Hidalgo voudrait que le ramadan – et donc l’islam- fît partie du patrimoine culturel français


Hidalgo voudrait que le ramadan – et donc l’islam- fît partie du patrimoine culturel français

Le ramadan à la Mairie de Paris ? Il n’y a pas de réaction de la justice, parce que Hidalgo, selon une phrase qu’on voit un peu partout sur les sites patriotes et qu’elle ne semble pas avoir démenti (source : recherche google), considère que le ramadan fait partie du patrimoine culturel français.
Le contraire n’est pas difficile à prouver. Une lettre vise à le faire :
http://resistancerepublicaine.eu/2015/07/18/lettre-a-hidalgo-le-ramadan-na-jamais-fait-partie-du-patrimoine-culturel-francais/

De mon point de vue, seuls le christianisme et le judaïsme, en ce qui concerne les religions font partie de la culture française, car ils ont contribué à la construction de la France jusqu’au triomphe de la laïcité comme principe juridique constitutionnel au XXème siècle.
C’est le cas notamment sur le plan juridique, où beaucoup de règles sont issues des prohibitions de l’église catholique relayées par le pouvoir royal et amoindries, au contraire, par les pratiques des Juifs (l’histoire du droit du commerce et de la banque est édifiante de ce point de vue, le meilleur exemple à mes yeux : https://fr.wikipedia.org/wiki/Banquiers_lombards). Au contraire, l’islam a été constamment repoussé par nos ancêtres..

Après la loi de 1905, la France ne reconnaît aucun culte donc aucune religion ne peut prétendre pour le vingtième et le XXIe siècles appartenir à la culture française (mais il ne faut pas faire table rase de notre passé pour autant), celle du moins à laquelle est consacrée un ministère bénéficiant de crédits budgétaires, celle à laquelle sont consacrés des fonds publics en partie gaspillés d’ailleurs, puisque la culture française est devenue entre les mains de certains gouvernants un fourre-tout. La culture française, en somme, ce sont « des pains et des jeux » pour eux, afin de conserver le pouvoir et la sympathie des électeurs…
voir par exemple à Poitiers le scandale du concert de Black M (dont on a tant parlé pour Verdun) cet été :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Loisirs/Concerts-spectacles/n/Contenus/Articles/2016/04/01/Avant-son-concert-Black-M-fait-deja-des-couacs-2671354
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2016/05/17/Black-M-annule-a-Verdun-maintenu-a-Poitiers-2718228
(choix condamné par les identitaires et les LGBT).

Quant au glissement du cultuel au culturel, il est fréquent, c’est une manoeuvre tout à fait classique désormais pour contourner l’application de la loi de 1905 notamment.
On voit ainsi fleurir des « associations culturelles arabo-islamiques », comme ce fut le cas dans une affaire jugée en 2010 dans laquelle une cour administrative d’appel a reconnu qu’il y avait eu violation de la loi de 1905 lors de la conclusion d’un bail emphytéotique administratif.
Voici un extrait de la décision qui montre bien en quoi consiste la manoeuvre :
Cour administrative d’appel de Lyon, 16 Février 2010
« l’ASSOCIATION ARABO-ISLAMIQUE DE TOURNON fait valoir qu’elle a pour but la sensibilisation des parents pour l’éducation de l’enfant, la recherche d’un dialogue entre la communauté musulmane et française, l’organisation de débats avec les autres associations, ainsi que l’intégration à la communauté française ; qu’elle précise que la qualité de membre est ouverte à tous et que son projet de construire des bâtiments servant pour partie à l’exercice d’un culte et pour le reste à l’échange entre la population tournonaise relève bien de l’intérêt général ». Or, selon la cour d’appel au contraire, « il ressort de la délibération attaquée que le conseil municipal de Tournon-sur-Rhône a autorisé son maire à signer avec l’ASSOCIATION CULTURELLE ARABO-ISLAMIQUE DE TOURNON un bail emphytéotique pour un loyer annuel d’un euro en vue de permettre la réalisation d’un centre cultuel ; que l’article 2 des statuts de ladite association prévoit qu’elle a pour but la création d’un lieu de culte et que l’unique rapport d’activités produit le 16 avril 2004, n’évoque que le fonctionnement de la salle de prières ; qu’ainsi, la délibération attaquée spécifiquement destinée à l’exercice de l’activité cultuelle de l’association doit être regardée comme décidant une dépense relative à l’exercice d’un culte prise en méconnaissance de l’article 2 de la loi du 9 décembre 1905 et sans lien avec un intérêt général ».
Cette homophonie est ainsi utilisée pour islamiser la France, en faisant passer pour cultuRel ce qui n’est que cultuel, sur fond de discours « toutes les religions se valent »…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


10 thoughts on “Hidalgo voudrait que le ramadan – et donc l’islam- fît partie du patrimoine culturel français

  1. hoplitehoplite

    Je fais partie des adorateurs de l’oignon. Pouvons-nous demander une subvention pour construite un lieu de culture ( un potager, quoi) ?

    1. AvatarMaxime

      🙂
      Quid du satanisme, aussi ?
      Il y a a tant de cultes de part le monde, actuels et présents, qu’à ce jeu-là, les mairies pourraient se transformer en temples pour les délires des uns et des autres très rapidement…

    2. AvatarLavéritétriomphera

      À la différence près que les adorateurs de l’oignon, à ma connaissance, ne persécutent pas tous ceux qui refusent de se plier à leurs exigences. Les musulmans ont également réquisitionné l’au-delà en menaçant de l’enfer éternel tous ceux qui ne croient pas aux dogmes de leur secte https://islamqa.info/fr/132608.

  2. Avatarchristian jour

    Celle là, le jour ou ça pétera, elle aura intérêt à foutre le camps en musulerie, car en France aucun endroit ne sera assez petit pour qu’elle puisse se cacher.

  3. Avatarceltillos

    contrairement a ce que déblatère hidalgo, non seulement l’islam ne fait pas partie de la culture de la France et n’en fera jamais partie, mais en plus depuis sa création l’islam est l’ennemie de la France et de tous les pays civilisé et évolués.
    l’islam est a comparer a un nuage de sauterelles qui pille et détruit tout sur son passage, avant d’aller piller et détruire le pays suivant.
    l’islam est la gangrène de la planète, il faut traiter le mal a la racine et l’éradiquer de la surface de notre terre

  4. AvatarBAY

    Elle doit être sénile pour tenir des propos pareils ! non seulement l’islam n’a jamais fait parti de la culture française, mais en plus elle semble ignorer que ce sont des musulmans qui tuent tout les jours, pas des chrétiens ni des juifs ni des bouddhistes, ni des hindouistes, mais uniquement des musulmans a qui elle déroule le tapis rouge de la mairie de Paris et a qui elle accorde nombre de subventions comme delanoë en son temps ! le ramadan n’est pas une pratique culturelle, c’est une pratique cultuelle qui ne repose sur aucuns textes religieux, aucunes religions ne demande de jeûner tout un mois c’est aberrant ! même chez nous le jeûne ne dure que le temps d’une journée. Les français n’ont pas a payer pour ce culte satanique à qui elle accorde beaucoup trop d’importance, elle voudrais sûrement faire inscrire dans la loi que le ramadan est une pratique franco française, elle n’y arrivera jamais ! les patriotes que nous sommes s’y opposeront.

Comments are closed.