Ouganda : un gamin brûlé par son père pour s’être converti au christianisme


Ouganda : un gamin brûlé par son père pour s’être converti au christianisme

L’islam religion de paix et de tolérance ?

Ouganda : un gamin brûlé par son père pour s’être converti au christianisme.

Nassif Malagara est un jeune garçon de 9 ans membre d’une famille musulmane habitant le village de Kakira (sous comté de Kisozi, district de Kamuli, à l’est de l’Ouganda).

Le 5 juin dernier, et à sa demande, un de ses voisins chrétien l’a emmené assister à un service religieux chrétien dans un village voisin. Après le service, le jeune garçon a dit au pasteur qu’il voulait reconnaître Jésus comme son Sauveur. De retour chez lui, Nassif a refusé de participer à tout culte musulman, de faire le ramadan et de continuer à fréquenter la madrassa de son village.

Son père, Abubakar Malagara, 36 ans, et sa belle mère sont devenus furieux en apprenant sa conversion. 

L’enfant s’est débrouillé pour se nourrir auprès de voisins discrets mais son père l’a surpris en train de s’alimenter le 9 juin. Il a commencé à le frapper à coups de bâton, l’a attaché à un bananier dont les feuilles étaient sèches donc inflammables, et il a mis le feu à l’arbre. L’enfant a été grièvement brûlé sur tout le corps. Ses cris ont alerté des voisins qui sont venus le détacher et ont alerté la police. Le jeune garçon a été conduit à l’hôpital le plus proche mais devra être transféré dans un autre où existe un service pour les brûlés, et son père a été arrêté. Il est inculpé mais laissé en liberté sous caution.
http://www.christianophobie.fr/breves/ouganda-un-gamin-brule-par-son-pere-pour-setre-converti-au-christianisme

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “Ouganda : un gamin brûlé par son père pour s’être converti au christianisme

  1. Avatarpatriote

    Que ce soit brûlé , découpé , criblé de balles ou autre …….Genre de scène assez courante en Afrique ou la vie d’une personne ne vaut pas un mégot

  2. AvatarChristian jour

    L’islam religion de paix, de tolérance et d’amour,……….laissez moi rire. c’est le fanatisme de cette secte satanique a poussé ce père à brûler son fils. Les enfants ne représentent rien pour ces dégénérés. Ce ne sont que des bouches à nourrir, résultat de coups tirées pour assouvir les pulsions sexuelle du monsieur. Moi qui suis si fier de mes enfants et qui donnerais tout ce que j’ais pour eux y compris ma vie pour les sauver, je ne comprendrais jamais ces tarés.

Comments are closed.