Nous allons gagner la guerre contre l’islam grâce à 5 règles à appliquer et Internet


Nous allons gagner la guerre contre l’islam grâce à 5 règles à appliquer et Internet

Les juifs , qui ont une religion de la loi, je parle des juifs qui ont une solide culture théologique (comme ce Rav Dynoviscz qui est un scruteur de textes) ont vu de très loin venir l’islam qui n’est qu’un mauvais copié-collé de leur religion.
Nous autres Européens devrions en prendre de la graine.

Il faut cesser de laisser des spécialistes, musulmans, de l’islam, nous raconter des fariboles sur l’islam. La vraie nature de l’islam c’est la conquête et la domination, l’humiliation des dhimmis( chrétiens, juifs, zorastriens) et la destruction ( 80M d’hindous sous les grands moghols musulmans) ou la conversion forcée des autres (hindouistes, bouddhistes traités de polythéistes ou idolâtres, agnostiques ou athées).Sa « paix » tout au long de son histoire et de ses califats il la construit « à l’ombre des épées »(comme dit le hâdith).

C’est aux Européens lucides de scruter et de dénoncer les textes qui galvanisent la volonté d’un adversaire qui veut nous anéantir par la force ou par la ruse (takkya, faux oecuménisme), il y des arabisants et des islamologues non complaisants en Russie, en Israël et même en Chine !

Ecoutons ceux des nôtres qui ont appris à connaître les tenants et le aboutissants des motivations adverses comme un Hérodote qui avait passé de longues années en Perse ou comme César qui avait fait une intelligente étude de ces gaulois qu’il allait affronter.

Et une nouvelle arme alors inconnue survint pour déconstruire les arguments adverses en les décortiquant: Internet.
C’est l’information , toujours croissante, et de plus en plus documentée et précise, qui scellera le sort de cette doctrine aux conséquences sanguinaires.

Je reviens toujours à notre propre Antiquité et même notre Moyen-Age qui était loin d’être « obscur » il fourmillent de métaphores qui forgeront à nouveau notre unité.
J’aime cette expression qu’on appelle « voir venir de loin », comme Miltiade qui, de très loin avait fini par très bien lire les manoeuvres des armées si nombreuses de Darius et les avait « vu venir ».

L’islam va s’embrocher au mur du réel et de ce que l’Occident, chez lui, n’a pas encore montré, la connaissance ne sert à rien si elle ne harcèle pas l’adversaire dans la source de ses motivations: ses textes(et en particulier la partie abrogeante et intolérante comme guerrière du Coran médinois).

Première règle se connaître soi-même et savoir d’où l’on vient et ce que nous avons à défendre: une civilisation qui s’est construite à l’Ouest du Bosphore ou du Pont -Euxin, en Grèce, à Rome, dans le reste de l’Europe, autour de cet héritage gréco-latin (qui convient à nos sceptiques, agnostiques ou athées libres) mais aussi judéo-chrétien (et il ne faut pas exclure le « judéo » car la présence juive est un excellent indicateur ou marqueur du niveau de démocratie et de libertés de nos pays: lorsque cette minorité s’en va c’est souvent une annonce d’affrontement inter-ethniques et religieux probables).
Deuxième règle: connaître les autres non hostiles comme, et surtout hostiles (l’islam lui nous nomme et nous désigne comme « Dar Al Harb »,la » Maison de la Guerre », ce qui, semble-t-il, n’est pas du tout amène).
Il n’y a rien de plus sot que d’avoir un sentiment de supériorité parce qu’on ignore volontairement ce que pense l’autre, et en particulier sa partie la plus hostile.
Troisième règle: savoir que nous avons des alliés, ces autres non-hostiles qui sont confrontés, qui de l’Inde, qui de la Chine, qui d’une large fraction non musulmane du continent africain, Ethiopie en tête et d’autres, aux mêmes problèmes que nous et la même agressivité conquérante des mêmes.
Quatrième règle: ce n’est ni une guerre des « races » (mot qui n’est pas d’originegrecque) ni une guerre de religions, mais une guerre pour rester libre et de décider librement de notre destin, cette vieille histoire des grecs repoussant l’assaut des multitudes recommence, sous une autre forme.
Cinquième règle: ne pas apporter d’eau au moulin de l’adversaire qui aime se victimiser mais l’attaquer là où il se croit fort mais est très faible en réalité: son idéologie en décortiquant ses textes de référence.

Je suis pessimiste à court terme mais je crois que d’autres Salamine et d’autres Lépante seront gagnés et pas seulement sur des champs de bataille.
Arpanet, l’ancêtre d’Internet était taillé pour la guerre entre deux blocs hostiles, puis il se muta en Internet plus répandu, il est devenue l’arme des temps modernes (aussi pour nos ennemis mais ils ne l’ont pas conçu, ce n’est pas rien), l’arme de millions d’internautes dont les sarisses feront la différence face à ceux qui veulent réduire puis détruire nos libertés.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




24 thoughts on “Nous allons gagner la guerre contre l’islam grâce à 5 règles à appliquer et Internet

    1. EVAEVA

      Madame Tasin,

      Rien à voir avec le sujet, je voudrais juste vous signaler un attentat à Nice, sur la promenade des anglais.

  1. JackJack

    Je n’ai pas vos lettres cher Sarisse. Je vais donc dire, très simplement, que l’information est notre meilleure lance, par l’usage de l’internet (tant qu’on nous en laisse encore l’emploi), afin d’enseigner aux innombrables autruches ce qu’est la « soumission », traduction du mot « Islam » selon ce que je lis, car je ne possède pas la formation pour en faire moi-même la traduction. INFORMER : c’est la priorité. « La connaissance est le pouvoir » ont dit tellement de gens qu’on ne sait plus qui en est l’auteur initial. C’est l’arme de Christine Tasin et de bien d’autres. Divulguons leurs messages, leurs articles. Incitons nos contacts à visiter RR et les autres sites patriotes. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

  2. AvatarUTR

    Ce texte présente quand même le désavantage de poser le probléme en des termes particuliérements philosophique , et tend à beaucoup trop donc « intellectualiser  » la notion de résistance au salafisme

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Pas d’accord et sur le fond et sur la forme. D’abord parce qu’il n’y a pas d’évolution dan quelque société que ce soit s’i ln’y a pas eu en amont un travail des intellectuels qui ont peu à peu de façon insidieuse parfois semé le bon grain, sans les Lumières 1789 n’aurait pas existé. Et les résistants ont besoin de réfléchir, pas seulement de faire des réserves de provisions. NOus sommes et un corps et un esprit. Ensuite j’ai censuré parce que je trouve inacceptable que l’on utilise des mots péjoratifs pour critiquer un texte écrit par un des nôtres, un Résistant authentique. Par ailleurs tout le monde ici s’exprime, parfois longuement, toi le premier…

      1. AvatarUTR

        Christine !

        J’accepte ta critique . Mes propos pouvaient paraitre un tant soit peu déplacés et vexants , ce que je suis prêt à regretter

        Cependant , l’auteur de cet article insiste vraiment beaucoup trop sur l’aspect unique de « guerre psychologique » sur internet et les réseaux sociaux .

        Nous pourrions tous , developper tous les arguments possibles en matiére de morale et de doctrine , s’agissant du contenu des textes coraniques, mais il au final , il demeurera pas moins que malgré tout ,nous serons confrontés à des salafistes ultra radicalisés,qui en dépit de toutes les démonstrations intellectuelles imaginables et répandues sur internet , se trouveront encore de bonnes raisons pour …NOUS TOUS COUPER EN MORCEAUX !

        Ce combat idéologique sur les réseaux doit être mené , pour convaincre quelques personnes encore lucides , et pouvant développer de bonnes capacités de résilience face au salafisme , et en soit ce texte présente effectivement un réelle utilité

        Malgré tout quand des membres d’une milice radicale taperont à la porte de l’appartement pour exposer sévèrement les régles de la charia à qui il faudra se plier , ou bien quand des migrants fou furieux envahiront une propriété familliale pour tout détruire piller, et violer une famille entiére , il ne sera plus temps de faire de la philosophie sur un clavier ou une feuille de papier blanche ! car la seule réponse sera …….je laisse à chacun le soin de rédiger le reste de la phrase !

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Merci à toi de reconnaître que tu avais été maladroit. Encore une fois il n’y a pas une façon de se battre. On a déjà, ici, donné – et on continue de le faire- largement la place aux façons de se préparer,de résisterphysiquement, mais il fau t continuer, c’est vital, notre travail d’information, et il faut avoir les moyens intellectuels de comprendre ce qui se passe pour mieux expliquer, convaincre etc. ssiter

        2. pikachupikachu

          UTR, vous vous trompez quant à l’article de Sarisse. Sarisse n’est pas dans la philosophie, mais dans la compréhension tactique de cette guerre à mener.
          Une arme fabuleuse peut changer la donne, peut mettre à plat la propagande : internet
          Prenons simplement l’histoire merveilleuse de Mahomet et de son épouse Safyah. Epouse légitime, selon le rite musulman. Mariage consommé par le prophète et donc pas un viol du tout. En lisant le détail, on apprend que la mariée a vu sa famille massacrée par Mahomet le jour précédent : son père, son mari, son (ses ?) fils, frères. Tous les mâles de la tribu juive des Quraiza.

          Se peut-il qu’une femme encore endeuillée, ayant perdu tous les siens se marient avec le meurtrier, dans la joie et la bonne humeur et couche avec lui ?
          N’importe qui comprend que Mohamed l’a prise de force et que le « meilleur des hommes », prophète venant sceller la chaîne des prophètes n’était qu’un violeur. Comprenez l’electrochoc que cela peut susciter chez des musulmans un tant soit peu éduqués et civilisés, mais qui croient de bonne foi l’Islam comme authentique.

          Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.
          C’est cela que peut permettre d’atteindre internet : de même qu’il peut entraîner des pommés à s’auto-radicaliser, de même, il peut fournir un vrai antidote dans cette guerre contre la connerie, et Sarisse a raison, c’est une arme de poids !

          (j’ai cité Safyah, mais on peut parler du fait que Mohamed ayant épousé une femme de presque 20 ans de plus que lui (tiens, le hasard a voulu qu’elle soit la femme la plus riche de la Mecque !) est resté monogame jusqu’à la mort de celle-ci. Puis aussitôt après, polygamie et petites jeunettes (p.ex. Aisha).
          La sourate du butin qui explique que la « guerre sainte » est un business très juteux, avec commerce d’esclaves en sus.
          Les histoires de Zul Karnayin (sourate la caverne, à partir des versets 80) qui nous démontrent que la terre est plate (puisque le soleil se couche dans une place de parking attitrée au lieu de revenir à son point de départ, sans jamais se coucher) et autres.

          L’Islam ne peut pas tenir le choc face à ce que nous disent ses textes fondateurs, mais ça, seul Internet peut en apporter la démonstration.

  3. .templier.templier

    a court therme…on dirai que c es mal barré…
    bonsoir,
    je veus bien y croire mais…a l avenir a plus ou moyen therme!!!

  4. Avatarpirlouit

    les résistants viennent de tous horizons et j’apprécies les textes qui sont capables de me donner de le force et du savoir.merci à vous.

  5. Avatarceltillos

    chère Christine et cher Sarisse, n’ayant pas comme vous eu la chance d’étudier assez longtemps, je ne peut hélas que me contenter d’apprécier et de souscrire pleinement a vos textes et envolées, vous exprimez mieux que je ne le ferais moi même le sentiment qui m’anime, vous avez les mots, moi étant plus pragmatique je m’ais hélas que les actes a ma disposition, et je pense ne pas être le seul dans mon cas a ne pas avoir ces mots et ces tournures de phrases, mais en en ayant l’esprit et la volonté pour agir!
    donc il est fortement possible que des gens comme moi n’ayant pas a leur disposition l’éloquence et la culture nous posons ici nos idée et nos ressentis un peut brut de décoffrage, nous avons aussi le défaut peut être d’appeler un chat un chat, sans détour sans précautions de langage, ce n’est pas du mépris ni de la vulgarité mais juste une facon de dire les choses simplement comme nous les ressentons, de facon épidermique et instinctive.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Cher Celtillos nous sommes complémentaires, dans toute société et le monde patriote c’est une société il faut des gens qui agissent et aussi des gens qui mettent des mots sur les choses. Et surtout continuez d’appeler un chat un chat, c’est indispensable

  6. Chris2aChris2a

    Bonjour la Résistance !
    Excellent article de Sarisse que je ferai lire à mes enfants et petits enfants qui semblent ne pas avoir la moindre idée de ce qui les attend, ceci, grâce au travail de sape de notre éducation anti-nationale…
    Personnellement, j’aurais glissé dans la 1ère règle « savoir d’où l’on vient » que notre civilisation a su résister aux assauts continus de ces conquérants barbares pendant 14 siècles….. »Point de détail » de l’histoire qui a été complètement occulté des manuels d’histoire depuis une cinquantaine d’années … A l’instigation de qui et dans quel but ?…

  7. AvatarClaise

    Les béotiens.
    Il me semble que le langage du politiquement correct, la novlangue, ne peut émettre que de l’abrutissement mental avec une douceur mielleuse qui colle à chaque son. De quoi endormir même les insomniaques… Le « politiquement correct » c’est la meilleure chose que l’on ai inventé pour permettre aux imbéciles de l’ouvrir en obligeant les gens de bon sens à la fermer… La majorité a toujours tort, parce qu’elle est composée d’une majorité d’imbéciles. La minorité aussi est composée d’imbéciles, mais ils sont moins nombreux…. donc c’est plus rassurant. Avec les magiciens du mensonge la faiblesse devient « mérite »… l’impuissance qui oblige à renoncer aux représailles devient « bonté »… la bassesse la plus craintive « humilité »… la soumission à ceux qu’on déteste « obéissance »… ou pour la religion qui reste la forme de soumission la plus vile « obéissance à dieu »… Je m’attache ici au christianisme dont je suis issu… pour l’islam vu le record de crimes et son absence de spiritualité, je développe plus loin.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      désolée Claire ce n’est plus un commentaire mais un roman soit vous proposez un article en écrvant à l’adresse contact ( et encore faut-il qu’il soit moins long et plus structuré) soit vous essayez d’être concise, le modérateur n’a pas le temps de lire des commentaires si longs et le lecteur ne prendra pas la peine et le temps de le faire

  8. Claude LaurentClaude Laurent

    Bonjour à tous; je me suis pris la tête cette nuit sur FB ,site BFMTV, avec quelques islamophiles et autres nounours en leur servant ceci:
    https://youtu.be/u_nxE5FISDQ

    S 60:4

    Le Top 100 des horreurs musulmanes

    http://www.dailymotion.com/video/x85bfa_le-top-100-des-horreurs-musulmanes_webcam

    Voici pour ceux qui pensent que l’Islam est une religion comme les autres.
    http://www.dailymotion.com/video/x85bfa_le-top-100-des-horreurs-musulmanes_webcam

    Mais aussi la sourate 8-67.Un prophète ne devrait pas faire de prisonniers de guerre avant d’avoir fait un grand carnage sur la terre.
    QUESTION.
    Dans mon coran d’Hamidullah, le texte diffère, quel est donc l’auteur de la sourate précédente ?

  9. AvatarFred

    Bonjour,
    Toute mes condoléances aux familles des victimes pour l’attentat de Nice je compatit à leur douleurs de la perte d’un être cher.
    Pour réagir à votre sujet  » Nous allons gagner la guerre contre l’islam » Le problème n’est pas l’islam nous faisons fausse route et vous faite fausse route avec cet article.
    Ces attentats commis à travers l’Europe sont d’une part le résultat de notre politique étrangère, ces attentas n’ont rien à voir avec l’islam ces attentats son commis en réaction aux guerres commises en Syrie, Libye, Irak, Mali comme le dit si bien Michel onfray la France à fait plus de 4 millions de morts dérisoire face aux attentas, je ne cautionne pas ces attentats loin de là mais posons nous la question de l’imposition de notre démocratie dans les pays Musulmans, ces pays se sont toujours débrouiller seul pour gérer leurs crises, conflits ect… pourquoi intervenir maintenant nous en payons le prix fort avec ces attentats ! maintenant il faut penser autrement la politique étrangère, et que si on augmente les bombardements plus nous auront de représailles une vengeance de la part des pays bombardés.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Parce que depuis 1400 ans que l’islam conquière et tue, aujourd’hui il faudrait lui trouver des excuses ? Charlie Hebdo, Theo van Gogh, c’était à cause des interventions étrangères ? Les menaces de mort contre les caricaturistes danois, contre Ayan Hirsi Ali, le malheureux ambassadeur américain quasiment démémbré pourune video sur l »islam c’est aussi la faute des interventions occidentales ? Renseignez-vous, retournez vous coucher ou allez vivre votre vie dans un des paradis musulmans que sont l’Arabie saoudite ou le Qatar, par encore envahis par les armées étrangères, ce qui est bien dommage pour les esclaves philippins ou indonésions à qui on a pris leur passeport pour mieux les exploiter

  10. AvatarBUTTERWORTH

    pour fred une explication pour les 28000 ATTENTATS ET MEURTRES COMMIS PAR DES MUSULMANS DANS LE MONDE?? SITE THERELIGIONOF PEACE LES CHRETIENNES ECOLIERES DECAPITEES AU RETOUR DE L ECOLE EN INDONESIE CELA EST DU AUX BOMBARDEMENTS,??? VISIONNEZ LE SITE ET ACHETEZ UN CERVEAU VOIR VIDEOS WAFA SULTAN SITES APOSTATS MUSULMANS ANTI ISLAM CARTOONS AND SONGS ISLAM THE SOUND OF SILENCE

  11. AvatarRoland l'Alsacien

    Putain encore un con de dhimmis ! c’est pas la faute de l’islam non de dieu quel crétin ! les lèches babouches ont les voie et ont les reconnait à des moments tragique tel que celui de Nice …Bises Christine .. Roland L’Alsacien ..

  12. AvatarFred

    Super le commentaire censuré par l’admin j’appel pas ça un débat c’est de la dictature 2.0 quelle est la peur qui vous anime ?

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Vous êtes déjà allé au tribunal pour des propos jugés délictueux par notre justice, si sensible quand il s’agit de critiquer l’islam ?

      Non ?

      Alors, vous êtes très mal placé pour donner des leçons de courage à Christine.

Comments are closed.