Je rentre d’Afrique : vous n’arrêterez pas les migrants avec les moyens actuels


Je rentre d’Afrique : vous n’arrêterez pas les migrants avec les moyens actuels

Voici donc des observations sur l’Afrique de l’Ouest : la migration et la radicalisation. Tous les deux des tendances de très, très long terme. J’observe tout cela dans la région. Les conséquences sont directes pour l’Europe et la France à plus long terme, mais personne n’est vraiment intéressé par ces questions qui sont à la base des flux migratoires vers la Libye puis vers Europe : en gros, on s’occupe de l’aval et pas de l’amont. Et l’amont est, aussi, hors de contrôle. Mais l’échec de toutes les politiques de développement depuis 50 ans, des milliards foutus en l’air, personne en Europe ne veut l’admettre… et donc on continue d’injecter dans le tonneau des Danaïdes. Ou à chercher des ‘gadgets’ pour enrayer le flux…qui ne tarira pas.

Les pays fournisseurs de migrants que je connais : Sénégal, Niger, Mali, Gambie, Nigeria : ce sont les + gros fournisseurs de migrants africains avec le Soudan et l’Erythrée (dont la loi sur le service militaire ferait fuir n’importe qui). Des dizaines de milliers d’illégaux tous les mois, qui bénéficient des réseaux mafieux – qui intègrent pleinement les services officiels. Tout le monde y gagne. Il y a ceux qui prennent le long chemin, par la route, Niger puis Libye, ou Mauritanie- Maroc, ou Mali/Niger-Algérie.

http://www.yabiladi.com/article-politique-701.html

Il y a absolument de TOUT dans les migrants qui partent vers l’Europe. Ils sont clandestins, donc, et à la recherche de l’Eldorado: MAIS PAS des refugiés, et j’insiste, car je travaille dans ce domaine, et ne supporte pas qu’on continue de dévoyer le terme « réfugié » pour tout et n’importe qui. Des jeunes, surtout, des hommes à 90%. Tous les milieux sociaux. Toutes les couches sociales sont concernées. Quelques centaines d’euros le passage, à chaque fois, des dizaines qui meurent dans des conditions terribles, le passeur qui trahit ou l’avarie mécanique dans le désert. Pour les plus riches, le billet qu’on donne aux autorités de police à l’aéroport de Dakar permet d’embarquer dans un avion sans passer par les contrôles de passeport. Un Sénégalais s’est retrouvé à Madrid ainsi, pour quelques centaines d’euros, il s’est fait coincer sans pouvoir s’exfiltrer et a été renvoyé d’office.
Il va recommencer. Car il y a un facteur psychologique qui n’est absolument pas pris en compte par les politiques de préventions actuelles (campagnes d’information au niveau local contre les réseaux mafieux etc..): l’obsession de beaucoup d’Africains avec l’Europe. Tout est mieux en Europe. Tout, plutôt que de rester dans son pays. Même pour ceux qui ont un bon boulot, le boulanger dont la boutique ne désemplit pas, le garagiste qui aligne les clients.. des milliers et des milliers de gens qui ne sont pas « pauvres » suivant les critères locaux, mais qui préfèrent tout plaquer pour tenter leur chance. Il faut connaitre la mentalité irrationnelle, naïve, de beaucoup de gens ici, dans leur vision de l’Europe. Il faut avoir entendu et compris les complexes du colonisé. Des complexes profondément inscrits dans les gènes. Malgré les années écoulées, malgré les progrès techniques, beaucoup, toutes générations confondues, ont ‘intériorisé’ l’infériorité. C’est terrible. Qui explique aussi bien des comportements une fois qu’ils sont sur place. Car au bout de ce mirage il y a un autre mirage : Les illégaux en Europe envoient « des millions » tous les ans. En fait ce n’est pas vrai. Il y a, certes, des mouvements financiers et des revenus découlant de la migration. Mais il y a aussi bcp d’illégaux qui ont trop honte pour rentrer en Afrique. Ils ne veulent pas avouer leur échec. Dire qu’ils sont là, à Paris, à vendre des tours Eiffel miniatures fabriquées en Chine (pour les Sénégalais), au lieu d’être en costume occidental dans des bureaux (leur critère de réussite …). Ils mentent, donc, et les gens au pays les croient, et pensent que l’Europe vaut tous les sacrifices.

Je vois donc la nécessité d’être beaucoup plus communicatif dans la réalité de la migration.

Autre caractéristique de ces jeunes qui quittent le pays : je parlais de ceux qui quittent alors qu’ils ont une formation professionnelle et un niveau d’étude. D’autres n’ont aucune espèce d’éducation, aucune formation, et ne veulent même pas travailler. Et certains encore sont recherchés par la police. Pour des larcins, certains pour des crimes, bref, ils ont intérêt à disparaître, à changer d’identité. D’autres enfin sont des criminels professionnels, en bandes organises – les maîtres dans ce domaine sont les Nigérians. Traffic de drogue et prostitution. Mais le phénomène de petite criminalité, même, est un élément inquiétant qui est complètement occulté des rapports de l’Union Européenne sur le phénomène. Il y a des criminels de droit commun, qui voyagent donc par ces réseaux mafieux jusqu’en Libye et ensuite se retrouvent dans les camps de transit en Italie. Et c’est là l’ironie tragique qu’un criminel dans son pays, analphabète, sera, avec un peu de chance, récupéré par les généreuses associations pro migrants européennes, et traite en invite de marque, alors que chez eux, ils seraient envoyés en tôle pour 10 ans. Et ils le savent…dans certains cas, les associations pro migrants travaillent donc contre la justice dans les pays concernés. Et évidemment, ces gens n’auraient JAMAIS eu de visa légal pour arriver en Europe…mais de nos jours personne ne parle de visa, ou d’autorisation légale, car la norme est d’accueillir celui qui vient d’ailleurs…

Autre facteur, évident a vue de nez: la démographie est absolument hors contrôle – d’ailleurs il n’y a NULLE PART NI enregistrement des naissances NI enregistrement des décès. se souvenir que des millions de personnes en Afrique de l’ouest n’ont absolument AUCUN papier. En dehors des institutions militaires… celles sur lesquelles s’appuient, aussi les pays occidentaux… On ne peut rien faire, car la culture profonde de l’africain est de voir les enfants comme une richesse. C’est beau et naïf, et correspond aux modes de vie du siècle dernier…et actuellement c’est un désastre, une pression sur les ressources naturelles, le peu de services sociaux… Et la plupart des gens ne peuvent justifier leur filiation (l’histoire de black M qui voulait faire croire qu’il pouvait identifier son grand père…n’importe quoi absolu pour quiconque a mis les pieds en Guinée).

Les familles africaines n’ont rien à voir avec les nôtres, elles sont extensives. Au Sénégal, Gambie, Guinée, Mali, Niger, polygamie généralisée…plus on a de femmes mieux c’est vu… Il faut arrêter de croire, donc, que ces pays ont même une idée du volume de leur population – tout est faux, y compris les chiffres des ‘bénéficiaires’ qu’on balance aux services de développement de l’union européenne, de la banque mondiale, aux autres…hypocrites qui font semblant et cochent la case « programmes » – car il faut comprendre la logique, de Bruxelles en particulier : ce sont des fonctionnaires, s’ils ne dépensent pas l’argent qui leur ait alloue annuellement ils sont très mal vus par le siège. Le critère de succès est non pas l’impact sur la réalité, mais la capacité à avoir tout dépensé, quitte à créer des réseaux de corruption institutionnels. Car bien sûr les pays en question n’ont pas les structures en place qui leur permettrait de gérer utilement tous ces millions qu’on leur injecte. L’administration est virtuelle. Le niveau d’éducation ras les pâquerettes, en chute constante depuis l’indépendance. Les hommes intègres, ils existent, mais le système est très, très lourd, les collusions à tous les niveaux, et sauf exception.. ils se font broyer.

C’est scandaleux, mais c’est cela, la constante de la politique de développement international. Corruption entretenue, faux contrats, qui bénéficient les copains, corruption active favorisant aussi les entreprises internationales, bien sûr, tout le monde y trouve son compte. Aucun impact pour développer le pays et créer des emplois, qui, de toute façon, ne suffiraient pas à dissuader tous ces gens de quitter et d’aller en Europe.

Alors les phénomènes de pompes aspirantes en Europe, qui nous semblent la clé du problème, ne sont en fait qu’une petite partie de l’équation. Il y a beaucoup d’autres facteurs à régler en amont. Et on est très, très loin du compte.

L’idée de Merkel – et de l’UE – de forcer les pays à reprendre leurs clandestins – ne fonctionnera jamais.

Aucune volonté politique, aucun intérêt, et surtout, sur le très court terme, le besoin de se défaire d’une base de population très jeune, à la croissance exponentielle, que politiquement parlant ils sont incapables d’enrayer…

Il faudra donc, en termes de mesure protectrice, en arriver aux solutions de l’Australie, avec un nouveau sas de sécurité en Libye. Je ne sais pas combien de temps ça prendra… il nous faudra en plus d’autres dirigeants politiques que ceux qui nous conduisent tout droit dans le mur.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Je rentre d’Afrique : vous n’arrêterez pas les migrants avec les moyens actuels

      1. Christine TasinChristine Tasin

        mais c’est le cas, sous les articles, juste avant le nom de l’auteur vous avez juste à cliquer pour mettre sur facebook, twitter, imprimer, envoyer par courriel (cliquer sur +)

  1. Alexcendre 62

    Merci pour cet article de vérité , mais mon opinion est ne comptons pas trop sur la ribambelle de candidats aux primaires aussi bien a droite qu’a gauche que je considère avant tout comme une mascarade . Personne n’est et ne sera en mesure d’ attraper ce problème a bras le corps , je parle de ceux non acquits au système pour les autres ce n’est mêmes pas la peine d’en parler vendus tu es vendus tu reste . La troisième voie reste le FN avec Marine espérons espérons la tâche ne sera pas facile et encore moins facilité par les éjectés du système,ces grands démocrates auront a coup sur la rancune tenace .Vivement 2017 !

  2. Christian jour

    Prenons les armes et faisons nous même le boulot puisque nos gouvernements vendu sont incapable de protéger le peuple Français.

  3. J

    Il faut songer aux grands maux les grands remèdes. Ils ne se régulariseront jamais, la Terre sera surpeuplée, il faut stériliser les trois quarts de ces populations et surtout, interdire la polygamie. Au niveau des maladies, ce sera aussi préventif, parce qu’ils ont une natalité, mais aussi une mortalité très élevées. Et comme ils n’ont pas la sagesse des Chinois qui ont, pendant des années, contrôlé leurs naissances, il faudra leur faire faire au nom de l’intérêt commun. Mais évidemment, les associations vont hurler, vent debout contre ça.

  4. patriote

    Encore une preuve qui montre que pour 2017 les Français n’ont qu’une seule option le FN , sinon c’est cuit ! c’est le seul espoir qui nous reste !

  5. SarisseSarisse

    Que des pays africains musulmans, les éthiopiens aussi souffrent mais ces africains noirs , essentiellement chrétiens , aiment leur pays , émigrent peu, passent des accords avec Israël et la Russie de Poutine.
    Les autres participent à la grande hijra invasive que dénonce un Rober Spencer.

  6. JC. P.

    Je valide totalement, je confirme les propos de l’auteur de cet article.

    J’ai beaucoup voyagé dans le MONDE ARABE, et aussi au MAGHREB, ce que l’auteur ELIAS écrit ici est totalement transposable au MAGHREB et par extension dans tout le mode arabe ou presque.

    ON n’a de cesse de les « DRESSER » afin qu’ils aient la haine de la France et de l’Europe, (PAS UNIQUEMENT POUR DES QUESTIONS RELIGIEUSES) en même temps, ON leur dit que chez nous c’est EL DORADO, qu’il suffit de se baisser et de ramasser les billets dans la rue.
    Ils sont prêts à tout pour quitter leurs bleds.
    Il suffit de voir les files d’attentes de plusieurs centaines de mètres, de plusieurs heures, dès la fin de le nuit, devant les consulats des pays d’Europe.

    C’est du vécu, je l’ai vu de mes yeux vu.

    Ils veulent tous venir dans ces EL DORADO, qu’ils détestent pourtant. Puisque « ON » leur serine depuis des décennies, que nous sommes des racistes et méchant colonisateurs, qui leur avons volé, et encore maintenant, TOUTES LES RICHESSES DE LEURS PAYS.

    S’ils viennent nous envahir, ce n’est pas pour travailler, certains n’ont même pas l’idée de travailler, (d’ailleurs quand ils ont des formations, elles n’ont pas d’équivalence en France) c ‘est juste pour « récupérer » leurs biens, ceux que leur DIEU DE LA HAINE, leur a octroyés et NOUS les avons dépossédés.

    Je puis vous assurer d’avoir été victime de propos et actes racistes, envers le France et les français, à de très nombreuses reprises, et notamment en Algérie.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      En effet il faut bien comprendre cette idée FONDAMENTALE issue du Coran et ancrée, donc, dans la tête des musulmans.

      Ce que les Européens possèdent ce sont des biens volés aux musulmans : tout bien des non-musulmans doit revenir aux musulmans.

  7. moustic

    Quelle est l’obligation d’aller chercher ces dangereux parasites au lieu de les obliger à faire demi tour. S’ils ont pu naviguer jusque là ils peuvent faire le trajet en sens inverse.

Comments are closed.