Birmanie : les bouddhistes disent non à l’islam, 2 mosquées brûlées !


Birmanie : les bouddhistes disent non à l’islam, 2 mosquées brûlées  !

En Birmanie, les bouddhistes refusent toute concession avec les musulmans, malgré la pression des instances internationales dont on connaît tant le discours anti-souverainiste et multiculturaliste.
D’une part, des manifestations ont eu lieu contre la reconnaissance gouvernementale des Rohingas (réalisée sous la pression des instances internationales) :
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20160703-birmanie-bouddhistes-manifestent-contre-droits-accordes-rohingyas

D’autre part, deux mosquées ont été saccagées en huit jours :
http://www.europe1.fr/international/une-mosquee-rasee-par-une-foule-armee-en-birmanie-2788591

La presse qui relate les événements semble unanime pour condamner ces actes, tandis que les critiques venant de l’étranger visent à impressionner les Birmans qui ont exprimé très clairement qu’ils craignent le caractère conquérant de l’islam et souhaitent conserver une homogénéité nationale, en faisant valoir que « le Coran dit aux musulmans de supprimer les autres religions »: http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/24/les-birmans-ne-veulent-pas-changer-la-constitution-pour-ne-jamais-avoir-un-president-musulman/

La construction de l’état birman explique aussi ces tensions, puisque les Rohingas se sont opposés à l’indépendance nationale et ont combattu auprès des Anglais. Dans ce contexte, il devient difficile pour eux de soutenir qu’ils ont droit à leur part du gâteau… (source wikipedia :https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Rohingya




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


16 thoughts on “Birmanie : les bouddhistes disent non à l’islam, 2 mosquées brûlées !

  1. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Rohingyas birmans, Tchétchènes russes, Ouïgours chinois, à qui le tour de se singulariser au lieu de s’harmoniser au Bien commun ?

  2. durandurand

    Tous des salopards ces journaleux , menteurs , manipulateurs , trahissant leur deontologie.devront répondre de leurs actes devant le peuple .

  3. Juju

    Mais bien sure, les musulmans sont toujours « les pauvres victimes des vilains mécréants ».

    Soyons réalistes et arrêtons de délirer :

    En Birmanie, les birmans n’attendent pas que les problèmes arrivent, et les musulmans subissent exactement ce qu’ils font subir aux minorités religieuses vivant en terre d’Islam.

    Je suis sure d’une chose, et je l’espère de tout cœur :

    Les fous d’Allah, un jour, seront traînés devant les tribunaux de l’histoire pour répondre de tout les crimes qu’ils ont commis depuis le VII ème siècle.

  4. J

    De tout cœur avec les Birmans. Surtout, qu’ils ne laissent personne leur dicter de quelle façon ils doivent vivre. Il faut une coalition Chrétiens / Juifs / Bouddhistes et qui veut encore pour s’opposer aux musulmans et leur doctrine pourrie.

  5. Andrea

    Eux ne se laissent pas endormir ou culpabiliser et leurs dirigeants ne livrent pas leur pays à l’islam.
    Bravo!

  6. celtillos

    un grand bravo aux Birmans, a nous de prendre exemple sur eux et de nous débarrasser de cette peste verte.
    il faut traiter en Europe les musulmans comme ils traitent les non musulmans en terre d’islam et être sans pitié!!!

    l’islam doit disparaître une bonne foi pour toute!

  7. dravet

    J’ai honte pour l’histoire du monde, boudhiste, je souffre pour mes frères dans le sud de la Thaïlande, pays de mon cœur, qui sont lâchement assassinés dans un silence total des médias.

  8. BUTTERWORTH

    COMME LA GUERRE FAITE AUX PAPOUS PAR LES MUSULMANS INDONESIENS EN NOUVELLE GUINEE BIZARRE PAS DE SOUTIEN DES BIEN PENSANTS ET AUTRES ASSOCIATIONS VOIR WEB

  9. patriote

    Les musuls sont arrivé a gonfler même les bouddhistes ….fallait le faire ! comme quoi partout ou ils se trouvent ………

  10. Marianne

    Je soutiens haut et fort les bouddhistes car si ya bien une religion de paix, d’amour et de respect de la nature et du vivant, c’est bien celle-ci et ils en paient le prix fort par tous ces capitalistes de merde qui ne pensent qu’au business et qui font de la lèche à tous les détenteurs de pétrole !

  11. Ali

    Ce fascisme arabo-islamique vise la domination de tous les pays. Il ne cesse de conquérir de nouveaux territoires. Au moins les birmans ont reagi à temps. Il faut éradiquer cette peste.

  12. SarisseSarisse

    Même l’Indonésie musulmane n’à pas voulu des « réfugiés » musulmans Royinghas.
    La Birmanie mais auparavant les décapitations de bonzes en Thaïlande ont inspiré les propos du Dalaï-Lama, pour une fois bien inspiré, sur notre propre invasion qui ne « souhaite pas que l’Europe devienne un pays arabe ».
    Les (pays)bouddhistes depuis la destruction des Bouddhas monumentaux de Baniyan commencent également à se réveiller( le bouddhisme n’à jamais enseigné un absolu « non-agir ».
    Idem pour les hindouistes (destruction de la mosquée d’Ayodiah.

Comments are closed.