Mohamed Lahouaiej Bouhlel n’était pas « Franco-Tunisien » mais Tunisien tout court


Mohamed Lahouaiej Bouhlel n’était pas « Franco-Tunisien » mais Tunisien tout court

Il s’appelle Mohamed Lahouaiej Bouhlel, originaire de Mseken et fils d’un membre du parti islamiste Ennahda connu pour son extrémisme. Il n’est donc pas franco-tunisien mais tunisien vivant en France depuis huit ans avec une carte de séjour, des aides sociales et tout le tralala. Par reconnaissance à la France, il vient de prendre la vie à 84 innocents.

Le terroriste qui conduisait le camion qui a écrasé 84 victimes à Nice n’est pas franco-tunisien comme cela a été annoncé par les médias français mais un émigré tunisien âgé de 31 ans, qui vivait en France depuis 2008 et qui a obtenu le séjour à la suite de son mariage avec une franco-tunisienne, sa propre cousine (elle s’appelle Hajer) qui est installée à Nice et dont il a eu trois enfants.

Il s’appellait Mohamed Lahouaiej Bouhlel et il est originaire de la ville sahélienne de Mseken (Gouvernorat de Sousse) où il est né le 3 janvier 1985. Selon nos sources policières en Tunisie, sa mère s’appelle Cherifa et son père est membre du parti islamiste Ennahda et il est connu à Mseken comme étant un extrémiste violent que la police de Ben Ali surveillait de près et qui est devenu après janvier 2011 l’un des leaders locaux d’Ennahda à Mseken. Le criminel de Nice ne s’est donc pas improvisé terroriste, mais il né et a baigné dans un milieu familiale favorable à la violence et au radicalisme. Il en va de même de sa belle famille.

Le permis de conduire du terroriste et sa carte de séjour ont été retrouvés dans le camion qu’il a utilisé comme une arme de guerre avant de se faire descendre par des agents municipaux qui étaient heureusement armés, contrairement à d’autres régions qui refusent le port d’armes à la police municipale. Non satisfait d’avoir tué autant de personnes innocentes, le terroriste tunisien voulait finir son parcours criminel sur un manège pour enfants.

Selon certaines sources, cette crapule terroriste était mariée et père de 3 enfants. Son voisinage interrogé le décrit comme « pas très religieux, (qui) ne fait pas la prière, aime les filles et la salsa ». Des propos habituels qui montrent combien un intégriste daéchien peut dissimuler son vrai visage avant de passer à l’action. Et des criminels pareils, il y en a des centaines et des milliers en France. Pour nous, ce terroriste est né dans un milieu intégriste et il était « culturellement » prédisposé à devenir un terroriste. Les services de police devrait d’ailleurs s’inquiéter du fait que l’un de ses proches travaille à l’aéroport de Nice !

L’ayant identifié grâce aux documents retrouvés dans le camion et à l’analyse de ses empruntes digitales, les autorités policières ont pu retrouver rapidement son adresse. Une perquisition a eu lieu à son domicile aujourd’hui vers 09H30 en présence de membres du Raid lourdement armés. Vers 11H00, des membres de la police technique et scientifique étaient toujours présents dans l’appartement situé dans un petit immeuble d’un quartier populaire de l’est de la ville.

Mohamed Lahouaiej Bouhlel n’était pas connu des services de renseignement français pour radicalisation et ne disposait pas d’une fiche S de sûreté pour lien avec le terrorisme. Il était par contre bien connu des services de police pour des faits de droit commun, principalement des violences avec arme, violences conjugales, menaces et vol.

Après analyse et enquête, le corps de cette crapule sera expédié en Tunisie, où sa famille, ses amis, ses voisins l’enterreront probablement en « martyr », comme tous les criminels que ce pays autrefois civilisé et moderne a produit depuis la « révolution » dite du jasmin qu’on avait fait faire à la populace tunisienne et que l’ensemble des politiciens et journalistes Français avaient à l’époque salué, acclamé et exalté.

Il y a à peine un mois, la France de Monsieur Hollande recevait en grande pompe le chef des Frères musulmans tunisiens, Rached Ghannouchi. Parmi les objectifs non avoués à l’égard d’un tel doctrinaire de l’islamo-terrorisme, encadrer, contenir et empêcher la jeunesse française de confession musulmane de basculer dans le radicalisme !!!

Source

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


13 thoughts on “Mohamed Lahouaiej Bouhlel n’était pas « Franco-Tunisien » mais Tunisien tout court

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci à vous mais je ne le mets pas, j’ai déjà dit que je refusais par respect des victimes et de leurs proches, je n’aimerais pas, si j’avais perdu l’un des miens, savoir qu’une video avec son corps est diffusée qu’il y a une forme de voyeurisme malsain que je favoriserais.

  1. EVAEVA

    Etant donné que des musulmans s’offusquent du fait que des vidéos du carnage soient diffusées, et que des entretiens avec des parents éplorés sont montrés, je vais diffuser par tous moyens ces vidéos et ces entretiens.
    Je sais que la photo d’Aylan n’a pas gêné les musulmans, mais que les photos des victimes non-musulmanes les gênent.
    Donc personnellement je diffuse de mon mieux, et la conscience d’autant plus tranquille qu’aucun visage de blessé n’est reconnaissable sur ces vidéos.

    1. AvatarMila

      Vous avez raison, Eva. Ces morts sont nos martyrs. En détournant les yeux pour ne pas connaître les tortures qu’ont leur a infligées, nous les abandonnons une deuxième fois.
      Pensons à cette mère jordanienne qui a voulu connaître le martyre de son fils, aviateur brûlé vif par l’E.I. : croyez-vous qu’elle ait été poussée par un voyeurisme malsain ? Non, elle a voulu connaître les derniers instants de son fils, et elle a souffert dans sa chair avec lui.
      Nous avons le devoir de regarder en face la barbarie : n’abandonnons pas nos morts, ils sont nos frères, souffrons de leurs insoutenables souffrances et pleurons-les en connaissance de cause, sans penser d’abord à protéger nos pauvres nerfs. Ensuite, nous nous relèverons et nous saurons exactement pourquoi.
      L’instrumentalisation de ces mots, « leur dignité » qui ne serait pas « respectée », est un leurre propre à nous endormir en chargeant notre conscience : il s’agit de nous plonger dans le symbolique pour que nous en oubliions le réel : d’où ces bougies qui s’allument pour que s’éteigne la haine légitime.
      Rappelons-nous toujours que toute l’indignité tient dans les gestes du bourreau, pas dans la personne de la victime.

  2. AvatarUTR

    Cet article suscite en moi plusieurs réactions

    La thése selon laquelle ce drame était inévitable car ce monsieur n’était pas suivi par des services de renseignements , doit être passablement tempérée au vu de son contexte familial trés sensible , qui aurait du malgré tout alarmer nos autorités policiéres , et ceci même en l’absence d’activité radicale démontrée .

    Selon moi donc désormais , les services de renseignements doivent non seulement mettre en fichier , les personnes au comportement salafiste évident, mais aussi celles dont des membres de la famille, présente un profil particuliérment inquiétant comme c’est le cas ici avec un pére appartenant à la mouvance dangereuse de Ennahda !

    Je rejoins les conclusions de cet article affirmant que le comportement non musulman radical d’un personnage ( alcool, filles , sorties en boite ), ne signifie actuellement plus rien ! car nous savons que ces terroristes sont capables de dissimuler leur nature intime sous une attitude de façade, avant de commettre l’irréparable !

    Enfin ce drame nous permet de reconsidérer fondamentalement la question de l’armement des policiers municipaux , qui dans cette situation on endossé un role central en tuant ce terroriste , alors même que la police nationale était apparemment absente .

    J’estime donc que la tragédie niçoise doit servir de véritable électro choc nationale, pour orienter les pouvoirs publics , vers une généralisation de l’armement et de l’entrainement des policiers municipaux , dont la fonction de protection de la population, n’a plus rien à envier à celle de leurs collégues nationaux !

    Encore récemment avons nous constaté que des policiers municipaux étaient confrontés à des sanctions disciplinaires pour réclamer le droit au port d’arme dans le cadre du service, et nous devons espérer que cette épouvantable tuerie, aménera nos autorités à davantage de réalisme en la matiére .

  3. Avatarparisienne

    Nos médias si intègres et objectifs ,nous cacheraient-ils que le Père de cet assassin, est dans sa ville ou son village un responsable d’ENNADA radicalisé et très surveillé par les autorités du pays, il en est de même de la famille de son ex-femme qui est sa cousine ….
    Ainsi nos gouvernants et ceux censés nous informer, nous prennent vraiment pour des débiles, tellement sûrs d’eux, qu’ils semblent ignorer qu’internet est à la portée de tous…..ENCORE combien de morts ,avant que cette élite auto-proclamée dise la vérité?

  4. AvatarRoland l'Alsacien

    Bonjour Christine !
    La elle marque un point notre chère Eva !
    parce que je sais et je suis au courant que cela est vrai ! ça emmerde énormément la secte islam de montrer quel religion d’amour est cette saloperie de secte sanguinaire donc pour moi EVA à raison qu’elle fasse circuler cette vidéo et toi Christine sur le point par respect des victimes tu a aussi raison mais il faut que tout nos compatriotes soit averti des vrais saloperies que fait cette pseudo religion qui est une secte sanguinaire avant les élections de 2017 si ont veut que MLP passe du premier coup ! je sais tu va me dire par respect de tout ces pauvres boutchouc et moi aussi je pense a cela mais avec ces malheureux morts les veaux de Français peuvent maintenant être réveiller et j’ai la haine contre ces tueurs d’enfants !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Cher Roland chacun fait ce qu’il a à faire en son âme et conscience. Je ne changerai pas d’avis, RR ne sera pas ce canal-là. Par ailleurs cela à mon avis ne change absolument rien. Une Langlade avec ou sans video continuera de pleurer sur le pauvre désespéré qui a tué 84 personnes.

  5. AvatarJC.P.

    ENTENDU DANS LES MERDIAS : « Mohamed Lahouaiej Bouhlel, 31 ans, travaillait depuis 1 an ».
    On est en droit de s’interroger pour savoir ce qu’il foutait avant.
    Il a quand même été capable de sauter sa mouquère et de lui faire pondre 3 gniards. Sa mouquère qui, selon les préceptes de leur secte, ne doit pas travailler.
    Lesquels gniards, seront élevés désormais DANS LA HAINE DE LA FRANCE.
    On va leur apprendre que « les 65 millions de français », forcément racistes, ont assassiné leur père. Ainsi dans 15/20 ans, nous aurons CHEZ NOUS, d’autres parfaits djihadistes, FRANÇAIS, mais HAINEUX DE LA FRANCE.

    Ce cas se multiplie. Par exemple celui de Yassin SALHI, l’égorgeur DE SON PATRON, Hérvé Cornara, (PAIX A SON ÂME), qui s’est suicidé en prison, qu’il crame en enfer. Lui aussi avait des gniards et une mouquère.

    ET TANT D’AUTRES.

    On notera aussi l’irresponsabilité des ces individus (quand ils ne sont pas des tarés consanguins) qui préfèrent se faire exploser / flinguer plutôt que d’assumer leurs responsabilités de parents et assumer leurs actes, vis à vis de NOTRE société.

    QUI PENSEZ-VOUS, qui va payer pour élever leurs gniards (futurs terroristes) et engraisser leurs mouquères ??

    NOUS, bien sur, les CON——TRIBUABLES DROITS-DE-L’HOMMISTES par force

  6. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    On aimerait avoir une confirmation nette du fait que son père est islamiste.

    Pour le moment les médias pourris citent justement son père, comme parole du Coran, qui affirme que son « fils n’était pas religieux » …

  7. Avatarchristian jour

    Comment se type avec une carte de séjour et après avoir eu des démêles avec la justice et même pris de la prison avec sursis est resté en France. Notre justice entretien la racailles et le résultat est là. Qu’es ce qu’il foutait en France alors qu’il aurait dû être expulsé.

    1. Avatarangora

      la raison: suppression de « la double peine » que sarko a fait voter par ses potes de gauche et de droite.

Comments are closed.