Lettre au Maire d’Arthez, à propos des burkinis dans sa piscine


Lettre au Maire d’Arthez, à propos des burkinis dans sa piscine

Pour la piscine d’Arthez, j’ai envoyé ceci par la poste :

« Monsieur le Maire,

C’est avec une profonde indignation que j’apprends l’autorisation faite à une femme de se baigner en burkini dans votre piscine municipale, au motif que vous seriez démuni en regard de la loi.

Notre loi républicaine de 1905 sur la laïcité pourrait être suffisante, mais nous pouvons observer que l’application d’un règlement stipulant l’obligation de vêtements les moins couvrants possibles est aussi suffisante en la matière.

Pour ce qui me concerne, je répugne inconditionnellement à me baigner dans une piscine où se trouvent des individus vêtus comme pour l’ordinaire, c’est une question d’hygiène élémentaire, personnelle et publique. Je ne conçois pas que l’on puisse tergiverser sur ce principe.

En occurrence, il s’agit d’un signe extérieur et clairement affiché d’appartenance communautaire, signe de pureté pour qui le porte et signe d’impureté pour qui ne le porte pas, induisant mépris et plus encore comme nous le voyons au quotidien et dans la presse.

En tant que maire, vous êtes le garant de l’application de la loi républicaine et de l’hygiène publique dans votre commune, et plus encore, en tant que citoyen français, vous devez défendre nos traditions coutumières, civilisationnelles, républicaines et laïques.

Un simple règlement intérieur prévoyant sans ambiguïté le port obligatoire de vêtements le moins couvrants possibles, appelés maillots de bain en langue française, suffirait donc à régler cette affaire de droit commun qui ne devrait même pas exister.

Je vous invite donc à faire appliquer lois et règlements adéquats dans votre commune, dans laquelle je me rendrai volontiers en touriste lorsque ce sera le cas.

Avec mes sentiments patriotes et républicains. »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Daniel Pollett

Retraité actif et patriote vigilant. Auteur du livre « Citoyens ce roman est le vôtre ». Responsable Résistance républicaine du Languedoc Roussillon


10 thoughts on “Lettre au Maire d’Arthez, à propos des burkinis dans sa piscine

  1. Claude LaurentClaude Laurent

    Ma lettre part ce jour:
    Monsieur le Maire,

    J’apprends avec stupéfaction la pratique éventuelle du burkini dans la piscine de votre municipalité.
    Les mesures d’hygiène de base seraient cependant suffisantes, sans compter avec la loi 1905 pour interdire ce vêtement du prosélytisme silencieux.
    Une pratique nouvelle à la suite du foulard, tchador et autre jilbab et nikab signant l’instauration de la charia (Loi islamique réfutée par la CEDH en février 2003 ).

    Il faut savoir que ce vêtement n’est ni une mode, ni un signe de liberté mais une coutume ancestrale signifiant l’infériorité de la femme par rapport à l’homme.
    Pour Chahdortt Djavann, iranienne échappée en Europe, le voile c’est l’étoile jaune de la condition féminine.
    « Pourquoi le voile est si important, si crucial pour les islamistes, on comprend que sans le voile, le système islamiste ne peut exister.
    Car le voile à lui seul résume et diffuse la vision du monde islamique et fait appel à la nécessité des lois des mollahs qui doit régenter la vie de tous les musulmans de chaque instant. C’est une idéologie fasciste islamique qui tentent de pénétrer les institutions et infrastructures républicaines.» (https://www.youtube.com/watch?v=P3A-CDgTHDg (chez Hardisson Chahdortt Djavann sur le voile et l’islam -2007-)

    Voyez ce qu’en pense Mme Radmana, récemment, chez Pujadas. Dans certains quartiers les femmes non voilées n’osent plus s’asseoir sur un banc public après dix-huit heures, ni boire un thé-menthe à une terrasse.
    Si vous acceptez cette pratique pour une personne, d’autres suivront et ces adeptes des dérogations vous demanderont ensuite des heures de non mixité, idem dans les écoles où de surcroît on exigera la nourriture halal (torture de l’animal et risque sanitaire de la E-Coli), on refusera les cours de musique (déjà exigé dans certaines communes) et le communautarisme s’implantera petit à petit.
    Il l’est déjà via les carrés musulmans dans les cimetières car même dans la mort cette engeance refuse la proximité des mécréants que nous sommes.
    Dans ces lieux la France n’existe plus ! Cette stratégie s’appelle le djihad furtif.
    Elle est déjà installée dans beaucoup d’endroits et continue en trafiquant l’enseignement de notre histoire, occultant la barbarie des conquêtes islamiques. On ose même parler de valeurs morales des guerriers (musée Charles Martel à Vouneuil sur Vienne) pourtant démenties par le salafisme exprimé par l’E.I. et les victimes des djihadistes en France.

    Par mesure de précaution, mes familles évitent de se rendre dans les zones touristiques où les communautés musulmanes sont importantes. L’histoire montra maintes fois que toute collectivité finit par obéir à une minorité terroriste. Nous avons donc le droit d’avoir la haine de notre perte.
    Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma considération patriote républicaine.

  2. AvatarLo La

    Pensez-vous que ça lui procure une érection d’avoir cet espèce de chose fagotée en noir, en face de lui ?

  3. Laurent P.Laurent P.

    Pour écrire concrètement au maire dhimmi d’Arthez selon le modèle proposé mais en le personnalisant un minimum, c’est très simple :
    Suivre les instructions de l’article
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/06/ne-vous-contentez-pas-detre-derriere-votre-ordinateur-agissez/
    à partir de
    « Pour imprimer concrètement, et facilement, » etc.
    en les appliquant au présent article « Lettre au Maire d’Arthez, à propos des burkinis dans sa piscine »
    Pour personnaliser, cliquer sur les passages suivants afin de les supprimer :
    – « Daniel Pollett » (signatures, en haut et en bas du texte)
    – En haut : « Pour la piscine d’Arthez, j’ai envoyé » etc.
    – En bas : « Retraité actif et » etc.
    – En bas, éventuellement: « Avec mes sentiments » etc. si cette formule ne vous convient pas
    – et enfin cliquer sur l’image « carte de France » en bas (logo personnel de l’auteur)
    Cela produit la lettre en PDF une page avec un espace blanc au bas suffisant pour y mettre un petit mot personnel à destination du maire, plus votre signature.
    En signature, vous pouvez indiquer votre nom et adresse complet si vous ne craignez pas que le maire dhimmi ou une association type LDH porte plainte contre vous au prétexte tarte à la crème du faux antiracisme (mais vrai racisme anti-blanc) d’incitation à la haine raciale en raison bla-bla-bla…
    Sinon vous pouvez signer avec simplement votre prénom et votre ville, de préférence en rajoutant le symbole « zoran » de la résistance
    ( http://resistancerepublicaine.eu/2016/06/18/appel-a-lunite-de-la-resistance-avec-rene-barjavel-et-son-zoran/ )
    afin de commencer à faire connaître ce symbole d’unité aux dhimmis.
    L’adresse où envoyer la lettre une fois imprimée et personnalisée est celle de l’HÔTEL DE VILLE d’Arthez indiquée dans
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/07/le-faux-cul-de-maire-darthez-autorise-le-burkini-a-la-piscine-resistants-allez-y-en-nombre/
    Ce mode d’action marche depuis n’importe quel pays de la planète.
    Depuis la France, le facteur ira pour vous porter votre courrier de protestation au maire pour le prix très modique d’un simple timbre (y compris le moins cher, à savoir le « Marianne Gris éco »
    https://www.prixdutimbre.fr/connaissez-vous-le-timbre-gris-cest-le-moins-cher-et-le-plus-lent/ )
    A vos imprimantes, stylos et enveloppes !

  4. Avatarmelimelo

    Dommage que je n’habite pas Arthez..j’aurais été me baigner en survêtement et baskets…
    En attendant j’envoie aussi une lettre au maire.
    Autre idee on devrait aussi aller en délégation féminine dans les quartiers interdits aux femmes habillées a minima…
    Plus sérieux .je suis horrifiée d’entendre aujourd’hui que nos enfants vont devoir subir dans les écoles des pratiques d’entrainement aux attentats. Faire prendre conscience a des enfants de 3 ans qu’ils sont en danger de mort quand ils vont a l’ecole est une ignominie…et ça c’est encore a cause de ces barbares qu’on laisse vivre en liberté sur notre territoire.

  5. AvatarGérard Francillon

    Mon « smoking » ne me va plus depuis longtemps. Pourquoi pas lui faire une belle fin dans la piscine où des bonnes femmes se baignent tout habillées. Et d’abord est-on bien sur que ce sont des femmes? Et qu’elles ne sont pas bardées de TNT ou autres instruments d’une de ces bontés divines à la c…?

Comments are closed.