Aux Etats-Unis comme en France, les associations anti-racistes sont au service de l’islamisation


Aux Etats-Unis comme en France, les associations anti-racistes sont au service de l’islamisation

Le mouvement antiraciste Black Lives Matter, au service de l’islamisation des Etats-Unis et du soutien au jihad palestinien

Comme en Europe, les organisations antiracistes sont devenues aux Etats-Unis les instruments de l’islamisation de la société ainsi que de la propagation de l’antisémitisme et de la violence contre les populations blanches chrétiennes.

Ainsi, le mouvement militant Black Lives Matter, engagé dans la lutte contre le racisme fait aux Noirs par les forces de l’ordre aux Etats-Unis, affirme officiellement ses liens avec le jihad islamo-palestinien.

Ce mouvement, qui a organisé la manifestation antiraciste du 7 juillet dernier à Dallas, et dont l’un des membres a assassiné 5 policiers américains parce qu’il « voulait tuer des Blancs », continue, malgré la violence qu’il génère et prétend en même temps dénoncer, de bénéficier d’une image favorable dans les médias. Derrière les symboles inspirés des luttes civiques des années 60 et les slogans progressistes (« défendre la dignité, la justice et la liberté » et promouvoir les droits des minorités raciales et sexuelles), se trouve une réalité bien moins humaniste.

Black Lives Matter est, en effet, l’un des organes de propagation de l’islam aux Etats-Unis, comme l’explique lui-même le leader de la branche américaine du Hamas et directeur du Conseil Américain des Relations Islamiques (CAIR), Nihad Awad, lors d’un discours adressé aux électeurs américains musulmans dans la perspective de l’élection présidentielle de 2016 :

Dans ce discours, Awad affirme à son auditoire : « Black Lives Matter est notre campagne ».

Vous pouvez faire toute la différence en 2016. Vous pouvez changer la réalité de notre époque. Le temps est venu pour nous, Musulmans américains, d’être en première ligne, et non pas de battre en retraite, parce que vous êtes tous des leaders. Vos votes sont votre pouvoir de négociation pour l’année 2016. Faites de vos centres, de vos centres islamiques et des mosquées, des lieux d’inscriptions sur les listes électorales. Black Lives Matter nous concerne. Black Lives Matter est notre campagne

A l’occasion de la même conférence, Khalilah Sabra, une avocate afro-américaine convertie à l’islam, unique membre féminin des Frères Musulmans depuis son entrée dans la confrérie en 1980, déclare que les Musulmans sont « les nouveaux Noirs américains » :

Vous êtes les nouveaux Noirs américains. Si nous ne réagissons pas, vous verrez des Musulmans assassinés dans les rues. Nous sommes la communauté qui mène une révolution à travers le monde. Si nous pouvons le faire, pourquoi n’accomplirions-nous pas cette révolution aux Etats-Unis ?

Non seulement les Frères Musulmans courtisent la communauté afro-américaine, mais le mouvement Black Lives Matter se tourne également publiquement vers les causes islamiques, notamment par son soutien au jihad palestinien. Ainsi, en 2015, des membres actifs de Black Lives Matter se sont rendus dans les territoires palestiniens.

BLM-Palestine

Des activistes de Black Lives Matter lors d’un séjour dans les territoires palestiniens le 13 janvier 2015

Cherrell Brown, l’un des activistes de Black Lives Matter, a, à cette occasion, établi des parallèles entre « les violences perpétrées par l’Etat d’Israël contre les Palestiniens et les violences policières émanant du gouvernement des Etats-Unis qui ont volé tant de vies afro-américaines », et appelé à utiliser des méthodes identiques « dans ces deux guerres menées par ceux qui désirent le meurtre et la destruction ».

La co-fondatrice de Black Lives Matter, Patrisse Cullors, a, quant à elle, qualifié Israël « d’Etat d’apartheid » :

C’est un Etat d’apartheid. Nous ne pouvons le nier, et si nous le nions, nous nous rendons complices de la violence sioniste. Il y a deux systèmes différents de violence ici, en Palestine occupée. Deux systèmes complètement différents. Les populations sont dans l’incapacité de se rendre dans des parties de leur propre pays. Des populations sont interdites d’entrée dans leur propre pays ».

Ces comparaisons ont conduit Black Lives Matter à soutenir le mouvement BDS, à l’issue d’une résolution des membres du mouvement adoptée à l’unanimité en décembre 2015. Les liens se multiplient entre les deux organisations, sous forme de séjour de Palestiniens aux Etats-Unis ainsi que de manifestations alliant leurs revendications respectives, comme ce fut le cas à New York le 6 juillet dernier lors du Al-Quds Days 2016 :

L’un des participants à l’événement a, dans son discours, comparé la situation « d’occupation » des territoires palestiniens par Israël à l’occupation imposée par la police new-yorkaise aux habitants du quartier de Harlem, et a entraîné les spectateurs à scander : « NYPD, IDF, occupiers bringing death » (Police de New-York et Tsahal, les occupants apportent la mort).

Plusieurs célébrités américaines se sont ralliées à Black Lives Matter, notamment la chanteuse Beyoncé, considérée désormais comme « l’une des voix les plus puissantes du mouvement ». Elle et son mari, le rapper et producteur Jay Z, feraient partie des donateurs importants de l’organisation.

© Elia Lessing pour Europe Israël

http://www.europe-israel.org/2016/07/video-le-mouvement-antiraciste-black-lives-matter-au-service-de-lislamisation-des-etats-unis-et-du-soutien-au-jihad-palestinien/ 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


10 thoughts on “Aux Etats-Unis comme en France, les associations anti-racistes sont au service de l’islamisation

  1. Juju

    Que ce soit les américain blancs (non hispaniques) ou les européens de souche, c’est exactement le même problème que nous subissons des deux côté de l’Atlantique, c’est à dire l’anti-racisme (qui se traduit par racisme anti-blanc). C’est dans ces moments là qu’il est important de mêtre de côté nos divergences avec les Etats Unis et faire cause commune.

    Pour preuve, je me suis procuré une boucle de ceinture qui représente le drapeau des Etats Sudiste. Je me suis dépêché de l’acheter dans une boutique d’accessoires de bikers, dès que j’ai su qu’il a été injustement banni des supermarché américains, toujours au nom de « l’anti-racisme ».

    J’ai aussi entendu dire que les lobbys anti-raciste aux USA, voulait également bannir la fleur de Lys de la Nouvelle Orléans (sous prétexte que c’est lié à « l’histoire coloniale »). Mais jusqu’où ira t’on ? 🙁

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Il est totalement délirant de recevoir des leçons d’antiracisme des musulmans !

    L’un des premiers actes de Mahomet a été d’éradiquer tout ce qui n’est pas strictement musulman d’Arabie Saoudite.

    Et 1400 ans après, nous voyons le même processus en Irak, en Syrie : éradication par la terreur des non-musulmans qui étaient là bien avant les crapules musulmanes.

    En résumé : pendant que Tariq Ramadan vient agressivement geindre sur le racisme d’une Europe qui accueille, par pure folie, des centaines de milliers de musulmans chaque année, les musulmans expulsent par la terreur des centaines de milliers de non-musulmans des terres qu’ils ont conquises.

    Quand cette folie cessera-t-elle ?

    1. J

      Quand les gens comprendront qu’il faut interdire l’islam et la ranger dans la même catégorie que les sectes mortelles comme le satanisme.
      Et quand les Blancs cesseront de réagir aux campagnes de culpabilisation. On remarquera que ces campagnes antiracistes ne traitent que les victimes noires et arabes. Rien du côté des asiatiques. Preuve que le problème vient bien d’une catégorie de personne (les asiatiques aussi ont subi l’esclavage mais en passent pas toute leur vie à geindre de ce qu’il s’est passé).

  3. Roland l'Alsacien

    Antiislam je vous répond !
    cette folie cessera le jour ou tout les Chrétiens et juifs et non-musulman ce réveilleront et prendront les armes en main comme à Poitiers et rémigrations de tout les haineux anti Français et anti blancs et anti Occidentaux

  4. WIETRICH

    Marre de tout ça chacun chez soit serait le mieux , eux qu ils repartent chez eux si notre manière de vivre ne leur plais pas , nous on s en fout , de plus on ne les a pas invité , c est eux qui rapplique pour nous faire des leçons , alors qu ils sont des incorrectes , et si c est , si bien chez eux ….. pourquoi viennent ils en France ? qu ils restent chez eux….. et nous on n aura la paix !

  5. PARA D'AVANT

    La différence avec les blancs des U.S.A, c’est qu’eux ils peuvent légalement détenir des armes pour se défendre alors que nous pauvres « couillus » on a notre ….. et notre couteau. Enfin pas tous heureusement!!!!!

  6. Thierry1354

    Black Lives Matter est financé par George Soros au même titre que Open Society en Europe, ça vous parle ?….

  7. BAY

    Les associations anti racistes ne servent a rien ! il faut les dissoudre !c’est justement pour camoufler ce racisme qu’elles ont été créer ! avec leur diversité dont ils nous parlent à tout bout de champ, il faut bien voir que toutes ces associations ne servent a rien et en plus elles sont gavées d’argent public, et qui payent dans tout ça ? toujours les mêmes les travailleurs.

Comments are closed.