Les Etats-Unis veulent nous islamiser et imposer le black power chez nous


Les Etats-Unis veulent nous islamiser et imposer le black power chez nous

Certes, on avait déjà le CRAN – Conseil Représentatif des Associations Noires- , organisme discriminatoire largement subventionné et doté de larges pouvoirs de nuisance.

Certes, on avait déjà le CCIF – Collectif contre l’islamophobie en France-, organisme discriminatoire largement subventionné et doté de larges pouvoirs de nuisance. Comme si le refus de l’islam, qui relève de la liberté d’opinion et du débat, pouvait être criminalisé… avec l’aide de l’Etat.

Certes, on avait déjà Licra, LDH, Sos racisme et compagnie qui, sur le papier n’étaient pas communautaristes mais se révèlent largement discriminatoires à l’usage, et sont également largement subventionnés et dotés de larges pouvoirs de nuisance.

Certes, on avait déjà Belkacem et Elkhomry qui au plus haut niveau de l’Etat prônent la disparition de notre civilisation et de notre identité.

Certes, on avait déjà appris grâce à wikileaks que l’ambassadeur américain avait une tâche prioritaire, repérer et former les jeunes musulmans pour qu’ils deviennent des élites capables d’accélérer l’islamisation de la France tout en agissant activement pour modifier les mentalités en encourageant « les bonnes pratiques ».

La stratégie des USA en France révélée par Wikileaks

Ce qui va suivre est la traduction intégrale d’un câble rédigé par l’actuel ambassadeur des Etats Unis, Charles Rivkin, actuellement en poste en France. Ce texte a été envoyé le 19 janvier 2010 au Secrétariat d’Etat américain. Vous trouverez la source de ce document ici. L’auteur de ce cable est l’Ambassadeur Charles Rivkin.

Sujet : Ambassade de Paris, stratégie d’engagement auprès des minorités.

Résumé

Au regard des circonstances et de l’histoire unique de la France, l’Ambassade de Paris a créé une Stratégie d’Engagement envers les Minorités qui concerne, parmi d’autres groupes, les musulmans français, et qui répond aux objectifs définis dans le reftel A [référence télégramme A]. Notre objectif est de mobiliser la population française à tous les niveaux afin d’amplifier les efforts de la France pour réaliser ses propres idéaux égalitaires, ce qui par suite fera progresser les intérêts nationaux américains. Alors que la France est à juste titre fière de son rôle moteur dans la conception des idéaux démocratiques et dans la promotion des droits de l’homme et de l’Etat de droit, les institutions françaises ne se sont pas montrées elles-mêmes assez flexibles pour s’adapter à une démographie de plus en plus hétérodoxe.

Nous croyons que si la France, sur le long terme, ne parvient pas à apporter une véritable représentation politique de ses minorités, la France pourrait devenir plus faible, plus divisée, sujette aux crises et repliée sur elle même, et par conséquent un allié moins fiable.

« Pour soutenir les efforts français de donner des chances égales aux minorités […] nous mettrons en place un programme agressif de mobilisation de la jeunesse. »

Pour soutenir les efforts français de donner des chances égales aux minorités, nous nous engagerons dans un discours positif, nous créerons des exemples forts, nous mettrons en place un programme agressif de mobilisation de la jeunesse, nous encouragerons les voix modérées et les « bonnes pratiques » et nous allons approfondir les causes des inégalités en France. Nous allons également intégrer les efforts des différentes sections de l’ambassade ainsi que mieux cibler les faiseurs d’opinions au sein de nos principaux auditoires puis nous évaluerons les indicateurs tangibles et intangible de la réussite de nos stratégies.

Fin du résumé.

http://www.neotrouve.com/?p=1067

Il semble que tout cela ne suffisait pas. Il fallait, sur notre terre de race blanche, importer la lutte raciale historique des Etats-Unis.

Nous en avions vu les prémices récemment  :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/07/25/black-lives-matter-arrive-en-france-pour-combattre-la-negrophobie-detat/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/07/14/aux-etats-unis-comme-en-france-les-associations-anti-racistes-sont-au-service-de-lislamisation/

Et voici qu’à présent les Etats-Unis, via leurs puissants medias s’en mêlent et nous font la leçon carrément !

On ne glosera pas en évoquant leur système si performant qui a mené l’Amérique à un niveau de tensions raciales jamais vu…

Ci-dessous un article de ce torchon de Libération comme le nomme si bien Durandurand. On appréciera encore plus quand on sait que le prétexte est la mort d’un jeune noir  malade qui a tenté d’échapper à une interpellation policière…

Vous avez dit ingérence ? Et cet imbécile de Hollande qui ne dit mot. Qui ne dit mot consent. Mais ça on le savait déjà.

Adama Traoré : le «New York Times» dénonce «l’impunité» de la police française

Dans un éditorial consacré à la mort du jeune noir à Beaumont-sur-Oise, le quotidien américain fustige le racisme de la police hexagonale et l’indifférence du gouvernement.

«Black Lives Matter in France, Too» : dans un éditorial, qui reprend en titre le nom du mouvement de lutte contre les violences policières né aux Etats-Unis, le New York Times dénonce le comportement de la police française dans l’affaire Adama Traoré – ce jeune Noir décédé le 19 juillet lors de son interpellation à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise).

Le décès de ce jeune homme de 24 ans, dont la mort reste toujours sans explication officielle, alors que deux expertises font état d’une «asphyxie», a entraîné «de violents affrontements entre les minorités en colère et des officiers de police», rappelle le quotidien américain, qui dresse un parallèle avec les émeutes d’octobre 2005 déclenchées après la mort de Zyed et Bouna dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois – dossier dans lequel les deux policiers poursuivis ont d’ailleurs été relaxés, rappelle le quotidien.

«Culture d’impunité profondément ancrée»

Depuis, les manifestants ont repris à leur compte le mouvement Black Lives Matter, né de l’autre côté de l’Atlantique, se félicite le New York Times, qui ne s’étonne pas de cette réappropriation : «Il y a des différences importantes entre les histoires des relations interraciales aux Etats-Unis et en France, où le racisme prend racine dans le passé colonial français, explique le quotidien. Cependant, il n’est pas surprenant que le mouvement Black Lives Matter trouve un écho en France : les organisations de défense des droits de l’homme ont fait état ces dernières années d’une culture d’impunité, profondément ancrée au sein de la police française, et donnant lieu à des abus à l’égard des minorités», détaille le quotidien américain, qui cite notamment une étude de 2009 sur le délit de faciès, selon laquelle un Noir ou un Arabe (ou perçu comme tel) a six à huit fois plus de chances de se faire contrôler à Paris.

Ce type de discriminations se sont multipliées depuis le début de l’état d’urgence, déclaré après les attentats du 13 Novembre à Paris et Saint-Denis, poursuit l’éditorial. Et à l’heure de la lutte contre le terrorisme, la recension des abus policiers contre les minorités ne semble pas non plus être une priorité. Le quotidien américain rappelle également la promesse formulée en 2012 par le candidat Hollande de lutter contre le contrôle au faciès, et la décision inédite, fin juin, de la Cour d’appel de Paris de condamner l’Etat pour des contrôles d’identité réalisés à l’encontre d’hommes noirs ou arabes. Malgré cette mise en garde, les députés ont enterré fin juin l’expérimentation du récépissé, censé lutter contre les contrôles au faciès, notamment après que Bernard Cazeneuve a répété que ce n’était pas le moment de jeter la moindre «suspicion» sur les forces de l’ordre.

«Un argument dangeureux» pour le New York Times, qui appelle la justice française à mettre un terme aux discriminations. «L’Etat islamique a montré qu’il sait exploiter les sentiments de colère et de l’aliénation à des fins meurtrières», met en garde le quotidien, avant de conclure : «Maintenant plus que jamais, la police a besoin d’instaurer la confiance avec les minorités en respectant les droits de tous les citoyens français, quelle que soit leur religion ou leur couleur de peau, et montrer que la justice doit être appliquée de manière équitable

http://www.liberation.fr/france/2016/07/30/adama-traore-le-new-york-times-denonce-l-impunite-de-la-police-francaise_1469483

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Les Etats-Unis veulent nous islamiser et imposer le black power chez nous

    1. WIETRICH

      Que les Américains s occupent de leur pays et ne viennent pas foutent la merde en France , de quoi s occupent ils ??? , nous ont ne s occupe pas de leur donner des ordres , alors qu ils en fassent autant : point barre !!!!!

  1. Marc

    Il faut dire que les Etats Unis ont une longue carrière dans la désagrégation des peuples. Des « boats-people » vietnamiens au célèbre roman mettant en scène une migration sauvage venue d’une des régions les plus pauvres du monde, les chantres de l’ordre mondial et les grenouilleurs de l’ONU ont eu toutes sources d’inspirations utiles pour nous faire des migrants « sur mesure ».
    Et pendant ce temps là nous avons eu tous les lâches complices passifs ou actifs de cette décomposition voulue de notre culture, préméditée qui plus est par ses prétendus représentants. Tel ce Jean d’Ormesson appelant de tous ses voeux un musulman à l’académie Française! Encore un privilégié de la société, copieusement auto-crétinisé de suffisance et qui s’emploie à scier la branche sur laquelle on l’a hissé.

  2. BUTTERWORTH

    c est bien les usa SUIVONS LEUR MODELE POUR LES STATISTIQUES ETHNIQUES CRIMINELLES ET AUTRES les blacks etant surrepresentes par rapport a leur 12/100 DE LA POPULATION VOIR WEB TOUTES LES DONNEES UNE REUSSITE A IMPORTER EN FRANCE

  3. PUGNACITÉ

    Observez votre environnement et vous constaterez que le black power est d’ores et déjà pleinement installé au sens où la discrimination positive aboutit en fait à une sur représentation de cette population tant dans les rues que dans les entreprises.
    Les Français par les votes qui sont les leur acceptent cela.Il ne s’agit aucunement de discrimination mais d’un constat factuel…déplorable.

  4. J

    Qu’ils se mêlent de leurs affaires. S’il n’y avait pas eu la France, les E.U ne seraient pas où ils sont aujourd’hui. Lafayette, ça leur parle ?

  5. yoniii

    hi

    c est etonnant que vous ecriver cela

    il y a 2 jours dans une bibliotheque publique

    une personne de couleur , etait entrain de lire un livre en face de nous dont le titre etait il me semble

     » les blanc racite des noir  » un truc comme ca

    nous pension en regardant cette africain lire ce livre
    nous pension que les plus grand esclavagite et raciste , genocidaire

    etaient les noire eux meme, les africain noir etaient les 1er esclavagiste et genocidire des noir

    pius l islamofaschisme

    bien avant ceux des  » blanc  »

    nous aurions du peut etrre dire a cette africain de lire dabort

    sur le raciste des noir sur les noir

    le racisme des muzz sur les noir

    au lieu de nié ses racisme la
    et ce focalisee uniquepment sur celiu des blanc

    by

    1. Clovis

      Vous auriez pu également rajouté, que contrairement à l’esclavage des noirs par les noirs, et des noirs par les musulmans, l’esclavage pratiqué par les « blancs » ne le fut que par une poignée de riches marchands et négociants absolument pas représentatifs de la population blanche, et que contrairement à l’esclavage des noirs par les noirs et des noirs par les musulmans, il n’y eu strictement JAMAIS aucune vente d’esclaves noirs sur les marchés en Europe et encore moins d’esclaves noirs à travailler dans nos champs ou pour s’occuper de nos animaux de ferme !

      ceci est un point fondamentale que tout Français devrait connaître, savoir et diffuser !

      1. Clovis

        En d’autres termes, si n’importe quel éleveur de chèvre noir ou musulman pouvait effectivement s’acheter un esclave noir dans un village tribale d’afrique ou dans un souk du maghreb pour le faire travailler à sa place, il n’en fut pas ainsi pour l’esclavage pratiqué par les quelques riches marchands et négociants de race blanche que l’ont pouvait compter sur les doigts de la main, et qui jamais ne vendirent leurs esclaves sur les marchés des villes et villages d’Europe.

        A contrario, la mise en esclavage des blancs par les muzz à force de razzias qui durèrent plusieurs longs siècles, fut bien pire que l’esclavage des noirs, mais de cette mise en esclavage de la population blanche européenne par les muzz personne n’en parle ! soit par totale ignorance soit par interêt idéologique !

      1. Olivia BlancheOlivia Blanche

        Message ici Christine. Après avoir cliqué sur Envoyé une page s’est ouverte où on me demandait mon nom….

  6. Xtemps

    Si ce Charles Rivkin, n’a pas un comportement totalitaire et fasciste, moi je suis le Pape.
    Alors ce Monsieur Charles Rivkin a décidé ça tout seul, dans le dos du peuple français, sans demander l’avis du peuple français de son sort et Monsieur veut imposer de force avec des stratégies agressives, il s’attaque carrément au peuple français pour les caprices de Monsieur.
    Si ce Charles Rivkin a des idées, tout le monde en a, moi aussi, mais en démocratie c’est le peuple français qui décide pas lui et n’est pas bottes de Monsieur.
    Si cet escroc dictateur faciste n’aime pas les français, qu’il a au moins l’honnêteté de le dire en face et pas comme un faux cul derrière le dos des français.
    Voilà le genre d’escroc qui manipule et met les gens les un contre les autres et un vrai raciste, car il détruit toutes les races transformé en métisse, et n’est rien d’autre qu’ une atteinte contre toutes les races.
    Tous les peuples du monde sont concernés avec ce genre d’escroc Fasciste, et là il y a vraiment incitation à la haine et racisme.
    Peut on porter plainte contre ce escroc.
    Je comprend encore mieux le Général de Gaule aujourd’hui, face à des escrocs comme ces gens là.

  7. HUGO

    Je ne sais si la situation économique, sociale, culturelle,… que sais-je ? des noirs en France, au USA, en Afrique, ou ailleurs est déplorable, une chose est certaine, les autres, en l’occurrence les blancs n’en sont pas responsables. Les noirs ne sont nullement persécutés ! Ils n’ont pas affaire aux chinois, tant mieux pour eux ! Ceux-ci seraient infiniment moins patients que nous, jobards blancs!

Comments are closed.