Organisons la défense de nos quartiers, formons un nouveau groupe de Visegrad…


Organisons la défense de nos quartiers, formons un nouveau groupe de Visegrad…

Soyons stratèges.
La sarisse antique est devenue un peu longue puisqu’ils sont déjà dans nos murs et qu’ils n’attaquent pas en ligne mais en embuscades, comme le conseille d’ailleurs leurs écritures dans leur bréviaire à plusieurs entrées.

La meilleure arme est la vigilance, la solidarité entre voisins sûrs les uns des autres et de ne pas leur laisser beaucoup d’espace.
Nous devons à notre tour les prendre dans une nasse comme le firent les asturiens guerriers paysans de Pélage(Pélayo) en les bloquant dans leurs montagnes.

Nos groupes résidentiels non islamisés doivent devenir nos montagnes et nos fenêtres, nos postes de gué, nos rues,nos défilés et nos vallées entre ces montagnes : la surveillance, la vigilance est la première arme, ensuite vient l’alerte (n’oublions pas les oies du Capitole), et les animaux redeviennent nos meilleurs alliés, les chiens et même,…des cochons domestiques !

Pas seulement les moyens électroniques sensibles.
Ces alarmes-là ne tombent jamais en panne et sont fiables et… sont impures aux yeux et à l’odorat de l’ennemi.
(Saviez-vous qu’en Israël certains kibboutz sont gardés par…des cochons?).

Nous devons surveiller les entrées de nos rues et disposer de moyens d’alertes à ces entrées(1).
Les piéger comme ils le font eux-mêmes lorsque des forces de police ne peuvent pénétrer dans leur « quartier  » car malheureusement nous devons défendre et récupérer Troie après que le cheval y ait été introduit.
Ensuite nous pouvons agir au moindre signalement suspect détecté dans nos rues devenues en quelques sorte des B.A.D des bases autonomes durables capables de se défendre et devenir, comme à Covadonga , une mâchoire qui se referme sur un agresseur.
L’étape suivante sera de ne pas seulement de défendre ce qui de notre sol n’à pas encore été envahi mais de reconquérir sûr l’ennemi l’espace public de « ses » quartiers et justement de le rendre à tous les citoyens.

La suite de la bataille de Covadonga s’appelle la Reconquista, celle-ci ne durera pas 7 siècles mais sept ans (bien qu’en réalité nous soyons installés dans un conflit de » basse intensité  » et à l’usure de 40 ans.
Ça commence au seuil de nos portes.

Je vis dans un village sûr, ce qu’on appelle une bastide dans le Sud, mais la défense des zones résidentielles jouxtant des ZUS en language PC , zones urbaines sensibles ou  » quartier » doit devenir une priorité, nous pouvons assurer nos défenses individuelles mais nous devons faire comme en Suisse ou aux Etats-Unis, les coordonner.

Si nous nous défendons nous soulagerons nos forces de sécurité et de défense.
Ce sont des milices basques qui mirent en déroute les Arabes (certes elle firent des misères à l’arrière garde de Charlemagne qui fit l’erreur de s’aliéner des alliés chrétiens en pillant Pampelune ), ce sont des milices très réactives appelées « Minutemen » qui permirent la victoire aux indépendantistes américains.
Nous nous battons à notre tour pour notre indépendance, nous leur rendons la monnaie de la pièce.

Nos quartiers doivent à leur tour devenir des bastides capables de s’entraider et de se défendre si nous ne voulons pas qu’elles deviennent des « rues barbares » mais des foyers de résistance ( cf.: le dernier ouvrage de Piero San Giorgio) et de reconquête.
Nos rues doivent avoir un conseil (elle doivent avoir un cerveau et pas seulement des cerveau isolé ), des yeux , des oreilles ( des moyens d’alerte ) et de riposte.
Dans l’antiquités chaque hoplite-citoyen défendait son voisin de son bouclier en se défendant et ne laissait aucun espace aux armes de l’ennemi.
Chaque foyer familial, sûr du foyer familial voisin doit être l’hoplite de son voisin etc…il sait d’abord bien défendre si on veut reconquérir.

A un autre niveau, formons un nouveau Groupe de Visegrad.

Le groupe de Visegrád (aussi appelé Visegrád 4 ou V4 ou triangle de Visegrád) est un groupe informel réunissant quatre pays d’Europe centrale : la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, et la Slovaquie.

Le groupe de Visegrád trouve son origine en automne 1335, lorsque les rois de Bohême, de Pologne et de Hongrie se rencontrèrent dans la ville hongroise de Visegrád1.

Le V4 moderne a démarré lors d’un sommet des chefs d’État ou de gouvernement de Tchécoslovaquie, Hongrie et Pologne dans la ville de Visegrád le , afin de mettre en place des coopérations entre ces trois États, en vue d’accélérer le processus d’intégration européenne. De là vient le premier nom du groupe, « triangle de Visegrád » ; ces trois États allaient devenir quatre avec la partition de la Tchécoslovaquie le 1er janvier 1993, mais le terme de « triangle » s’utilise encore parfois.

Depuis l’adhésion de ses membres à l’OTAN et à l’Union européenne, l’utilité du V4 a été relativisée. Il existe toujours cependant une continuité dans la dynamique des coopérations où ceux-ci tentent d’accroître leurs intérêts dans leur sphère supra-nationale, par exemple par l’aide à des ONG ou encore une implication commune dans la société civile. Le groupe de Visegrád a permis et réussi le rapprochement intellectuel et culturel.

Lors de la crise migratoire en Europe, en 2015-2016, le groupe de Visegrád se réunit à plusieurs reprises. Il fait alors savoir sa ferme opposition à l’accueil de migrants dans leurs pays, rejetant notamment l’idée des institutions européennes d’un système de répartition obligatoire des migrants2,3. Source Wikipedia.

Les Polonais ont contribué avec le prince Jean Sobieski III au salut de l’Occident en 1683, eux ont de la mémoire, comme tous les peuples d’Europe Centrale et Orientale qui ont vu déferler des hordes mongoles puis ottomanes sur leur sol.
Le pape Jean – Paul II embrassant un Coran, un pape d’origine polonaise! C’est incompréhensible ou témoigne d’une certaine cécité intellectuelle que n’eut pas son successeur Benoît (sans doute pour cela qu’il fut poussé vers la sortie).
Le groupe de Visegrad c’est le début à l’Est de la prise de conscience de ce qui nous arrive, ça vient de pays qui ont déjà expérimenté la »tolérance  » d’un islam conquérant qu’ils parvinrent à repousser et le joug totalitaire.
On peut se moquer de leur catholicisme un peu rétrograde sur certains sujets, comme leurs frères orthodoxes d’Europe Orientale, mais pas de leur lucidité ni de leur courage. Ils sont chrétiens, on souvent été rivaux entre eux catholiques/uniates/orthodoxes, mais ni angéliques ni naïfs.
Ce que nous , à l’Ouest, sommes devenus.

Le soleil se lève à l’Est, liquidons l’UE sous sa forme actuelle et portons un équivalent occidental du Groupe de Visegrad, un pacte de défense de la civilisation européenne qui doit garantir ses frontières et être armé dissuasif, déterminé.

Compléments en video

https://www.youtube.com/watch?v=Z7rdQNeGECw

https://www.youtube.com/watch?v=ooAhcIBQViQ

Voisins vigilants une idée suisse qui s’exporte et fonctionne!https://www.youtube.com/watch?v=J5uTttkBvPY

(1) Note de Christine Tasin

Partout où ils existent, utiliser les groupes constitués des Voisins Vigilants ou les constituer dans son quartier

https://www.voisinsvigilants.org





18 thoughts on “Organisons la défense de nos quartiers, formons un nouveau groupe de Visegrad…

  1. peulet

    Ce matin sur RMC , interview d’un « pauvre » sénégalais septuagénaire , « agressé » par un « méchant » Français raciste , insulté , frappé , enfin bref…tout le catalogue du comportement de l’extrême droite ( sous entendu FN ,Identitaire) sans parler de son avocat ( qui a besoin de pub , c’est la mode à l’heure actuelle chez les ténors du barreau ) …. Par contre , les agression quotidiennes contre les »Souchiens » , les « fromages » , comme ils disent affectueusement , la presse reste muette ….. Etonnant , non ? Cherchez l’erreur et quand vous aurez la réponse…………………!!!

    1. Eric Martin

      Tout à fait d’accord avec vous Peulet. Ainsi nos « merdias » en ont fait des tonnes sur le musulman agressé à Rouen, mais rien sur nos personnes âgées tuées, frappées, volées et parfois même violées au nom de la tolérance et du vivre ensemble ! Alors peut être si les médias se refusent à dire la vérité, c’est que nous sommes d’une race inférieure ? Peut être les migrants sont de la race supérieure ? Ou pire peut être nous n’existons pas ?! Tout simplement ! Vivement que le pouvoir socialiste fasse disparaître les registres d’état civil, suppriment les archives scolaires. On aura alors plus de victimes ! On tuera en silence en France, l’égorgement dans la douceur au nom de la tolérance. C’est tellement beau le Paradis des Républiques socialistes d’Europe, n’est ce pas ?

  2. hathoriti

    Sarisse, bien d’accord avec vous . Mais les traîtres et les cons sont nombreux ! J’en sais quelque chose ! Rendre la vie intenable aux musulmans ? Oh ! Mais moi, j’approuve et j’applaudis, malheureusement, certains ne seront pas d’accord ! Pourquoi ? Mais parce que certains sont d’indécrottables socialistes et ils vivent du socialisme et tant que ce gouvernement de pourris reste en place (ad vitam espèrent-ils !) ils se foutent du sort de la France, même s’ils désapprouvent les actes terroristes. D’autres, parce qu’ils n’ont pas internet et n’ont, comme seules sources d’information , que la tévé ou les journaux, locaux pour la plupart ( la dépêche du Midi par ex.) Ils ne sont pas au courant, comme nous le sommes et quand on essaie de leur dire la malfaisance de l’islam, la réponse est : « mais ils ne sont pas tous comme ça ! y’en a de gentils ! Regardez untel ou unetelle…! » Conclusion : ils attendent les égorgeurs en n’y croyant pas vraiment ! Décourageant !

    1. baptiste

      Les pages de RR sont un vivier plein de prises de positions diverses et parfois très agaçantes.
      Mais l’échange de vues restent dans l’ensemble profitable et stimulant.
      Mais une chose au moins mérite d’être souligné et fustigé. Ce sont les interventions souvent de contributeurs habituels, qui bavassent sur les Français qui sont « des cons, des veaux, des moins que rien, des lâches… »
      Des contributeurs aux conclusions systématiquement décourageantes, des contributeurs qui souvent se prennent comme seul modèle et référence des vrais valeurs de résistance, de courage et de patriotisme.
      Pour dire que ces contributeurs me casse les couilles à ne parler que d’eux- mêmes et à se contenter à jeter l’opprobre sur tous ce qui n’est eux.
      Ils sont contre productifs, ils agissent comme un système de propagande au service de ceux-là même qu’ils sont supposés condamner, autrement dit le système UMPS.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Tout à fait d’accord je trouve insupportable de voir des positions défaitistes et méprisantes chez des patriotes

        1. André

          Alors la ! Je suis mais alors on ne peut plus d’accord !! Ce sont des gens qui ne sont pas prêts dans leurs têtes ni dans leurs coeur à risquer de perdre le peu de confort – ah les « habitudes » de Platon sont bien coriaces à plusieurs milliers d’années de distance ! L’homme n’a pas évolué d’un yota. Ça me dégoûte comme leurs comportements mièvre et empantouflé allaient nous sauver, nous et notre pays. Il est vrai que cette vague ne revendique pas d’héritage ni de ses racines ni de sa nation. C’est la génération de soumis que le système d’élites aux mains trempées dans le sang des victimes de baphomet leur crache après s’être délecté de victimes que ravagent les guerres auxquelles nous devenons insensibles !! Sauf lorsque la réalité s’abat sur nous… Alors ça pisse dans les frocs ! Au moment crucial où on ne nous laisse plus de choix ! Il faut y aller dans le calme et surtout dans la réflexion ! Connaître son ennemi comme sa propre mère pour taper fort et l’affaiblir. Mais il faut répliquer lourdement et avec une intelligence qui va les paralyser ! Brûler quelques voitures de flics mais qu’ils n’osent plus aller au-delà car ils sauront que le carnage suivant ce sera le bateau de retour !

  3. Roland l'Alsacien

    hathoriti c’est exactement cela , les Français sont des veaux et les gens comme nous et d’autres ¨Patriotes savons ce qui ce cache derrière le vrai visage des soi disant musulmans modérer  » des assassins et égorgeur en sommeil  » voilà la vrai vérité ! dehors tous et remigration dans leur pays d’origine voilà la seule est vrai solution et défendre définitivement la secte sanguinaire islam en France et dans toute l’Europe et Occident et surtout par après ne plus leurs venir en aide dans leurs 57 pays islamisés ou ils sont tous d’accord avec cette pseudo religion sectaire et sanguinaire qui s’appelle islam .Bonne journée hathoriti.Roland L’Alsacien .

  4. yoniii

    hi

    excellent

    ceci dit ; il manque un piont

    1) l ennemi muzz

    2) les dhimmis collabo

    mais il y a aussi un ennemi dans nos propre rend dont il faut ce mefier comme d une peste

     » le traitre  »

    celiu qui etaient un temps des notres . mais qui ce retourna contre nous au profit de l ennemi

    la magorité des resistant ont etaient vendu par des « traitres  »

    des traitres dans leurs propres rends

    des traitres qui etaient vos propres voisin , et qui agissaient avec vous un temps . pius complotére contre nous apres

    compter sur son voisin oui .

    MAIS …. AVEC SAGESEE AVEC PRUDENCE

    MEME VOTRE AMIE D ENFANCE
    MEME UN MEMBRE DE VOTRE PROPRE FAMILLE
    MEME VOTRE VOISIN DE PALIER

    PEUT DEVENIR UN TRAITRE EN PIUSSANCE

    ET VOUS L IVRER A L ENNEMI
    PILLER VOTRE MAISON
    VIOLER VoS ENFANT DERRIeRE VOTRE DOS

    EN TEMPS DEGUERRE ET DAN UNE SITUATION EXTRREME L HOMME EST LE PIRE EnNEMI DE L HOMME

    L HOMME EST UN LOUP POUR L HOMME ;FREUD

    compter sur les votres …mais en gardant a l esprit , qu ils peuvent etre aussi vos pire ennemi … et ce retourner contrre vous

    l histoire humaine prouve que beaucoupo de citadelle imprenable
    furent defaite non parce l ennemi brisa ses fortification

    mais parce qu un traitre a l interreiure des fortification
    ouvrie une porte derobée et permi a l ennemi d entrée dans la citadelle et de nous vaincre de l interieure

    un traitre peu etre un ennemi mortel
    et il ce cache dans nos propre rend
    parmi les notres

    by

    1. Roussillon-Poulon

      je vous souhaite à toutes et à tous d’organiser une vrai résistance et donc de créer des milices patriotes pour assurer notre sécurité je suis à votre disposition

  5. Armor

    en lisant certain commentaire je me dit …
    oui mais alors à qui faire confiance ???
    si on ne fait pas un minimum de confiance en certain , nous n’ y arriverons jamais tout seul …

    j’ ai pu enfin avoir une conversation avec deux personnes , donc ensemble nous étions trois , du même avis , prêtes à nous défendre , ou tout au moins pour le moment avoir le coup d ‘œil vigilant ,
    ( même seule de toute façons je m ‘entraine , )
    et depuis le massacre du prêtre de 86 ans
    quand même des langues se délient ..

    ( et ma réflexion sur un autre sujet …
    ce n ‘est pas moi qui fréquenterais une église , si j ‘en voit à la porte
    je n ‘ai aucune confiance , en eux , là, nous nous faisons manipuler en bloc on en reparlera j ‘en suis sure ) hélas

    kénavo

  6. Nestor Mackno

    J’apprécie les propos de Yoniii, qui sont non conventionnels . Il à dû lire Sun Tzu et carl von clausewitz. Je cite cet exemple qu’il a écrit son l’article : Je n’ai pas peur de la guerre civile mais du dérapage ou pétage de plomb …

    exploiter aussi des structure , destrcuturé , faible , aleatoire , chaotique , solitaire , desporganisée etc…

    C’est ce vers quoi il nous faut tendre . Lire  » la petite guerre  » de carl von clausewitz, certe cela date mais ça vaut son pesant d’or .

    Tu est le bien venu dans nos rangs, Yoniii .

  7. Nestor Mackno

    Non, Clausewitz au début du 19ème siècle exposa sa vision sur la guérilla . J
    Extrait ;

    C’est donc autour de 1810 (début de ses cours sur la « petite guerre ») et 1812
    (rédaction des Manifestes) que Clausewitz consacre une attention particulière à la
    guérilla, en collaborant activement aux travaux de Gneisenau et Scharnhorst.
    Après la défaite de Iéna et la paix infamante de Tilsitt, les patriotes allemands
    prirent l’initiative de la résistance. Schill, un simple enseigne de dragon, organisa
    en 1807, à Kolberg, un corps franc qui mena la lutte partisane. Avec l’aide de la
    population, il attaquait par surprise patrouilles, détachements et courriers de
    l’armée française, s’emparait de son argent, de son ravitaillement et de ses armes.
    Il fit prisonnier le général Victor et prépara un soulèvement général à l’arrière du
    front1. D’autres officiers tentèrent de déclencher des mouvements
    insurrectionnels, tels Dörnberg en Westphalie. Mais il n’y a guère qu’au Tyrol
    que l’insurrection populaire fut effective …

    je te met le lien, où il y a un document PDF.

    http://www.agota.be/t.derbent/clausewitz/chapitre12.pdf

Comments are closed.