Réforme du collège : ce que disent les profs de la formation « magique » de Belkacem


Réforme du collège : ce que disent les profs de la formation « magique » de Belkacem

Putassière, grotesque et mensongère interview de Belkacem :

http://www.paris-normandie.fr/region/apres-l-attentat-de-saint-etienne-du-rouvray–la-laicite-au-cur-du-debat-l-ecole-publique-respecte-et-protege-la-liberte-de-croire-pour-najat-FX6473788#.V6luR1cUdmA

On savait l’islamophile de service narcissique, c’est peu de le dire. Grâce à elle le visage de l’Education nationale aurait changé, aurait été régénéré.

« Jamais autant n’avait été fait dans un temps aussi court, je dis bien, jamais. Depuis janvier 2015, l’École s’est mobilisée et a assumé pleinement sa responsabilité de pilier de la République. »

Avant Belkacem ? Du moisi, des leçons à apprendre, des règles à respecter, du travail à effectuer, du latin, du grec, de la littérature, de l’histoire, un patrimoine et un héritage à découvrir, à faire siens… bref l’inacceptable pour un musulman désireux de voir disparaître notre patrimoine, notre civilisation, notre identité..

L’autruche-gourdasse ne reçoit pas de compliments, de félicitations ? Elle se les décerne. La formation obligatoire reçue par tous les professeurs, pour être formés à l’enseignement de l’interdisciplinarité, du vivre ensemble, du respect de l’islam, du rien… Une révolution selon elle.

Alors ces 5 ( 8 au départ étaient prévues mais eu égard aux problèmes rencontrés et notamment eu égard au nombre d’heures de cours perdues par les élèves…) jours de formation qui devraient changer la face du monde et nécessiter d’élever d’urgence une statue à la femme belkacem, elle en fait tout un plat, sa médaille soviétique…

Inconvénient : désorganisation très importante de la prise en charge des élèves au collège, en raison des vagues de professeurs absents au même moment, ce qui n’est pas sans conséquence pour la continuité des apprentissages pour les élèves.  

Pour en savoir un peu plus :

http://www.reformeducollege.fr/mieux-comprendre/formation-des-enseignants-a-la-reforme

Retenir plus précisément ces passages et ceux que j’ai surlignés qui résument à eux tout seuls les impostures.

Quel est le contenu des journées de formation pour les enseignants ?

Le contenu des formations semble varier d’une académie à l’autre. De manière générale se dégagent toutefois les thèmes suivants: 

  • mise en place générale (axes de la réforme)
  • formation aux programmes/au nouveau socle
  • formation au numérique

Les formations annoncées en établissements ne couvrent pas toujours l’ensemble des besoins en formation, tels que:

  • les nouveaux programmes pour tous les niveaux. Le Collège (classes de 6e à 3e) est donc concerné par la fin du cycle 3 (CM1 CM2 6e) et par l’ensemble du cycle 4 (5e 4e 3e)
  • la logique des cycles, en particulier la répartition des points au programme entre école primaire et collège pour le cycle 3, donc la nécessité d’une formation commune pour les enseignants du premier et du deuxième degrés (primaire et collège)
  • le nouveau livret scolaire de la scolarité obligatoire, l’évaluation et le nouveau brevet
  • les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires intégrés pendant les heures de cours ; la pédagogie de projet dans ce cadre nouveau
  • l’Accompagnement Personnalisé à la place des heures de cours

On oblige les professeurs et donc les élèves à faire de l’interdisciplinarité  (EPI) systématiquement, et hop un petit peu de maths en histoire, un petit peu de géographie en physique, histoire de laisser encore plus de côté les apprentissages des fondamentaux et d’amuser les pauvres chéris qui ne sont pas tous des bas bleus, notamment dans certains quartiers…3 heures sur 26 passent en EPI, pratiquement un dixième, soit 3 à 4 semaines  entières de vrais cours qui disparaissent  à l’année…

Cerise sur le gâteau, on a remplacé les cours en demi-groupe disciplinaires où l’on pouvait aider les élèves à revoir et comprendre ce qui pouvait poser problème par des heures (prises sur les enseignements en classe, devenus peau de chagrin) par des heures d’accompagnement personnalisé. traduisez vous recevez des élèves, une dizaine, que vous ne connaissez pas (is ne sont pas vos propres élèves, des fois que vous sachiez trop bien ce qui coince), pour les accompagner… Tout le monde s’emmerde pendant ces heures inefficaces au possible, mais ça fait bien c’est du belkacem.

La réalité sur le terrain ?

Témoignages reçus de plusieurs ex-collègues encore en activité dans une réunion de copains (je résume les 3 pistes globales) :

  • Nous, on a été gentils, on avait amené nos ordinateur, nos bouquins, histoire de passer le temps utilement. On sait que les formateurs sont obligés de faire et de dire ce qu’ils sont venus dire et faire, on n’a pas voulu les mettre sous pression, mais on s’est donné le mot dès le premier jour. Hors de question de perdre notre temps à écouter de telles sottises, pour ne pas dire monstruosités.
  • Chez nous ça s’est très mal passé. On a passé notre temps à contredire, à contester, refusant d’être considérés comme des moutons chargés de manger la mauvaise herbe et de la faire manger aux autres. C’était pas sympa pour la formatrice, c’est vrai, on s’en est excusés à la fin mais trop c’est trop.
  • Apparemment, il y a eu bizarrement beaucoup de malades, de virus… qui ont touché les profs pendant ces formations. Et ceux qui restaient discutaient, corrigeaient leurs copies sans se soucier de la soupe gouvernementale.

Témoignages glanés sur des forums enseignants

  •   Je n’arrive toujours pas à concevoir que certains collègues aient accepté d’y mettre les pieds. Ceux qui en feront partie à l’avenir seront clairement des collègues hostiles à la transmission des savoirs, qui fait le fondement de notre profession.
  • Je ne veux pas y aller.
    Je ne veux pas.

J’adore la novnovlangue du ministère. On retrouve la même formidable logique qui a conduit à l’idée de liberté pédagogique imposée :

L’opportunité exceptionnelle offerte par la réforme du collège de créer les conditions de réussite de tous les élèves impose que tous les acteurs du système puissent contribuer, individuellement et en équipe, à sa mise en œuvre.

Bon, je vais préparer des CV. Ils ne seront pas bien remplis, mais au moins j’aurai l’impression d’avoir préparé un minimum mon licenciement pour faute.

Il n’est pas question que je fasse ça.
Et je ne parle pas de ces journées de formations auxquelles je refuse d’assister. Je parle des EPI, de la pédagogie de projet, des pratiques d’évaluation, etc.
Je refuse d’entrer dans une secte sans l’avoir choisi.

 

  • Je me prévois déjà un budget grève important cette année : de toutes manières, ou je n’ai pas les sous, ou je suis en formation. Tant qu’à choisir….
  • Et trois journées sur le numerique No
  • Ben en voilà une idée d’action  idee .. des préavis de grève les jours de formation, qu’ils soient ou non pendant les vacances. Mieux que la grève avec musique dans les rues, suivie des sarcasmes des valets de l’OCDE.

    c’est une idée, ou alors d’y aller et de pourrir la formation …. mais les manifs, j’arrête, sauf les interpro. J’en ai marre des manifs joyeuses, si je suis dans la rue je ne suis pas d’humeur…
    Il faut envisager d’autres formes d’actions que la grève, même si je les ferai aussi , mais cela demande plus d’énergie.

  • Je pense que le meilleur mode d’action est d’aller aux formations, inutile de perdre de l’argent, et au choix suivant le caractère de chacun : démontage en règle de chacune des pistes avancées par les formateurs, ou bien inertie totale et résolue. Solution intermédiaire : l’élève très très consciencieux qui cherche à comprendre et pose des questions et encore des questions et n’a toujours rien compris à la dixième répétition (mais les autres malheureux « formés » auront compris qu’il n’y a rien à comprendre).Bref on offre au ministère un sondage grandeur nature sur l’état d’esprit du terrain !
  • Et piquer nos heures pour les mettre en place… Twisted Evil chevalier chevalier chevalier darkvador
  • Sans moi. J’ai passé 20 ans à faire TOUTES les grèves. Et quand je dis toutes, c’est vraiment toutes. Les longues (2003), comme les ponctuelles.
    La dernière m’a découragée. La dissention Snes-Snalc, au détriment de l’action lancée par ce dernier, qui a présidé à toute la réflexion sur l’odieuse réforme qui va, du coup, pourrir l’enseignement public, associée à la lâcheté des collègues, quand ce n’est pas à leur absence de recherche d’information concernant la réforme, m’a amenée à prendre cette décision : je ne ferai plus aucune grève, sauf à y trouver un intérêt personnel.
    Fini pour moi. Pour tout dire, je n’ai même plus envie d’enseigner dans les conditions qui nous attendent, et qui attendent nos élèves/enfants.

     

     

    Bref, même là où l’on vote encore majoritairement socialiste, ça couine, ça traîne les pieds, ça ouvre les yeux… Rien d’autre  à ajouter sinon que, bien entendu hélas, un grand nombre de profs pas libres dans leur tête sont les dociles toutous du système à décerveler et sont prêts pour mériter l’amour de leur inspecteur et de leur chef d’établissement à enseigner le russe en chinois, même s’ils ne connaissent aucune des deux langues.  

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Réforme du collège : ce que disent les profs de la formation « magique » de Belkacem

  1. Avatarchristian Jour

    Cette punaise est complètement avariée. Ah elle est belle l’école de la république. Destruction de l’enseignement pour faire plaisir aux petits musuls qui ne sont pas capable de suivre et là aussi application de la charia.
    .

  2. AvatarXtemps

    Bien sûr, elle rejette tout ce qui est français pour imposer son Islam meurtrière, comme tout ce qui est Occidental, elle n’est pas là pour conserver les traditions et la culture française, ni préserver la civilisation Occidental, et montre par la même occasion son mépris de la vraie France et de l’Occident, avec sa double nationalité, c’est juste un pied en France et en Europe, la prochaine fois elle portera son voile, quand on impose l’islam, c’est pas pour être libre, ni pour elle même, ni pour les européens.
    Ah ben, c’est pas une Eva arabe chrétienne là, vous ne la voyez pas imposer la chrétienté, sa culture et ses traditions, mais s’intégrer à la culture française et pour l’Occident, sans vouloir modifier quoi que ce soit.
    La Belkacem n’acceptera jamais une invitation saucisson pinard, pourtant bien français, c’est une insulte pour elle, une provocation, comme tout le reste d’ailleurs.
    Et bien pour moi, couscous et autres spécialités musulmanes sont aussi des insultes, manger leurs trucs pendant que l’on massacre des innocents, viole des femmes et des enfants, et autres crasses Islamiques qui pue la haine, jamais!, c’est comme manger à table avec les Nazi ou les Fascistes.

  3. AvatarMarc

    Cette « pue la haine » plus marocaine que française nous enfonce dans un avenir très sombre.
    Avant des africains faisaient des distances considérables dans la jungle pour recevoir ou poster leur cours par correspondance et s’arracher à l’obscurantisme.
    Maintenant on en revient à la négation de tout ce que l’enseignement public avait patiemment édifié de positif.

  4. Avatarclaude t.a.l

    herpétologie ( je ne suis pas sûr d’avoir bien compris le prénom de la personne en question )

    herpétologie :

     » Naja est un genre de serpents de la famille des Elapidae. Les najas sont le groupe de serpent le plus connu et le plus répandu parmi les cobras.
    …….
    Les serpents du genre naja ont un corps long et fin….. leur venin est capable de tuer leur victime en un instant…….

    Les 29 espèces de ce genre se rencontrent un peu partout en Afrique, au Moyen-Orient, en Inde, en Asie du Sud-Est et en Indonésie

    ( en France ? )

    Venin
    La morsure de tous les naja est venimeuse. Ce venin est un neurotoxique qui provoque la paralysie,…….. » ( source wikipédia )

    veuillez m’excuser si j’ai fait une erreur,je me trompe toujours dans les prénoms !

    1. Claude LaurentClaude Laurent

      Ce venin est un neurotoxique qui provoque la paralysie,…….. »

      Claude, je ne suis d’accord. D’abord elle s’appellerait Najatte selon la prononciation médiatique (cela me hérisse). Et cette Najatte est donc en plein combatte pour l’étatte -devrait-on dire en novlangue-…
      ce venin ne me paralyse pas mais me fait exploser ?!:;- +/ (représentation des BD du capitaine Adock en colère avec tête de mort etc pour être poli)
      Cette Najat est dans le fil nazi

      « Nous ne voulons pas convaincre les gens de nos idées, nous voulons réduire le vocabulaire de telle façon qu’ils ne puissent plus exprimer que nos idées « (J Goebbels)

  5. Avatarinconnue

    quand je pense cette traître a reçu l’instruction en France,elle se prend vraiment pour le nombril du monde, la promotion canapé fonctionne bien

  6. AvatarJean-Paul SAINT-MARC

    3 heures sur 26 passent en EPI, pratiquement un dixième, soit une semaine entière de vrais cours qui disparaît à l’année…

    Non ! Plus de TROIS semaines si ce n’est QUATRE !

  7. Avatarxmt

    Merci qui? merci Sarko! vas-y Raymond baisse la tête t’auras l’air d’un coureur avec tes Ray-Ban aviator!

    à moins que je ne me trompasse avant lui « ils » n’étaient pas au gouvernement non?

    Dire que j’ai voté pour cet infâme gnome!

  8. AvatarLaurence

    Alors, un je n’ai pas attendu que cette idiote me dise quoi faire pour le faire et montrer aux élèves les liens à faire entre matières.
    Deux, avec des collègues nous sommes allés à une de ces réunions. Au bout de 30 minutes d’effarement à compulser les nouveaux organigrammes des programmes, nous nous sommes regardés et d’un même élan nous sommes levés au cri de  » on s’casse?  »  » on s’casse! » et nous sommes partis.
    Trois, je continuerai à faire comme d’habitude: discipline, effort et travail avec une initiation maison en 6ème en latin et grec, pour voir les yeux de mes élèves s’allumer lorsqu’ils découvrent le sens des mots et m’entendre dire  » Madame, je réfléchis mieux, avec ce que vous m’avez appris »
    Na et toc!

  9. AvatarPhilippe le Routier

    Je regrette de ne pas pouvoir écrire en gras ce que je vais mettre dans quelques lignes entre guillemets (mais l’informatique et moi ça fait 3… Oui, oui, le compte est bon !)

    Nous avons reçu la liste des fournitures a acheter… Banal.

    Mais nous avons AUSSI reçu la liste des programmes EPI, et là, j’ai dû aller me changer et prendre une douche, car j’ai eu un orgasme ! (J’exagère à peine)

     » apprentissage des dialectes régionaux…  »

    Et bien j’ai appelé le ministère de l’éducation nationales …
    … Et j’ai EXIGÉ des cours d’alsacien pour ma fille aînée !
    ( avec son accord elle maitrise déjà très bien l’anglais et l’allemand)

    On a osé me répondre que c’était exagéré (alors qu’en sus des dialectes « français » l’arabe est évidemment prévu trois lignes plus loin sous l’intitulé « langue originelle de la famille)

    J’ai répondu que c’était DISCRIMINATOIRE (retour a l’envoyeur) et que le collège de ma fille avait intérêt a lui offrir ces cours… Sans quoi, je porterais plainte.

    Ils ont donc un peu moins d’un mois pour trouver un prof parlant alsacien, acceptant de déménager en Picardie (il sera payé pour 3h de boulot c’est une bonne place !) pour faire cour a UNE élève

    J’ai foutu un tel foin qu’il mon proposé de faire ces cours…
    … Mais, via vidéoconférence.

    J’ai refusé, ça aurait des cours hors des heures de cours, ce qui n’est pas proposé pour l’arabe, donc, discriminatoire.

    Déjà eu trois appels pour tenter de me convaincre, je ne cède pas.

    Et j’irai jusqu’à la plainte ça je le jure.

    Franchement, je pourrais apprendre mon dialecte moi même à ma fille, mais « moche-kacem » m’a offert la possibilité de la faire CHIER !

    Je ne vais plus me retenir.

    1. AvatarSPARTAC

      Bien vu !
      Mon fils est déscolarisé, sinon j’aurais suivi avec une demande d’apprentissage du …..Breton !
      Bon courage.

  10. AvatarDésespoir 50

    Quelle pourriture cette marocaine, 2017 doit absolument lui faire rejoindre son pays d’amour et de paix.
    Maintenant ces glorieuses années dans ce gouvernement de gauchiasses, sans doute gagnées à la sauce edith cresson, elle doit les revivre loin de nos regards, sa tête de limace pollue l’espace Français

  11. AvatarSPARTAC

    Les profs sont à 99% des gauchistes.
    Les profs la fermeront.
    Les profs feront.
    Et quand ils se feront insulter, tabasser, égorger, ….
    je tournerai la tête……toujours du bon côté.

  12. AvatarPUGNACIT

    Cette tributaire marocaine agit à l’encontre des intérêts du ministère qui lui a été dévolu et ce,en toute conscience sns pour cela être limitée dans son action par quiconque de l’exécutif.
    Qu’elle Lamine les générations actuelles et futures tant sur le plan des connaissances que sur le plan intellectuel,cela ne semble oerturber ni Vals l’impétueux impuissant qu ‘Hollande l’apathique froid inefficace .

  13. AvatarSPARTAC

    Quand je fréquentais encore les abords de  » l’école primaire  » où était scolarisé mon fils ( 2014/2015 ), je sondais discrètement les parents d’élèves alentours.
    J’ai constaté que 9 sur 10 ne savaient rien au sujet de cette infâme  » réforme  » alors même que des grèves ( inutiles ) d’enseignants ponctuaient l’année scolaire, contre cette chose.
    Une assistante scolaire de mes connaissances disait à ce sujet :  » Les parents d’élève n’ont pas d’enfants … )
    Et je citerais Coluche :  » Certaines personnes ont des enfants lorsqu’ils ne peuvent pas avoir de chien.  »
    Pour la majorité des beaufs français, l’école publique n’est qu’une garderie qui les débarrasse de leurs mômes le temps qu’ils aillent se faire entuber à leur cher travail.
    Les islamo-gauchistes ont de beaux jours devant eux et ce ne sont pas quelques tueries dans des écoles qui changeront les choses.

Comments are closed.