Allo, quoi, la fermeture des mosquées salafistes, elle est possible ou pas, député Rihan-Cypel ? [MAJ]


Allo, quoi, la fermeture des mosquées salafistes, elle est possible ou pas, député Rihan-Cypel ? [MAJ]

Rihan-Cypel, député socialaud, a expliqué sur RMC dans l’émission d’E. Brunet de ce jour (25/7), qu’il a voté contre l’amendement proposé par Christian Jacob pour la fermeture des mosquées salafistes parce que cette possibilité de fermeture d’un lieu de culte présentant un danger pour la sécurité publique serait déjà dans la loi.

Rihan-Cypel, utilisant une jargonite, dans laquelle se complaisent nos politocards pour justifier de leur importance (et de leur salaire et avantages exorbitants) devant le bas peuple, affirme cela de façon péremptoire avec une suffisance et une morgue insupportables.

Un constitutionnaliste, un légaliste, ou un député qui, lui, par exemple a voté en faveur de cet amendement, peut-il infirmer ou confirmer à Résistance républicaine qu’il était bien déjà possible sans celui-ci de fermer des mosquées salafistes ?

Si l’argument de Rihan-Cypel est bon, alors la raison qu’il invoque est plutôt d’ordre technique : ce n’est pas la peine de voter pour une loi qui existe déjà. Mais cela soulève quand même plusieurs interrogations :

– Dans ce cas pourquoi Rihan-Cypel a-t-il voté contre et ne s’est-il pas simplement abstenu ? (je vous rassure sa réponse ne m’intéresse pas)
– Si la loi le permet déjà, pourquoi le gouvernement socialaud ne fait-il pas fermer immédiatement les lieux de subversion salafistes ? (là encore on connaît la réponse)
– Enfin si la loi le permet déjà, ceux qui ont demandé le vote de cet amendement ne sont-ils pas des incompétents pour avoir fait perdre ainsi un temps si précieux à nos très chers (coûteux) députés ?

Toutefois si l’argument de Rihan-Cypel est faux, alors c’est un fieffé menteur qui se moque du peuple.

Il serait également très instructif d’avoir les explications des parlementaires de droite se présentant à la prochaine primaire, pour justifier leur absence lors de ce vote.
Si des patriotes ont lu ou entendu leurs arguments, merci de faire suivre.

Patriotiquement Vôtre

Note de Christine Tasin

On lira avec intérêt la fiche wikipedia du député Rihan-Cypel, qui a fait ses preuves au PS parce que enfant d’immigré, parce que double nationalité, parce que, sous couvert de lutter contre les discriminations il a créé des groupes communautaristes d’immigrés ou de descendants d’immigrés.

Le 19 septembre 2010, Eduardo Rihan Cypel crée le groupe d’élus naturalisés baptisé « Français sans distinction » en réaction au discours de Grenoble[réf. souhaitée]. Il fait partie de l’équipe de campagne de François Hollande pour la présidentielle 2012 où il est chargé des questions d’immigration1.

Alors, que ce petit monsieur prétende, avec un culot effroyable, avoir voté contre la fermeture des mosquées parce que la loi le prévoyait déjà, à d’autres, mais pas à nous.

Nous publierons ici les réponses données aux questions de Thierry La Fronde et notamment celle de notre spécialiste juridique, Maxime, qui, nous n’en doutons pas, nous dira sans doute si une nouvelle loi était nécessaire.

Pensez donc régulièrement à venir voir si une mise à jour de l’article a été faite.

Première réponse de Spartac

Des textes de loi existent, qui permettraient la fermeture administrative des mosquées. Le gouvernement peut s’en servir … ou pas Je vous laisse apprécier ce qu’en font les socialauds !
Ce que demandait Christian Jacob n’est pas un doublon. Il demandait que ces dispositions soient inscrites DANS la loi de prolongation de l’état d’urgence votée le 21 juillet 2016, ce qui aurait contraint les gauchistes à l’appliquer de facto sous peine de devoir rendre des comptes.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




16 thoughts on “Allo, quoi, la fermeture des mosquées salafistes, elle est possible ou pas, député Rihan-Cypel ? [MAJ]

  1. peulet

    Cet individu gonflé d’importance représente la morgue et le mépris des socialauds envers les Français ….!

  2. Alta

    J’ai envoyé des mails à plusieurs députés, et l’un d’eux (Mr Molac, élu du Morbihan) m’ a répondu (réponse automatique je suppose)que cet amendement faisait doublon avec la loi existante, que cette campagne de dénigrement des élus est orchestrée par un site d’extrême droite, et que 4 mosquées ont déjà été fermées provisoirement depuis le début de l’état d’urgence. Nous voici rassurés.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Zut alors, c’est nous le site d’extrême droite ? Pourtant je suis de gauche je ne comprends pas tout …

  3. patriote

    Encore un possédant la double nationalité , ça risque d’être bien pratique quand il faudra décamper a toute vitesse ! ….Quand j’entends parler tous ces politicards qui tournent autour du pot , il me font penser a des jongleurs utilisant des patates chaudes , le but étant de tenir le plus longtemps possible …….jusqu’en 2017 ….après ils improviseront …..

  4. patriote

    Une prise d’otages dans une église en seine maritime en ce moment même vient de se terminer avec apparemment 3 morts …..

  5. SPARTAC

    Des textes de loi existent, qui permettraient la fermeture administrative des mosquées. Le gouvernement peut s’en servir … ou pas Je vous laisse apprécier ce qu’en font les socialauds !
    Ce que demandait Christian Jacob n’est pas un doublon. Il demandait que ces dispositions soient inscrites DANS la loi de prolongation de l’état d’urgence votée le 21 juillet 2016, ce qui aurait contraint les gauchistes à l’appliquer de facto sous peine de devoir rendre des comptes.

    1. WIETRICH

      C est vraiment une honte de voir ceci , on est la juste pour les votes et rien d autre , ensuite ils ne font rien du tout : horrible !

      1. Denise

        c’est pour cela que je ne suis pas toujours d’accord avec ce qui est dit : d’attendre toujours les élections ! ( surtout 2017, où beaucoup rêvent encore ) il faut que le peuple s’exprime en dehors des élections .. et se fédère..on voit bien que beaucoup de choses interfèrent entre les élections et pas toujours dites dans un programme !! et donc il faut être vigilent et agir .. la dernière loi sur l’immigration , celle de mars 2016 , l’avez vous vu venir ?

  6. Xtemps

    Français sans distinctions! pour ses petits copains d’immigrés, voilà un soit disant français d’origine immigrés qui décide sans demander l’avis du peuple d’ accueille qu’il a accueillit, vraiment sans gène le gars.
    Et en plus il a le culot de voter contre la fermeture des mosquées salafistes en empêchant nos lois d’exercer.
    Voilà encore une raison de plus pourquoi le racisme, l’islamophobie et autres escroqueries sont bien pratiques pour ces dictateurs et malfaiteurs, des escroqueries qui nous exclus totalement nous les européens par contre.
    Ils ouvrent tous les robinets pour l’Islamisation de l’Europe, tout en acceptant pas nos lois jugés discriminant et stigmatisant pour les musulmans.
    C’est çà être français pour ces gens là, par des infiltrés musulmans, quand on peut Islamiser sans armes pourquoi pas, quelques menaces par ici par là et le tour est joué, et c’est la grande invasion musulmane amis résistants, en nous prenant par nos sentiments qu’ils connaissent bien.
    Par contre c’est pas une Eva d’origine Arabe chrétienne, ni autres communautés non musulmanes d’origines immigrés, qui ne demandent que de s’intégrer avec la population française qui s’amusent à faire çà.
    Voilà toute la différence, on impose pas ses origines au pays d’ accueille qui n’a rien demandé.
    Et nos dirigeants laissent faire?!, devinez.

  7. Xtemps

    Les Fasciste aujourd’hui portent le costume cravate comme tout le monde, bien élevés et trop polis pour être honnête, amis résistants.

  8. Thierry La Fronde

    Merci SPARTAC pour tes explications (si tu m’autorises ce tutoiement). Cependant j’ai beaucoup de mal à comprendre cette indigeste tambouille législative que nous servent nos chers (coûteux) députés.
    Pour résumer :
    La possibilité de fermer des mosquées salafistes est déjà dans la loi. Soit ! Or si elle n’est pas ou presque pas appliquée, c’est la conséquence d’une volonté politique du gouvernement actuel de ne pas mettre les moyens, de ne pas mener les actions nécessaires pour faire respecter cette loi. Tout le monde en connait la raison : ce gouvernement en sursis ne veut pas se mettre à dos son électorat islamisant, l’un des rares à voter encore pour lui (cela nous renvoie bien sûr à la loi sur le port du voile islamique avec là aussi la même démission des gouvernements successifs quant à son application et pour les mêmes raisons de politocards carriéristes)

    Or d’après ce que j’en comprends, si l’amendement de fermeture des mosquées salafistes avait été voté et inscrit dans la loi de prolongation de l’état d’urgence, le gouvernement aurait été contraint de l’appliquer de facto sous peine de devoir rendre des comptes.

    C’est là que ça m’interpelle. Car même inscrit dans la loi de prolongation de l’état d’urgence, qu’est ce qui peut forcer ce gouvernement à appliquer une loi s’il n’en a pas la volonté politique pour des raisons bassement électoralistes ?
    Ce gouvernement qui s’assoit sur son peuple depuis quatre ans, qu’est ce qui peut le forcer à faire appliquer une loi ? Le fait de devoir rendre des comptes ? J’aimerais bien que quelqu’un sur Résistance Républicaine développe ce que ce rendre des comptes signifie dans ce cas, et en quoi cela serait si terrifiant pour Hollande et sa clique.

    Et rendre des comptes à qui ? A des députés de l’autre bord qui attendront la même mansuétude en retour de la part de leurs confrères, lorsque l’assemblée aura de nouveau changé de majorité ?

    Si je comprends bien, cela signifie aussi qu’il y a des lois pour lesquelles il n’est pas besoin de rendre des comptes. Hallucinant ! Comment alors vérifier qu’elles sont utiles, pertinentes, efficaces ? Nos chers (coûteux) députés après avoir passé des heures, des jours, des semaines, des mois à palabrer et à préparer des lois, les largueraient in fine dans la nature sans suivi, sans contrôle.

    Et comble de l’abject en ces temps où les Français sont en danger, il n’y aurait donc pas besoin de rendre des comptes sur la loi déjà existante permettant la fermeture des mosquées salafistes puisqu’elle n’est pas dans l’état d’urgence !

    Je comprends mieux à présent le vote de Rihan-Cypel contre cet amendement. Je comprends mieux aussi l’attitude des absents-abstentionnistes pour faire en sorte que toute cette salade législative écœurante continue à l’insu et sur le dos du peuple.

    Et à l’heure où l’on égorge dans nos églises, cela m’inspire un profond dégoût.

    Patriotiquement Vôtre

Comments are closed.