Grande scène d’un prêcheur musulman inculpé pour avoir harcelé une femmes aux jeans trop moulants


Grande scène d’un prêcheur musulman inculpé pour avoir harcelé une femmes aux jeans trop moulants

Cela se passe à Birmingham…

Un prédicateur musulman des rues, a été mis en examen pour un délit de ‘racisme aggravé’. Il est soupçonné de harcèlement sur la voie publique envers une femme au motif qu’elle portait  des jeans moulants’ et pour avoir hurlé « Allah Hu Akbar » sur un agent de police que le [prédicateur] a traité de ‘raciste’.

Le 4 juillet, M. Henderson, âgé de 31 ans et sans emploi, prêchant dans la grand-rue du centre-ville de Birmingham, a été dénoncé quant à son comportement envers une femme, laquelle s’est plainte en composant le numéro d’urgence 999.

À l’approche de l’agent de police, il a vigoureusement nié les accusations et a réagi rageusement. La scène a été filmée via un téléphone portable.

[M. Henderson] déclare à propos de la plaignante : « Vers qui est-elle venue ? C’est elle qui s’est approchée de moi ».

Il ajoute en criant et en faisant des gestes à une dame vêtue selon les usages islamiques : « Voici mon témoin. Si vous voulez m’arrêter, faites-le. Pensez-vous que je sois effrayé ? »

 

Henderson est maintenant sous le coup d’une mise en examen pour un délit de ‘racisme aggravé’ et sera déféré devant la Cour le 6 septembre.

On peut l’entendre déblatérer ceci dans la vidéo « liberté d’expression, nous n’allons plus supporter votre racisme. Nous ne sommes pas des terroristes, ni des kamikazes, jetez votre télévision à la poubelle. Nous sommes ici dans un pays libre et on peut parler librement en public ! ».

De même, il crie à la figure de l’agent de police « Allak hu Akbar » (‘Allah est le plus grand’ en arabe) et « Alhamdulillah » (‘louanges à Allah’).

Le policier lui demande de montrer le « respect d’usage », avant de lui expliquer ce que lui autorise la loi. Pendant ce temps là, une foule, acquise au prédicateur, se groupe.

Le policier explique : « ce jeune homme à le droit de rassembler [des personnes]. Il a le droit d’être dans la rue et de crier. Il peut choquer et offenser … mais si il perturbe l’ordre public, alors, il sera arrêté».

 

Andy Beard, commissaire de West and Central Police de Birmingham, a déclaré au Daily Mail :

« Nous avons reçu un appel d’une dame qui, tout en marchant dans le centre-ville de Birmingham, s’est plainte d’avoir été insultée quant à son apparence».

« Nous avons mené une enquête à propos de cette plainte et il apparaît qu’un homme a été mis en examen ».

« Les gens ont le droit absolu de liberté d’expression. Dans la ville de Birmingham, les passants entendent en permanence des personnes donnant leur avis sur n’importe quel sujet».

« Cependant, les orateurs doivent respecter la loi. À la moindre entorse à ce droit comme le harcèlement, trouble à l’ordre public, alors on diligentera une enquête et on prendra toutes les mesures requises ».

Traduit de l’anglais par Denis.

Source : http://www.breitbart.com/london/2016/07/29/video-allah-akbar-preacher-charged-after-allegedly-insulting-woman-in-tight-jeans/

 

Video et sa traduction ci-dessous :

Musulman  british pas content

Le lien sur la vidéo parle  d’inculpation d’un prédicateur musulman accusé pour  harcèlement d’une femme portant des jeans trop moulants.

[NdT : vu l’accent du pas-content, ce n’est pas un anglais d’origine.]

 

PasContent :

(0:04) C’est mon témoin, c’est mon témoin.

Si vous voulez m’arrêter, faites-le.

Il est témoin et il attend ici depuis des heures.

 

La femme :

(0:12) (propos incompréhensibles)

 

  1. PasContent :

(0:16) Qu’a-t-elle vu ? À qui a-t-elle parlé ?

 

La femme essaye de parler …

 

PasContent :

(0:20) Elle est venue à moi.

 

Le policier :

(0:23) (Semble dire que PasContent ne devrait pas avoir peur?)

 

PasContent :

(0:25) Petite voix : Je n’ai pas peur de vous. J’ai peur de (la suite en arabe et en criant) mais on entend le nom de son dieu [NdT : belle religion qui fait que ses adeptes ont la trouille de leur dieu …]

 

PasContent :

(0:30) Liberté d’expression ! [NdT : ne se rend manifestement pas compte du comique de la situation …]

On ne va plus accepter votre racisme.

Nous ne sommes pas des terroristes ni des kamikazes.

Foutez votre télé à la poubelle ! [NdT : comprendre que les terroristes ne sont pas musulmans et que la télé raconte des choses que ne lui plaisent pas. Et il parle de liberté d’expression !?].

 

Le policier

(n’arrive pas à en placer une)

 

  1. PasContent :

(0:39) Jetez votre télévision à la poubelle.

Nous sommes dans un pays libre et on peut parler librement en public ! [NdT : manifestement, M. PasContent ne se rend pas compte à quel point cela devient surréaliste …]

 

(0:48) Qu’a donc fait cette dame ?

Est-elle venue vers moi ou est-ce moi qui suis allé vers elle ?

 

La femme :

(0:50) Elle est venue deux fois.

 

  1. PasContent :

(0:52) Et elle m’a menacé.

 

Le policier (qui parle nettement moins fort que l’enragé et qui fait preuve d’un flegme tout britannique)

(0:54) (Semble demander si il a des preuves?)

 

  1. PasContent :

(0:56) J’ai un témoin. Il vous suffit de l’écouter [NdT : la femme prend tout à coup de l’importance pour l’enragé parce que ça l’arrange …]

 

Le policier : 

(0:59) Il tourne le dos et s’en va …

 

  1. PasContent :

(1:00) Partez, allez-vous en vers les violeurs. [NdT : ça n’a pas de sens sauf si le barbu estime que le viol n’existe pas dans leur belle religion …]

 

Le policier :

(1:02) Il revient et on l’entend parler [NdT :commencerait-il a en avoir ras le casque?]

Vous ne voulez pas m’écouter. (Donnez-moi une preuve?)

 

Tout le monde parle en même temps … mais on entend le barbu qui tourne en boucle « j’ai un témoin »

 

  1. PasContent :

(1:12) Vous avez peur n’est-ce pas ? Moi, j’ai peur de (on entend encore le nom de son dieu suivi d’une formule en langue vermicelle) et il se met à hurler [NdT : pascontent est complètement à la masse] tout en postillonnant copieusement la maréchaussée impassible en face de lui.

Vous êtes chez-moi ici et c’est vous qui êtes venu vers moi.

Il recule et dit au policier de venir à lui.

 

(1:32) [NdT : on entend un bip dans la vidéo suivi d’un mot en arabe comme si on voulait couvrir une injure proférée par l’exalté.]

 

Il répète plusieurs fois « vous allez venir à moi maintenant » suivi d’invectives en arabe.

 

(1:41) Foutez votre télé à la poubelle.

 

Le policier

(1:45) Se détournant du forcené, veut que la foule s’écarte. Il parle mais sa voix est couverte par un inconnu qui rappelle que M. PasContent, étant dans un État de droit, il peut s’exprimer librement [NdT : à quand la réciprocité chez les enturbannés ?]

Brouhaha général mais on entend clairement quelqu’un (un autre flic?) à la fin qui dit «si il a commis ce qu’on appelle ‘un délit de voie de fait ‘, il sera arrêté » ce qui fait bondir M. PasContent.

 

Le policier

(2:10) Il explique à l’exalté ce qu’il a le droit de faire : (incompréhensible, tout le monde parle en même temps).

(2:18) Il tourne le dos et s’en va sous les hués des « spectateurs»

 

  1. PasContent

(2:25) Foutez le camp ! Déguerpissez !

 

(on entend distinctement crier dans la foule « raciste!»)

L’exalté continue dans son délire : vous êtes raciste, dégagez ! (On entend encore une fois « violeur ») ce qui semble plaire à la foule de décérébrés. Que des mecs munis de portables made in occident.

 

On entend le dingue hurler « disparais de ma vue » et il termine, extatique de coranerie, en hurlant « qu’allha se barre » …

 

NdT : étant les insultes proférées par ce fou furieux tout juste bon pour l’asile, il est curieux que la maréchaussée ne l’ait pas embarqué pour insulte à agent, probablement pour éviter une émeute.

NdT : Dommage qu’on ne sache de quel bord est l’auteur de la vidéo. Il y a de grandes chances que cela soit un musulman d’où les censures …

 

Traduit de l’anglais par Denis.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Denis

Hermès Trismégiste est le symbole égyptien du savoir. Sans la connaissance, il ne peut y avoir de liberté ni de vérité. C'est pour cela que toutes les idéologies totalitaires commencent par s'attaquer à l'information. Toutes les dictatures manipulent la connaissance et abolissent le sens critique. En sens inverse, l'information est le principal ennemi des dictatures. Les Grecs donnent le nom de leur dieu Hermès à la divinité égyptienne Thot.


14 thoughts on “Grande scène d’un prêcheur musulman inculpé pour avoir harcelé une femmes aux jeans trop moulants

  1. Véronique ESPIN

    Le meilleur moyen pour stopper ces connards, c’est que nous reportions à nouveau nos mini jupes et nos talons hauts.
    Toutes !
    Ainsi, ces emmerdeurs, s’ils sont gênés, quitteront nos surfaces de liberté.

    Vive la femme libre ! Vive la femme féminine ! Vive la femme sexy !
    Vive la LIBERTÉ !!!

    1. cayssials

      là je suis tout a fait d’accord, que toutes les femmes portent des minis jupes et des jeans moulant
      et pas écouter les connards qui leurs conseillent de s’habiller en long
      c’est les plus génes qui s’en vont

    2. PUGNACIT

      La libre expression dans son acception exacerbée et dangereuse s’exprime sans véritable entrave de quelque ordre que ce soit.

    3. necas

      Bravo à vous ! Ces pauvres types , qui , en privé , forniquent des putes et sont loins de les rejeter , doivent être expulser vers l’Arabie Saoudite ou l’Afghanistan , ces pays qu’ils idolâtrent ! Dehors , ces cinglés !

    4. WIETRICH

      Bien dit , et comme ont dit <<>> si ça les gênent qu ils foutent le camp chez eux, ici on est en France , on n est chez nous , et eux n y sont pas , point barre !

  2. panzer

    Il nous fait quoi  » Baraccuda  » ?
    Cela ne me chagrine pas plus que cela… On y est !
    Même au vu de la posture adoptée de l’abruti face au policier.
    Pas de compréhension en le fait qu’il n’ait pas été emmené.
    Vrai qu’il y a foule autour donc il se défoule !
    Et puis on est en Angleterre là.
    Mais ; « Du Baraccuda, ça se fume » !

  3. Xtemps

    L’Islam est une dictature, qui n’est pas fait pour être libre et rendre libre, comme toutes les dictatures ils insultent, et si nos dirigeants laissent faire, c’est qu’ils sont de la même obédience par les points d’insultes et autres.
    Et le racisme est bien pratique pour les dictatures, le racisme est une obligation de faire dire oui par la force aux peuples soumis.
    Et sont les raisons pourquoi le référendum sont très rares, car le référendum donne les options de dire oui, de s’abstenir et de pouvoir dire non, et çà les dictatures ne supportent pas que les peuples leurs disent non.
    Donc faire l’économie du référendum est plus sûr pour les dictatures.
    Exercez vos libertés, soyez toujours critique, n’acceptez jamais pour argent comptant tout ce qu’on vous dit, même moi qui vous écris, vérifiez tout ce qu’on vous dit, est déjà le premier pas vers le démocratie et de défendre nos libertés.
    Nous sommes soumis par nos dictateurs de Bruxelles, et maintenant par les musulmans qui pratiquent l’Islam, deux soumissions qui ne font qu’un.

    1. WIETRICH

      Je ne sais si c est vrai , mais il parait que l Amérique envois ces ordre en Belgique et que la Belgique les renvoient en France , qui elle se soumet aux ordres des islamistes , c est vraiment l horreur à quoi ser nos élus surpayés à ne rien faire qu a nous foutent les patriotes et la France dans la merde !

  4. christian Jour

    Ils veulent islamisé le monde et se croient en terre d’islam partout ou ils posent leur culs.T

  5. necas

    Faut réellement trouver d’autres planètes , car ces timbrés veulent détruire la notre ! Ou alors , leur balancer une bonne bombe nucléaire comme à Hiroshima, et ils se taieront à jamais ! Ce barbu offensif , en AnAngleterre , le serait Nettement moins en Russie ou en Chine ! Et il gagnerait ce qu’il mérite : un peloton d’exécution .

  6. Armor

    bonjour
    j ‘espére que toutes nous avons porté la jupe courte cet été
    ou le legging moulant
    il nous reste encore un peu d’été pour continuer
    kénavo

Comments are closed.