise au point « qu’il n’était pas opportun de publier cet article dans le contexte actuel » ce qui veut dire : Nous n’allons pas désobliger les musulmans par votre prose!!! Et Monsieur le Rabbin a Obéit…

  10. AvatarNico57

    Ils ne sont pas assez racailles pas assez islamisés pour plaire à la gauche pourquoi seraient-ils protégés? Leurs appels seront entendu de Marine c’est là qu’ils devraient aller

  11. AvatarCastagnole

     » s’en remettre aux services de l’ambassade de Chine, qui peut déléguer certains agents , en vue d’actions « ciblées « , sans en référrer aux autorités françaises « …

    genre recycler un fou d’Allah encombrant en nems hallal 🙂 ?

Comments are closed.