Québec solidaire souhaite interdire les sacs en plastique partout au Québec. Pas nous !


Québec solidaire souhaite interdire les sacs en plastique partout au Québec. Pas nous !

Selon la Fondation Surfrider, 2,86 milliards de sacs plastique sont utilisés chaque année au Canada, soit une moyenne de 200 par personne.

La formation politique a lancé une pétition sur le site de l’Assemblée nationale afin que le gouvernement interdise la distribution des sacs en plastique à usage unique dans les commerces de la province.

Le député Manon Massé, qui a créé la pétition, explique avoir accepté de marrainer cette initiative à la demande de citoyens.

Hebergeur d'image

Selon Mme Massé, la transition vers un mode de vie plus écologique passe par un changement d’habitudes et l’interdiction des sacs en plastique, tout comme la consigne des bouteilles en plastique ou l’amélioration des transports en commun, fait partie de ces gestes qui peuvent être faits au quotidien afin de réduire la quantité de matières qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement et le recours au pétrole.

Reconnaissant que Québec solidaire n’a pas testé l’idée auprès des autres partis politiques, le député de Sainte-Marie–Saint-Jacques a toutefois souligné qu’à compter du 1er janvier 2018, presque la moitié de la population québécoise se verrait interdire l’utilisation des sacs en plastique avec l’adoption de cette mesure par les 82 villes de la Communauté métropolitaine de Montréal et que, une fois ce pas franchi, il serait facile d’appliquer l’interdiction partout dans la province.

Le public a jusqu’au 29 novembre pour signer la pétition de Québec solidaire.

Radio Canada

Note de Christine Tasin

Marre de cette dictature pseudo écolo à la noix. Ce sont les mêmes qui nous empoisonnent l’existence parce qu’on utiliserait trop d’eau, trop d’électricité, trop d’essence, trop de voitures…  pour mieux asservir les sans-dents pendant qu’ils oeuvrent pour la libre circulation des biens et des marchandises, qu’ils veulent nous imposer le boeuf du Brésil, les poules de Thaïlande, les pommes de terre et le plombier de Pologne…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


14 thoughts on “Québec solidaire souhaite interdire les sacs en plastique partout au Québec. Pas nous !

  1. Avatarpier

    et filer des capotes et des pilules aux Africains
    supprimer les avions aux politiques
    voilà des sources de pollutions

  2. Avatarpatriote

    Je ne soutiens absolument pas les soi disant écolos , j’ai eu même pas mal de démêlées avec eux mais néanmoins je reconnais que ces sacs plastiques sont un gros problème , non loin de chez moi se situe une des plus grandes décharges d’Europe et les jours de grand vent ce sont des millions de sacs plastique qui se dispersent dans la nature et ces sacs mettent des siècles a se désintégrer mais ne disparaisse pas pour autant , cela devient des particules de plastique qui se mélangent a la terre , d’ailleurs la plupart des plages contiennent dans leur sable ces particules et on en trouve même dans les coquillages et la chair des poissons , bien sûr d’autres sacs beaucoup plus visibles polluent nos plages et même nos rues et sont a éliminer eux aussi et cela au plus vite .

  3. AvatarXtemps

    Vous avez raison Madame Tasin, si au moins ces partis pouvaient demander notre avis sur les décisions qu’ils prennent par référendum, comme le recommande la démocratie.
    Toujours imposer par la force leurs décisions et nous les peuples européens toujours les dindons de la farce.
    Et aujourd’hui, c’est encore nous pour notre avenir que nous devons encore disparaître pour les autres et les derniers servi après les autres dans nos propres pays, juste pour le bon plaisir de ces messieurs dames les politiques.
    Marre! de ces dictateurs.

  4. AvatarJ

    Ben, d’un autre côté, il y a une entreprise en France qui a développé le sac biodégradable en fécule de pomme de terre, ou un truc comme ça. résistant et écologique. Alors s’ils remplacent les sacs plastiques par ceux-là, ça ferait marcher une entreprise française et réduirait les accumulations de déchets dans les océans.
    Cela dit, j’ai cru que le titre de l’article était un double sens : je croyais que le Québec voulait interdire les burka et niqab (représentés par le sac plastique) alors qu’en France, on refuse de verbaliser les tenues islamiques. Mais non, c’était le vrai sac plastique, le sujet…

    1. Christine TasinChristine Tasin

      en fait Tommy avait voulu j ecrois jouer sur les deux tableaux mais je n’avais pas compris non plus que certains lecteurs donc j’ai modifié du coup ce n’est guère plus clair et je suis trop fatiguée ce soir pour pouvoir voir clair dans l’affaire

  5. Tommy FransenTommy Fransen Post author

    Et Anne Hidalgo espère que les Parisiens se baigneront dans le canal de La Villette dès l’été 2017 ? Elle rêve. Il y a plus de déchets que d’eau dans ce canal de l’Ourcq. Les bains d’été sur les bords de Marne à Nogent-sur-Marine c’était en 1930. Plus aujourd’hui. .

  6. AvatarValenduc Bernard

    Surtout sur les plages, les « sacs poubelle » noirs !!! Quand je pense que dès les premiers attentats des années 90, l’État avait intimé l’ordre de remplacer toutes les poubelles de la voie publique par des poubelles « film plastique transparent » !!!! ça n’était pas sans raison !!!

Comments are closed.