Turquie : répression féroce et rôle trouble des Etats-Unis


Turquie : répression féroce et rôle trouble des Etats-Unis

La Turquie entre dans une nouvelle ère de péripéties et de fortes secousses politiques.

Durant la nuit du 16 juillet,  le parlement a été bombardé par des avions F-16, plusieurs quartiers généraux de l’armée turque ont été le théâtre de violents combats avec des images d’hélicoptères tirant sur la foule et de scènes de violence extrême entre les forces putschistes et pro-Erdogan ont défilé aux écrans de télé :
TurcsBarbares1

Les islamistes ont pu repousser le putsch organisé par de kemalistes (quelques-uns des protagonistes principaux sont sur la photo ci-dessous) sans doute encouragés par Washington.
Le secrétaire d’Etat des Etats-Unis, John Kerry, alors que les putschistes semblaient avoir le contrôle avait précipitamment déclaré aux médias que les Etats-Unis souhaitaient la paix et la continuité en Turquie. Des milliers d’arrestations et de limogeages ont eu lieu dans les rangs de l’armée et de la justice. Le chef d’état-major de l’armée de l’air, les généraux de la IIème et IIIème armées ne sont que quelques figures emblématiques arrêtées parmi 34 autres généraux (!), de dizaines de colonels avec 3000 militaires et 2745 juges et magistrats (source NTV).
TurcsBarbares2
Turkish
 La base Inçirlik, ayant servi aux opérations des putschistes, était en état de siège et sans électricité avec quelques 1500 soldats Américains et Turcs ne pouvant effectuer aucun vol. Dans la base, les Américains ont l’accès exclusif à quelques têtes nucléaires et en cas perte d’accès à l’arsenal nucléaire, l’opération « Broken Arrow » serait sans aucun doute déclenchée de la part des Américains.
Erdogan accuse directement les Etats-Unis de se cacher derrière le putsch et réclame l’extradition de son ennemi Gullen qui vit en Pensylvanie. Les relations entre les deux pays semblent se dégrader fortement davantage.
Ces derniers événements vont sans doute renforcer Erdogan et les islamistes mais ils vont diviser davantage déjà une Turquie conduite au précipice avec les jeux du Sultan Erdogan avec les islamistes de la région. Bien évidemment, sans compter l’affaiblissement de l’armée Turque qui a été ridiculisée pendant le putsch et les conséquences sur l’économie du pays déjà en berne.
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Turquie : répression féroce et rôle trouble des Etats-Unis

  1. Claude LaurentClaude Laurent

    et les conséquences sur l’économie du pays déjà en berne…. »
    Vite « présidentmoije » donnez-leur quelques milliards.

  2. Xtemps

    Soit c’est un coup de théâtre de l’Erdogan pour refaire monter sa cote de popularité fort basse ou il y a autre chose qu’on nous dit pas, car on ne prépare pas un putsch sans précautions et on ne fait pas un putsch quand le principal Erdogane n’est pas là..
    L’Erdogan était parti, car il savait ce qui allait se passer, et rien n’empêche de dire que cela pouvait être du côté américains les renseignements.
    On ne soutient pas un criminel comme lui, qui a tué des Kurdes et des Turcs.

    1. Parole d'un GrecParole d'un Grec

      A priori les putsch était prévu pour le lendemain pour pouvoir arrêter Erdogan dès son retour de ses vacances passées à Bodrum. Visiblement, la date et l’heure du putsch ont été avancées car il y a eu une fuite de renseignement vers les services secrets d’Erdogan.

      Le résultat est que les Américains ont perdu le contrôle du pays et bien sûr d’une armée turque prolaique. Je pense que la situation est un vrai casse-tête pour les Américains car ils ne vont pas continuer à équiper une armée d’islamistes. A mon avis ils vont se renforcer leur présence en Grèce en équipant davantage son armée qui fait barrage aux islamistes vers l’Europe.

  3. joke ka

    Erdogan tyran indétrônable, hélas, va encore resserrer les boulons:gare aux opposants dans ce pays barbare…l’Allemagne va encore connaître une vague migratoire en provenance de Turquie maintenant que Merkel a signé un pacte avec le tyran,il n’y a plus de limite

  4. ABEL

     » Qui touche à Israël ne reste pas impuni ! » dixit Edouard HERRIOT, Président du Conseil, et ancien maire de LYON ! Erdogan a organisé la flotille de l’opération Marmara contre Israël, il y a seulement deux ans, et là, il le paye cash !
    E. HERRIOT, cet homme vraiment cultivé savait de quoi il parlait ! Paix à son âme !

  5. PARA D'AVANT

    J’ai du mal à comprendre que les « putschistes » se soient si rapidement rendus. Ils sont les premiers à savoir que les islamistes coupent les têtes à tout va. Soit les organisateurs de ce coup d’état sont des incompétents, soit c’est un coup fourré » organisé par les U.S.A. Le sang n’as fini de couler sur la terre Turc.
    Encore des milliers et milliers de migrants à envahir l’Europe et par de conséquence notre pays. « Bon sang » on est mal là les amis….

  6. Roland l'Alsacien

    la France doit rapidement sortir de U.E. sinon tout ces islamistes seront en France la Barbe rasé comme ce chauffard de camion à Nice !
    Réveiller vous Français il faut vite sortir de cette Europe de merde pour refermer toute nos frontières et sortir de Schengen et de l’ONU gérer par les pays Qatar et Arabie Saoudite qui nous envoie les tueurs islamistes en douce et camouflés.
    La Turquie va ce venger en nous envoyant tout ces islamistes sachez le ! merde vous tous les politiques sa suffit de faire semblant de ne rien savoir et si nos proches et familles ce font tuer ont viendra aussi vous voir SA SUFFIT !!! Roland L’Alsacien …

Comments are closed.