Grande Bretagne : fraudes électorales massives impunies dans les quartiers musulmans


Grande Bretagne : fraudes électorales massives impunies dans les quartiers musulmans

Abus de vote par correspondance,   pressions exercées sur des électeurs vulnérables ou sur des minorités ethniques, en particulier, les femmes et les jeunes … Et tout le monde laisse faire... 

Pourquoi tout ce qui est lié à l’islam est-il pourri ? Parce que l’islam refuse les lois des hommes et ne peut ni ne veut les respecter.

Pourquoi laisse-t-on faire ? parce que l’islam et ses prosélytes font peur. J’invite chacun à s’interroger sur la compatibilité entre l’islam et l’Occident.

Christine Tasin

Selon un rapport gouvernemental: des fraudes électorales massives dans les quartiers musulmans restent impunies pour des raisons de ‘Politiquement correct’

Le 11 août 2016, par Raheem Kassam

Selon un rapport gouvernemental britannique récent, des fraudes électorales massives sont restées sans suite en raison du « politiquement correct »

Selon le Telegraph, un rapport récent, commandé par l’ancien Communities Secretary [NdT : Secrétaire d’État aux communautés], Sir Eric Pickles révèle que la Grande Bretagne est « en état de déni » et fait semblant de ne pas remarquer la fraude électorale qui sévit dans les quartiers à forte majorité musulmane.

Selon ce rapport, la fraude électorale « est tout particulièrement patente dans les quartiers pakistanais et bengalis », mais ces fraudes ont été ignorées en raison d’hypersensibilité religieuse et ethnique.

Cette nouvelle information confirme les rapports répétés émis par M. Breitbart London. En 2014, M. Breitbart London a fait part des menaces et du désordre qu’il a constatés dans les bureaux de vote de Tower Hamlets [NdT : quartier de Londres].

Lors d’une visite d’une école dans le quartier de Tower Hamlets durant l’été 2015, la première dame des États-Unis, Mme Michèle Obama a déclaré : « quand je vois toutes ces jeunes femmes, c’est moi-même que je vois. Dans beaucoup de domaines, votre vie est la mienne ». Dans son discours à l’école de filles de Mulbery, la plupart des femmes étant voilées, elle a ajouté que « pratiquement toutes les familles sont fidèles à des valeurs strictes ».

Selon le Telegraph, l’avertissement de Sir Eric suite à son rapport sur des « problèmes concernant le maintient de la cohésion des communautés » ne devrait pas être un alibi quant à non application de « la loi de protection des libertés des citoyens britanniques ».

Dans ses propositions on trouve notamment une recommandations sérieuse où il demande aux officiels d’utiliser la langue anglaise pour communiquer avec les électeurs, aussi bien dans les bureaux de vote, avec les surveillants à l’extérieur des bureaux et pour les convocations électorales.

Selon Sir Eric, qui a quitté ses fonctions de Secrétaire aux Communautés en Mai 2015, le défaut de réaction de la police quant à cette fraude électorale, « envoie un signal préoccupant de démission des forces de l’ordre alors qu’elle doit régler des contentieux ».

Il ajoute : « on ne doit jamais avoir peur de regarder sous le tapis quand, ce qui s’y trouve, fait peur à tout le monde. Il est temps de réagir et de mettre hors d’état de nuire ces escrocs afin de garantir des élections justes et libres en Grande-Bretagne ».

Et il est particulièrement remonté quant à l’usage de langues étrangères utilisées par les électeurs dans les bureaux de vote.

 Le rapport fait état « d’abus de vote par correspondance » et «de preuves» de « pressions exercées sur des électeurs vulnérables ou sur des minorités ethniques, en particulier, les femmes et les jeunes ».

 Selon le rapport, « il y a des soupçons d’intimidation et d’influence exercées à l’intérieur des foyers » et que les institutions publiques ont fermé les yeux à ce propos dans un souci de « politiquement correct » et d’hypersensibilité ethnique et religieuse.

Sir Eric ajoute « nous sommes fiers d’être la première nation parlementaire [au monde]» mais le silence concernant la fraude électorale grandissante et le déni dont fait preuve l’État, remet en cause cette bonne réputation. Il est temps de réagir et de mettre hors d’état de nuire ces escrocs afin de garantir des élections justes et libres en Grande-Bretagne »

Traduit de l’anglais par Denis.

Source : http://www.breitbart.com/london/2016/08/11/report-voter-fraud-uk-muslim-areas

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Denis

Hermès Trismégiste est le symbole égyptien du savoir. Sans la connaissance, il ne peut y avoir de liberté ni de vérité. C'est pour cela que toutes les idéologies totalitaires commencent par s'attaquer à l'information. Toutes les dictatures manipulent la connaissance et abolissent le sens critique. En sens inverse, l'information est le principal ennemi des dictatures. Les Grecs donnent le nom de leur dieu Hermès à la divinité égyptienne Thot.


5 thoughts on “Grande Bretagne : fraudes électorales massives impunies dans les quartiers musulmans

  1. maury

    Le pakistanais qui a été élu maire de londres a r-il été élu grâe à ces fraudes? dans ce cas là, ceux qui ont laissé faire sont dans de beaux draps!

  2. Roland l'Alsacien

    il faut leur envoyer à Londres tout les gentils migrants a Calais et refermer toute nos frontières ,le Maire de Londres est un frère a eux alors qu’il les accueille hi hi hi hi hi !!!

  3. UTR

    Dans le lamentable et dangereux chemin menant à l’abyme , je ne puis que reconnaitre que l’Angleterre conserve une longueur d’avance sur la France

    Nonobstant l’islamo- maniaque ( méritant pratiquement la corde ! ) nous servant de ministre de l’intérieur, la multitude des molenbeeks , déjà prêts à vomir leurs bataillons de tueurs glaciales disposés à tous nous couper le cou avec un professionalisme inégalable , nous conservons encore en France ( mais pour combien de temps ) un système électoral relativement fiable, à la conservation duquel la force publique demeure encore heureusement vraiment attachée .

    Pourrait on assister à de telles fraudes électorales dans les bureaux de votes hexagonaux situés en zones « sensibles »,? Je pense que la réponse à cette question est loin d’être négative , car les pauvres flics auront reçu des consignes de silence et d’inaction , pendant que les citoyens engagés et protestants contre des conditions de votes illégales , se verront sévèrement intimidés par des éléments « communautarisés  » , n’hésitant pas à brandir la menace de la pendaison à un croc de boucher , sans même craindre aucune réaction de la part d’une justice , dont les entrailles sont bouffées …..PAR L ESPRIT GAUCHISTE !

    Prenons donc conscience que doréanavant , l’exemple angoissant de l’Angleterre , n’est que le prélude à ce qui va se répandre en France , avec la disparition de toute vraie démocratie , sous la menace permanente de l’ultime égorgement rituel sanglant , auquel ni la justice ni aucun pouvoir public , ne pourra plus s’opposer !

    Face à la perspective de finir pendu à un croc de boucherie radicalisée, que nous reste t il ? si les flics ne sont pas ou plus là ,?

    Mais tout simplement le « double tuyau  » en C;;;12!, permettant de remplir de plomb le cul et les couilles des fameux « djihadistes  » et tant pis pour la garde à vue, et les engueulades des flics syndicalisés et, des « petits mais vraiment trés petits juges » ,ayant usé leurs sales culottes sur les barricades de mai 68 !

  4. Lili

    Sachant tout cela, pourquoi la partie adverse ne dépose-t-elle pas plainte comme en Autriche ?????
    Les anglais ont-ils quelque chose dans le ventre ? Non, apparemment !!

Comments are closed.