AfD : Frauke Petry veut expulser les migrants vers des îles


AfD : Frauke Petry veut expulser les migrants vers des îles

L’Australie a mis en place des camps sur des îles, où les migrants venus par bateau sont tenus de rester. Frauke Petry, la dirigeante du parti alternatif allemand AfD, entend suivre cet exemple

Frauke Petry, dirigeante de l’AfD, veut expulser  les demandeurs d’asile entrés illégalement sur le territoire allemand, et dont la demande d’asile a été refusée,vers des îles situées à l’extérieur de l’Europe. Dans une interview accordée au journal Bild am Sonntag, elle a demandé la transformation de l’Office fédéral allemand pour la migration et les réfugiés (Bamf) en « Service de remigration ». Cette autorité caserait alors ces migrants illégaux et dont la demande d’asile a été refusée sur deux îles protégées par l’ONU à l’extérieur de l’Europe. »

Dans ce cas, il faudrait séparer les hommes voyageant seuls des femmes et des familles. « C’est moins coûteux que la pratique actuelle et surtout plus sûr pour les femmes», dit Petry. Selon l’article, la dirigeante de l’Afd n’a pas précisé quelles îles devaient à son avis recueillir les réfugiés.

Pour les demandeurs d’asile tentant de pénétrer en Australie par bateau et qui sont interceptés en pleine mer, l’Australie a instauré des camps sur Nauru, une île de l’océan Pacifique, et sur l’île Manus, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Des défenseurs des droits de l’homme ont récemment critiqué les mauvais traitements subis par les réfugiés dans ces camps.

La semaine écoulée, le ministre des Affaires étrangères autrichien, Sebastian Kurz, avait également appelé avec force à imiter cet exemple de l’Australie en matière de politique migratoire. Dans un premier temps, il faut à l’UE « une véritable surveillance des frontières et des côtes », a exigé l’homme politique du parti conservateur de l’ÖVP. Quiconque est intercepté aux frontières extérieures doit être hébergé sur une île, puis renvoyé dans son pays d’origine ou dans un pays de transit sûr.

http://www.spiegel.de/politik/deutschland/frauke-petry-will-fluechtlinge-auf-inseln-abschieben-a-1107550.html#ref=recom-plista

Traduction Résistance républicaine Jean Schoving 

Pour soutenir Résistance républicaine financièrement, cliquez sur  http://resistancerepublicaine.eu/don/  et choisissez le montant de votre don

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Traducteur Auteur


8 thoughts on “AfD : Frauke Petry veut expulser les migrants vers des îles

  1. AvatarPARA D'AVANT

    Bonjour à tous. On doit bien avoir quelques iles nous aussi où on pourrait mettre tous ces demandeurs d’asile illégaux. Et puis qu’ils se débrouille pour manger et tout le reste. Mais on est trop bons et surtout trop cons pour le faire.

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Excellente idée, mais quelles îles pour nous Français ? Nous n’allons quand même pas envoyer des migrants à Tahiti ni en Nouvelle Calédonie ?

    J’ai aussi pensé aux planètes mais nous ne sommes pas suffisamment avancés scientifiquement pour susciter des vocations au voyage inter sidéral…

    1. AvatarMarc

      Tahiti n’a plus rien a voir avec le paradis que c’était encore dans les années soixantes…mais il n’y a pas encore de mosquées, donc c’est un sanctuaire à préserver.
      Par contre le « département français » de Sarkosi, Mayotte, est tout a fait approprié! S’ils s’échappent ils se font massacrer par les asiatiques de Madagascar ou les africains qui reconnaîtrons dans les migrants leurs anciens négriers. Bien sûr il faudra les nourrir avec de la merde agro-industrielle et les empêcher de détruire la faune maritime. A Mayotte, a part presque 100 % de musulmans, il n’y a qu’une poignée de fonctionnaires dont quelques légionnaires. Les tribunaux y reconnaissent la charia : Ils seront chez eux. Il faudra aussi faire disparaître les embarcations et multiplier les espèces de squales dangereuses pour épauler nos gardes-côtes.

  3. AvatarNestor Mackno

    Les envoyer dans l’espace sur des planètes, vois-tu le coût d’un tel voyage ! non tout simplement dans des mines désaffectées, ils seront à leur place .

  4. SarisseSarisse

    Les îles Kerguelen, îles inhospitalières des TAAF, battues par des vents si forts que même les mouches y laissent leurs ailes, de quoi couper celles de nos surpopulations de délinquants et de détenus issus de l’immigration.
    Mine de rien, ça les calmerait et impossible de s’en échapper.
    Sinon il y a la Terre Adélie avec des froids à -80°.

  5. Avatarlepelblanc

    A défaut d’iles désertes où les envoyer, je pense qu’il y a tout de même une ile où ils seraient traités comme il se doit, c’est en Corse car eux les corses ils ont des couilles . Sauf peut être le maire de Sisco et combien d’autres qui appellent au calme. Le peuple corse, comme ils disent ne se laissera pas intimider. Les corses vivent debout et non couchés. Jusqu’à preuve du contraire , il n’y a pas de lécheurs de babouches!

Comments are closed.